Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Thèmes abordés : triathlon, aquagym, bébés nageurs, water-polo, sauvetage, natation synchronisée...
Frog
Supporter
Supporter
Messages : 460
Enregistré le : dim. 18 sept. 2011 13:07

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par Frog » jeu. 18 mars 2021 08:36

morse a écrit : mer. 17 mars 2021 13:02 La résistance au froid est différente chez chaque individu même si elle peut être augmentée par la répétition des expositions au froid et à l'eau froide et par des exercices de respiration
Tout à fait, il semble que l'exposition au froid active la graisse brune d'une part, et augmente le nombre de cellules brunes d'autre part, ce qui induit une meilleure résistance au froid avec l'entrainement car c'est cette graisse brune qui va être utilisée pour générer de la chaleur. J'avoue que je doutais un peu de la capacité à améliorer sa tolérance au froid mais ma petite expérience me montre que c'est bien le cas, donc avec des années d'entrainement cette capacité doit se renforcer.
D'ailleurs il a aussi été montré que l'on ne perd pas cette adaptabilité d'un hiver à l'autre, mais ça je ne l'ai pas encore expérimenté.
morse
Supporter
Supporter
Messages : 149
Enregistré le : lun. 4 oct. 2010 16:10

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par morse » jeu. 18 mars 2021 14:52

D'accord, la bonne graisse brune :lol:
Il est néanmoins évident que chacun supporte plus ou moins bien l'eau froide. Début du mois, ma compagne a enfin convaincu une de ses collègues de l'accompagner lors d'une séance. Il s'agit d'une très bonne nageuse qui ne peut plus fréquenter autant qu'elle le souhaite les piscines (mesures COVID) et qui pratique la nage en eau libre. Dans une eau à 5,5°, elle a nagé 12 minutes. Elle n'en revenait pas. Depuis lors, elle s'y plonge tous les deux jours. :cool3: :malades:
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1765
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par valdes » ven. 19 mars 2021 12:06

Je vous admire à pouvoir nager dans l'eau froide.

Moi, depuis toute petite, je souffre du syndrome de Raynaud. J'essaye pourtant de ne pas trop chauffer chez moi, je fais de l'exercice et je suis souvent dehors.
Mais rien n'y fait.
C'est très désagréable.

Même en été, en Bretagne, quand l'eau est à 17 °C et que la température extérieure est à 17-20 °C. Je nage en maillot ou avec un top thermique. Ca va dans l'eau. Je nage environ 15' car après, j'ai les bouts de doigt tous blancs et insensibles.

Et cinq minutes après ma sortie de l'eau, je suis prise de frissons et je claque littéralement des dents. Donc je me rabille fissa, même s'il fait soleil.

Il n'y a que lorsque les températures sont supérieures à 25 °C que je n'ai pas ce problème.

Que faites vous, vous, après vos sorties natation en hiver ?

PS : notez que ça m'arrive aussi après les séances de natation en piscine, lorsque l'eau est sous les 27 °C, comme souvent pour les clubs de natation (quand les adultes passent après les jeunes élites, le soir)
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1987
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par caro-line » ven. 19 mars 2021 23:01

valdes a écrit : ven. 19 mars 2021 12:06

Et cinq minutes après ma sortie de l'eau, je suis prise de frissons et je claque littéralement des dents. Donc je me rabille fissa, même s'il fait soleil.

Que faites vous, vous, après vos sorties natation en hiver ?

Hello :)
C'est normal les frissons et claquements de dents, c'est la réaction du corps qui cherche à se réchauffer. Mais bon cela veut dire que tu as commencé à te refroidir de l'intérieur.
Moi après avoir nagé en eau froide je me réhydrate au thé chaud emmené dans un thermos. Et je marche tranquillement, histoire de bouger, et je bouge les doigts aussi. ça accélère le réchauffement, sinon je peux garder mes doigts de pieds blancs et insensibles pendant 1h30 ou 2h, c'est désagréable.
Le post de Frog sur la première page est très intéressant, je ne comprends juste pas POURQUOI la douche chaude ne permet pas de se réchauffer (mais c'est vrai, je l'ai remarqué aussi).
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Avatar du membre
portocéan
Messages : 289
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C10 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par portocéan » dim. 21 mars 2021 09:58

Vos partages donnent envie...
L'an dernier on s'est remis à l'eau à la mi mai. T° à 12°. Supportable... on espère cette année à la mi avril.
En dessous de 10° j'imagine que l'onglée doit arriver vite non ?
En vélo, même avec de bons gants, je l'attrapais... mais il suffisait de s'arrêter enlever les gants les mettre le long du corps (les mains, pas les gants, mais oui ! :)) ) et au bout de trois à quatre minutes cela disparaissait. Plus de soucis pour la poursuite de la sortie...
Comme si il y avait un palier à franchir...mais je ne connais pas le phénomène physiologique.
Frog
Supporter
Supporter
Messages : 460
Enregistré le : dim. 18 sept. 2011 13:07

