[Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Thèmes abordés : tout ce qui ne trouve pas sa place ailleurs...
Répondre
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5452
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

[Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par Matthieu » mar. 25 sept. 2018 14:11

Arte est parti explorer le monde des piscines marseillaises. Cela illustre bien certains des derniers sujets du forum.
- Le manque de bassins est extrême puisqu'un tiers d'entre eux a fermé. Le nombre de séances pour les scolaires chute, surtout dans les quartiers nords.
- L'Etat est absent à ce niveau et la mairie peine à concrétiser un plan d'action (l'adjoint au sport n'a vraiment pas l'air au point)
- Donc finalement, la débrouille qui s'organise avec des maitres nageurs qui mettent en place un programme "savoir nager" pendant les vacances, forcément insuffisant mais qui a le grand mérite d'exister ; des nageurs qui font 1h de trajet pour aller s'entraîner, etc.

https://www.arte.tv/fr/videos/079474-04 ... e-regards/
livingstone
Messages : 61
Enregistré le : ven. 10 oct. 2014 21:11
Localisation : val de marne

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par livingstone » mar. 25 sept. 2018 14:57

dommage que le politique ne soit pas raccord avec le sportif d'autant que la vitrine de la natation dans la ville est bien reconnue par la présence du cercle des nageurs de Marseille et ses médailles d'or olympiques
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5452
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par Matthieu » mar. 25 sept. 2018 18:41

Ça montre qu'on peut faire du haut niveau sans faire de la pratique "pour tous". Là, le contraste est assez impressionnant effectivement.
DiSwim
Supporter
Supporter
Messages : 150
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2011 21:48
Niveau : niveau 2
Localisation : Sud Alsace

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par DiSwim » jeu. 27 sept. 2018 19:46

priorité au football et pas à la natation :--
Avatar du membre
fils du vent
Supporter
Supporter
Messages : 241
Enregistré le : jeu. 18 juin 2009 14:00
Niveau : doit continuer....
Localisation : Toulouse

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par fils du vent » sam. 13 oct. 2018 07:57

J ai vu le reportage et c est assez effarant d ètre arrivé à une telle situation dans une ville comme Marseille.Moi je me plains parfois dans ma ville mais là j 'arrète.
la question est "à a quoi sont destinées les dotations sportives ?". Les locaux paient des impots ..Il y a des lignes de budgets de fonctionnement.. .Triste.
nageur d'occasion
Avatar du membre
andre
Supporter
Supporter
Messages : 656
Enregistré le : ven. 26 déc. 2014 20:11
Localisation : provence

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par andre » mer. 17 oct. 2018 07:21

je savais pas que Marseille était si compliqué que ça coté piscine
j'habite à 30 km et je croyais qu'il y avait un bassin de 50 m couvert
vivement que celui d'Aix en Provence et Martigues soit terminé
à Martigues aussi c'était prévus début 1990 puis c'est le foot premiére division qui l'a emporté on vas enfin l'avoir
lolilette
Messages : 9
Enregistré le : sam. 21 avr. 2018 14:12

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par lolilette » mer. 28 nov. 2018 08:04

J'habitais Marseille où je suis encore obligée de retourner pour quelques mois. La situation des piscines est une telle catastrophe que tous ceux qui aiment nager finissent par arrêter de nager. A moins de pouvoir payer les 1850€ de frais d'entrée et les 1500€ de cotisation annuelle plus les frais de parking pour accéder au cercle des nageurs non desservi par le métro. J'ai fait le tour de tous les clubs et passé en revue toutes les possibilités. Les piscines municipales sont très souvent en fermeture exceptionnelle pour raison technique et personne ne prévient. Quant a la qualité de l'eau et de l'air c'est une catastrophe pour la peau et les voix aériennes. Quant aux conditions de nage je ne vous raconte même pas. A Marseille il faudrait carrément un panneau avec la mention interdiction de nager en été. Il faut venir impérativement les deux premières heures du matin. Sinon c'est l'engueulade assurée avec les touristes(genre je nage la brasse avec la tête hors de l'eau)' qui ne comprennent pas que les collisions sont normales dans une ligne surpeuplée avec des vitesses différentes. Le pire est le mépris des responsabilités de bassin pour qui ceux viennent pour nager sont clairement des emmerdeurs.alors que les piscines 'c'est pour les familles'. J'ai encore la plaquette du projet de complexe nautique de Marseille grand est... jamais construite, une escroquerie. Quant a l'ancienne piscine ASPTT je n'y ai vu aucun travaux depuis 2005. Sur un mur entier il n'y a quasiment plus un seul carreau de carrelage. Et surpeuplé le dimanche matin car deux lignes bloquées pour de l'aquagym. Et tout ça pour 5€ l'entrée. Bref après deux ans à essayer toutes les solutions... La seule solution est de déménager. En plus la mer est très souvent interdite pour cause de pollution. Été 2018 j'ai failli imploser... J'ai déménagé pour le Var. Totalement ras le bol de cette ville que je ne supporte plus.
Miclio
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: [Arte] Marseille, une ville qui ne sait plus nager

