Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Questions et débats sur la collection de 3 livres Nager un crawl, une brasse, un papillon efficace, ainsi que sur l'ouvrage Natation, méthode d'entraînement pour tous.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5632
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par Matthieu » dim. 4 févr. 2018 18:32

Depuis la sortie de mon livre Nager un crawl efficace, l’auteur d’un autre livre (Le Guide du crawl moderne) qui signe sous le pseudo de Solarberg Séhel, se plait à qualifier celui-ci de plagiat.

Cependant, face à ce qui serait donc un délit, pas de plainte, de courrier ou même d’appel à mon éditeur. Non, cet auteur s’exprime dans des posts sur les réseaux sociaux où il remercie ceux qui ont postés des commentaires « client » négatifs sur Amazon et la Fnac au sujet de mon livre. Une façon de faire qui m’échappe mais qui, tout comme le crawl, est probablement très moderne.

Il y avait pourtant bien d'autres moyens de défendre son ouvrage et de créer un débat de qualité. Voici quelques idées, en espérant que cela vous intéresse, vous.


Les choix techniques

Je me suis livré à une petite comparaison entre les deux livres et il y avait pourtant matière à débat.

1. La respiration
J’écris que je suis contre la consigne, présente dans son livre, demandant aux nageurs débutants de respirer tous les trois mouvements et je pense même que c’est un très mauvais conseil. Avec les vidéos des stages, j’ai vu que les défauts de respiration étaient extrêmement communs et concernaient des nageurs de tous niveaux. Or, souvent, le pratiquant a reçu cette consigne du 3 temps. Et elle paraît en effet tout à fait illogique puisque qu’on demande à un nageur d’inspirer, quoi qu’il se passe, au 3ème mouvement alors qu’il devrait se concentrer sur l’expiration. Et souvent, quelqu’un qui débute n’a pas le temps ou le contrôle nécessaire pour expirer complètement avant ce 3ème mouvement. Du reste, même pour un nageur confirmé, la fréquence des inspirations doit s’adapter à l’intensité et à la durée de l’effort.

2. Le catch

Voici une illustration de chaque livre.
Image
Image du livre Nager un crawl efficace.

Image
Image du livre Le guide du crawl moderne

Il y a beaucoup de nageurs qui pensent devoir adopter le mouvement de la deuxième image avec le bras qui reste très près de la surface. Le problème que j’ai identifié est qu’avec un tel mouvement, l’épaule est à la limite de sa mobilité. Pour un nageur de très haut niveau qui est très souple, ça peut ne pas poser de problème, mais pour un nageur lambda, cela entraîne très souvent un manque de force et surtout un mauvais placement de l’épaule (comme c’est le cas d’ailleurs sur le dessin !) qui augmente le risque de blessure. Je préconise donc une prise d'appui plus en profondeur.

3. La coordination des mouvements de bras.

Tous les nageurs que je rencontre, qui ont commencé la natation à 35/40 ans (ou plus) et qui ont réussi à atteindre un très bon niveau en autodidacte utilisent le semi-rattrapé avec un battement de jambes limité. A l’inverse, beaucoup de nageurs utilisant le crawl en opposition sont dans un cul de sac technique car c’est une coordination plus complexe à mettre en place. Je n’allais donc pas écrire comme il le fait que le crawl en semi-rattrapé (ou FQS si on veut absolument utiliser les sigles anglo-saxons) est plutôt destiné aux nageurs grands ou forts en jambes.

4. Faire des jambes
Il écrit à deux reprises « Pour être bon en jambes, il faut aligner les longueurs en battements ». Encore une fois, je ne suis absolument pas d’accord. Vous pouvez lire cet article.


