Photo et natation

Thèmes abordés : triathlon, aquagym, bébés nageurs, water-polo, sauvetage, natation synchronisée...
sylv1
Messages : 115
Enregistré le : mer. 20 juil. 2016 01:16
Niveau : C3
Localisation : seine et marne

Re: Photo et natation

Message par sylv1 » sam. 30 déc. 2017 11:53

j'étais pas super fan de la première photo (c'est l'effet de zoom avant qui me gêne je crois... je le trouve pas super adapté...)

mais je dois dire qu'il y a des photos vraiment très sympa sur ton flickr :))

je tiens aussi à te remercier concernant les conseils photos pratiques que tu as prodigué :+ quand on le dis, çà paraît évident... mais, c'est pas toujours le cas ! :D

je dois avoir une ou deux petites photos qui traîne par là, j’essaierai de trouver le temps de remettre la main dessus et de les partager, histoire d'alimenter un peu la discussion :))
le fossé séparant théorie et pratique, est moins large en théorie qu'il ne l'est en pratique... :siffle:
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1952
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Photo et natation

Message par caro-line » mar. 2 janv. 2018 12:32

Merci pour le sujet, super intéressant :ouah
Toute la difficulté il me semble est de photographier des nageurs en intérieur en pleine action. Mouvement+manque de lumière (dans beaucoup de piscines) rendent les réglages délicats puisqu'il faut une ouverture rapide (éviter les flous de bouger, mais on engrange peu de lumière), et grande (pour capter le max de lumière, mais alors le risque de mauvais placement du point de focus est grand, et la netteté ne sera pas au bon endroit).
Pour moi une photo de sport réussie ne doit pas avoir de flou de mouvement, sur le sportif en tout cas, ce qui n'exclue pas l'effet bizarre dont j'ai perdu le nom, où c'est le décor qui "bouge" :) Et le must est d'avoir un gros fluo de profondeur :love:

Je ne pratique pas moi même en piscine, c'est mon ami qui a fait anciennement pas mal de photo en stage NPT (Aulive sur le forum, avec un canon 5Dmarkll, qui ne poste plus mais passe de temps en temps ;) ).
par exemple celle ci est presque réussie (je ne parle pas des couleurs, qui sont ternes à mon avis):
Image

Portocéan: bravo pour tes photos! Et toi, qu'utilises-tu comme matériel? Tu fais tous tes réglages en manuel?
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5622
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Photo et natation

Message par Matthieu » ven. 5 janv. 2018 22:20

J'ai cherché ce qu'était un fluo de profondeur :D
Heureusement, je me suis aperçu assez rapidement que c'était un flou de profondeur.
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1952
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Photo et natation

Message par caro-line » sam. 6 janv. 2018 16:33

Matthieu a écrit :
ven. 5 janv. 2018 22:20
J'ai cherché ce qu'était un fluo de profondeur :D
Heureusement, je me suis aperçu assez rapidement que c'était un flou de profondeur.
oups je corrige :-d
ah je peux pas tant pis :lol2:
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Avatar du membre
portocéan
Messages : 172
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C9 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Photo et natation

Message par portocéan » lun. 8 janv. 2018 16:20

caro-line a écrit :
mar. 2 janv. 2018 12:32
Merci pour le sujet, super intéressant :ouah
Toute la difficulté il me semble est de photographier des nageurs en intérieur en pleine action. Mouvement+manque de lumière (dans beaucoup de piscines) rendent les réglages délicats puisqu'il faut une ouverture rapide (éviter les flous de bouger, mais on engrange peu de lumière), et grande (pour capter le max de lumière, mais alors le risque de mauvais placement du point de focus est grand, et la netteté ne sera pas au bon endroit).
Pour moi une photo de sport réussie ne doit pas avoir de flou de mouvement, sur le sportif en tout cas, ce qui n'exclue pas l'effet bizarre dont j'ai perdu le nom, où c'est le décor qui "bouge" :) Et le must est d'avoir un gros fluo de profondeur :love:

