Fais toi prés

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous présenter ici. Vous pouvez aussi tenir un journal de votre progression.
Miclio
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Fais toi prés

Message par Miclio » mar. 4 févr. 2020 23:13

Bon content, j'ai eu le déclic en papillon. Ma ligne d'épaule est toujours faible mais le gros du problème venait de l'alignement et de rotation non volontaire du bassin à la phase de poussée, le reste suivait et s'amplifiait au niveau des épaules. De façon générale je ne me concentrais pas assez sur la phase de poussée. Je mettais l'accent sur le kick -+/- simultané de la traction des bras.
Miclio
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Fais toi prés

Message par Miclio » lun. 24 févr. 2020 09:48

De bon progrès en papillon, je tiens 25m assez aisément (j'ai pu nager en petit bassin dernièrement). Je n'essaie pas d’insister plus que ça pour ne pas prendre de mauvaise habitude. Je ne suis pas encore sûr de comment passe la respiration, des fois ça passe tout seul des fois pas. Je n'ai pas encore pleine conscience de ce qui ne va pas et qui va d'ailleur.
Je ne respire pas tous les mouvements et il va falloir que je remédie à ça. Sur 25m ça passe mais déjà sur 50m ça doit être autre chose.
IL me faut acquérir un rythme (un peu comme en crawl ou comme je ne fais pas de distance je respire n'importe quand...).
Avatar du membre
aquarelle
Supporter
Supporter
Messages : 1568
Enregistré le : sam. 8 juin 2013 21:42
Niveau : Flottaison au top

Re: Fais toi prés

Message par aquarelle » sam. 29 févr. 2020 23:23

En papillon je trouve que le temps pour inspirer est assez bref et difficile à rallonger sans sacrifier l'horizontalité en levant la tête, du coup c'est vraiment important de bien expirer tout l'air juste avant l'inspi pour en profiter directement. Personnellement je ne vois pas l'intérêt de se forcer sur un rythme de respiration à suivre. Perso je l'ajustais selon mes sensations de nage. J'ai de meilleures sensations sur le cycle sans inspi donc j'en profitais au premier 25m pour n'inspirer qu'un cycle sur deux mais je passais sur une inspi par cycle de bras ensuite (ou parfois juste avant la fin du 25m pour ne pas débuter le suivant sans un peu de réserve), et si j'étais en difficulté après (je nageais généralement sur 50 à 100m le papillon) je me contraignais à un cycle sans inspi pour avoir le temps de bien tout vider et repartir mieux après, c'était mon astuce si je sentais que je commençais à suffoquer comme si je n'arrivais plus à inspirer pleinement. Ça m'aidait aussi à me repositionner mieux je pense.
Il y a aussi un état mental de relâchement à trouver pour aider la respiration. Le papillon peut impressionner, mettre en tension, par les idéaux de nage qu'il véhicule, la peur de la difficulté ou juste celle de gérer les gens dans la ligne quand on se déploie. On s'épuise vite sans se relâcher un minimum pendant qu'on nage. Perso je trouve ça encore plus retentissant en papillon. Sinon quand c'est difficile sur le plan respiratoire sur 25m essaie de vérifier si ton attention technique ne te met pas en apnée involontaire car si tu n'expires pas suffisament ça se ressent vite. Quand on se concentre on peut verrouiller un peu l'expiration.
J'imagine que c'est en s'entrainant que le cerveau sait combien vider par rapport au temps passé sans inspirer mais tu peux aussi reproduire des conditions de nage de papillon à moindre effort pour t'habituer musculairement en alternant par ex un cycle papillon - un cycle papillon et retour des bras sous marin, ou plus cool un cycle papillon sans inspi - un cycle bras de brasse + ondul. La structure de la nage (deux bras actifs simultanés et ondulation) se retrouve assez bien dans ces alternances et ça peut être très aidant je trouve pour dépasser les 25 ou 50m de papillon tout en étant plus économique que le papillon donc plus facile à allonger en distances.
Bon désolée pour le roman tu ne demandais pas spécialement de conseils on dirait que je me suis sentie inspirée par ton post alors qu'il s'agit d'abord et surtout de te dire bravo pour tes progrès dans cette nage et les 25m à l'aise. Avec le temps tu sauras sûrement discriminer ce qui va de ce qui ne va pas. :))
Miclio
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Fais toi prés

