Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Questions et débats sur la collection de 3 livres Nager un crawl, une brasse, un papillon efficace, ainsi que sur l'ouvrage Natation, méthode d'entraînement pour tous.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5625
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Matthieu » lun. 24 sept. 2018 11:11

Devant le manque criant d'un livre "Nager un dos efficace", j'ai parfois botté en touche en disant qu'il suffisait de prendre le livre sur le crawl et de le lire à l'envers.
Est-ce vraiment une (très mauvaise) blague? Peut-on s'appuyer sur le livre Nager un crawl efficace pour construire une progression en dos?
Quelles sont les différences techniques et surtout pédagogiques?

Comme le livre en dos n'est pas encore prêt à être amorcé (mes excuses à la ligue des dossistes extraordinaires), j'ouvre ce petit sujet où je vais reprendre le déroulé du livre Nager un crawl efficace en regardant ce qui est applicable en dos ou ce qui devrait être changé.

J'essaierai de l'alimenter au fur et à mesure et j'espère que vous y trouverez quelques infos utiles.

-----------------------------------

Nous commençons avec la partie principes. Cette partie est essentielle dans les livres car c'est elle qui définit ensuite la progression par étapes. En effet, on pourrait, pour chaque nage, imaginer des principes différents qui aboutiraient alors à une pédagogie différente. L'essentiel est de construire sa pédagogie avec des principes cohérents et adaptés à son public.

Dans l'optique d'un livre sur le dos, on pourrait reprendre tous les principes du crawl à l'exception du n°2 mettant en avant le tuba frontal (sauf à vouloir réduire la surpopulation des lignes d'eau). Je ne ferais pas non plus un grand principe sur les coordinations, cette donnée étant beaucoup moins importante pour le dos où la coordination des bras est assez standard (les bras restent pratiquement à l'opposé l'un de l'autre). Le rôle des jambes (principe n°4) doit aussi être vu différemment mais ça, nous y reviendrons probablement.

On raterait cependant le plus important avec cette vision car il faudrait absolument parler de la grande difficulté qu'ont certains nageurs à se détendre en dos. Ce serait pour cette nage le principe n°1.
Je le résumerais comme cela : "La natation a la particularité d'être un sport technique, où l'on ne voit pas ce qu'on fait. Eh bien en dos, non seulement on ne voit pas ce qu'on fait mais en plus, on ne voit pas où on va !"
Cette situation crée souvent un stress ou une tension musculaire particulière. Ceci peut être renforcé par la sensation désagréable de l'eau dans le nez puisque le dos est de loin la nage où l'on peut prendre le plus d'eau dans le pif !
Ceci va avoir notamment un impact important sur la position du corps dans l'eau (la raideur de la nuque qui empêche d'être à l'horizontale) et surtout sur la capacité à situer les différentes parties de son corps dans l'espace. L'entraîneur peut s'arracher les cheveux en disant à son nageur de mettre sa main sous l'eau alors que ce dernier pense qu'elle y est déjà. Et je ne parle pas de ceux qui ont la tête de travers et ne s'en rendent même pas compte ! Dans ces conditions, la vitesse d'apprentissage est réduite, quand on n'est pas carrément au point mort.

Si on veut être efficace (dans la pédagogie), ce principe doit être pris en compte partout :
- dans les étapes de la progression
- dans le matériel utilisé(le pince-nez peut permettre d'éviter le cercle vicieux : je prends de l'eau dans le nez donc je me raidis)
- et surtout dans les exercices

Un hypothétique livre commencerait donc peut-être par une sorte d'étape 0, travaillant la mobilité et le placement grâce à des exercices dans le style de l'exercice demi-vrilles déjà présent sur le site.
Tout ceci est aussi utile en crawl bien sûr, mais c'est un problème qui ne se pose pas de façon aussi prégnante.

Et vous, êtes-vous parfaitement à l'aise et détendu en dos ?
Pour la progression, à suivre...

