Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

cours d'aquagym

Crédit photo : CC / Hermann-Otto Israel

Natation pour tous
Le livre

Natation : méthode d'entraînement pour tous

Découvrez une méthode d'entraînement complète avec un accompagnement sur une centaine de séances et de nombreux exercices techniques.

Voir la présentation du livre

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Espace pro > Enquête emploi 2016

Enquête 2016 sur l'emploi des maîtres nageurs

Les chiffres-clés

61% des employeurs considèrent qu'il existe une forte pénurie de maitres nageurs sur le marché du travail

64% des maitres nageurs encadrent des activités de loisirs comme l'aquagym ou l'aquabike.

1820€ brut est le salaire mensuel médian des annonces d'offres d'emploi à temps plein.

27€ brut : le salaire horaire médian à l'embauche pour des petits contrats à temps partiel dans les association

44% des maitres nageurs ont plusieurs employeurs

64% des professionnels considèrent que le métier offre des perspectives d'emploi intéressantes

Cette grande enquête a pour objectif de proposer une vision complète du métier de maitre nageur. Elle se focalise sur les professionnels possédant un diplôme permettant d'enseigner la natation (BPJEPS AAN, BEESAN et certains diplômes universitaires) et étudie tous les aspects de leur travail, que ce soit les rémunérations, l'emploi du temps ou les perspectives d'avenirs.

Pour cela, elle s'appuie sur l'étude des 819 annonces déposées par les employeurs sur le service d'offres d'emploi de Natation pour tous au cours des trois dernières années ainsi que sur 515 questionnaires remplis par des maitres nageurs ou des employeurs. Aux traditionnelles questions à choix multiples de ce sondage, se sont ajoutées plus d'une centaine de commentaires et de retours d'expériences qui permettent de mieux rendre compte d'un métier aux multiples facettes.

Un métier qui ne connaît toujours pas le chômage.

Au moment où plus de 10% de la population française se trouve privée d'emploi, les diplômes de maitre nageur restent un rempart contre le chômage. 64% des employeurs consultés indiquent ainsi ressentir une forte pénurie de personnels diplômés. Ce chiffre n'a pas bougé par rapport à notre précédente enquête réalisée en 2011 malgré la réforme des filières de formation.

En Ile-de-France, région où le marché du travail est signalé comme particulièrement tendu, plusieurs dizaines de postes à temps complet sont vacants faute de personnels qualifiés.

La situation du marché du travail n'est cependant pas homogène sur tout le territoire. Avant de se lancer dans une formation, il reste important de se renseigner sur le marché local de l'emploi ou d'être prêt à une certaine mobilité professionnelle.

64% des employeurs indiquent qu'il y a une pénurie de maitres nageurs

Un métier, plusieurs activités

L'activité des maitres nageurs est de plus en plus variée. La surveillance des bassins et l'enseignement de la natation constituent toujours le coeur du métier mais 64% des professionnels indiquent également encadrer des activités comme l'aquagym ou l'aquabike. 28% des sondés encadrent d'autres activités telles queles bébés nageurs ou la natation pré-natale.

Les maitres nageurs doivent donc souvent être très polyvalents. Les nouvelles formations BPJEPS AAN répondent à ces besoins. Les maitres nageurs qui en sont issus sont considérés comme compétents dans les nouvelles activités de loisirs par une grande partie des employeurs. D'un autre côté, plusieurs employeurs indiquent avoir constaté que cette diversification entraine une perte de compétence dans l'encadrement de la natation (apprentissage ou perfectionnement).

Du côté des maitres nageurs aussi, cette multitude d'activité est diversement appréciée. Certains y voient la possibilité d'exercer un métier plus varié, d'autres regrettent la faible part de leur emploi du temps consacré à l'enseignement de la natation alors qu'il s'agit souvent d'une passion.

