Débutant mais plus tout à fait

Thèmes abordés : vaincre la peur de l'eau, les bases de la natation (immersion, équilibres...)
Répondre
grominet88
Messages : 3
Enregistré le : mer. 3 juil. 2019 00:16

Débutant mais plus tout à fait

Message par grominet88 » mer. 3 juil. 2019 02:56

Bonjour.

Bien que lisant le forum depuis quelques années, je me décide à poster un message. Je lis notamment les récits des personnes qui ont peur de l'eau et leurs témoignage et progrès m'ont permis de progresser moi aussi. Alors je remercie ceux-ci et également les forumeurs qui leurs apportent leurs soutien.


A l'école, j'ai eu des cours de natation mais sans succès à cause de ma peur de l'eau.

Qu'est ce qui m'a poussé à apprendre à nager ? C'est de pouvoir partager une activité avec ma compagne. Elle allait nager mais moi je rester soit en dehors de la piscine ou dedans avec de l'eau jusqu'à la taille sans m'éloigner du bord, ( on ne sait jamais, je peux perdre pied, couler et me noyer).

Donc, en 2013, je décide de prendre des cours de natation individuel. C'est dans une piscine extérieure ouverte seulement l'été. J'y vais fin juin et je prends des cours avec henri, le maître nageur. Les cours se passe bien mais je n'arrive pas à me débarrasser de mon appréhension . Henri est avec moi dans l'eau, c'est rassurant de le savoir à proximité. Dans les dernière séances , il me fait faire la largeur en brasse. Il mets sa main sous moi pour me soutenir et dés qu'il la retire, je panique. Arrive la dernière séance et c'est le fiasco total. Henri est au bord de la piscine avec une perche et moi avec une frite dans 1m50 de profondeur ( je mesure 1m88 et j ai pied dans tout le bassin ). Je n'arrivais à rien faire, je paniquais dès que je n'étais plus en contact avec du solide. Cette dernière séance pourrait être considérée comme un échec mais, en fait , elle m'a permit de savoir pourquoi j'avais peur de l'eau . J'ai déjà vécu cette sensation lors des projections pendant le sport de combat que je pratiquais ( jiu jitsu brésilien). Quand, j'était enfant , j'avais de gros problème de vertige et je tombais sans raison apparente. A mon avis, mes problèmes d'enfance ont un lien avec ma peur de l'eau.
Après le dernier cours, dégouté, je ne retourne plus à la piscine. Un mois plus tard, j décide de m'y remettre. J'achète une frite et j'y vais pendant les heures d'ouverture au public. Je refais l'exercice où j'avais échoué et je le réussi d'entrée. Je refais des exercices que j'ai pratiqué pendant mes cours. Et je termine l'été en faisant des allers retour dans le sens de la largeur avec ma frite. Avec les encouragements de Henri.


Comme la piscine municipale n'ouvre que l'été et que la piscine couverte la plus proche se trouve à 40 km de chez moi, je n'y retourne pas avant l'été suivant . Ce qui nous amène à l'été 2014. Premier jour d'ouverture de la piscine, moi et ma compagne y allont ensemble. moi je n'oublie pas ma frite. Elle me dit : " laisse la, tu n'en as plus besoin". Je ne la lâche pas, ma frite !!!! C'est grâce à elle que je flotte!!!. Arrivée à l'acceuil, mon amie a oublié quelque chose et retourne à la voiture, moi je me dépèche de filer vers le bassin pour vérifier si j'arrive toujours à faire ce que je faisais l'été précédent. verdict: j'y arrive toujours et je commence à faire des allers retour dans le sens de la largeur. Henri me voit et vient me voir puis me dit: " pose ta frite et essaie de traverser sans" . Je l'écoute, je pose ma frite et je rejoins l'autre bord sans matériel. Je n'ai plus utilisé ma frite depuis ce jour. 5 minutes plus tard, je surprends mon amie en pleine conversation avec henri. Elle était encore plus contente que moi. Je vais régulièrement à la piscine tout l'été , je rallonge au fur et à mesure les distances de nages et je fais même des allers retours dans le sens de la longueur. Malgrè ses progrès, je ne suis toujours pas à l'aise dans l'eau et je me posais la question, est-ce que j' arriverais à nager dans un bassin où je n'ai pas pied? Voilà pour l'été 2014.


