Travailler le souffle pour le crawl

Thèmes abordés : vaincre la peur de l'eau, les bases de la natation (immersion, équilibres...)
totoche54
Messages : 28
Enregistré le : dim. 10 déc. 2017 19:17

Travailler le souffle pour le crawl

Message par totoche54 » dim. 13 mai 2018 20:58

Bonjour
En brasse je n'ai aucun soucis par contre en crawl (même en me décontractant au maxi, en économisant les battements de jambes...) je m’essouffle très vitre.
Existe t il des éducatifs pour travailler le souffle?
merci
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1483
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par Leela » dim. 13 mai 2018 21:44

Si tu es essoufflé c'est que tu vas trop vite et/ou qu'il y a un point dans ta technique qui fait défaut : horizontalité, relâchement, position de la tête...
Tous les combien de mouvements fais-tu ta respiration ? Est-ce que tu expires bien avant de respirer ?
Benoit Lavigne
Messages : 2
Enregistré le : dim. 13 mai 2018 21:43

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par Benoit Lavigne » dim. 13 mai 2018 22:02

Bonjour,
Je conseil de commencer ta seance en pratiquant ton expiration - Essaie de submerger ta tete sans faire de mouvement et en expirant profondément jusqu’a ce que tes poumons soient vides. Quand tu refais surface, ne prend qu’un inspiration. Répètes ce processus une dizaine de fois sans interruption. L’expiration devrait durer 4-6 secondes et l’inspiration qu’une seule seconde!
Ensuite, quand tu nages le crawl, fais bien attention a ne pas retenir ta respiration (jamais d’apnée). Fais en sorte que ton expiration soit continue et régulière avec un peu plus d’intensité juste avant l’inspiration pour que tes poumons soient relativement vide.
Si tu as des difficultés a effectuer ton expiration par manque de temps (parce que tu respires tous les trois mouvements de bras par example), alors respires tous les deux mouvements! Par contre, n’oublies pas de changer ton cote de respiration régulièrement pour t’assurer d’une bonne symetrie de la nage.
J’espère que ca pourra t’aider.
Ensuite, il faut essayer de répéter les longueurs de bassin a allure modérée et avec des temps de pauses n’allant pas au dela de 15 secondes par longueur pour developer ton endurance.
Tadanobu
Messages : 122
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par Tadanobu » dim. 13 mai 2018 23:09

J'ai envie de dire, c'est une étape normale de l'apprentissage. Il y a énormément de points qui jouent, placer la respiration au bon moment, sans "bloquer" en crispant le mouvement; rester décontracté en gardant une certaine vitesse...
Le plus efficace est évidemment de prendre des cours, je sais pas si tu en prends ou non.
Dans mon cas, j'ai appris lentement malgré un cours collectif de très bonne qualité, ça m'a pris plus d'un an pour passer de "je fais 50m en arrivant rincé" à "j'enchaine sans problème"; et je dois dire que techniquement, il y a peut être 3 mois ou j'étais "mûr" pour le faire, mais que j'avais pas trouvé le truc, la décontraction dans la nage qui fait qu'on "laisse de côté" certaines obsessions techniques pour juste nager "tranquillment"

Dans mon cas les plus utiles ont été
- le costal... C'est vraiment un basique, même si c'est pas agréable au début
- le crawl à un bras... ça devient JAMAIS agréable
- le "poings fermés"
- les battements, quand même: pour bien gérer son essouflement, le sentir venir et devenir "économique" avec ses pieds; dans mon cas ça m'a aidé beaucoup sur la position dans l'eau également.
- plus généralement, travailler sa glisse et son amplitude. Dans mon cas, je pense que même travailler sa glisse en brasse profite au crawl

De préférence, pas tous les faire dans une séance... En choisir un ou deux et les alterner avec de la nage complète.
tête de phoque
Messages : 41
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 13:56
Niveau : barboteur confirmé

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par tête de phoque » lun. 14 mai 2018 00:03