Je ne pratique pas moi même en piscine, c'est mon ami qui a fait anciennement pas mal de photo en stage NPT (Aulive sur le forum, avec un canon 5Dmarkll, qui ne poste plus mais passe de temps en temps ;) ).
par exemple celle ci est presque réussie (je ne parle pas des couleurs, qui sont ternes à mon avis):
Image

Portocéan: bravo pour tes photos! Et toi, qu'utilises-tu comme matériel? Tu fais tous tes réglages en manuel?
Et bien voilà une bien belle introduction à notre sujet (ah la lumière des piscines ! quelle vitesse choisir ? quelle ouverture ? et tout et tout) et aussi une bien belle photo. Car le pap (de face) n'est pas le plus facile à maitriser... et mis à part un petit retard de qqs centièmes au déclenchement, elle est excellente. Mais l'appareil aussi est ... excellent (Canon EOS 5D Mark II : 2800 € le boîtier nu à sa sortie)

Alors pour éviter de partir dans tous les sens (c'est si vaste la photo), je vous propose le plan suivant :
A - Quel matériel ?
B - Quels réglages de base ?
C - Que photographier et surtout où se positionner ?
D - Retoucher ses photos

Si vous voyez d'autres chapitres, dites-le, on les ajoutera...
Je pense que deux petites semaines par chapitre devrait le faire... et n'hésitez pas à mettre vos photos perso... on est pas là pour juger mais plutôt pour conseiller...
Allez, demain j'attaque le A ! ;--)
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2068
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : C9-N3
Localisation : Morbihan

Re: Photo et natation

Message par Aymar » lun. 8 janv. 2018 17:53

Matthieu a écrit :
ven. 5 janv. 2018 22:20
J'ai cherché ce qu'était un fluo de profondeur :D
Heureusement, je me suis aperçu assez rapidement que c'était un flou de profondeur.
C’est la profondeur de champ. Sauf erreur il faut augmenter l’ouverture (le chiffre diminue). Le zoom peut aussi aider.
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 306
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Photo et natation

Message par Tadanobu » lun. 8 janv. 2018 21:54

Perso, pour avoir fait un peu de photos de pleins de sports, j'ai toujours eu des déceptions avec la piscine. Faut dire qu'en photo je suis assez dur, surtout avec moi même et si vous avez connu la joie de jeter 20 pellicules (du temps de l'argentique) sans sortir un portrait potable vous connaissez mon problème :D
1) le pire: Franchement, l'éclairage est moche ! Pas naturel, pas brillant, l'anti UV "tue" toute la vie (alors qu'à l'extérieur je suis fan)... Il faut bricoler les balances de couleur pour avoir des trucs pas géniaux. En couleur en piscine, je trouve que seules les photos "fortes" de visages parlent. On perd la couleur de la peau dans l'effort, c'est dommage. Reste le noir et blanc qui peut être super bien, un peu de filtre à l'ancienne, un tirage doux... mais passé quelques photos ça sent le ratrappage. Idem, je manque d'idées pour les plans figés qui me semblent toujours trop bateau, trop téléphonés.
Mes pires déceptions, c'était le water polo... Les mecs rubiconds, à bloc, dans la sauvagerie... va recaler une couleur qui fasse pas "pépé a picolé au réveillon", pourtant si toutes les couleurs pouvaient "claquer" ça serait beau. Y'a des mecs qui y arrivent, pas moi. (en argentique, j'avais un 135 f/2.8 en 400 ASA... c'était trop serré je devais reculer dans les gradins)
2) La morphologie et la composition... Soyons clairs, autant un coureur à pied a un mouvement dans une direction bien déterminée, la suit et le geste est fluide est lisible, autant en natation il se passe tellement de truc qu'il y en a toujours un qui cloche.
Exemple, la photo ci-dessus du papillon pourrait être très bien... arrrrgh mais c'est quoi cette horreur de main droite (à gauche de la photo, donc) qui est dans une perpective déformée; argggh c'est quoi cette tête de mec à l'arrière plan il en fait expreès de pourrir le cadrage ou quoi ? bouarf pourquoi on voit une seule bretelle c'est à nous d'imaginer que l'autre est d'une autre couleur...
Non, sérieux, la main gauche est superbe "le papillon c'est beau décontracté, fin et subtil", la droite pas bien "eh eh je t'ai volé ton nez !".
Bon,si le sujet a une déformation physique, mes excuses, c'était vraiment pas le but de se moquer et dans ce cas la photo est très fidèle; mais là, la perspective ne permet pas d'être catégorique.
Franchement cette main qui me plait / qui me plait pas me donne envie de couper la photo et puisqu'on y est de la noirblantiser. Oui, recadrage + N&B sont les échappatoires du photographe sans talent, on s'appelle pas tous Cartier-Arthus.
Image

