Crawler sans se noyer

Thèmes abordés : vaincre la peur de l'eau, les bases de la natation (immersion, équilibres...)
edelweiss
Messages : 11
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011 13:52

Crawler sans se noyer

Message par edelweiss » dim. 17 avr. 2011 14:04

Je reprends un peu la natation, 1ère séance ce matin (1km en 30min en brasse coulée).

Mais bon, je triche, je suis à l'aise avec la brasse, alors je nage en brasse :D
Mon souci, c'est plutôt le crawl, je crois que je suis fachée avec cette nage là, au bout de 25m (50m si je m'énerve), je suis à bout de souffle, au bord de l'apoplexie. Comme je suis têtue, j'aimerais quand même un jour parvenir à nager le crawl avec un peu plus d'aisance.

Questions :

- est ce qu'améliorer mon endurance et mon souffle en brasse peut m'aider à mourir moins vite en crawl ? Parce que là, j'ai de vieux restes mais je sens bien que je reprends quand même ! Et donc en ce cas, faut ptete que je me tape quelques semaines de brasse le temps de retrouver un peu la condition physique.

- est ce que travailler uniquement un coup les jambes avec une planche, un coup les bras avec un pullboy sans les associer pour me concentrer un peu plus sur la technique peut m'aider à progresser ? Et en ce cas, je ferais ptete de temps en temps des séances, juste de bras et de jambes crawlées. Est ce que le dos crawlé aide ? (suis aussi moins à l'aise sur le dos crawlé, disons que je sens que les muscles travaillent et que je fais bien de me remettre un peu au sport lool)

- est ce qu'il faut juste que je serre les dents et à force d'essayer et de me noyer je parviendrais à me noyer de plus en plus tard et donc à nager un jour plus de 25m en crawl ?
Nelly
Supporter
Supporter
Messages : 419
Enregistré le : sam. 19 mars 2011 10:36
Niveau : Au travail
Localisation : Lyon

Re: Crawler sans se noyer

Message par Nelly » dim. 17 avr. 2011 19:24

J'adore le titre de ce post! Malheureusement je ne peux pas t'aider, j'en suis au même point que toi! J'ai fait mes premier 25m en crawl avant hier( :ouah ) et aujourd'hui, ben, ça a été plus que bof (mes jambes sont trop enfoncées dans l'eau, je ne me sens pas assez allongée et pour la respiration je bois la tasse). Je cherche des sensations sans me mettre la pression: je vais bien y arriver un jour! COU-RAGE!
"Quand l'étudiant est prêt, l'enseignant apparaît" Proverbe chinois
edelweiss
Messages : 11
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011 13:52

Re: Crawler sans se noyer

Message par edelweiss » dim. 17 avr. 2011 20:04

Loool oui on devrait finir par y arriver !

Perso je crois que surtout je ne sais pas respirer (vider réellement tous mes poumons pour avoir une inspiration immédiate en revenant à la surface) et les jambes ne suivent pas, même en dos crawlé je rame à battre des jambes. J'trouve ca épuisant ! D'où l'idée de travailler de manière dissociée parce que si je dois réfléchir à tout, c'est sûr je coule !

Me semble aussi que la dernière fois qu'un maitre nageur s'était penché sur mon cas (ca remonte à longtemps :oops: ), y'avait une histoire de ne pas ramener trop les bras au centre (moi mes mains se rejoignent), mais de garder les bras plus écartés et dans l'axe... mais je suis plus sure, et j'arrive pas à voir sur les vidéos techniques du site ce point précis :?

La bonne nouvelle c'est que je glisse pas trop mal loool, mon cas n'est ptete pas désespéré ?

En tout cas, je me sentirai moins seule la prochaine fois que j'essaierai ! Merci !
MOME
Supporter
Supporter
Messages : 4267
Enregistré le : dim. 2 août 2009 13:41
Niveau : doucementmaisurement

Re: Crawler sans se noyer

Message par MOME » dim. 17 avr. 2011 20:44

avez-vous déjà essayer de travailler avec un pullboy au niveau des cuisses . çà peut ,pour un certain temps, vous permettre de bien avoir les jambes remontées ,donc le bassin plus à l'horizontal et de vous concentrer davantage sur les bras et la respi . perso ce matin on a traaillé avec le pull et j'ai trouvé celà trés bien et je faisais sans pein de petites longueurs ; de toute façon il faut faire d etites longueurs au début et aprés rallonger dés que vous vous sentez mieux :+ Ce n'est qu'un avis personnel mais que j'ai pu essayer ce matin et qui m'a bien aidé :)) :hello:
http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=3828



Il vaut mieux prêter à sourire que donner à réfléchir.
sardine
Messages : 13
Enregistré le : mar. 12 avr. 2011 17:53

