Bilan mondiaux Budapest

Thème abordé : les compétitions de tous niveaux
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 1021
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Bilan mondiaux Budapest

Message par aquacole » dim. 6 août 2017 17:45

Notre club, dont je participe également au bureau, est en grande difficulté financière, au point que nous ne sommes pas surs de pouvoir continuer.
Nous faisons partie de l'ASPTT et notre "tutelle" préfère favoriser le nageur loisir qui rapporte au club.
Le loisir nage une fois par semaine avec un programme écrit sur tableau et se contente d'un étudiant STAPS pour l'encadrer.
Le sportif nage tous les jours, même plusieurs fois par jour à haut niveau.
Il a besoin d'un entraînement personnalisé et dispensé par un professionnel (donc rémunéré).
Il se déplace souvent, le week-end, d'où des frais d'essence, d'hôtel, et doit à cette occasion être accompagné de son entraîneur.
Aux derniers championnats de France Elite, un de nos nageurs a remporté la médaille de bronze du 50 NL devant Jérémy Stravius.
Pas mal, non ?
Nous avons pourtant beaucoup de mal à obtenir la moindre reconnaissance (encore moins de l'aide).
Je suis d'accord avec les propos de jaja 63 en ajoutant que les parents sont de plus en plus consommateurs et refusent de s'investir dans le club. Nous avons du mal à fournir des chronométreurs lors des compétitions. Ils oublient que les clubs sont des associations et fonctionnent grâce au bénévolat.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Avatar du membre
nageondu
Messages : 259
Enregistré le : jeu. 4 août 2016 23:52

Re: Bilan mondiaux Budapest

Message par nageondu » dim. 6 août 2017 19:39

Le niveau mondial actuel est aux limites des capacités humaines. Dans ces conditions il faut pouvoir réunir tout un ensemble de conditions et de facteurs à leurs optimums pour pouvoir s'y maintenir. A la moindre erreur ou faiblesse et c'est la dégringolade. La France à trop de ces erreurs et faiblesses pour pouvoir ce maintenir à haut niveau. (Je pense à tout ce qui à été dit plus haut).

Autre problème: La natation sportive Française pourra-t-elle se maintenir à haut niveau dans une situation d'effondrement économique sans fin ? Voir de troubles civiles importants ? Ou même pire d'un effondrement civilisationnelle...
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 1021
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Bilan mondiaux Budapest

Message par aquacole » lun. 7 août 2017 08:51

nageondu a écrit : Autre problème: La natation sportive Française pourra-t-elle se maintenir à haut niveau dans une situation d'effondrement économique sans fin ? Voir de troubles civiles importants ? Ou même pire d'un effondrement civilisationnelle...
Le niveau de la natation française serait alors le moindre de nos soucis.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
MADC
Supporter
Supporter
Messages : 127
Enregistré le : mer. 7 sept. 2011 14:20
Niveau : comme je peux
Localisation : Paris

Re: Bilan mondiaux Budapest

Message par MADC » mar. 8 août 2017 12:30

Oui les parents sont de plus en plus consommateurs, mais pas tous ! Nos deux enfants nagent en club, niveau inter-régional, et mon mari fait très souvent officiel (quasi-systématiquement pour les compéts de la petite, moins pour celles du grand mais il est moins sollicité) :ange: et c'est un vrai investissement, toute l'année, en semaine (il faut avoir une organisation très pointue pour gérer l'emploi du temps scolaire + natation) et le week-end. Ça conditionne aussi une partie des vacances, bref c'est toute la logistique familiale qui est impactée par cette activité :boxe: . Alors oui c'est assez exigeant. Mais c'est aussi source de belles satisfactions ! :hourra:
Les clubs peuvent aider les parents à prendre ce chemin : une bonne communication, une association des parents à la vie du club, un peu de pédagogie, tout cela peut favoriser l'implication et la fidélisation. C'est le rôle du président que de faire en sorte que ça se passe comme ça plutôt que gérer les trucs en cercle fermé. Mais bon, avoir les parents dans les pattes, c'est aussi accepter d'expliquer certaines décisions, et de travailler dans la transparence. Ça dérange certains jeux de pouvoir... :ok:
Bref, rien n'est simple :unhappy:
*** celui qui connait les autres est perspicace, celui qui se connaît est intelligent ***
Répondre