On est en 2015. Suite à des inondations fin 2014, la piscine a été refaite: nouveau vestiaire, nouvelle douche et ... nouveau bassin: cette fois, je n'ai plus pied sur la moitié du bassin. 1m40 de profondeur d'un côté et 2m de l'autre avec un maximum de 2m20 au 2/3 du bassin. Deuxième changement: Henri n'est plus là, il a pris sa retraite. Bref, j'ai perdu tout mes repères. Je connais toutefois la nouvelle maitre nageuse, c'est une ancienne collègue de travail. Elle ne sera là que cet été mais elle va me donner quelques conseils ainsi que son collègue mns qui va être là les 3 étés suivants. J'essaie une longueur mais l'appréhension me fais mettre pied au sol tant que j'ai encore pied. Pour ne pas arranger les choses, je me fais une entorse au genou et me voilà privé de sports pendant plus d'un mois. Je reprends courant août mais je sens que mon genou est encore fragile et mon appréhension de la profondeur m'empêchent de progresser. La seule chose que je peut tirer de cet été: c'est que je n'arrive pas à nager où je n'ai pas pied.



2016. Pour vaincre ma peur de la profondeur, je décide de m'y pendre à ma façon. ou tout du moins, si je n'arrive pas à vaincre ma peur, je veux arriver à nager là où je n'ai pas pied. Premier essai: je nage mais je n'arrive pas à aller plus loin que là où j ai pied. Je décide de faire l'inverse . je vais commencer à nager depuis l'endroit où je me suis arrêter vers le côté de la piscine où la profondeur est de 1m40. Soit dans le sens du plus profond vers le moins profond. Une fois que je suis arrivé au bout, je repars en marchant le long du mur jusqu'à l'endroit d'où je suis parti et je reviens en nageant, ainsi de suite, ainsi de suite, ... Entre chaque séance, je partais de plus en plus loin, et même où je n'avais pas pied. En faisant de cette manière, je suis parti de l'autre côté du bassin et j'ai pus faire des longueurs en nageant depuis 2m de profondeur avec un passage à 2m20 vers 1m40. Une fois que j'étais arrivé au bout du bassin à 1m40, je sortais de l'eau et traverser la piscine à pied pour rentrer du côté le plus profond et nager vers le côté le moins profond. J'arrive à faire des longeurs que dans se sens. Malheureusement, je n'y arrive pas dans l'autre. Bien que j'arrive à nager là où je n'ai pas pied , j'ai toujours une appréhension, moins forte, mais c'est toujours.


2017. Mon objectif pour cet été sera de nager des longueur de bassin dans les 2 sens . J'essaie de reprendre depuis là où je m'étais arrêter l'année dernière mais cela m'étais impossible de lâcher le bord . Je ne pouvais plus faire des longueurs . Donc je reprends ma tactique de l'été précédent et je reprends vite mes marques. Il ne me faudra pas longtemps avant de pouvoir à nouveau faire une longueur toujours dans le sens plus profond vers là où j'ai pied. Un peu plus tard, je me décide de le faire dans l'autre sens mais en partant depuis la moitié du bassin, j'ai de l'appréhension, je nage prés du bord mais j'arrive enfin. Je ferait beaucoup d'aller retour cet été dans la piscine. Un aller, je me repose. Je repars. Je me pose un peu de l'autre côté du bassin . Il en va comme ça tout l'été. J'arrive même à faire du surplace, à être moins dérangé, perturbé par d'autres nageurs ( c'est leurs présence qui me pertube, ils ne sont aucunement responsable).