Message par Miclio » mer. 4 mars 2020 16:41

aquarelle a écrit :
sam. 29 févr. 2020 23:23
En papillon je trouve que le temps pour inspirer est assez bref et difficile à rallonger sans sacrifier l'horizontalité en levant la tête, du coup c'est vraiment important de bien expirer tout l'air juste avant l'inspi pour en profiter directement.
C'est clair, faut arriver relaxé et prêt à happer l'air. Les excès de cambrure se payent vite.
Personnellement je ne vois pas l'intérêt de se forcer sur un rythme de respiration à suivre. Perso je l'ajustais selon mes sensations de nage. J'ai de meilleures sensations sur le cycle sans inspi donc j'en profitais au premier 25m pour n'inspirer qu'un cycle sur deux mais je passais sur une inspi par cycle de bras ensuite (ou parfois juste avant la fin du 25m pour ne pas débuter le suivant sans un peu de réserve), et si j'étais en difficulté après (je nageais généralement sur 50 à 100m le papillon) je me contraignais à un cycle sans inspi pour avoir le temps de bien tout vider et repartir mieux après, c'était mon astuce si je sentais que je commençais à suffoquer comme si je n'arrivais plus à inspirer pleinement. Ça m'aidait aussi à me repositionner mieux je pense.
J'ai fait +/- 25m aujourtd'hui "relax" en respirant à chaque cycle... j'ai fini en hyper ventil, je suis "mieux" (sur 25m) à prendre quelques inspirations seulement. Tu as raison il faut que je sache moduler, sur de petites distance, pas à bloc, l'hyperventilation arrive assez vite.
Il y a aussi un état mental de relâchement à trouver pour aider la respiration. Le papillon peut impressionner, mettre en tension, par les idéaux de nage qu'il véhicule, la peur de la difficulté ou juste celle de gérer les gens dans la ligne quand on se déploie. On s'épuise vite sans se relâcher un minimum pendant qu'on nage. Perso je trouve ça encore plus retentissant en papillon. Sinon quand c'est difficile sur le plan respiratoire sur 25m essaie de vérifier si ton attention technique ne te met pas en apnée involontaire car si tu n'expires pas suffisament ça se ressent vite. Quand on se concentre on peut verrouiller un peu l'expiration.
C'est clair que ça m'arrive et quand je veux récupérer je "force" et souvent prend une mauvaise inspiration. L'inspi doit être automatique (en général en piscine) mais vu que la fenêtre de tir est très courte en papillon, si il y a pas la bonne postion et le relâchement... On prend pas ou peu d'air...
J'imagine que c'est en s'entrainant que le cerveau sait combien vider par rapport au temps passé sans inspirer mais tu peux aussi reproduire des conditions de nage de papillon à moindre effort pour t'habituer musculairement en alternant par ex un cycle papillon - un cycle papillon et retour des bras sous marin, ou plus cool un cycle papillon sans inspi - un cycle bras de brasse + ondul. La structure de la nage (deux bras actifs simultanés et ondulation) se retrouve assez bien dans ces alternances et ça peut être très aidant je trouve pour dépasser les 25 ou 50m de papillon tout en étant plus économique que le papillon donc plus facile à allonger en distances.
Faut que je tente cette alternance, j'ai essayé l'alternance brasse (standard)/papillon, je ne suis pas dedans. En conservant le coup de de dauphin :) Je vais essyer.
Bon désolée pour le roman tu ne demandais pas spécialement de conseils on dirait que je me suis sentie inspirée par ton post alors qu'il s'agit d'abord et surtout de te dire bravo pour tes progrès dans cette nage et les 25m à l'aise. Avec le temps tu sauras sûrement discriminer ce qui va de ce qui ne va pas. :))
Merci Aquarelle pour tes conseils et encouragements.
Miclio
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Fais toi prés

