Page 1 sur 2

Manspreading des piscines ?

Posté : mer. 21 mars 2018 19:53
par Matthieu
Vu aujourd'hui cet article dans Libération :
http://www.liberation.fr/france/2018/03 ... e=Facebook

L'auteur nous parle des nageurs qui nagent au milieu, qui s'arrêtent au mur, qui ne respectent pas les lignes lents/rapides, le "frottage/pelotage" en bout de ligne et de ceux qui tentent le papillon sans en avoir les moyens.

Dans ce méli-mélo, il y aurait une constante : le coupable est un homme et la victime une femme.

Je suis bien curieux d'avoir vos avis là-dessus

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : mer. 21 mars 2018 20:31
par saumon
C'est vrai qu'à première vue, quand on rentre dans le bassin on sait de suite si la séance sera musclée ou pas ( en fonction du monde, de l'état d'esprit de chacun, de son état d'esprit à soi ... )

Mais le coupable n'a pas forcément de sexe, cela peut être un homme ou une femme!

C'est plus une question de tempérament que de sexe.

Certaines femmes sont insupportables dans les lignes : elles donnent "sauvagement" des coups de mains, de pieds, alors que les hommes font en général plus attention de ne blesser personne.

L'article est réaliste , mais je ne suis pas d'accord sur le fait que les victimes soient des femmes! Bien au contraire!

:pp

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : mer. 21 mars 2018 21:13
par aquacole
Pas d'accord du tout.
Parité chez les casse pied.
Mais pas de la même façon.
L'homme se prend pour un caïd, frime, prend toute la place, fait la course, et surtout ne supporte pas de se faire doubler par une femme.
La femme nage la brasse en faisant bien attention de ne pas se mouiller les cheveux, à gauche ou au milieu, souvent à 2 voire 3 de front pour pouvoir papoter. Ou pratique un pédalage inefficace avec palme dans l'espoir de faire disparaître sa cellulite.
Lorsque je parle à mon conjoint de la gêne que certains nageurs me causent, il me dit qu'il pourrait en faire autant, puisqu'il n'est pas nageur. C'est moi qui lui ai appris le bon comportement en ligne d'eau. Il faut reconnaître qu'il n'y a aucune information dans les piscines, et que les maîtres nageurs ne s'en occupent pas du tout.
Je n'ai jamais subi de pelotage, j'ai parfois été touchée, mais une fois en nageant en dos, j'ai mis la main dans le maillot d'un homme qui nageait dans la ligne voisine. :ange:

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : mer. 21 mars 2018 21:31
par Edeluin
Bonsoir à vous,
C'est ma première intervention.
C'est une impression ou on a droit à un men bashing en règle depuis quelques mois ?
Je suis d'accord sur le constat de l'incurie et de l'irrespect notoire. Mais ce n'est malheureusement pas réservé aux hommes.
En tout cas pas vers chez moi dans le sud est.
Après effectivement on se demande à quoi servent les maîtres nageur(se).
Pourtant dans les piscines que je fréquente ce n'est pas le personnel qui manque. Mais zéro effort pour essayer d'être pédagogue. Expliquer quelques règles de base, ou essayer de vaguement faire respecter une certaine homogénéité dans les lignes.
L'inverse de ce site, et de Mathieu, et des intervenants que j'ai plaisir à lire !,,

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : mer. 21 mars 2018 21:49
par Low_end
Du haut de ma petite expérience (6 mois de piscine publique parisienne) je ne peux dégager aucune règle empirique "les hommes coupables/femmes victimes". Je dirai plutôt que c'est uniformément réparti chez les deux sexes.
Bon allez, comme je nage quand même plus souvent dans la ligne des "lents" où 80% de la fréquentation est féminine (mais ça c'est un autre sujet...), les pauses papotage-ventouse en bout de ligne et autres exercices d'aquagym en travers de la ligne ont tendance à me gonfler sérieusement (surtout quand le bassin loisir est vide et à 2 mètres de là).
Donc je peste plus souvent sur les femmes, mais c'est parce qu'elles sont plus représentées là où je nage.