Une construction différente

Élargissons un peu le sujet. On peut écrire un livre technique de deux façons :
  • Soit on adopte une vision descriptive en expliquant comment on fait un mouvement de bras, comment on fait un mouvement de jambes, etc.
  • Soit on propose une méthode, c’est-à-dire qu’on essaie de donner une procédure (un mode d’emploi) au lecteur pour progresser.
Je m'inscris résolument dans cette deuxième modalité car, de plus en plus, je vois des nageurs qui ont trop d'infos et ne savent plus quelles sont leurs priorités.

Pour le livre "Nager un crawl efficace", les 11 étapes que vous avez au début du livre constituent le cœur de cette méthode. Je me suis forcé à n’y intégrer que des conseils qui répondent aux deux conditions suivantes :
1. Il fallait que sur les vidéos que nous réalisons en début de stage, les nageurs qui appliquent ce conseil aient un avantage par rapport à ceux qui ne l’appliquent pas.
2. Il fallait que nous-mêmes, entraîneurs à Natation pour tous, nous ayons pu mettre en place ce conseil avec des nageurs pendant les 12 heures du stage et qu’ils aient pu en tirer une amélioration.

Respecter ces deux principes demande une certaine discipline mais je crois que cela évite de donner des conseils hasardeux, « mystiques » ou qui concernent des détails qui seraient tout à fait mineurs dans votre nage. N’oubliez pas, chers lecteurs, qu’il vous faudra au minimum plusieurs semaines pour automatiser n’importe quelle transformation dans votre nage. Vous devez donc toujours aller à l’essentiel.

A partir de là, on peut discuter de l'ordre des étapes et même des points qui sont absents du livre puisqu'il s'agit alors d'un choix réfléchi.

Un exemple très concret : tous les nageurs que nous avons reçus en stage et qui maîtrisent les 4 premières étapes de la progression du livre, nagent aisément en crawl avec une allure moyenne inférieure à 2 min/100 mètres. J'écris donc que si ce n'est pas votre cas, votre priorité technique est forcément dans les 4 premières étapes et qu'il est inutile de complexifier inutilement la technique. Cela va, j'imagine à l'encontre des principes du livre de Solarberg puisque ce résultat sera donc atteint en semi-rattrapé et sans prêter attention au catch (voir ci-dessus). Voilà un point qui aurait encore une fois pu faire débat.

Précision supplémentaire pour les lecteurs : la partie Questions/Réponses des livres Nager un crawl/une brasse/un papillon efficaces permet de retrouver une part exhaustivité mais il faut la voir comme une annexe. Elle représente 15 pages pour le crawl mais ce sont des points qui sont plus personnels (une difficulté rencontrée par certaines personnes mais pas par d’autres), ou plus hypothétiques (dans le sens où la question n’est pas tranchée), ou encore historiques. Cette construction en deux parties permet justement de séparer les points essentiels des questions annexes.



Concurrence ? Débats ?

Il y a plus d'un million de nageurs réguliers en France. Face à cela, les publications francophones (sites, livres, vidéos) restent peu nombreuses. J'ai donc toujours considéré qu'il n'y avait pas lieu de se lancer dans une guerre concurrentielle et c'est pour cela que cet auteur a été le bienvenu ici pendant plusieurs années. C'est bien qu'il y ait plusieurs façons d'écrire ou d'illustrer, ce sont des aspects que chaque lecteur appréciera.

Sur le fond, le débat peut être très positif. Les livres "Nager efficace", ont été écrits dans la continuité des "stages Natation pour tous" qui ont été un grand succès et une riche expérience. Dans les livres, il y tous les conseils que l’on donne en stage, c’est donc un partage des observations et idées que j'ai développés avec mon équipe. En même temps, ce travail est destiné à être critiqué et c'est cette critique peut permettre d'avancer.