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par Frog » lun. 22 mars 2021 11:13

caro-line a écrit : ven. 19 mars 2021 23:01 je ne comprends juste pas POURQUOI la douche chaude ne permet pas de se réchauffer
Et oui on est tenté par la douche chaude, mais en fait elle peut accélérer le refroidissement interne. Pourquoi ? Parce que l'eau chaude sur la peau va déclencher une vasodilatation rapide des vaisseaux sanguins de la peau alors que la température de celle-ci est très basse sur une certaine épaisseur. Le sang qui a été préservé à la bonne température au centre du corps se remet à circuler dans la peau et se refroidit pour retourner au centre et abaisser encore plus vite la température centrale (la température centrale baisse après être sorti de l'eau, après 5 ou 10 minutes, et ça peut durer une demi-heure ou plus, c'est l'afterdrop, et c'est là que les tremblements commencent).
C'est pourquoi il vaut mieux éviter la douche trop chaude immédiatement après, même si c'est très tentant (j'y cède parfois j'avoue...). Il vaut mieux activer les muscles en faisant de l'exercice pour se réchauffer de l'intérieur.
Donc dans l'ordre on a :
1) dans l'eau la température de la peau baisse mais la vasoconstriction permet de maintenir la chaleur du centre.
2) on sort et on se sent super bien pendant quelques minutes (on appelle ça la lune de miel, et il faut profiter de ce temps pour s'habiller et se mettre au chaud rapidement avant la phase suivante.
3) l'afterdrop, les tremblements incontrôlés commencent et ne cesseront qu'après le réchauffement complet de la température centrale (pendant cette phase il peut être impossible de se rhabiller ou de tenir une tasse, la motricité fine est complètement perturbée, d'autant plus si l'on est resté trop longtemps dans l'eau).
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1987
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par caro-line » lun. 22 mars 2021 20:52

Frog a écrit : lun. 22 mars 2021 11:13
caro-line a écrit : ven. 19 mars 2021 23:01 je ne comprends juste pas POURQUOI la douche chaude ne permet pas de se réchauffer
Et oui on est tenté par la douche chaude, mais en fait elle peut accélérer le refroidissement interne. Pourquoi ? Parce que l'eau chaude sur la peau va déclencher une vasodilatation rapide des vaisseaux sanguins de la peau alors que la température de celle-ci est très basse sur une certaine épaisseur. Le sang qui a été préservé à la bonne température au centre du corps se remet à circuler dans la peau et se refroidit pour retourner au centre et abaisser encore plus vite la température centrale (la température centrale baisse après être sorti de l'eau, après 5 ou 10 minutes, et ça peut durer une demi-heure ou plus, c'est l'afterdrop, et c'est là que les tremblements commencent).
C'est pourquoi il vaut mieux éviter la douche trop chaude immédiatement après, même si c'est très tentant (j'y cède parfois j'avoue...). Il vaut mieux activer les muscles en faisant de l'exercice pour se réchauffer de l'intérieur.
Donc dans l'ordre on a :
1) dans l'eau la température de la peau baisse mais la vasoconstriction permet de maintenir la chaleur du centre.
2) on sort et on se sent super bien pendant quelques minutes (on appelle ça la lune de miel, et il faut profiter de ce temps pour s'habiller et se mettre au chaud rapidement avant la phase suivante.
3) l'afterdrop, les tremblements incontrôlés commencent et ne cesseront qu'après le réchauffement complet de la température centrale (pendant cette phase il peut être impossible de se rhabiller ou de tenir une tasse, la motricité fine est complètement perturbée, d'autant plus si l'on est resté trop longtemps dans l'eau).
Merci beaucoup pour ta réponse :)
Je trouve hyper important de bien connaitre toutes ces étapes physio quand on nage en eau froide, cela permet d'identifier ce que l'on ressent, et ainsi faire la part entre ce qui est normal et ce qui pourrait potentiellement être le signe que l'on a poussé trop loin. Il m'avait fallu un petit moment au début pour comprendre qu'il fallait se changer vite fait avant de perdre la sensibilité des doigts, et qu'attendre un peu en espérant se réchauffer était illusoire, même si l'on a l'impression d'être au chaud dans la combi :-d Tout comme "lézarder" au soleil ne servait à rien pour se réchauffer, rien ne vaut une marche.
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
morse
Supporter
Supporter
Messages : 149
Enregistré le : lun. 4 oct. 2010 16:10

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par morse » lun. 22 mars 2021 21:27

Après 20 ans de nage en eau froide, notre endurance a fortement augmenté et, après la sortie, les tremblements n'existent plus ou sont faibles en fonction de la température de l'eau et de la durée de l'immersion. Depuis 2 ans, si les conditions climatiques (absence de vent glacial) et de lieu le permettent, nous effectuons dès la sortie un jogging de 5-10 minutes en maillot avant de nous habiller. Si une possibilité de se rincer existe, ce sera bien entendu de l'eau froide.
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1765
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par valdes » mer. 24 mars 2021 08:49

Merci beaucoup pour vos explications sur le refroidissement post bain. J'expérimenterai dés que possible, merci encore :hello:
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Lomelilo
Messages : 1
Enregistré le : sam. 27 mars 2021 17:17

Re: Pratiquer la nage en mer l'hivers. Vos astuces ..

Message par Lomelilo » sam. 27 mars 2021 17:27

Bonjour à tous.

Je me suis mis à la natation en mer. En ce moment l'eau au alentour de Brest, est à 10°.
J'adore.
Les pieds, les mains, le corps, la tête ca va.
Par contre le visage ça me pique , me brûle comme si j'avais la tronche sans le congélateur...20 secondes la tête dans l'eau c'est compliqué.
J'ai essayé la vaseline, rien à faire.
J'attends vos conseils, ou astuces.
Merci à vous.
Répondre