Re: Crawler sans se noyer

Message par sardine » lun. 18 avr. 2011 10:06

Salut Edelweiss! D'abord bravo pour le titre et pour l'humour que tu mets dans ton post! :+
Je suis mal placée pour t'aider puisque je suis dans la même situation que toi, en crawl je m'asphyxie! Par contre vu ce que tu nous dis, ("même en dos crawlé je rame à battre des jambes. J'trouve ca épuisant" ) je crois que tu mets trop de jambes. C'est un mouvement qui pompe beaucoup d'énergie donc tout doux (rassure toi, j'ai le même défaut!).
Après pour le souffle ben j'attends les conseils des autres parce que ça m'intéresse... :ops:
edelweiss
Messages : 11
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011 13:52

Re: Crawler sans se noyer

Message par edelweiss » lun. 18 avr. 2011 10:21

Va donc ptete falloir que je passe à la planche. Façon longueurs de battements pour prendre le rythme et pas façons pirate pour se faire virer du navire.

Est-ce que c'est pareil si on les fait avec des petites palmes ? *mode fainéantise on* Les palmes c'est plus facile :D
Je dirais même plus, les palmes en apnée c'est rigolo (tu peux faire le double), là plus de problème de respiration... mais je doute de parvenir à faire plus de 50m quand même... :-d
Ansault
Supporter
Supporter
Messages : 731
Enregistré le : dim. 1 févr. 2009 22:26
Contact :

Re: Crawler sans se noyer

Message par Ansault » lun. 18 avr. 2011 15:02

Il n'y a pas de soucis à avoir concernant tes difficultés en crawl, c'est exactement ce que j'ai ressenti à mes débuts... à bout de souffle, lutter contre l'asphyxie, finir la longueur en suffoquant comme un bœuf qui a manqué se faire égorger.
C'est normal d'en passer par là et c'est vraiment ce qu'il y a de plus désagréable à mettre en place.
Ceci dit tu as tout à gagner à persévérer dans cette voie, caler ta respiration sur tes mouvements en crawl est difficile et pénible, mais ça te donnera les armes pour gérer d'autres nages, d'autres éducatifs, d'autres exercices...

Personnellement je suis arrivé à franchir ce palier en pratiquant en priorité le crawl rattrapé avec planche. C'est vraiment l'exercice qui m'a aidé le plus efficacement à régler ce problème de respiration.
Allongé dans l'eau, les bras tendus, la planche à bout de bras. On démarre en battements, la tête dans l'axe du corps, le visage sous l'eau donc, puis :
1. On fait un premier mouvement de crawl du bras gauche. On lâche la planche, on descend la main jusqu'à la cuisse (phase sous-marine), puis on vient se rattraper à la planche (phase aérienne). Durant le mouvement soit on commence à souffler doucement, soit on reste en apnée.
2. On fait son deuxième mouvement avec l'autre bras, même principe. Mais cette fois on expulse tout l'air de ses poumons.
3. On recommence le mouvement avec le premier bras mais en engageant une légère rotation des épaules de façon à pouvoir sortir la tête sur le côté et respirer. Quand on inspire on a alors le bras le long de la cuisse (fin de la phase sous-marine). On remet ensuite sa tête dans l'eau tout en venant rattraper la planche (phase aérienne).
... Et on recommence...
Il vaut mieux au début s'habituer à respirer sur 3 temps, même si c'est long et qu'il est vraiment difficile de résister, pour bien travailler la rotation lors de l'inspiration des 2 côtés et éviter d'avoir un nage dissymétrique et prendre des automatismes et de mauvaises habitudes difficiles à corriger par la suite.

C'est de cette façon que j'ai réussi petit à petit à gérer le crawl. Au tout début je faisais un cycle complet (3 mouvements de bras) et je récupérais un peu en gardant la tête sur le côté, le bras le long de la cuisse tout en continuant à avancer en battements avant de reprendre, une fois reposé, un autre cycle.
Comme je trouvais tout cela extrêmement pénible je me contraignais à faire 50m par 5 minutes, le regard vissé à l'horloge murale ! Il me fallait en gros 2 mn pour parcourir cette distance, j'avais donc en récompense une pause d'environ 3 mn que je partageais entre chaque 25m.

Voilà c'est comme ça que j'ai fait et ça a bien fonctionné. Petit à petit c'est de moins en moins pénible et on s'aperçoit un jour qu'on fait ses 50m sans souffrir exagérément et que ces 3 mn de pause sont vraiment abusées ! Il n'y a alors plus qu'à lâcher la planche et se lancer dans une vraie longueur de crawl en enchaînant les mouvements de bras.

