Jeux olympiques, une piscine en kit?

Thème abordé : les compétitions de tous niveaux
Répondre
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5598
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Jeux olympiques, une piscine en kit?

Message par Matthieu » mer. 25 avr. 2018 09:05

C'est l'info que j'ai trouvé hier dans Le parisien : http://m.leparisien.fr/amp/sports/JO/pa ... 680321.php

Pour éviter tout dérapage des coûts, il est envisagé de construire des bassins provisoires qui seraient démontés en totalité ou en partie (il ne resterait alors plus qu'un 25 mètres) alors que la fédération voulait en faire un grand centre d'entraînement.

Les élus locaux, mesurent les coûts d'entretien très élevés d'un tel centre (un bassin de 50 mètres + un bassin de 25 mètres pour le plongeon, je pense que le bassin d'échauffement était lui déjà prévu en démontable??). Ils aimeraient que les coûts soient plutôt répartis sur plusieurs piscines de plus petite taille.

J'ai l'impression qu'on change d'époque et que le fait de construire des installations gigantesques (mais aussi donc en grande partie inutiles à long terme) est enfin questionné. Reste à savoir à quelle solution cela aboutira.
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 883
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Jeux olympiques, une piscine en kit?

Message par aquacole » mer. 25 avr. 2018 10:19

Donc on monte un dossier de candidature, on obtient les jeux olympiques, et finalement on s'aperçoit que le projet n'est pas viable et on cherche d'autres solutions ?
Félicitations à l'équipe grassement rémunérée pour cette préparation, mais l'essentiel est que les grands groupes puissent se gaver d'argent public.
Quant au fait que les économies réalisées seraient affectées à la construction de petites piscines à destination du grand public, ça reste à voir...
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
sylv1
Messages : 115
Enregistré le : mer. 20 juil. 2016 01:16
Niveau : C3
Localisation : seine et marne

Re: Jeux olympiques, une piscine en kit?

Message par sylv1 » mer. 25 avr. 2018 10:54

aquacole a écrit :
mer. 25 avr. 2018 10:19
Donc on monte un dossier de candidature, on obtient les jeux olympiques, et finalement on s'aperçoit que le projet n'est pas viable et on cherche d'autres solutions ?
Félicitations à l'équipe grassement rémunérée pour cette préparation
Je te rejoins sur ce point également... on est en droit de se poser la question...

Surtout que je pense qu'il est bien connu qu'une piscine coûte beaucoup d'argent et que ce n'est pas vraiment rentable du tout... donc c'est un peu une fausse excuse de jouer la surprise seulement maintenant....
D'ailleurs, la fédération n'a pas l'air d'être pour ce bassin en kit...
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 64585.html

Je suis pas du tout expert en la matière, mais apparemment,il n'y a aucun équipement digne de ce nom pour accueillir des compétitions internationales, donc çà serai quand même un beau projet afin d'avoir un vrai bassin digne de ce nom et çà serait peut être l'occasion de valoriser ce sport aussi...

Ceci dit, le fait de dire qu'avec un seul établissement (si grand soit-il) on a comme but d'apprendre à nager à toute la seine saint denis, est quand même une belle bêtise.
Et de ce point de vue, il serait probablement plus judicieux de faire plusieurs petites infrastructures effectivement (même si au fond, je n'en sais rien...)
Après, il se pose la question de savoir pourquoi on privilégie plutôt cette région alors que d'autres serait probablement tout aussi légitime... pas certain que les équipements soient bien traités au quotidien, mais surtout, une fois que les jeux seront passés, engageront ils vraiment les fonds pour construire ces fameuses petites piscines... personnellement, j'en doute beaucoup...
le fossé séparant théorie et pratique, est moins large en théorie qu'il ne l'est en pratique... :siffle:
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 276
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Jeux olympiques, une piscine en kit?