Je ne sais pas pourquoi mais, en natation, il semble que cette idée soit compliquée à mettre en oeuvre. En tout cas, s'il n'y a pas un débat de qualité avec cet auteur, tant pis ! C'est vous, par vos retours et vos questionnements, qui allez faire faire avancer les choses et éventuellement entraîner des remises en question comme c'est le cas depuis 10 ans sur ce site internet.
Avatar du membre
andre
Supporter
Supporter
Messages : 745
Enregistré le : ven. 26 déc. 2014 20:11
Localisation : provence

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par andre » lun. 5 févr. 2018 08:30

la concurence
bref j'ai appris a nager avec vous et je m'en plain pas
je me sert encore du site et des bouquins pour progresser et ça marche plutot bien
et que dire du stage de cet été a part que c'était du parfait ;--)
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1653
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par Leela » lun. 5 févr. 2018 11:40

Tout d'abord j'ai du mal à comprendre que cette personne ait besoin d'un pseudo pour publier un ouvrage sur le crawl (mais aussi sur la course à pieds...). De cet auteur nous n'avons aucune information, ni diplôme, ni palmarès personnel, ni athlète entraîné... ce n'est pas en soi rhédibitoire, pourvu que les conseils soient judicieux. Mais tout de même lorsque j'avais acheté son livre électronique il y a quelques années déjà, cela m'avait fait tiquer. Qu'aujourd'hui il continue d'avancer masqué quand toi tu publies sous ton nom en dit long.

Nous n'avons pas affaire à un pédagogue mais à un ingénieur, triathlète visiblement, en quête d'un absolu stylistique, à la recherche de la technique ultime et dont l'analyse méthodique des grands nageurs lui permet de s'ériger en parangon du crawl moderne.

Bref, cette polémique est désolante Matthieu mais ne m'étonne finalement pas. Je crois que vous n'avez tout simplement pas le même objectif, la même cible ni la même légitimité et c'est là ce qui gêne ce Solarberg ;--)
Ayekoul
Messages : 206
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par Ayekoul » lun. 5 févr. 2018 11:49

Honnetement, j'ai les 2 livres. Celui de Solarberg achete il y a longtemps (et prete a la famille depuis) et celui de Matthieu en decembre dernier. Je dirais que les 2 m'ont appris des choses donc a mon niveau, c'est tout ce qui m'importe. Si j'achete un 3e bouquin par exemple et que je m'apercois que j'apprends rien de plus, la je me poserai des questions.
Ex: le placement de l'epaule au menton pour engager les grands dorsaux => merci Solarberg. Nage en rattrape complet avec un peu de "glisse" => merci Matthieu (ca m'a d'ailleurs fait decouvrir que j'ai un probleme d'equilibre quand je roule sur la gauche, ce qui fait que je nage plus vite en rattrappe complet qu'en semi -_-, car moins hydrodynamique sur un cote)

Conclusion: les 2 livres tronaient cote a cote dans ma bibliotheque avant que l'un ne soit prete! Apres tout, les generaux Lee et Grant reposent aussi ensemble maintenant :D
abbyl75
Supporter
Supporter
Messages : 1421
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 14:58
Niveau : Ni vache
Localisation : 92

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par abbyl75 » lun. 5 févr. 2018 20:51

Ha ha Leela t’es trop forte! Je crois que tu as visé juste!

Pour avoir rencontré les deux auteurs, je pense effectivement que ce n’est pas le même public qui est visé.
Matthieu me semble s’adresser aux communs des mortels qui essaient tout simplement de nager sans souffrance et donc vise le plus grand nombre.
Le deuxième s’adresse à ceux qui veulent du détails comme moi en bon Ingenieur que je suis, en + en mécanique des fluides et triathlete! :mrgreen: spéciale dédicace Leela!

D’un point de vue pédagogique, pour avoir lu les deux livres, je pense qu’il n’y a pas photo. La mention revient à Matthieu. ;--) La natation etant tellement exigeante techniquement qu’on n’en peut pas mettre tout au même niveau. Et le 80/20 qu’applique Matthieu, me semble t’il, est de mon point de vue profitable au plus grand nombre.