Par contre Mome, concernant le pull buoy, je pense qu'il faut avoir déjà un bon gainage abdominal pour que cet instrument soit plus une aide qu'un handicap. Personnellement la première fois que j'ai utilisé un pull je faisais la toupie à chaque coup de bras. Mes premières longueurs de crawl furent certes pénibles, mais ma première longueur de crawl avec pull buoy fut un moment mémorable, un véritable petit cauchemar, non seulement je vrillais dans tous les sens mais en plus je n'avançais pas ! Une horreur burlesque ! :mrgreen:

Enfin tu peux tester aussi... ;--)
nadr
Supporter
Supporter
Messages : 625
Enregistré le : mar. 6 oct. 2009 15:34
Niveau : faiblard
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Crawler sans se noyer

Message par nadr » lun. 18 avr. 2011 16:07

Bon, je vais aussi faire partager ma p'tite expérience.
Je me suis mise au crawl il y'a un peu plus de 2 ans. J'étais comme le commun des débutants : au bout de la ligne, hhhha hhhhha hhhha (traduction : asphyxie totale, râle d'insuffisant respiratoire, bref l'horreur !!!!) Jusqu'au jour où un mn différent de celui que j'avais d'habitude m'a dis : vue la teinte de votre visage (violet prononcé je précise), vous avez un soucis au niveau de la respiration. Il faut expirer dans l'eau, chose que je ne faisais pas du tout : j'étais en apnée et ensuite forcément au moment de reprendre de l'air je ne reprenais presque rien ! d'ou ma scianosite aiguë. Après je me suis concentrée sur la respiration, je comptais un, j'expire un peu puis j'amplifie, deux, j'expire à fond jusqu'à trois rotation et prise d'air. ça n'a pas tout résolue mais bon ça m'a permis de progresser au niveau de l'endurance.
Comme Mome, le deuxième point qui m'a fais progresser c'est le pull. Oui, il faut être bien gainer mais j'ai jamais eu trop le problème. Débarrassée du mouvement des jambes, cela m'a permis de me concentrer sur la respiration justement. Moi aussi, j'ai aussi au début fait une vrille complète , je l'ai régulièrement larguer au milieu du bassin, bon mais c'est venu relativement vite. Et je pense qu'il m'a vraiment aidé à bien caler ma respiration sur du 3 temps et ensuite 5, 7 temps ...
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1954
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Crawler sans se noyer

Message par caro-line » lun. 18 avr. 2011 18:23

si ça peut aider...
et bien pour moi aussi c était pareil au debut!
je buvais -ou pire, respirais- de l eau à chaque fois que je tentais de respirer... de l air bien entendu..
c etait absolument horrible, mes premieres longueurs en crawl, honnetement, je n ai pas connu pire en natation que ça.

ce qui m a aidé: quand le mn m a dit de regarder le fond de la piscine et non pas devant moi, et de ne jamais relever la tete pour respirer, juste tourner les epaules (LE roulis) et laisser suivre la tete dans ce mouvement. et tenter de regarder le plafond vers l arriere.
alors que moi j avais dans l idée que dans un bon crawl il ne fallait pas trop tourner la tete pour respirer (une seule lunette qui sort qu ils disent tous), et bien j ai appris qu au debut, il ne fallait pas esperer ça, chaque chose en son temps.
ah oui et puis, moi aussi, je n expirais pas assez sous l eau et donc j avais toujours les poumons "à bloc", impossible de vraiment inspirer. faut se forcer à expirer, encore aujourd hui c est un defaut qui a tendance à revenir chez moi.
pour ce qui est des battements jambes c est vrai qu au depart on a tendance à y aller fort pour avancer, et c est ça qui fatigue le plus! alors qu on doit avancer avec les bras, pas les jambes..

pour ma part j ai appris en decembre, en janvier j alignais -difficilement- 50m, et maintenant ce qui m arrete est la fatigue musculaire au niveau des epaules/bras, comme quoi, c est faisable!
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
edelweiss
Messages : 11
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011 13:52

Re: Crawler sans se noyer

Message par edelweiss » mar. 19 avr. 2011 12:42

Merci pour tous ces partages d'expérience, si avec ca j'ai pas des pistes pour progresser et trouver où le schmilblick nage pas rond ! Je vais tenter ce week-end je pense (ce sont les vacances scolaires et les horaires changent... mais ne s'adaptent pas aux miens snif).

J'peux poser deux questions idiotes par contre...

Si on regarde vers le fond de la piscine, on ne risque pas de se buter dans la personne devant ? Si c'est un joli jeune nageur, j'veux bien, ptete même que je pourrais glisser l'idée de cours de crawl perso pour m'excuser et entamer la conversation, mais euh, ca ne se fait pas trop :ops:

Et c'est la même expiration en crawl qu'en brasse ? Parce que je dois respirer pareil sur les deux je pense, donc s'il faut aussi expirer à fond en brasse, je peux ptete en profiter pour m'entrainer sur mes longueurs cool sans risquer l'asphyxie.
Répondre