---------------------------------------------------------------
Les trois premières étapes.

En crawl, elles sont consacrées à l'horizontalité, au roulis et à la respiration (dans cet ordre, ce qui constitue un choix pédagogique important)
On retrouverait évidemment beaucoup d'idées semblables pour les premières étapes d'un livre consacré au dos.

Par exemple, au niveau de la position de la tête. En crawl, il est conseillé de regarder à la verticale (légèrement devant est possible pour les personnes souples) pour que le corps soit à l'horizontale. En dos, il est aussi standard de regarder à la verticale, même si certains nageurs la rentrent parfois légèrement, notamment pour les épreuves de sprint.

Le point un peu plus délicat est le lien fort entre roulis et horizontalité. En dos, sans roulis, la main ne peut pas aller correctement en profondeur après son entrée dans l'eau. Le bras restera "trop haut" ce qui va nuire fortement à l'horizontalité. Une séparation entre une étape 1 dédiée à l'horizontalité et une étape 2 dédiée au roulis est donc délicate.

Ce type de problème existe cependant pour toutes les nages, dès lors que le but est de concevoir une méthode. Les séparations en étapes sont nécessaires d'un point de vue pédagogique car le nageur ne peut pas penser à tout en même temps. Mais cette division est forcément artificielle : dans la nage, tout est lié. C'est le casse-tête de celui qui enseigne.

En crawl, le tuba frontal permettait de contourner cet obstacle. Le fait de ne pas devoir gérer la respiration diminue la difficulté des premières étapes et accélère l'apprentissage des débutants. Grâce à lui, on a en plus la possibilité de nager tout de suite en crawl complet, dès la première étape. En dos, ce ne sera pas forcément possible. Pour avoir un effet équivalent, il faut probablement commencer avec des battements seuls. Les deux bras dans le prolongement du corps dans un premier temps, ensuite et surtout en position costale. Tout ceci avec des palmes. Et comme beaucoup de gens sont débutants en dos, ça veut dire que ces exercices devraient être largement pratiqués :mrgreen:

Quant à la respiration, c'est un point moins délicat en dos. Elle ne constitue pas une étape en elle-même mais c'est important d'en parler. On conseille généralement une expiration forte sur la fin du mouvement propulsif. Cela peut être sur tous les mouvements ou à une fréquence moindre (souvent on souffle à la fin d'un mouvement sur deux).

La suite au prochain numéro, on pourra commencer à parler propulsion.
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 926
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par aquacole » lun. 24 sept. 2018 12:22

Matthieu a écrit :
lun. 24 sept. 2018 11:11
Et vous, êtes-vous parfaitement à l'aise et détendu en dos ?
Je l'étais jusqu'à ce que je nage en piscine extérieure. :mrgreen:
Actuellement piscine extérieure + pas de drapeaux aux virages + lignes détendues + nageurs qui s'appuient dessus + trop de monde dans la ligne = raideurs de nuque et collisions fréquentes. :unhappy:
A cela il faut rajouter les ongles et bouts de doigts arrachés lorsqu'on nage sur la ligne du bord (piscine à débordement). :pleure:
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2070
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Aymar » lun. 24 sept. 2018 12:24

la question me semble pertinente, d'ailleurs on parle de "dos crawlé".

Malgré les stages NPT (désolé :ops: ), j'ai réellement progressé en dos en reprenant les bases du crawl détaillées dans le livre (nager un crawl efficace), et en particulier sur l'horizontalité. J'ai compris qu'en persistant à tendre le bras loin derrière ma tête je cambrais le dos, ce qui me freinait. En gardant le dos plat (obtenu en limitant l'extension du bras et en rentrant un peu la tête vers le menton) à la fin du mouvement de propulsion je continuais à glisser (ce qui n'étais pas le cas auparavant).
Evidemment ma limitation en souplesse des épaules a réduit l'efficacité de la phase de traction, mais au profit d'une meilleure rectitude, d'une vitesse meilleure et plus régulière, et d'un confort de nage inattendu (le dos est à présent ma nage de récupération).
Horry
Messages : 142
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 11:42
Niveau : C5

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Horry » lun. 1 oct. 2018 16:54

Perso je pense être très détendu en dos pour une nage à allure modérée, sur un 200m je prends même un certain "plaisir" par contre dès qu'il faut accélérer, pour un 100m ou bien pire encore un 50m chrono, là je suis crispé de partout focalisé que je suis sur la vitesse de rotation des bras.