Comme dit plus haut, les deux m’ont interpellé sur différents niveaux.
Après, c’est une chose de savoir, ça en est une autre de savoir faire...
sylv1
Messages : 115
Enregistré le : mer. 20 juil. 2016 01:16
Niveau : C3
Localisation : seine et marne

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par sylv1 » mar. 6 févr. 2018 00:32

pour ma part,

ayant aussi les deux livres, je dois dire que je me range aussi du côté de Matthieu....

Déjà... parce que je l'aime bien ! :mrgreen:

Mais... je vais essayer d'avancer d'autres arguments également.... ;--) J'ai pas mal de choses qui me viennent en tête, je vais essayer de synthétiser tout çà et surtout... de pas trop m'éparpiller pour rester un minimum clair....

Premièrement, je tiens à dire que, en son temps, j'étais content de trouver le guide du crawl moderne, je pense que j'ai dû l'acheter il y a deux ans, quand j'ai commencé à me mettre à nager avec l'ambition de pas trop faire n'importe quoi et de prendre du plaisir....

Mais avec le recul, je pense que j'ai pas appris tant de choses que çà dans cet ouvrage, et à présent, je me rend compte que les premiers préceptes que j'avais déjà en tête à l'époque et ceux qui me permettent encore d'avancer aujourd'hui sont ceux évoqués par matthieu (notament les analyses techniques postées sur youtube) vraiment, je trouve que matthieu est un pédagogue hors pairs dans le domaine de "la natation pour tous" ( le nom du site est quand même super méga bien choisi ! :+ :-d )

mais là où je ne suis pas vraiment d'accord avec toi @abbyl75 , c'est que j'ai pas le souvenir d'un livre ultra technique..... je ne l'ai plus sous la main parce que moi aussi je l'ai prêté (il y a longtemps) donc je ne peux pas me replonger dedans, mais j'en ai plutôt le souvenir d'un livre assez bateau, avec des conseils pas toujours mauvais, loin s'en faut... mais plutôt désorganiser et finalement, pas très clair pour un novice, et pas assez pointu pour un expert...

Je préfère la démarche des livres "nager efficace" parce qu'elle est le reflet d'une méthode testée et approuvée sur le terrain (et que j'ai moi même pu tester en réel à plusieurs reprises) La façon de voir est diamétralement opposée à mon sens, car les principes proposés et exposés par matthieu, sont les valables quelque soit le niveau du nageur (savoir se placer dans et "sur" l'eau, la fendre tout en opposant le moins de résistance, et avoir de bons appuis) les éducatifs sont au coeur de cette méthodes mais aussi et surtout, savoir être à l'écoute de ses sensations....

Certes, on retrouve certains de ces principes disséminés un peu partout comme, par exemple dans d'autres ouvrages, vidéos, blogs, qui sont en français, en anglais, en espagnol, ect ....
Mais ce que j'apprécie, c'est qu'il a mis ses connaissances acquises au fil des années, (et probablement au travers de longues heures passées à parcourir diverses documentations) au service de tous... car, faut pas rêver... une passion se construit et se développe sur de nombreuses années, alors je pense que beaucoup n'imagine pas le temps qu'il nous fait gagner en nous donnant les bonnes directives ...
Alors oui.... évidement, c'est pas lui qui a inventé tout çà, mais... ce qu'il a fait est quand même remarquable, en ce sens où il a su compiler tout çà et il l'a mis à disposition du plus grand monde.
Personnellement, j'irai jusqu'à dire que ce que Matthieu a fait, c'est, en quelques sorte, nous éviter de nous éparpiller à droite à gauche en nous proposant le nectar des conseils, le tout mêlé à un parcours progressif plein de bon sens.... afin d'aller droit au but...