ouais bon c'est pas terrible mais c'est vite fait et au moins comme ça toutes les non-symétries sont justifiées. Je sais je suis un garçon tourmenté. Non, oubliez, c'est hideux, il faut laisser plus de bras. Beurk. La boucherie du bras coupé.

Pour les questions techniques: si on fonctionne avec un capteur format APS, un 85mm f1.8 est formidable. De toute façon c'est un objectif formidable pour tout, en 24x36 et en APS... mais même "l'objectif du pauvre"le 50mm f1.4 ou 1.8 au format APS est encore exploitable en étant pas loin des gradins - idéalement très proche en étant accroupi on voit plein de choses -, ou de 3/4 face, "au coin" au bout des gradins. Perso j'ai un numérique "antique" (D70, 10 ans, 6Mpx), ben heu... ça fonctionne salement bien, quoi !
"Faire ce qu'on a" avec la lumière, et dès que ça splashe, à mon avis il faut choisir sa vitesse et s'y tenir, c'est un parti pris, mais priorité vitesse quasii obligée pour moi; 1/30ème, 1/60ème, 125ème, perso je vois pas trop l'interêt d'être plus vite que le 200ème, même si en intérieur maintenant les numériques ont quand même de la sensibilité. Mise au point manuelle recommandée en pré-visant (exemple typique, la fin de la coulée et la reprise de nage), si vous pratiquez l'AF avec la retouche manuelle du point c'est un bon test. Et avec un flash récent... une temps assez long (1/15ème) avec un éclair dosé léger, ça marche jusque 10m de distance.
Si on fait des photos "attitude", toujours pareil, on choisit son ouverture et on cale bien précisément sa mise au point... jamais un oeil flou ou même mi-flou.
Bon, et puis évidemment un verre de protection devant l'objectif, plus facile à essuyer, et y'a risque d'essuyer pas mal de fois selon où on est.
Avatar du membre
portocéan
Messages : 172
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C9 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Photo et natation

Message par portocéan » mar. 9 janv. 2018 14:48

Bon... je vois qu'il y a des connaisseurs... des experts même... :D
Une évidence que tu as souligné : le problème de l'éclairage dans les piscines intérieures... c'est sûr que certaines sont vraiment à proscrire, tout du moins pour la photo d'action. Mais s'il existe au moins une baie vitrée, avec un grand soleil extérieur, tout n'est pas perdu...
Pour le water polo, c'est vrai que c'est souvent ingérable. Mais pour moi, c'est surtout parce que dans ce sport co, il est presque impossible d'anticiper l'action. Même problème d'ailleurs pour la synchro quand les ondines surgissent de l'eau...

Pour ton recadrage N et B... je n'ai pas tout compris... je ne vois surtout pas la plus value supposée par rapport à l'original...
Avatar du membre
portocéan
Messages : 172
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C9 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Re: Photo et natation

Message par portocéan » mar. 9 janv. 2018 15:17

Comme prévu, le premier point : quel matériel ?

Rappel des diverses catégories d'appareils à ce jour... sans tenir compte des smartphones d'aujourd'hui...qui auront bientôt une meilleure résolution que les compacts ou APS sortis il y a 5 ou 6 ans...