Message par Miclio » sam. 1 déc. 2018 13:30

Le problème est bien plus large que l'état des piscines à Marseille et même que la ville de Marseille elle même.
Pour revenir aux piscines Marseille c'est emblématique de plein de choses et je pense que c'est pour cela que le doc a été fait là-bas. Je pense que la situation est la même partout à 10% près (c'est pas rien j'avoue).
A Bordeaux, ça devient compliqué, c'est courant de se retrouver aux horaires publics avec seulement 2 ou 3 voies pour les "vrais" nageurs dans une piscine olympique.
La piscine de ma commune date de Mathusalem, et n'est pas si peu chère au vue du service proposé. Le bassin est rikiki, 70 cm de tirant d'eau d'un coté.
Idem pour une autre assez proche, refaite "récemment", mais il a une espèce de crépi (nb dans le bassin) qui me nique la peau des pieds systématiquement quand j'y vais (tout refaire en carrelage devait être trop coûteux) et je ne sais pas ce qu'ils foutent dans l'eau mais j'ai systématiquement les yeux déchirés quand j'y vais (plus... en fait).
Dans c'est deux établissements quand il y a deux lignes d'eau nageurs, c'est Byzance. Ce sont les deux seuls établissements ouverts à l'année de ce côté De Bx (rive droite).

Rive gauche, bcp plus peuplé, la situation n'est pas meilleure, in fine très peu de piscines. Il faut aller vers Arcachon/ La Teste pour trouver une offre plus adaptée cependant les établissements sont coûteux même pour ceux appartenant au groupement de communes. Perso je kiffe la piscine d'Arcachon qui offre un bassin pour nageurs pur (1,50m-1,80m 25m 5 ou 6 ligne d'eau) et un bassin pour les autres à côté. Hors commune.. 6 euros en été (et pas bcp moins hors saison je ne sais plus). Même punition sur Pessac.

J'espère que la piscine universitaire rouvre à la date annoncée mais mon mauvais esprit me dit que ce serait un miracle un chantier, public en sus, qui se termine dans les temps annoncés préalablement...

Le souci c'est qu'il n'y a plus de blé, que les équilibres géo-politiques (nb qui assoient notre monnaie fiduciaire) sont en train de bouger et que notre partie de l'Europe de l'Ouest fait l'autruche, une autruche arrogante en sus... Trop tard c'est trop tard et je ne vois en rien le mouvement des gilets jaunes comme un début de prise de conscience. Bien au contraire le mouvement a tout de la révolution colorée, lancé sur Fb, touchant un public très populaire, des leaders bidons commencent à être avancés, etc OU du moins de la phase de préparation en vue d'un durcissement à venir.
La partie populaire du pays, tout comme l'électorat à vomir dont parlait Guaino se rejoignent sur la volonté affichée farouchement de ne pas faire le constat objectif de la situation du pays dans sa globalité. La dette court, masquée en partie par des artifices comptables (que certains dénoncent pourtant), les propriétés intellectuelles sont soldées, les infrastructures vieillissent et sont insuffisantes (suis-je le seul terrifié de constater que l'infra routière est tellement dépassée que quelques blocages suffisent à bloquer le pays ou presque, imaginez si "les banlieues" se mettaient à bouger....).
Personne ne veut voir la responsabilité qui incombe à ma génération, la génération X, si pressée de partir en retraite mais dont le devoir serait de travailler (avec des aménagements mais c'est pas le sujet) aussi longtemps que possible et de prendre leur part (ce que les plus jeunes générations ne peuvent faire) dans les redressement d'un pays qui entre autres choses n'a pas ou peu de matières premières ou énergétiques et plus grave encore d'alliés raisonnables ayant les même intérêts et défis face à eux.
Répondre