Je suis loin d'être un bon nageur... je tiens à le dire !
Mais... je sais que malgré tout, ma technique de nage interpelle, parce qu'elle est mâline, relativement jolie, mais surtout diablement efficace par rapport à certains qui se démène dans l'eau avec une force mal placée et en éclaboussant tout le monde... (le pire... c'est que parfois il avance bien vite ces bougres ! :lol: )
Et çà ! je le dois à des heures passées dans l'eau et à pas mal de ressources lues et parcourues, c'est sûr ! MAIS.... je sais que la méthode NPT y est pour beaucoup...( même s'il m'est arrivé de ne pas toujours le comprendre sur le moment... ) Matthieu a vraiment des longueurs d'avance sur d'autres coachs et ouvrages.... pour s'en rendre compte, il faut du travail, du temps, du plaisir, de la persévérance, et simplement lui faire confiance...

C'est une personne qui oeuvre dans l'ombre avec talent sans une soif de reconnaissance particulière, mais, je pense que c'est aussi appréciable quand on reconnaît le travail d'une personne qui n'aime pas se mettre spécialement en avant, même s'il faut avouer, que parfois, il a besoin de mettre les choses au clair pour pas non plus passer pour le dindon de la farce ( chose qu'il fait un peu aujourd'hui au travers de ce sujet afin de mettre les points sur les i )

Bon... je vais m'arrêter là parce que je m'éloigne probablement un peu du sujet... ;--)
Mais avant de partir, je vais quand même ajouter que, en ce qui concerne la question du roulis, de la prise d'appui et toute la phase de traction sous marine, les dessins particulièrement mal réalisés (notamment celui exposé dans le message écrit par Matthieu) m'ont réellement induit en erreur et provoqués de sérieuses douleurs aux épaules... En revoyant ce dessin aujourd'hui, je me rappelle du nombre de fois où j'ai tourné le bouquin dans tout les sens pour comprendre cette fameuse illustration... je sais pas si je dois en rigoler ou en pleurer... j'en ai presque fait des cauchemars ! Je veux pas en rajouter, parce que je sais que mon commentaire va passer pour un procés à charge contre l'auteur.... mais vraiment, c'est incroyable comment cette simple illustration à traumatiser ma façon de nager et c'est tout aussi incroyable le nombre d'heures qu'il m'a fallu pour sortir de ce mauvais pas... alors même si j'ai probablement dû trouver une ou deux infos sympa dans ce bouquin,juste pour çà, je ne peux décemment pas approuver le travail de Solarberg.
(et je ne dis pas çà pour dénigrer gratuitement l'auteur du "crawl moderne")

D'un côté, il parait assez évident de dire que dessins grossiers VS photos de superbes qualités... y'a pas photo...
ok, pour ce mauvais jeux de mots... je sors :arrow: :D
le fossé séparant théorie et pratique, est moins large en théorie qu'il ne l'est en pratique... :siffle:
N_E_M_O
Supporter
Supporter
Messages : 269
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 22:57

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par N_E_M_O » mar. 6 févr. 2018 10:20

Je vois Solarberg comme un amateur de natation qui a passé du temps à éplucher les resources présentes sur internet (notamment les sites anglophones comme swimsmooth et total immersion...) pour les synthétiser et les rendre accessibles à un public francophone. Pour qui est familier avec ces sites, le travail de Solarberg n'est pas original. Ça n'empêche que j'ai bien aimé son bouquin sur le crawl. Matthieu lui est entraineur de natation et bénéficie en plus d'une grande expérience pratique et je pense que ça se ressent quand on lit son livre, ce n'est pas la même approche.

Je suis également tombé sur des messages auxquels Matthieu fait référence et j'ai trouvé Solarberg franchement gonflé.
christophe13
Supporter
Supporter
Messages : 153
Enregistré le : mer. 2 oct. 2013 10:58
Niveau : progresse encore
Localisation : marseille

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par christophe13 » mar. 6 févr. 2018 10:36