2018. J'ai déménagé au printemps, ce qui me permet de retourner plus facilement à la piscine car j'ai déménagé dans la ville la plus proche avec une piscine ouverte toute l'année. je retourne quand même à la piscine de mes débuts l'été car mon amie habite toujours dans cette commune. Je vais dans la piscine de mon nouveau lieu d'habitation, mais comme je n'ai pas de repère, je ne suis pas rassuré. Je vais d'abord dans le petit bain pour voir si je sais encore nager. aucun soucis , je peut aller dans le grans bain. J'y vais quand même plus en été dans la piscine de mes débuts car je trouve plus agréable de nager en extérieur. Je fais de moins en moins de pauses et je fais également de plus en plus d'aller retour et je dépasse à chaque fois les 1000m de natation. C'est loin de mes débuts où j'avais du mal à faire une largeur avec ma frite. D'ailleurs je me demande où elle est passée, ma copine la frite. J'essaie de faire la brasse coulée mais je m'essoufle vite. C'est décidé, en septembre, je reprends des cours pour apprendre la brasse coulée. Cela sera des cours collectifs, groupe débutant dans la piscine de mon lieu de résidence. On a une séance par semaine. La MNS nous fais faire différent exercice: respiration, chercher à objet sous l'eau ( même dans 50cm ce n'est pas facile d'aller au fond), se mettre sur le dos ( aïe, je n'y arrive pas) ... Ce qui me permet rapidement de faire la brasse coulée mais pour ce qui est de nager sur le dos, c'est une autre histoire. Et inutile de se comparer aux autres du groupe, car on n'est pas tous du même niveau , on n'a pas les mêmes aptitudes: je fais la brasse coulée mais ceyllia n'arrive pas mais elle traverse le bassin sur le dos en battement de jambe alors que moi je suis au bord avec du mal à me mettre sur le dos . Après ces cours, je fais la brasse coulée, je suis beaucoup plus à l'aise dans l'eau et je traverse la bassin sur le dos en battement de jambe avec des palmes . Sans palmes: je fais du surplace.


2019. On arrive à maintenant. Un nouvel emploi ne m'a pas permit de continuer les cours collectifs, ce n'est que partie remise. J'ai réussi traverser le bassin sur le dos en battements de jambes sans les palmes. J 'étais content de moi. Dimache dernier, je n'y suis pas arrivé : je butais systématiquement sur la ligne d'eau. Par contre, j'ai réussi pour la première fois à faire la planche sur le dos, sans bouger et j'étais calme, aucune appréhension , rien. Je ne sais pas si j'ai encore peur de l'eau, cela fait longtemps que je n'ai pas eu de petit moment de panique dans l'eau sans raison apparente. Mais si j'ai encore peur, je sais que je suis plus proche de la fin de ma phobie que du début.

Merci de m'avoir lu jusque là.
Avatar du membre
saumon
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Enregistré le : jeu. 16 déc. 2010 18:52
Niveau : sous-marin
Localisation : 78/27/14

Re: Débutant mais plus tout à fait

Message par saumon » mer. 3 juil. 2019 13:08

Belle présentation Grominet88 :hello: !

Tu as bien fait de te joindre à nous en racontant ton histoire.

Pour les vertiges dont tu parlais dans l'enfance, c'est passé depuis? C'était lié à quoi?

Je me souviens petite, je me laissais tomber de toute ma hauteur quand j'avais peur de quelque chose et ma maman avait juste le temps de mettre sa main sous ma tête, et heureusement depuis la peur est passée avec les années :-d ...

En tout cas bravo pour les efforts que tu fais pour dépasser ta peur, c'est avec plaisir que nous te suivrons dans tes progrès!
"Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir" Bruce Lee
grominet88
Messages : 3
Enregistré le : mer. 3 juil. 2019 00:16

Re: Débutant mais plus tout à fait

Message par grominet88 » jeu. 4 juil. 2019 20:10

Les vertiges étaient liés à une otite.