Message par Tadanobu » mer. 25 avr. 2018 14:05

aquacole a écrit :
mer. 25 avr. 2018 10:19
Donc on monte un dossier de candidature, on obtient les jeux olympiques, et finalement on s'aperçoit que le projet n'est pas viable et on cherche d'autres solutions ?
Félicitations à l'équipe grassement rémunérée pour cette préparation, mais l'essentiel est que les grands groupes puissent se gaver d'argent public.
C'est évidemment un raccourci extrême, et un peu caricatural.
L'article explique bien (le titre même est explicite) qu'il y a plusieurs concepts possibles, en arbitrage. C'est à mon avis plutôt une bonne chose que l'arbitrage budgétaire reste réel et soit fait en plusieurs étapes. Le comité d'attribution ne peut pas proposer plusieurs schémas et doit donc en proposer un seul... quitte à l'affiner ou à le remettre en question par la suite.
C'est également une bonne chose que ces décisions passent d'une équipe à une autre: ça limite les possibilités de corruption.

Un projet olympique n'est de toute façon pas "viable économiquement" (comprendre: les coûts sont pour le plus grand nombre et les bénéfices pour les happy fews), on cherche plutôt à limiter la casse, et il y a des choix à faire entre valoriser (avec une participation de ceux qui profitent des équipements) ou détruire. Il est par contre complètement réaliste que chaque acteur (nous en sommes également) fasse son lobbying en essayant d'obtenir le maximum pour le moins cher.
Le modèle économique global des jeux olympiques est globalement assez flou: qui perçoit les droits télévisuels, comment sont ils redistribués, etc... Qui travaille réellement dans la réalisation des infrastructures et/ou leur démantèlement.

Enfin, l'état global des installations en France, du financement des piscines en général... ne doit pas être caché/gâché par un seul équipement, aussi grand/beau soit il.
Avatar du membre
portocéan
Messages : 159
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C9 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Jeux olympiques, une piscine en kit?

Message par portocéan » mer. 25 avr. 2018 21:47

Une piscine démontable pour JO ?
Je trouve cette solution raisonnable... tellement raisonnable que d'autres pays ont par le passé déjà fait ce choix... A Barcelone pour les mondiaux 2003. La piscine était installée dans le Palau San Jordi, grande salle omnisport qui accueillait plusieurs disciplines aux JO 92... à Kazan aux mondiaux 2015... bassin utilisé aussi pour les mondiaux Maîtres.

Pour une fois qu'on tient à ne pas trop dépasser le budget prévisionnel...

Et une piscine olympique, après l’événement, ne serait remplie que pour d'autres JO ( 1924 2024 2124 :D ) pour les mondiaux et les Europe. C'est à dire certainement pas plus que tous les 10 ans... Pour les France (élite et maîtres) nous avons à ce jour de quoi faire.

Et la natation en France ne déplace pas les foules (à l'opposé de pays comme l'Australie ou la Hongrie)... on note souvent plus de nageuses et nageurs que de spectateurs... :(

Et donc si cette économie pouvait engendrer de nouveaux bassins municipaux là, où c'est nécessaire... tant mieux.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5598
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Jeux olympiques, une piscine en kit?

Message par Matthieu » jeu. 26 avr. 2018 14:08

L'article précise que, pour les championnats du monde, il faut une piscine avec 15 000 places pour les spectateurs. Il n'est donc de toute façon pas question que la piscine des JO 2024 à Paris accueille ensuite les plus grandes compétitions en natation, comme c'était d'ailleurs le cas pour celle de Londres.

Les installations requises sont de plus en plus imposantes : le bassin de compétition doit faire 10 lignes d'eau et 3 mètres de profondeur contre 8 lignes d'eau et 2 mètres de profondeur pour celui d'Athènes en 2004, soit 50% de volume en plus. Il faut y ajouter le bassin de plongeon et le bassin d'échauffement. A Londres en 2012, cela ne suffisait pas et les épreuves de Water-polo avaient lieu dans un bassin provisoire.

Du coup, le modifiable ou le démontable s'impose de plus en plus car ces installations se sont éloignées des besoins du grand public.

En tout cas, c'est très bien que les collectivités territoriales se fassent entendre dès maintenant et qu'il y ait une autre voie audible que celle des grandes instances sportives. Il y a souvent un manque de regard critique en amont sur ce genre de choses
Répondre