Cet auteur est un "amateur" qui s'est contenté de faire du copier coller et du commentaire de vidéo ! En disant par exemple que le semi rattrapé est fait pour les "grands ayant un fort battement de jambes" il incite implicitement la plupart des nageurs (qui ne sont ni grands ni ayant un bon battement) à nager dans un autre style (opposition) ce qui les retarde dans leur progression !*
Tous les nageurs de ce forum pourraient faire au moins aussi bien que cet ouvrage (peut-on parler "d'ouvrage") car c'est purement de l'amateurisme !
Tous ceux qui ont pu comparer voient bien la différence avec le travail professionnel de Matthieu dont c'est le métier et qui se base sur du vécu, en ayant observé et entrainé de nombreux nageurs de tous niveaux !
Pour moi, il n'y a pas photo !
N_E_M_O
Supporter
Supporter
Messages : 269
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 22:57

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par N_E_M_O » mar. 6 févr. 2018 11:38

Il faut distinguer la question des qualités respectives des deux ouvrages et des qualifications de leur auteur de celle du plagiat. Si Solarberg pense qu'il y a plagiat, il devrait déposer une plainte puisque c'est un délit, plutôt que de "pourrir" le bouquin de Matthieu sur les forums. Par ailleurs, le bouquin de Solarberg étant essentiellement une synthèse de connaissances connues, et pas vraiment un travail original, je ne vois pas comment il aurait pu être plagié. Solarberg n'a pas inventé l'horizontalité ou la prise d'appuis en crawl.

J'avais vu un post sur onlinetri où il reprochait plus spécifiquement à Matthieu d'avoir utilisé des photos similaires aux siennes. La encore, toutes les photos de natation se ressemblent un peu. On voit les même angles sur toutes les photos de natation. Bref, Solarberg un peu mauvais joueur sur ce coup la. A comparer avec Matthieu qui a toujours été bienveillant avec Solarberg sur ce site.
Sheldor
Supporter
Supporter
Messages : 437
Enregistré le : sam. 22 oct. 2011 12:17
Localisation : Lyon

Re: Solarberg, on clôt le (non-)sujet

Message par Sheldor » mar. 6 févr. 2018 17:20

Je me joins au mouvement de soutien de Matthieu !
Plusieurs réactions: Je trouve très intéressant de voir Matthieu partager sa vision pédagogique. Si ce qu'on a vu de l'auteur du crawl moderne n'était pas constructif, les interventions de Matthieu l'étaient et profitaient à la communauté.

Je me souviens d'un membre du forum (à l'époque du tchat) qui disait qu'il nageait en semi rattrapé, qu'il avait parlé à des nageurs bien meilleurs, et qui ne savaient pas s'ils nagaient en opposition ou semi-rattrapé.
Au lieu de remettre en question l'efficacité de ce qu'il avait appris, il pensait que tout le monde devait connaitre cette subtilité.
Dans le même ordre d'idée, j'ai cherché aussi à recopier le high elbow en pensant que c'est ce qui me manquait pour progresser. J'ai la chance de ne pas m'être blessé, j'ai juste perdu en efficacité.

Et c'est une différence centrale avec le livre de Matthieu. Sodaberg ferait un état de la littérature associé à une analyse un peu people . "Faites comme les nageurs pro" . Ce serait sa valeur ajoutée.
Là où nager un crawl efficace part vraiment du nageur pour le faire progresser. C'est une différence énorme entre le travail d'un blogueur amateur et celui d'un professionnel.
Si S. Sehel avait entraîné, il aurait vu que certains conseils sont des impasses.
Ne pas se rendre de la valeur ajoutée de Matthieu et qualifier son travail de plagiat, ça révèle d'une certaine incompétence.



Je suis allé voir le blog "le plaisir de nager" de Solaberg et j'ai vu ce post.
Je pense qu'on peut dire beaucoup de choses dessus. Simplement, il y a une confusion, entre ce que devrait faire un auteur "honnête" et ce qu'il fait. Le tout melé à une espèce de procès de sorcières avec un problème de réfutabilité.
La construction est curieuse aussi. On s'éloigne complètement de ce que dit Christophe Caron. J'imagine que le citer permet de donner un semblant d'autorité au reste du post.
Répondre