Ce qui m'a permis de progresser dans le placement de ma respiration, c'est de nager avec un pull buoy.
J'ai alors progressé en plusieurs étapes: d'abord réussir à nager avec le pull en enchainant les longueurs. J'intercalais des longueurs en nage complète en me permettant de récupérer entre 2. Puis je me suis mis à récupérer de la nage complète en nageant avec le pull sans m'arrêter et quand j'avais la sensation d'avoir récupéré, je lachais le pull et je repartais en NC… Par exemple 200m: 50NC, repos 30 sec, puis 150 pull. Repos 30 sec et on recommence sur 4 répétitions. Séance suivante: on fait 100m NC, 100m Pull, puis 200NC, 200 pull…
Puis quand on commence à enchainer facilement, on corse l'affaire (le plus tôt possible ou en alternance avec les séries précédentes: alternance respi 3, respi 5 sur 50, 100, 150, 200 et on redescend. Avec le pull, sans le pull...
Puis on fait respi 3 sur 25m, respi 5 sur 25 et on recommence. Et quand ça passe à 5 on élargit à 7 puis 9…
Le secret, c'est de faire et refaire en augmentant un peu la difficulté à chaque fois et quand ça se passe bien, on s'arrange pour que ça se passe un peu moins bien en allant toujours plus fort et toujours plus loin. On progresse en natation quand on sort de sa zone de confort au cours des séries. On ne doit se sentir facile qu'à l'échauffement et au retour au calme. Entre les 2, ça doit tirer!
Voilà mon humble expérience de barboteur aguerri qui n'a appris à nager que pour rester un père crédible face à ses filles nageant comme des sirènes de dessin animé!
Bonne nage à toi.
totoche54
Messages : 28
Enregistré le : dim. 10 déc. 2017 19:17

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par totoche54 » lun. 14 mai 2018 19:35

merci à tous pour vos réponses
j'ai pensé à prendre des cours mais j'ai un métier qui ne me permet pas souvent de savoir quand je serai libre à l'avance. Souvent je prend mon sac de piscine et je n'y vais que le lendemain.
Par contre ce qui me rassure c'est que ca semble être une étape obligatoire et que je ne suis pas le seul à y passer.
J'ai pas mal galéré pour trouver une certaine flottaison (qui n'est pas parfaite mais qui va beaucoup mieux) et j'ai trouvé la sensation en nageant en rattrapé.
la plupart des conseils que vous me donnés j’essaie de les appliquer, être détendu, nuque relâchée... celui qui me pose le + de soucis est en effet la respiration : au bout de 20m je n'arrive plus à souffler en continue malgré moi je la bloque pour tous soufflet dans la dernière seconde. je pense que je devrais mieux le bosser.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5371
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par Matthieu » mar. 15 mai 2018 12:50

Outre l'intérêt des exercices de respiration sur place et des éducatifs proposés par les autres membres, j'insisterais sur l'intérêt de pratiquer d'abord le crawl avec un tuba ou sans inspiration (par exemple en traversant un bassin d'apprentissage sans prendre d'air ou en finissant la longueur en brasse quand la prise d'air devient nécessaire).

Cela permet de travailler d'abord sur la position du corps et sur le roulis. Le placement de l'inspiration devient ensuite bien plus facile quand ces deux premiers points sont acquis.
totoche54
Messages : 28
Enregistré le : dim. 10 déc. 2017 19:17

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par totoche54 » mar. 15 mai 2018 19:37

merci de ta réponse
j'ai écouté tes conseils et j'ai en effet commencé avec le tuba dans un petit bassin qui devait faire une 15ene de mètres de long. Malheureusement j'étais en déplacement et maintenant les différentes piscines où je vais il n'y a pas ce bassin, mais je pense ne plus en avoir besoin car je peux travailler sur 25m sans avoir de soucis de souffle : c'est au delà que ca se corse.
J'ai analysais vos réponses et je pense que mon soucis n'est pas la prise d'air (je l'ai très travaillée) mais plutôt l'expiration.
Manutls
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 14 déc. 2017 14:38

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par Manutls » jeu. 17 mai 2018 10:11

Comme cela a été dit plus haut, l'expiration est essentielle ! Quand on débute on est plus souvent obnubilé par l'inspiration et la peur de manquer d'air et, finalement, cela nuit à la qualité de la respiration.
Il est important de bien expirer, longuement pour bien vider les poumons (sans phase de "blocage" durant laquelle on serait tenté de retenir son soufflé). Si les poumons sont bien vidés, l'inspiration sera rapide et complète naturellement.
A contrario, si l'expiration n'est que partielle, on garde une quantité importante d'air "vicié" (avec plein de CO2 en gros) dans les poumons, d'où un manque d'oxygène à la longue d'où un essouflement... cqfd.
Evidemment, cela est surtout valable pour une nage cool et technique, si on se tape un sprint ou de gros battements, il faudra adapter la respiration (2 temps ou autre).

Bonne chance !
totoche54
Messages : 28
Enregistré le : dim. 10 déc. 2017 19:17

Re: Travailler le souffle pour le crawl

Message par totoche54 » jeu. 17 mai 2018 19:39

slt Manutls
En effet je vais essayer de bosser l’expiration. Hier j'ai essayé de l'appliquer sur des séries de 25m avec 15 ou 20s de repos entre chaque longueur... ben il y a du boulot
Répondre