En effet mon entraîneur ne cesse de me dire de tourner les bras plus vite, alors que dans l'eau je donne tout "à fond la caisse", mais après m'avoir vu en vidéo sur un 50m dos en compèt' j'ai halluciné, on dirait que je suis pépère tranquille. Ca reste qqose que je ne comprends pas du tout, autant sur un 50 ou 100m crawl les bras tournent vite, autant en dos ça semble mou du genou.... Finalement je préfère le 200m dos où là il faut davantage glisser, mais le 50m dos je l'ai désormais en horreur dû à cette satanée fréquence qui reste faiblarde.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5625
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Matthieu » mar. 2 oct. 2018 18:11

Comme dans toutes les nages, il y a une question essentielle qui est l'automatisation de la technique et le maintien de l'efficacité à vitesse élevée.
Cependant, la vitesse des bras peut être une question spécifique en dos, en raison de la coordination en opposition. Je me suis noté ce point et je vais y revenir dans la suite de mon sujet.
DiSwim
Supporter
Supporter
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2011 21:48
Niveau : niveau 2
Localisation : Sud Alsace

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par DiSwim » mar. 2 oct. 2018 18:16

Le dos est ma nage de récupération dans laquelle je suis plutôt bien. Cependant je suis lent, comme en crawl je manque de force dans les bras et je ne fais pas de roulis. Je dois également faire attention aux battements car j'ai une tendance à plier les genoux alors que le mouvement doit partir des hanches.
En crawl je travaille actuellement la propulsion avec un tuba frontal et j'arrive à faire 25m avec 18 coups de bras. Quelle est la référence en nombre de coups de bras en dos ?
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5625
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Matthieu » mar. 2 oct. 2018 18:28

On va arriver petit à petit sur la propulsion mais ce sujet sera lent. Je vais essayer de m'atteler demain aux 3 premières étapes du crawl (horizontalité, roulis, respiration) pour voir si elles sont transposables.
N'hésitez pas à créer des sujets en attendant dans la partie technique pour régler chaque question de façon lisible.
Horry
Messages : 142
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 11:42
Niveau : C5

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Horry » mer. 3 oct. 2018 15:24

DiSwim a écrit :
mar. 2 oct. 2018 18:16
Quelle est la référence en nombre de coups de bras en dos ?
Pour ma part c'est le même nombre si je suis en glisse max : 28 à 30 coups de bras pour un 50m en grand basssin en crawl et en dos
DiSwim
Supporter
Supporter
Messages : 161
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2011 21:48
Niveau : niveau 2
Localisation : Sud Alsace

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par DiSwim » mer. 3 oct. 2018 18:40

J'ai compté hier soir. En crawl sans roulis/glisse je suis à 22 coups et en dos à 23 par 25m. En crawl si j'applique le roulis (je glisse plus) j'arrive à 18 coups.
J'ai pu observer récemment un très bon nageur (impression de fluidité et d'aisance, roulis...) et il était à 15 coups par 25m en crawl.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5625
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Nager un dos efficace grâce au livre sur le crawl ?

Message par Matthieu » ven. 5 oct. 2018 18:58

Je mets à jour mon premier message avec les questions de position/roulis/respiration.
Pour ces thèmes, les pistes techniques sont similaires mais des problèmes pédagogiques se poseront forcément car la séparation en étapes est plus délicate.
Répondre