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : jeu. 22 mars 2018 00:55
par Tadanobu
Ca s'apelle du remplissage de colonne... En même temps les faits sont présentés avec un peu de retenue et d'humour. Peut être même un brin de pédagogie.
C'est dommage d'oublier de dire que les "règles de circulation" sont une coutume, un accord tacite, écrit nulle part à l'inverse du code de la route, et que parler avec ses contemporains, ça fonctionne... Mais bon c'est facile aux initiés de critiquer les noobs.
Après, oui, les garçons pas bien les filles bien. Ou comment espérer susciter l'adhésion de 50% du lectorat... et faire parler de son article ah ah la preuve, ça marche, 200 clics de gagnés.

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : jeu. 22 mars 2018 07:32
par japhy
Je passe sur les pratiques irrespectueuses, d'accord avec vous qu'il n'y a absolument aucun biais de genre là-dedans, le biais est surtout dans la tête de celle qui a écrit l'article.

Je réagis juste à l'histoire du papillon parce que ça commence à me gonfler cette mode de donner des bons points à qui mérite ou qui ne mérite pas.
Evidemment il ne faut pas faire du papillon dans une ligne où il y a du monde, qu'on sache le nager ou pas. Mais qu'est-ce que ça peut lui foutre que les mecs ET LES FILLES pratiquent le pap "de manière efficace et esthétique" ou pas ? On apprend quand et où en fait ? On doit escalader le mur pour venir en cachette dans la piscine la nuit, pour ne pas avoir honte et ne pas heurter les yeux et le bon goût de la dame, jusqu'à ce qu'on obtienne sa permission après examen de notre technique ?

C'est pas étonnant que si peu de gens s'y essaient, ils ont juste peur du ridicule et du qu'en dira-t-on, et ce genre de papier ne va pas arranger ça. J'avais un peu honte au début, maintenant je m'en fous complètement. En fin d'horaire public, si jamais il n'y a presque plus personne, je me lance. Je me suis aperçue que 1) la plupart des gens s'en foutent, et 2) ceux qui me trouvent ridicule ricanent juste dans leur tête donc je ne les entends même pas.

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : jeu. 22 mars 2018 08:40
par Fafa
Papier inutile, après on s’étonne de la mort à petit feu de la presse, car oui madame, il faut laisser ta bourgeoisie au vestiaire.
Ce genre de problème n'a pas de sexe ni d'age, un panneau dans les vestiaires avec des règles élémentaires, pourrait en résoudre pas mal.
Sinon quelqu'un peut m'éclairer sur ce que signifie "palmer un crawl cadencé"?

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : jeu. 22 mars 2018 10:05
par aymeric
C’est un papier humoristique? Une caricature? Si c’est le cas l’auteur de ce papier n’est pas allé assez loin dans son propos.
Si elle pense vraiment ce qu’elle écrit, c’est bien dommage qu’il soit publié, ils manquent de sujets intéressants en rédaction! Comme quoi le sexisme est un problème à deux sens.
C’est dommage que la photo n’illustre pas le propos.

Re: Manspreading des piscines ?

Posté : jeu. 22 mars 2018 10:26
par Ayekoul
Un titre putaclic oui...
C'est marrant mais en le lisant, je ne reconnais aucun cliche d'ici.
Peut-etre parce que notre piscine est plutot "civilisee" :) Aux heures d'affluence, les hommes/femmes nagent en serrant leur droite, les monsieurs super lents laissent volontiers passer les nageuses de club. Une rare fois, on a eu droit a 2 dames qui nagaient en parallele dans un couloir pour jacasser, mais le MNS leur a fait comprendre que ca ne se faisait pas (enfin bon, le fait de devoir le dire alors que ca decoule du bon sens... no comment). Sinon, la seule chose "desagreable" que j'ai eu a subir: je nage souvent dans le couloir juste a cote de la moitie du bassin sans couloir, ou les gens font ce qu'ils veulent. Et les dames de l'autre cote de la ligne brise vague reussissent quand meme a me filer des coups de bras ou de pied quand elles brassent. Forcement, elles se collent a la limite, et leurs membres depassent sous l'eau et vont empieter dans le couloir. M'enfin bon, c'est le moindre de mal