Rémunération

L'examen de 210 offres d'emploi déposées récemment montre de façon assez évidente que le contexte de pénurie mentionné précédemment n'a pas entraîné de hausse du salaire à l'embauche pour les emplois à plein temps.

Le salaire médian proposé est actuellement de 1820€ brut alors que la convention collective nationale du sport prévoit un salaire minimum de 10,75€ brut de l'heure soit 1629€ brut par mois pour un temps complet (lire l'article correspondant). 24% des offres d'emploi indiquaient d'ailleurs un salaire d'embauche correspondant à ce minimum conventionnel.

Ceci explique probablement en grande partie la situation de cumul d'emploi décrite plus haut. Proposer des cours particuliers ou exercer quelques heures dans une association sportive est souvent contraignant (horaires décalés, déplacements) mais permet aux maitres nageurs d'avoir un complément de salaires avec une rémunération horaire nettement supérieure.

Ainsi, pour un contrat à temps partiel avec quelques heures de cours, 83% des annonces indiquent un salaire d'embauche supérieur à 22€ brut et le salaire médian s'établit à 27€ brut de l'heure.

le salaire median des maitres nageurs est de 1820€ à l'embauche

Un métier, plusieurs statuts

Le métier de maitre nageur peut s'exercer dans des structures très différentes : associations sportives, collectivités territoriales, entreprises privées gérant une piscine, centres de thalassothérapie, clubs de sports, camping, etc.

Cette diversité d'employeurs entraîne une diversité de statuts et de situations. Les collectivités territoriales par exemple proposent majoritairement des temps plein et peuvent permettre de devenir fonctionnaire. A l'inverse, 80% des associations sportives ne proposent que des temps partiels.

Ainsi, parmi les professionnels salariés, 56% ont un employeur unique tandis que 44% sont salariés de plusieurs structures à la fois. 28% exercent aussi en tant que travailleur indépendant, le plus souvent en cumulant ce statut avec une activité salariée.

Maitre nageur n'est pas non plus forcément un métier que l'on exerce à temps plein tout au long de l'année. 12% des maitres nageurs n'exercent que de façon saisonnière et 30% travaillent à temps partiel. Cela peut permettre éventuellement de cumuler ce travail avec une autre profession.

Temps de travail des maitres nageurs

Un métier toujours attractif ?

65% des employeurs et 63% des maitres nageurs estiment que ce métier offre des perspectives d'emploi intéressantes. Ce chiffre, même s'il n'est pas négatif dans l'absolu, semble montrer une détérioration par rapport à l'enquête de 2011.

En plus des éléments déjà cités, certains commentaires pointent le manque de possibilités d'évolutions vers des postes d'encadrement (chefs de bassin, directeurs d'établissement) ou les conditions de travail difficiles (bruits, horaires décalés).

Mais c'est surtout l'instabilité de l'emploi qui revient le plus souvent. 44% des personnes interrogées exercent leur activité principale en CDD (21% ont le statut de fonctionnaire et 35% ont un CDI). Cela représente en proportion 4 fois plus de personnes en CDD que dans l'ensemble de la population française.

Les CDD sont assez nombreux dans le secteur privé mais ils sont surtout très fréquents dans le secteur public où l'obtention d'un poste de fonctionnaire suppose la réussite du concours d'ETAPS qui est considéré comme difficile. Beaucoup de maitres nageurs enchaînent donc les CDD sur de longues durées ce qui aboutit à une précarité importante et à une faible évolution du salaire au cours de la carrière.

En conclusion, on peut ainsi dire que si le fait de trouver un premier emploi ne pose généralement pas de problème, la recherche d'un emploi stable et pleinement satisfaisant est souvent plus longue et compliquée.

64% des sondés estiment que le métier de maitre nageur offre des perspectives d'emploi intéressantes

Nous remercions tous ceux qui ont répondu à nos questionnaires. N'hésitez pas à réagir et à nous faire part de votre expérience sur le forum de natation pour tous.

A lire également :