La cryothérapie décriée (un peu)

Tous les nouveaux articles seront annoncés ici. Vous y trouverez également des conseils d'utilisation pour le forum. Enfin, vous pouvez l'utiliser pour faire des suggestions et signaler tout problème lié à l'utilisation du site.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5011
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar Matthieu » mar. 29 nov. 2016 16:21

J'ai écrit un petit article dans la partie blog qui reprend une publication de Sport et Vie sur la cryothérapie (l'occasion de parler de ce très bon magazine).
Alors que l'INSEP est en pointe sur ce sujet, certaines études jettent un froid et se font critique sur cette méthode de récupération.
En même temps, cela permet aussi de voir à quel point il est difficile de prouver des choses de façon irréfutable dans le sport.

http://www.natationpourtous.com/actuali ... erapie.php
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 220
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar aymeric » mer. 30 nov. 2016 00:38

Merci pour l'article, je n'ai malheureusement plus accès à ce très bon magasine mais je ne vois pas en quoi cette étude néo-zélandaise discrédite l'intérêt de la cryothérapie pour la récupération:
Ils ont mesuré l'activité de plusieurs enzymes qui permettent normalement l'hypertrophie (c'est-à-dire le développement) musculaire et ont constaté que le froid diminuait cette activité. Ils en ont ainsi conclu que le froid était néfaste pour les adaptations musculaires à long terme.
Cette méthode est elle utilisée pendant les phases de travail des sportif ou pendant la phase de compétition ou les 2?
S'il y a des personnes qui en connaissent plus sur l'utilisation de cette méthode?
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5011
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar Matthieu » mer. 30 nov. 2016 08:12

Si je comprends bien ton message, ce n'est pas clair.
Ce qu'il faut comprendre, c'est que suite à une séance difficile, il va y avoir de la fatigue à court terme mais, ensuite, le muscle va s'adapter et ses capacités vont s'améliorer (c'est le but final du processus d'entraînement). On peut faire un parallèle avec les courbatures. A court terme, il y a douleur, inflammation, etc. Mais c'est aussi le début d'un processus d'adaptation qui va permettre de renforcer le muscle. Ce qui fait qu'aujourd'hui, on ne considère plus les courbatures comme un problème et on peut même au contraire chercher à favoriser les exercices qui en sont à l'origine.

Avec la cryothérapie, ce sont ces adaptations de long terme qui sont remises en cause.

Elle peut être utilisée dans les deux cas (période de compétition ou d'entraînement).
Mais ces travaux vont plus particulièrement concerner les périodes d'entraînement puisque c'est là que l'on cherche à optimiser ces adaptations.
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 220
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar aymeric » mer. 30 nov. 2016 09:52

C'était clair, ce qui ne l'est pas c'est que j'entends dans ce message que l'objectif principal des sportifs est la surcompensation.
Ce qui pour moi n'est pas le cas puisqu'on parle de sportifs hyper entraînés qui ne cherchent pas toujours la surcompensation puisque leur corps est déjà à la limite. Pour ces sportif l'objectif est plus souvent au maintient des performance qu'à l'amélioration, et la cryothérapie reste une très bonne méthode de récupération.
J'espère être clair...
Avatar du membre
philou67
Supporter
Supporter
Messages : 951
Enregistré le : ven. 12 juil. 2013 07:45
Niveau : a la quete du craal
Localisation : Krumm Elsass

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar philou67 » mer. 30 nov. 2016 17:28

Pour la problématique des tests en double aveugle, il est toujours possible de trouver des stratagèmes pour l'appliquer aux études sur les sportifs, et même pour la cryothérapie. Pour le groupe de référence, on peut imaginer ceci :
- les placer corps entier dans une chambre à 0°C au lieu de -110°C
- leur faire avaler 3 pilules ou leur faire des injections neutres
- utiliser des groupes tests dans des localisations distantes

Non ?
Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance
Mon carnet d'entrainement
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5011
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar Matthieu » mer. 30 nov. 2016 18:42

En natation, il y a bien une recherche de développement des qualités physiques, même au plus haut niveau.
Par contre, je trouve la réflexion intéressante si l'on distingue effectivement période de compétition et période d'entraînement.

Les objectifs ne sont pas du tout les mêmes.
Dans le cadre d'une période de compétition, on recherche une récupération rapide pour revenir à son potentiel maximum dans un temps très court, parfois quelques heures voire moins.
Dans le cadre d'une période d'entraînement, l'objectif n'est plus seulement une récupération rapide mais aussi de favoriser les adaptations musculaires (développement de la force par exemple)
Donc, ça multiplie les recherches à mener.

Pour le groupe de contrôle, effectivement, ils auraient pu les placer à une autre température.
Encore faut-il avoir suffisamment de sportifs et de temps pour organiser un groupe de contrôle, c'est parfois une question de moyen.
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 220
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar aymeric » mer. 30 nov. 2016 21:04

La cryothérapie est elle beaucoup utilisée en natation? Je l'assimile plus à des sports plus traumatisants du aux chocs ou au temps de récupération restreint entre chaque épreuves tel que le rugby, le basket NBA ou le vélo (TDF)
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5011
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar Matthieu » ven. 2 déc. 2016 09:19

Oui c'est vrai que c'est beaucoup moins utilisé en natation.
Il n'y pas de chocs et puis, quand tu sors de deux heures ou plus dans l'eau, allez te plonger dans l'eau glacée... :roll:

Mais n'empêche qu'en matière de récupération aujourd'hui, c'est aussi une sorte de mode. On est passé des ambiances chaudes (sauna) aux ambiances froides.

Moi, surtout, ce qui m'intéressait c'est la difficulté à adopter une méthode scientifique dans le sport.
Là j'ai voulu parler de la récupération mais on pourrait dire des choses similaires sur la récupération active, l'échauffement, les charges d'entraînement, l'alimentation, etc.
Il n'y a un consensus que sur quelques domaines comme l'affûtage.

Pour le reste, l'empirisme reste de mise.
Avatar du membre
philou67
Supporter
Supporter
Messages : 951
Enregistré le : ven. 12 juil. 2013 07:45
Niveau : a la quete du craal
Localisation : Krumm Elsass

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar philou67 » ven. 2 déc. 2016 09:48

Le problème d'utiliser la méthode scientifique, c'est qu'il faut avoir des échantillons "homogènes" et suffisamment "abondant", et que l'on doit attendre longtemps à l'échelle humaine pour que l'on puisse valider ou invalider une théorie par l'expérimentation. On est un peu dans le même cas que la climatologie : énormément de variables entre en jeu (pour le climat, il y a l'atmosphère, les océans, les glaciers, l'activité solaire, ... ; pour l'humain, il y a l'alimentation, la morphologie, les capacités cardio/musculaire/respiratoire, ...), et l'expérimentation demande des mois à des années.

Pour ce qui est de la cryothérapie en natation, elle l'est peut-être plus en triathlon, non ?
Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance
Mon carnet d'entrainement
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 220
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

La cryothérapie décriée (un peu)

Messagepar aymeric » ven. 2 déc. 2016 10:19

Dans ce cas la je suis tout à fait d'accord, les recherches scientifiques ne peuvent être utilisées que comme informations, l'analyse est ailleurs.
Pour ce qui est du consensus sur l'affutage, je ne suis même pas sur puisqu'on est en train de remettre en question les filières d'entraînement (pour les distances ne dépassant pas 6 min), l'affutage va suivre, Je suppose que Katinka Hosszu ne gère pas son affûtage comme les autres nageurs car elle nage en compétition beaucoup plus souvent que les autres et toujours très vite.

Retourner vers « Annonces et nouveautés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités