L'indicateur "CSS", pertinent ?

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Répondre
Ledniw
Messages : 22
Enregistré le : mar. 6 nov. 2018 15:08

L'indicateur "CSS", pertinent ?

Message par Ledniw » lun. 17 janv. 2022 20:33

Salut les nageurs,

J'ai acquis depuis peu une montre Garmin qui me propose de faire un test de "Vitesse de nage critique", aussi appelé CSS (critical swim speed)en anglais. Garmin défini ce CSS comme "la vitesse de nage théorique que vous êtes capable de maintenir en continu sans vous épuiser, votre seuil de natation aérobie." J'ai ensuite trouvé bon nombre d'articles utilisant cette CSS dans la panification d'entrainement.
Pour la déterminer, il faut prendre son temps sur un 400 à bloc puis après 10min de récup prendre son temps sur un 200 à bloc.
Pour ceux qui ne sont pas allergiques aux Maths, la formule est la suivante : CSS (une vitesse) = (400 - 200) / (temps du 400 - temps du 200).

Je n'ai pas encore personnellement fait le test, mais cette formule m'interroge car en prenant quelques profiles fictifs (mais réalistes) de nageurs j'obtiens des résultats assez loufoques.

Nageur 1 : 6'10 au 400 et 3' au 200.
Nageur 2 : 5'50 au 400 et 2'40 au 200

Dans les deux cas, la CSS est de 1'35/100m mais le second nageur semble supérieur en tout point au premier.

La CSS est la plus rapide lorsque le temps du 400 est le plus petit possible et le temps du 200 le plus grand possible. Ainsi, on a :
Nageur 3 : 6' au 400 et 2'50 au 200 -> CSS de 1'35/100m
Nageur 4 : 6' au 400 et 2'40 au 200 -> CSS de 1'40/100m

Le nageur 4 qui semble pourtant plus "sprinteur" que le 3, mais pas moins endurant (même temps sur 400) a une CSS moins bonne ce qui est à nouveau surprenant..

Du coup, j'en appelle à vos lumières, est-ce un indicateur pertinent ? Pour ceux ayant réfléchi à la question, qu'en pensez vous ?

Ledniw
Avatar du membre
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 436
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Moussambani

Re: L'indicateur "CSS", pertinent ?

Message par Tadanobu » lun. 17 janv. 2022 21:14

C'est pas à proprement parler un indicateur de performance; c'est plutôt une vitesse "cible" pour développer son endurance (technique davantage que physique), en faisant des distances intermédiaires à rythme régulier. Et ça cible bien la partie "lente" de l'endurance. C'est un rythme (fictif) de "dégradation de la performance", donc plus ta cadence est régulière et plus ta CSS sera proche de ton rythme du 400.
Pour un indicateur de performance "brut", y'a le chrono "brut" :D c'est pratique ce sport.

Le nageur 1, a une très bonne (même excellente) consistance entre le 200 et le 400m. Comme la CSS vise "cible" la dégradation de la performance, et qu'il ne dégrade que très, très peu, l'entrainement à ce seuil n'est peut être pas la priorité. Enfin je sais pas, en fait, ça reste peut être avantageux, c'est pas uniquement le type d'effort visé qui s'améliore.
Le nageur 2 a des meilleurs temps, mais comparativement, dégrade davantage son temps entre le 200 et le 400. Le mode de pensée de la méthode est qu'il doit commencer à développer ça à partir "du plus lent", "relever le plancher" de l'endurance si tu veux pour élever le plafond.
Probablement qu'il bénéficiera davantage que le nageur 1 de séances du genre 10x200 R20 à la CSS, c'est ce genre de séance qu'on vise. Et bien que le rythme soit relativement lent, c'est quand même pas le confort absolu, la fatigue monte "inexorablement", je dirais.
Le "bénéfice" théorique de ces séances, par contre, s'exprimera à la fois sur le 200 et le 400, à des allures plus soutenues que cette CSS.

Mon expérience de nageur "mauvais quasi-débutant": ce genre de séances est idéale quand on a très peu de temps, un échauffement court mais pas tronqué, la séance ainsi visée, en gardant un bon focus sur sa technique, et un peu de récup, ça fait une séance extrêmement compacte à caler sur sa pause du midi. C'est pas ludique, on passe le temps à regarder l'aiguille, mais au final c'est "un seul focus", et à bas niveau, c'est bénéfique, au bout de 2 mois (en nageant d'autres séances par ailleurs) on peut tenter d'enlever 5 secondes à son 50m. C'est pas rien.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5845
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: L'indicateur "CSS", pertinent ?

Message par Matthieu » lun. 17 janv. 2022 22:29

Un bon test sportif a trois qualités : fidélité, spécificité, validité.
- Fidélité : si on refait plusieurs fois le test dans un intervalle rapproché, on doit obtenir des résultats comparables.
- Spécificité : on teste le moins de paramètres possibles pour éviter qu'ils ne se compensent les uns les autres
- Validité : le résultat du test est bien proportionnel à la qualité testée. Cela suppose que les deux premiers points soient valides et qu'on ait une bonne base théorique derrière pour pouvoir vérifier le test (par exemple, en le rapprochant d'une donnée obtenue en laboratoire)

Ici :
- fidélité : rare sont les nageurs qui vont avoir une suffisamment bonne gestion de l'effort sur 200 et 400 pour avoir une perf constante. Si le test est réalisé en piscine publique n'en parlons pas, les conditions seront trop variables
- spécificité : non. Certes, on teste si le nageur est constant. Mais qu'est-ce qu'il fait qu'il est constant ou pas? Est-ce un nageur qui a du mal à maintenir sa technique? Qui ne sait pas accélérer sur 200? Qui ne sait pas gérer son 400? Qui n'est pas endurant? On ne peut pas le savoir avec ce test.
- Validité : non, le test ne valide rien car les 2 premiers points ne sont pas validés. De plus, l'existence "d'une vitesse de nage théorique que vous êtes capable de maintenir en continu" ne se base pas sur des données physiologiques solides (en réalité c'est un recyclage de l'ancien seuil anaérobie)

Ce test a surtout l'avantage de paraître scientifique. Le nageur a quelques temps de référence donc il a l'impression de faire quelque chose de sérieux à l'entraînement, sans finalement avoir trop à déranger ses habitudes de nage.
Ledniw
Messages : 22
Enregistré le : mar. 6 nov. 2018 15:08

Re: L'indicateur "CSS", pertinent ?

Message par Ledniw » mar. 18 janv. 2022 05:50

Au moins les choses sont claires !

En effet Matthieu, c'est le point de validité qui me gênait le plus. Je ne trouvais aucune proportionnalité (ou en tout cas relation cohérente) entre les qualités de mes nageurs fictifs et le CSS obtenu. Ce test n'a pas vraiment de sens.
Répondre