Page 2 sur 2

Avez-vous eu déjà peur de l'eau ?

Posté : dim. 4 juin 2017 15:54
par bosco27
Bonjour, :hello:

Merci pour vos témoignages. J'attend encore vos témoignages et votes.
:siffle:

Avez-vous eu déjà peur de l'eau ?

Posté : dim. 4 juin 2017 18:02
par MADC
Je suis une ancienne phobique aquatique, avec une terreur de l'eau léguée par ma mère à qui le simple fait de devoir marcher le long d'un bassin donne des frissons d'effroi. Il va sans dire qu'elle ne sait pas nager, tout comme moi jusqu'à l'âge de 25 ans ! J'ai des souvenirs horribles de séances de piscine avec l'école, le maître nageur nous gueulant dessus et nous poussant dans l'eau. Il me terrorisait ! Je faisais des cauchemars la veille de la séance de piscine et je m'ingéniais à oublier régulièrement mes affaires pour y échapper de temps en temps....
J'ai fini par surmonter ça, mais il reste des séquelles : je suis incapable de plonger depuis les plots, et d'aller chercher un objet au fond du bassin. Ça fait bien rire les coachs de mes enfants car à part ça je suis capable de faire (à mon rythme, hum honnêtement lent !) un 400 4 nages (oui oui je survis tant bien que mal au 100 pap) et je m'épanouis dans le 800 NL (je vais pas vite mais je tiens le coup là où d'autres lâchent l'affaire!).
Pour que mes enfants ne vivent pas ces tourments je les ai inscrits jeunes à des cours (comme la pédagogie a changé !!!) avec pour seule ambition qu'ils sachent nager et qu'ils prennent du plaisir dans l'eau. Objectifs atteints au-delà de mes espérances : l'aîné de 15 ans a fait les N2 deux saisons de suite, et la petite de 12 ans 1/2 termine le natathlon 4ème de Paris et s'est approchée d'une sélection nationale.
La morale de tout ça : pas de fatalité dans la peur de l'eau ! Mais je regrette de ne pas avoir su dépasser plus tôt cette phobie, que d'années perdues...

Avez-vous eu déjà peur de l'eau ?

Posté : dim. 4 juin 2017 20:44
par Aymar
MADC a écrit :comme la pédagogie a changé !!!
Sans vouloir vexer quiconque, je ne pense pas que l'on peut qualifier de pédagogie la natation scolaire de ma (notre) jeunesse.

Bravo pour tes progrès et ceux de tes enfants.