Page 117 sur 118

Re: Succès damné

Posté : mar. 23 avr. 2019 17:50
par Ioreck
Aaah, :love: :hello:

Merci les Copines :love: :love: ....

De Joyeuses Pâques à vous :love:
saumon a écrit :
mar. 16 avr. 2019 22:10
Toujours aussi combattant notre Ioreck, bravo je suis Fan!

:+
Les vacances sont là, les horaires sont élargis les bassins aussi, mais las :ops:

Trois lignes sont libres dans le grand 25 et je me frotte les mains :ouah

Je suis même plutôt en forme malgré ces chaleurs précoces, aussi, je m'en donne

à cœur joie, et comme il n'y a pas trop de monde, c'est tout benef... je pars

donc dans mon crawl endiablé, sentant chaque mouvement comme une libération,

soufflant lentement chaque fois que je peux et soignant mon mouvement de respiration.

Mais des fois je sens trop ce pince nez qui m'indique une légère tension et la goutte

d'eau scélérate est toujours en embuscade... à deux lignes, les bambins s'en donnent

à cœur joie, c'est leur stage de natation des vacances, lorsque j'ai une oreille de libre,

j'entends les exclamations des bouts de choux qui s'encouragent pour une relai quatre

fois quatre nages... et à l'autre bout, la structure gonflable qui ne désempli pas.

Passé mon moment d'inquiétude, je me donne à plein, petites et grandes plaquettes,

mais Dame Fatigue me gagne et j'affale les voiles :hello: :love:

Re: Succès damné

Posté : sam. 18 mai 2019 10:41
par Ioreck
Coucou, Copines et Copains :hello: :love:

Changement d'horaires avec changement de saison, bref, changement d'habitudes

ne serait-ce que pour voir comment je me sens :siffle:

Séances majoritairement en petit ou grand 25 en ce moment.

Avec le retour du printemps, j'essai de fuir la foule, mais je ne

la subi pas trop... les débuts sont toujours en velours et c'est

dans la suite que cela ce complique pour ne pas changer :ops:

Bras de crawl toujours rapide au départ et une sensation de légèreté

dont je voudrais qu'elle dure en même temps que la ligne soit libre,

Las, Dame Phobie est en embuscade et le pince nez devient rapidement

un peu trop présent et si je m'applique, il me semble manquer d'air

un moment... dans ce Rail d'Ouessant, les déboitements sont toujours

un problème; combien de fois une vague scélérate manque de me

faire boire la tasse... il faut un temps pour retrouver un peu de calme

et laisser passer son tours est la meilleure des options possibles en ce cas.

Laisser les rapides devant permet de ne pas se presser et rend

la chose un peu plus vivable :siffle:

Re: Succès damné

Posté : mer. 22 mai 2019 00:40
par Babeth
:love: :+

Re: Succès damné

Posté : sam. 25 mai 2019 11:14
par Ioreck
Coucou, Babounette, Copines et Copains :hello: :love:

Séance de vendredi soir, la chance d'une ligne parfaitement libre pour un gros quart d'heure :love:

en ces temps où les beaux jours reviennent ce n'est pas négligeable.. j'avise donc le couloir et

j'y vais... je me félicite assez rapidement de ma solitude présente, car il apparaît vite que c'est

un peu dur, et l'indication provient du pince nez dont la présence semble trop évidente... las :ops:

ma carcasse a l'air de vouloir protester et je me demande assez rapidement si je n'aurais pas dû

enquiller cette séance après une journée de travail... mes bras me semblent lents malgré toute

l'application que j'y mets, et je me traîne, ou plutôt, je rame, au sens propre du terme,

dehors le temps se remet au beau et c'est un plein soleil qui ramène du monde, mais, la

chance aidant, je retrouve progressivement ma vitesse de croisière, le pince nez s'allège,

et je me concentre sur chaque mouvement de bras où j'essaie d'aller le plus loin,

ralentissant lorsque cela plombe trop... le couloir n°5 se remplit et je cède souvent le

passage, c'est qu'entre deux mouvements respiration, une goutte vient un peu trop

traîtreusement s'inviter dans mon gosier... et vous connaissez assez votre serviteur pour

savoir que ce genre d'évènement peut générer un sévère retour de Dame Phobie :ops:

j'ai du bol, j'arrive à chaque fois au bout du couloir, avec un nœud dans l'estomac....

Coup d'œil après coup d'œil, je remarque une mère avec son bambin dans les bras, intérieurement,

je souris, c'est un transport royal pour le bout de chou, je continue, avec plus ou moins de bonheur,

le changement de matos n'apportant pas le confort supplémentaire espéré, donc retour à la rame,

ce n'est certes pas élégant, mais j'assume ce train, sentant avec plaisir toute cette eau me

lessiver ma carcasse, le plaisir de la fraîcheur, même si le temps n'est pas si chaud que cela.

encore quelques tours avant d'amener les voiles :hello:

Re: Succès damné

Posté : sam. 29 juin 2019 11:15
par Ioreck
Re coucou, Copines et Copains :love: :hello:

Emporté par la foule....

