Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

Avant-bras et mains bien orientés

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Technique > 7 défauts en brasse et leurs corrections



7 défauts en brasse et leurs corrections

1. Les pieds non fléchis

Pourquoi est-ce un défaut?

Les mouvements de jambes de type battements ou ondulations sont interdits en brasse et le réglement prévoit l'obligation de tourner les pieds vers l'extérieur au moment de la poussée. De plus, comme il s'agit d'un mouvement d'avant en arrière, la flexion des pieds permet de disposer d'une surface d'appui plus grande et donc de créer davantage de propulsion. Parfois, un seul pied est fléchis et le mouvement est alors dissymétrique. La correction sera dans ce cas identique.

Comment le corriger?

Le mouvement doit être réalisé assez lentement en prenant le temps de vérifier le placement des pieds à chaque mouvement. Ce contrôle peut souvent s'effectuer en faisant une petite pause dans le mouvement avant de pousser sur les jambes. C'est à ce moment-là qu'il faudra vérifier que les pieds sont fléchis et tournés vers l'extérieur.

Exercices possibles

2. Les genoux qui s'écartent

Pourquoi est-ce un défaut?

La brasse est la seule nage où les genoux reviennent vers l'avant et s'écartent sur les côtés. Lorsque ces mouvements sont trop marqués, les jambes créent inutilement une résistance plus grande qui freine la progression du corps vers l'avant. De plus, lorsque les genoux bougent pendant la poussée, la propulsion est diminuée.

Comment le corriger?

La correction implique généralement l'apprentissage d'un mouvement nouveau et très différent de celui qui a été appris. Il faut se familiariser avec un mouvement où les genoux restent fixes pendant que les jambes réalisent leur mouvement propulsif. Il est donc nécessaire au départ de ne faire que les jambes pour isoler le mouvement.

Exercices possibles

3. Les coudes qui partent trop en arrière

Pourquoi est-ce un défaut?

C'est une autre spécificité, la brasse est la seule nage où les bras reviennent vers l'avant en restant sous l'eau. Or, plus les bras partent vers l'arrière et plus ils freinent lors de leur retour vers l'avant. Un mouvement où les coudes ne dépassent pas la ligne des épaules est préférable car il permet de limiter les résistances rencontrées tout en assurant une bonne propulsion.

Comment le corriger?

Une fois le point le plus large de votre mouvement de bras atteint, le corps doit se redresser et les mains se diriger vers l'intérieur puis l'avant. Un redressement trop tardif est souvent à l'origine de ce défaut.

Si vous apprenez la brasse, limitez-vous au début à un petit mouvement de bras, n'allez pas au-delà de ce qui est nécessaire pour sortir le visage de l'eau. Attendez de bien maitriser le mouvement des jambes avant d'amplifier le mouvement des bras.

Exercices possibles

  • Brasse avec pause (n'est pas encore présenté sur le site). Cet exercice consiste à marquer une pause au moment où les mains sont le plus à l'extérieur. Après ce temps de pause, les mains doivent se diriger vers l'intérieur puis l'avant, pas vers l'arrière.

4. L'absence d'alignement

Pourquoi est-ce un défaut?

Ouvrir les bras trop tôt place le corps dans une position où les résistances sont très importantes. A vitesse moyenne ou légèrement rapide, il faut au contraire rester aligné relativement longtemps pour profiter au maximum de la propulsion créée par les jambes. Cela donne une nage plus économique.

A vitesse rapide, le temps d'alignement diminue sans toutefois disparaître complètement.

Comment le corriger?

Restez aligné après chaque mouvement de jambes. Etirez-vous au maximum et veillez à garder la tête rentrée pour que votre position soit profilée.

Exercices possibles

Nagez en diminuant au maximum le nombre de mouvements que vous effectuez par longueur.

5. S'enfoncer sous la surface

Pourquoi est-ce un défaut?

Lorsque le corps s'enfonce sous l'eau, il créé plus de résistance et il faut donc dépenser plus d'énergie pour avancer. En brasse, les fesses doivent rester en permanence à la surface.

Comment le corriger?

Tout d'abord, évitez de tirer la tête en arrière lorsque vous la sortez de l'eau. Ce mouvement crée en effet automatiquement un enfoncement des hanches. Au moment où vous inspirez, votre buste doit être penché vers l'avant et votre regard doit être dirigé vers l'eau, environ 2 mètres devant vous. La tête reste donc dans l'alignement du dos.

Après l'inspiration, il est également important de diriger son corps vers l'avant et non vers le bas. Pour cela, évitez de rentrer complètement la tête (elle doit toujours rester dans l'alignement du dos) et relancez vos bras vers l'avant en les laissant au niveau de la surface.

Exercices possibles

  • Brasse avec une balle de tennis (n'est pas encore présenté sur le site). On coince une balle de tennis sous le menton ce qui empêche les mouvements excessifs de la tête.

6. Un mouvement de bras sans rythme

Pourquoi est-ce un défaut?

Comme dans les autres nages, des mouvements réalisés à un rythme uniforme produisent moins de propulsion que des mouvements accélérés. Mais en brasse, il y a un autre enjeu, plus important encore : comme les mouvements freinent davantage, les effectuer rapidement permet de retrouver plus vite une position profilée. C'est notamment le cas au niveau des bras qui ne doivent pas rester longtemps près de la poitrine mais repartir très rapidement vers l'avant. La brasse est ainsi la nage où l'on va consacrer le plus d'énergie dans le retour des bras vers l'avant.

Comment le corriger?

Il est parfois difficile de corriger ce défaut car la modification du rythme des bras influence toute la coordination des mouvements. Commencer par des nages hybrides (bras de brasse, jambes en battements ou en ondulation) peut faciliter la mise en place d'un nouveau rythme.

Exercices possibles

  • Brasse + battements. Vous pourrez essayer de faire des éclaboussures avec vos mains, ce qui vous poussera à accélérer davantage vos bras.

7. Relever la tête dans la coulée

Pourquoi est-ce un défaut?

Si vous relevez la tête, celle-ci dépassera de l'alignement du corps et vous opposerez une résistance supplémentaire à l'eau. La vitesse peut être très importante sous l'eau mais seulement à condition de rester dans une position profilée jusqu'au premier mouvement de la nage en surface.

Comment le corriger?

Rentrez la tête bien sûr, mais sans exagérer. Si le menton est collé contre la poitrine, la tête peut dépasser de l'alignement du corps par le bas. Un bon repère, les oreilles doivent être contre les bras. Mesurez la distance que vous pouvez parcourir en coulée, une meilleure position doit vous permettre de l'augmenter.

Exercices possibles

A lire également