Les Zamis... j'me casse !

Thèmes abordés : tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs...
Avatar du membre
kartman
Supporter
Supporter
Messages : 194
Enregistré le : lun. 1 sept. 2008 16:48

Re: Les Zamis... j'me casse !

Message par kartman » mar. 30 juin 2009 00:54

Bonsoir,
J'ai pris le temps de lire "l'art contemporain et je ne suis pas surpris de l'importance de l'implication en matière evironnementale des artistes.
Face à l'addiction ou la pénurie,aucune démocratie dans laquelle les artistes peuvent s'exprimer,ne pourra resister.Nous traversons effectivement une crise culturelle et il faudra redéfinir l'ambition du projet humain.Les artistes encore seront acteurs à n'en pas douter.
Pour Edgar Morin,"le visible et l'invisible est à l'image du développement occidentale//opposé à la matière."
Il y a interdépendance entre les hommes.Même menaces,même problèmes.La possibilité d'une métamorphose par le regroupement peut donner naissance à une crise systémique, qui ne peut pas envoyer le déferlement vital.
Les deux éléments clès:Le couple formé par la démesure et le mal être."L'alternative de la peur, c'est la joie!Spinoza".Le désaroi doit être cultivé.Le renoncement consenti.Faire le tri, choisir entre le vital et le superflux.Choisir et ne plus subir.Subir, c'est l'addiction.Plus de liberté passe par ce genre d'intervention, certe un peu sommaire, mais bien réel.
Fixer des limites est un triangle d'art de la réussite dans l'espace, le temps, le vivant.
"Profusion des moyens, confusion des intentions" Albert Eisteïn.
Le basculement des régulateurs est le moteur des flux énergétiques.Alimenter la matière par un flux énergétique est un bon départ, mais lorsqu'il reste abstrait,il ne peut prosperer.
La magie sort de la crétivité et de l'échange.Ne juger pas trop vite l'humour...J'ai beaucoup de respect pour l'art,mais cela dépend du moment ,de l'instant et de l'émotion qu'il sucite.
Les produits de la pensée de notre société se radicalises, les propos de "la loutre"en sont un cuisant exemple.Etre d'accord sur le sens de notre pensée ne nous rassemble pas.L'hypocrisie est de rigueur,avec comme puissance l'argent.
Les raisons d'espérer? L'imprévue qui sauve."tant de petits Mozart assassinés!"Saint Exupéry.
La résurection de l'espérance est là si on y croit! Rien ne peut se faire sans espérance.Transférer les promesses en certitudes.On ne peut pas compter sur les pessimistes.Croyon aux optimistes.Chacun peut faire l'impossible,pour jeter des passerelles et nourir les diversités, comme pour apporter une petite musique intime à chacun.
Le poid des habitudes est le fléau.Nous savons, mais nous n'y croyons pas.Les statégies du "nanoub".Nous allons nous faire du bien.Les artistes ont ce don d'agréger les qualités.
La mort est là. Toutes les sagesses nous le dise.La ressource nous amène à provilégier ce qui compte dans nos vies.L'audace de vivre est aussi celle de la création sous la forme qu'elle en tend.Nous avons l'univers en conscience, le soleil fait appel à la force de la vie.Les artistes témoignent.Alors de grâce , restons humble,ne me juger pas trop vite sans me connaître...
kartman
Ansault
Supporter
Supporter
Messages : 731
Enregistré le : dim. 1 févr. 2009 22:26
Contact :

Re: Les Zamis... j'me casse !

Message par Ansault » jeu. 2 juil. 2009 21:40

Merci pour ta réponse Kartman. :) Il y aurait encore tellement à dire sur tous les points que tu soulèves.
En tout cas sois rassuré, je ne te jugeais pas et ne te juges aucunement... Tu m'as lancé une perche, je ne pouvais pas la laisser passer. C'était bien trop amusant de saisir l'occasion... Désolé je n'ai pas résisté... :-d
Bon, j'espère que ma petite intervention vous aura fait et vous fera voir l'art contemporain sous un autre oeil... Que vous prendrez ces installations rocambolesques avec plus de sérénité et l'esprit un poil plus affûté.

... Bon ben sinon... à part cela... je me recasse !

De nouveau je rempile mémé dans son caisson. Allez ce coup-ci, j'suis sympa, pépé j'le fous avec. Ca faisait un bail qu'ils n'avaient plus couché ensemble... ça va les ragaillardir, c'est sûr...
Quant aux enfants ils se trouvaient bien dans leur nouvelle famille d'accueil, alors j'les y ai laissé...
Le chien, toujours pas retrouvé ! Il doit errer aux alentours de Nice !
Le chat, désormais empaillé, est resté sur le buffet dans la loge de la concierge... ça égaille son intérieur ! Oh, elle, elle est ravie, ça lui fait d'la compagnie, elle peut discuter à loisir !
Quant aux parents, ma foi... J'leur enverrai p'têt une carte... si j'y pense... si j'ai l'temps...
Faut dire, j'vais être occupé quand même... allongé sur ma serviette de bain face à la mer...

Bon cette fois, je pars à Ajaccio pour 15 jours... Pas de biennale... Pas d'art contemporain... Rien... Nada... Que dalle !
Au programme, farniente, bronzage, lecture sur la plage, baignades gentillettes, promenades dans le maquis, etc, etc.

A tout bientôt donc les Zamis... Nagez bien... :hello:
Avatar du membre
kartman
Supporter
Supporter
Messages : 194
Enregistré le : lun. 1 sept. 2008 16:48

Re: Les Zamis... j'me casse !

Message par kartman » sam. 4 juil. 2009 01:11

Oui la Corse... la plus belle île du monde que je connais bien et pour cause. Merçi pour ton intervention, je vois que tu es très intelligent pour avoir comprit le sens des mots et de la pensée.je ne peux que te souhaiter un bon séjour.

Au plaisr de te lire,

jean-marc
kartman
Répondre