C'est passé dans le sens où je ne tombe plus. Mais si je mets les pieds juste l'un devant l'autre, bras tendus devant moi et les yeux fermés: je bascule. En gardant les yeux ouvert: je ne tombe pas mais l'équilibre n'est pas stable.
Syrella
Messages : 19
Enregistré le : dim. 27 janv. 2019 21:37

Re: Débutant mais plus tout à fait

Message par Syrella » jeu. 4 juil. 2019 22:39

Beau parcours, c'est rassurant de voir que l'on n'est pas seul à galerer.
Bravo pour le chemin parcouru et votre ténacité qu'on retrouve d'ailleurs chez beaucoup d'aquaphobe.
bonne continuation
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 306
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Débutant mais plus tout à fait

Message par Tadanobu » ven. 5 juil. 2019 13:32

Bravo à toi, et merci de ton retour qui servira certainement à d'autres personnes. Tout le monde n'a pas le même chemin, ta progression personnelle a été astucieuse et motivante, clairement tu ne supportes pas de rester bloqué et tu cherches toujours à trouver le moyen d'avancer. :+
Avatar du membre
andre
Supporter
Supporter
Messages : 719
Enregistré le : ven. 26 déc. 2014 20:11
Localisation : provence

Re: Débutant mais plus tout à fait

Message par andre » ven. 5 juil. 2019 19:21

on peu arriver a tout dans la vie c'est le mental qui compte le plus
j'en ais fait encore l'expérience derniérement en eau libre
il y a du vent presque tous les jours
la semaine derniére je suis sortis de l'eau en me disant "comment on peu aimer ça nager dans une mer aussi agiter et encore c'était des petites vagues les une aprés les autres trés serrés
mais fallait voir le parcourt du combatant pour une situation qui du bord semblée pas si compliquer :roll:
ben ça fait trois jour je me suis dit faut que tu arrive
resultat j'ai jamais put jusqu'à présent faire 1 km complet sans m'arreter et là je suis aller jusqu'au bout avec 500 m en contre courant
bon c'est pas grand chose mais ça motive
grominet88
Messages : 3
Enregistré le : mer. 3 juil. 2019 00:16

Re: Débutant mais plus tout à fait

Message par grominet88 » lun. 8 juil. 2019 21:35

Merci pour vos réponses.

Je continue mes séances et j'ai eu une drole de sensation samedi dernier dans la piscine extérieur .
Une sensation de ne plus savoir où j'étais.
Je m'étais mis sur le dos pour traverser la piscine en battement de jambes.
Les dernières fois, j'y suis arrivé mais en piscine couverte où je voyais le plafond défiler devant mes yeux. Les drapeaux et banderoles accrochées m'indiquaient ma position.
La dernière fois en extérieur, c'était les nuages.

Mais cette fois-ci, c'était grand ciel bleu, j avais une sensation de vide. Aucune panique de ma part, je ne savais plus où j'étais. j'écarte mon bras gauche: pas de mur. Le bras droit : pas de ligne. J'arrête les battements de jambe et je me dis: je vais faire la planche . Le bleu devant moi, et rien de solide autour de moi: j'ai l'impression de flotter dans le vide. Et je m'appercois qu il commence a avoir de l'eau devant mes lunettes : je m'enfonce. Je me remets en position verticale et, moi qui croyait avoir avancer en battement de jambes, j'ai fais simplement du surplace.


Donc je me donne comme objectif pour cet été: pouvoir faire des longueurs sur le dos en battements de jambes sans tenir compte des repères pour voir si j'avance mais uniquement mes sensations. Et, si possible, rajouter les bras pour faire du dos crawlé.

J'en rajoute un deuxième: sauter dans l'eau. Je ne ,l'ais jamais fais. Il faudra que je le tente. Quelqu'un a des conseils pour un premier saut depuis le bord du bassin?
Répondre