Je me présente [Tête de phoque]

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous présenter ici. Vous pouvez aussi tenir un journal de votre progression.
tête de phoque
Messages : 42
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 13:56
Niveau : barboteur confirmé

Re: Je me présente [Tête de phoque]

Message par tête de phoque » lun. 9 oct. 2017 00:27

Bonsoir à tous,
Parmi les 6 types de nageurs décrits par notre webmaster, aucun ne me correspond. Mon ego en serait bien trop affecté!
En fait, c'est surtout à cause de mon piètre niveau de nage, de coup, je suis tour à tour l'un puis l'autre, parfois plusieurs à la fois.
L'ordinateur parce que j'utilise une montre de nage? pas vraiment, elle ne me sert qu'à enregistrer la distance et à mesurer mes temps de repos car le chrono n'est pas souvent en marche dans ma piscine.
Le bourin? Je n'ai définitivement pas les moyens de ce genre de plaisanterie. Il va falloir que je prenne de la créatine!
Le perfectionniste? peut être à certains égards le plus proche de ma conception jouissive de l'élément aquatique, mais mon papillon larvaire à tout niveau me dissuade définitivement de cet archétype du nageur esthète.
La mamie? Ca viendra peut être…
Le feignant? Je le fus, aujourd'hui je le fuis, le laisse au vestiaire.
Le tchatcheur? Mon épouse ne veut pas que je parle aux inconnues au bout du bassin…Mais parfois ce sont elles qui me parlent, je suis poli, je réponds. On ne peut pas non plus passer pour un mal élevé.
tête de phoque
Messages : 42
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 13:56
Niveau : barboteur confirmé

Re: Je me présente [Tête de phoque]

Message par tête de phoque » sam. 4 nov. 2017 23:25

Ce matin les conditions étaient idéales. A 3 dans la ligne d'eau, je m'élance avec ma fifille adorée.
L'échauffement commence, je lui propose un 100 crawl, 50 dos 50 brasse, 2 fois avant d'attaquer les éducatifs. Quelle ne fut pas ma déconvenue quand au bout des 100 premiers mètres j'étais déjà à la peine, en galère complète à chercher l'eau, l'air, la surface, les appuis, la glisse… j'avais tout laissé au vestiaire. Qu'à cela ne tienne, on s'accroche, on y retourne. Toujours aucune sensation. Et puis c'est revenu, progressivement, doucement. Pour les 100 derniers souple, j'étais parfait, j'aurais pu en faire 2000 comme ça, mais j'avais déjà fait 2500 et mademoiselle voulait se faire un peu de bulles dans le jacuzzi. Ca ira mieux la prochaine fois...ou pas!
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 968
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Je me présente [Tête de phoque]

Message par aquacole » dim. 5 nov. 2017 09:42

Parti trop vite ?
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
tête de phoque
Messages : 42
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 13:56
Niveau : barboteur confirmé

Re: Je me présente [Tête de phoque]

Message par tête de phoque » mer. 7 févr. 2018 23:35

Ouf, les fêtes sont passées et les sempiternels voeux. nous voilà enfin début février.
Je n'ai pas lâché l'entrainement pour autant… Mes sensations s'améliorent petit à petit. Il y a toujours ces hauts et ces bas, les premières longueurs un peu à la peine, le temps que le diesel se mette en marche (devrais je dire que la vapeur monte en pression…)
Le plaisir est toujours présent, j'en suis à chercher la vitesse, améliorer mes temps et tenir la distance sur 200 et pourquoi pas 400!
Je me suis fourni des plaquettes plus petites (des finger pads), c'est assez intéressant pour travailler l'entrée de la main dans l'eau et la prise d'appui. Ca pardonne moins les approximations que les rames qui me servaient de plaquettes jusque là.
tête de phoque
Messages : 42
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 13:56
Niveau : barboteur confirmé

Re: Je me présente [Tête de phoque]

Message par tête de phoque » mer. 28 mars 2018 14:19

Je relis mon post de février, je devais déprimer…quelle morne platitude!
Je me projetais avec prudence dans un éventuel 400 mètres que je passe sans trop de mal aujourd'hui.
Ce qui m'occupe c'est l'amélioration de mes temps sur toutes les distances. J'ai depuis quelques temps la sensation que l'eau me retient quand je cherche à accélérer. Depuis quelques semaines, j'ai senti mon capital physique augmenter. Je peux accélérer, avec un souffle qui suit bien, mais l'augmentation de l'intensité de l'effort se traduit par une sensation de plus grande résistance de l'eau à l'avancement (les physiciens me répondront: "action/réaction", comme si je n'avais jamais fait un bilan des forces en présence, Archimède au secours!) Et ce qui résiste le plus à mes efforts, c'est le chrono.
Alors, que les choses soient bien claires, je m'en fous de faire un temps de champion du monde du bout de ma rue ou de Jésus guidant son peuple à la noyade. c'est juste pour mettre un chiffre sur des sensations, mesurer objectivement l'efficacité de ce que je fais dans l'eau. Une sorte de rapport coût efficacité à la manière de nos dirigeants d'entreprise, politiques, de services plus ou moins publics…histoire d'être dans l'ère du temps. Bref, l'eau m'empêche de casser le carrelage en bout de ligne…alors que je la pousse plus vite et plus fort.
Je vois déjà l'oeil pernicieux de certains qui vont me dire que la bouée c'est bien pour flotter mais pour avancer c'est moins bien. Je n'ai pas de bouée, ni sur, ni sous la peau (enfin les gens plus maigres que moi n'osent pas me le dire…)
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 968
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Je me présente [Tête de phoque]

Message par aquacole » mer. 28 mars 2018 15:05

Le chrono résiste à tes efforts, dis-tu.
En quelle proportion ?
Parce qu'une seconde, c'est rien, mais gagner une seconde sur un 100 mètres, ça peut demander du boulot.
Plus on s'améliore, plus la seconde à gagner demande de l'effort.
Il y a en effet un rapport coût/efficacité.
Il arrivera un moment où le gain sera minime par rapport à l'effort à fournir.
Pense au travail des champions, aux heures passées à la recherche incessante du centième qui leur apportera la victoire.
Quant à la résistance de l'eau, il faudrait savoir où tu la ressens, afin de déterminer le frein, s'il y en a un.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Répondre