A Les reflex
B Les compacts
C Les hybrides ou compacts avec objectif interchangeable (COI)
D Les bridges

A Les reflex

Le principe :

L’image qui traverse l’objectif, nous est restituée, grâce à un jeu de miroirs dans une petite fenêtre (appelée viseur) qui se situe vers le haut du boîtier… d’où le nom de reflex. Mais aujourd’hui beaucoup de reflex proposent une visée sur écran… comme tous les compacts.
Sinon, l’image en elle-même sera « imprimée » sur un capteur numérique qui remplace notre bonne vieille pellicule. Depuis 7 ou 8 ans, les reflex haut de gamme présentent des capteurs 24*36 (24 mm * 36 mm) soit exactement la taille des pellicules des reflex argentiques. Qui dit capteur plus grand, dit plus grande définition, plus grande précision dans la restitution de l’image… et plus grand coût aussi !

L’autre particularité des reflex, c’est bien sûr, de pouvoir changer d’objectif à tout moment.
Objectifs à focale fixe (ex : 50 mm) ou zooms (ex : 24/80 ou 100/300)

B Les compacts
Cette fois, l’image est renvoyée du capteur directement derrière sur l’écran LCD. Pas de viseur en général. Qui dit compact, dit petit, donc faible encombrement. A commencer par le capteur…
Comparaison :
Sur un reflex 24*36, la taille du capteur atteint 864 mm2
Sur un compact standart (comme le Nikon Coopix P7800) le capteur CMOS fait 7, 6 mm * 5,7 mm soit une surface de 43 mm2. Voyez la différence…
Mais avec les compacts expert, le capteur APS-C (souvent généralisé) grandit fortement… 23,7 mm * 15, 7 mm…

Avantages des compacts :

Ils sont lumineux : ouverture fréquente à 2,8 (sera expliqué dans les réglages)
Ils ont une grande profondeur de champ (presque toute l’image en profondeur est nette)
Ils ont des zooms super puissants… on trouve aujourd’hui des focales de 300 400 et même 560 mm
Beaucoup maintenant possèdent un système de stabilisation… donc à faible vitesse (ex 1/30) moins de risque d’avoir du flou.
Ils font tout tous seuls ! les programmes sont prédéfinis… sport paysage portrait etc etc…
Il suffit de prérégler et l’appareil travaille…

C- les hybrides

En 2008, Panasonic présente ses G1 et GH1, à objectifs interchangeables et dotés d'un capteur CMOS au format 4/3 de 12,1 mégapixels. La firme inaugure une nouvelle catégorie d'APN : les hybrides… source wikipédia

L’astuce donc des constructeurs, c’est de sortir un appareil qui reste petit, presque comme un compact… mais doté de quelques caractéristiques des reflex… taille du capteur, changement possible de l’objectif, présence d’un viseur. On trouve aussi parfois des filtres…effet ludique qui plait à certains. Présence aussi de la vidéo et de la wifi.
Reste le prix… bluffant aussi !
On démarre à 400/500 € (Nikon 1 J3) pour vite arriver à une tranche très large de 800 à 1500 € ( Panasonic GX7 = 1200…) sans parler du fameux Leica M à 6200 € !


D- les bridges

dernière catégorie...

Le bridge, ainsi nommé parce qu'il fait le « pont », en termes de marketing, entre les compacts et les reflex, est un appareil dont l'apparence est proche des reflex, mais qui n'a pas d'optique interchangeable ni de visée reflex par le truchement d'un miroir et d'un prisme. La visée pseudo-reflex des bridges est visible dans un viseur électronique à la façon d'une caméra vidéo. Ils intègrent des capteurs de petite taille au même titre que les appareils compacts... source wikipédia...

N'hésitez pas à rectifier, à ajouter etc... en essayant de rester dans ce point traité. J'avais fait ce topo il y a deux ou trous ans pour un forum cyclo... et qui servait d'intro à la photo de paysage... normal pour un cyclo... :D .

Alors, que choisir pour la natation ? à suivre...
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1952
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Photo et natation

Message par caro-line » mar. 9 janv. 2018 20:56

Tadanobu a écrit : recadrage + N&B sont les échappatoires du photographe sans talent
Merci, on lui dira :lol: :roll:
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Répondre