Message par Miclio » mer. 18 mars 2020 19:39

Putain l'eau du bassin d'arcachon est toujours à 13°... pas de baignade. ça casse les couilles...
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1975
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Fais toi prés

Message par caro-line » jeu. 19 mars 2020 23:23

13 degrès ça se fait, je rêverais moi d'y nager dans le bassin mais j'habite à 45mn :pleure:
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Miclio
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Fais toi prés

Message par Miclio » ven. 20 mars 2020 12:57

caro-line a écrit :
jeu. 19 mars 2020 23:23
13 degrès ça se fait, je rêverais moi d'y nager dans le bassin mais j'habite à 45mn :pleure:
Idem mais bon de chez moi à la voiture et de la voiture à la plage... c'est moins risqué que les voyages en grandes surfaces indispensables. Je ne braverai pas les restrictions en place même si les incohérences sont malheureusement flagrantes..
On est face à un merdier de proportion biblique auquel aucunes des générations de leaders en place n'a eu à faire face (du moins dans les pays dit développés).
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1975
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Fais toi prés

Message par caro-line » sam. 21 mars 2020 13:31

Miclio a écrit :
ven. 20 mars 2020 12:57

Idem mais bon de chez moi à la voiture et de la voiture à la plage... c'est moins risqué que les voyages en grandes surfaces indispensables. Je ne braverai pas les restrictions en place même si les incohérences sont malheureusement flagrantes..
Je raisonne exactement comme ça aussi. Idem pour les footings, où entre rester à 2kms de chez moi et tourner en rond en zone résidentielle et croiser tous les gens qui tout d'un coup se passionnent pour la promenade de leur chien, ou bien partir plus loin pour me retrouver seule dans les bois... comment dire... la 2ème option est quand même nettement plus sécure.
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Miclio
Messages : 197
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Fais toi prés

Message par Miclio » mer. 22 avr. 2020 15:48

Bon j'ai hâte de reprendre, légère prise de poids sur les +/-40 derniers jours. A surveiller.
Je m'occupe de mon dos sans mon kiné et de l'épaule. Je continue à faire des progres malgré l'absence de piscine.
Cela commence à faire long, les cours que je suis on très peu de chances de reprendre en présentiel, il va falloir être vigilant sur l'état de santé général.
Je mange plus, plus salé, il va falloir corriger le tir mais c'est très pour moi de maintenir une hyiène de vie correcte sans une routine assez régulier travail/sport.

Je ne vais pas m'étendre sur cette crise aux aspects à mon sens toujours plus troubles et aux conséquences exponentielles de chaque jour perdus. Idem la psychose entretenu ne semble pas vouloir faiblir.
A titre personnel je redoute les effets déléterres du confinement plus que la maladie. Etre limité de la sorte ou même plus partiellement jusqu'à une reprise d'activité normale en septembre c'est inimaginable. Les conséquences pour moi seront dures à gérer.

bref c'est relativement intolérable quand des activités comme le vélo sont interdites de façon tout à fait dictatoriale. En sus les média qui peinent à cacher les incohérence du système, les conflits d'intérêts évidents, les bruits de bottes (mvt de troupe et navals suspect), etc.
Ce n'est pas une guerre, ce n'est pas géré comme tel, mais le brouillard de la guerre c'ets clairement abattu sur nous.
Avatar du membre
portocéan
Messages : 263
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C9 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Fais toi prés

Message par portocéan » mer. 22 avr. 2020 21:50

Il faut tenir bon Miclio... ne rien lâcher, comme une série 10*50 !!! :D
Dans deux semaines et demi on y verra déjà mieux. les kilos ? un bon challenge de reprise...
Alors c'est vrai que le tout connecté est à double tranchant... on sait tout tout de suite...même les fakenews...alors restons vigilants.

Bon courage à toi
Répondre