Il fait un plat comme en enfer... et c'est vrai que dans la flotte on est mieux, surtout après avoir transpiré comme un bœuf :+

L'ennui, c'est que beaucoup de gens ont eu la même idée que moi... çà tombe mal avec les horaire encore en période scolaire :ops:

Une vrai foule cette semaine, un bassin plein et une seule ligne d'ouverte pour le public :((

Dans la partie libre, c'est un festival de tapis flottants et de gamins énervés par cette chaleur de four.

Une longueur complète est précieuse et rare avec toute cette foule avançant à des vitesses différentes :((

Mais les occasions sont là pour votre serviteur et il y va... longtemps que je n'ai pas nagé en 50 m, et le temps de reprendre

sa vitesse de croisière, Dame Phobie, Dame Fatigue sont en embuscade... les milieux de longueurs sont presque des pièges où

je vois débouler un baraqué en pleine vitesse tout à son crawl et qui me fait craindre la tasse... je puis quand même atteindre

une certaine aisance, même si elle ne dure pas, et si c'est le bazar au moins, je suis au frais :love: :love:

Les départs sont parfois durs, surtout avec des Dames qui font leur pompes en tête de ligne... presque impossible d'avoir

le mur et c'est très angoissant pour votre poète, surtout s'il doit partir à main gauche, je suis droitier, je manque un affolement

et dans l'action je mets un ou deux coups de plaque à une Dame, sans le vouloir, je m'arrête et je m'excuse, mais il est des

fois dur d'avancer sans entrer en collision et je préfère passer mon tour... Sur ma passerelle de commandement j'envie les

poissons des grands fonds qui ne connaissent jamais la canicule :ouah

Re: Succès damné

Posté : ven. 26 juil. 2019 16:17
par Ioreck
Coucou, Copines et Copains :love: :hello:

Au fil de mes postes, j'avais l'air de me répéter, au point qu'il ne me semblait plus rien à vous raconter,

Sauf que, sauf que :ops: :mrgreen: ,

ce sont toujours des trucs anodins qui vous font ressurgir Dame Phobie, avec Dame Fatigue en embuscade...

Ces derniers jours, il a fait un plat, un vrai enfer, le temps se prêtait pour aller nager,

mes débuts de longueur toujours les mêmes et sans accroc, sauf l'embardée imprévue qui me fait

me contracter, imaginez mon embarras... seule la fraîcheur de la baille est dans ce cas un réconfort,

d'autant plus que les embardées se multiplient avec les gouttes traîtresses et Dame Fatigue qui se pointe...

c'est une véritable ambiance de roockerie, avec les 41 degrés, tout le monde se précipite à la piscine...

profiter du gros paquebot gonflable solidement arrimé sur le fond, mais d'un coup, il se trouve interdit

d'accès et les bambins se reportent en tête de ligne... votre serviteur essayait bien de se rattraper en

jouant de la palme, mais l'insécurisation était là et impossible de s'en défaire :triste:

Mon mal réveillé, il ne me restait plus qu'à sortir...

ps:

En tête de ligne, un monsieur me demande la marque de mon masque que je tairais ici... le bref échange

que nous avons eu a apporté un peu de calme à l'esprit du Poète, comme quoi la séance a été un peu moins

catastrophique :siffle:

Re: Succès damné

Posté : dim. 28 juil. 2019 16:27
par saumon
Cher Ioreck, pas évident d'aller nager sereinement avec cette canicule!

As-tu vu en plus la flotte dans quel état nos baigneurs nous la mettent!! Pour ma part je ne voyais même plus au travers de l'Eau tant elle était sale...

Vivement les Grands Froids! ;--)

Re: Succès damné

Posté : dim. 28 juil. 2019 17:08
par Aymar
Et bien ici, dans le littoral du Morbihan, c’est au contraire quand il fait chaud que les piscines se vident, tout le monde se ruant vers les plages.

Re: Succès damné

Posté : mar. 6 août 2019 22:53
par Babeth
Je suis dans le même cas qu'Aymar. Un été (il y a bien longtemps), ma piscine était bondée de monde dans l'après-midi, c'était la 1ère fois que j'allais : j'ai trouvé un seul casier de libre pour mettre mes affaires et tous les autres étaient pris puis je vais au bassin ludique pour profiter du soleil avec le toit ouvert et là ce fut le choc total. Le bassin ludique était noir de monde, je ne voyais plus du tout l'eau :o :shock: :?. Je me suis dis que c'est fini, je n'irais plus les après-midi à la piscine tous les étés mais le matin dès l'ouverture de la piscine.

Et là cet été, cela fait plusieurs fois que je vais avec une copine pour profiter du toit ouvrant et du soleil, je suis surprise qu'il y a moins de monde dans le bassin par rapport aux autres années. :ouah

Re: Succès damné

Posté : mer. 7 août 2019 11:59
par Ayekoul
Y a toujours pire. Genre ca :D

Image