Priorités pour progresser en papillon

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Répondre
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 307
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Priorités pour progresser en papillon

Message par Tadanobu » lun. 21 oct. 2019 12:04

Bonjour à tous,
Je suis passé récemment de "tiens faudrait que je papillote un peu" à "Je m'y mets, un 200m 4N c'est quand même la classe", parce que nager des 300m 3 nages c'est un peu le goût de l'inachevé. Sans être ma priorité de l'année, j'y consacre une séance par-ci par là avec un certain plaisir. J'ai décidé un peu rapidement que mon intérêt est de ne jamais mettre les palmes, ça se passe tellement mal quand on les enlève que c'est un casse-moral.
Bon, voilà. un 25m, ça le fait, un 100m 4N ça le fait, logiquement "les 75 derniers mètres sont durs"; j'arrive à voir plusieurs défauts dans ma nage et j'ai besoin d'aide pour y trouver un ordre d'importance, je vais y aller dans l'ordre qui me semble logique et vous me corrigerez:
- Je manque d'amplitude au moment de la bascule; c'est assez flagrant, quand je fais l'éducatif "bras restent en arrière", je sens bien que j'ai une rentrée de tête correcte, j'arrive à avoir une relevée ensuite assez facile, par contre je dois rester concentré pour faire une ondulation à ce moment là; et sans le coup de jambes, je descend assez peu. J'arrive à sentir la bascule quand je mets des jambes, mais ça reste assez forcé, et je n'ai pas de repère pour dire si c'est trop/ trop peu.
- l'appui et la sortie des épaules se fait dans la crispation, la crispitude et le crispage, je commence mon appui et l'ondul vient assez logiquement avec, cependant c'est en "mode tarzan", en mode assez violent avec une expiration forcée, si vous voyez ce que je veux dire en mode "explosif". Je pense qu'une meilleure bascule doit me "décontracter" sur la facilité à sortir les bras, mais pour l'instant c'est pas ça.
- pour l'instant ça reste impossible pour moi de faire le mouvement "vers l'avant", ce qui fait que j'ai l'impression de faire une distance ridicule à chaque mouvement. Ca me dérange pas dans la mesure ou mon rythme est assez libre pour l'instant, j'arrive à relancer le geste après un arrêt presque complet; mais je sens bien que ça reste un temps mort dans ma nage.

Bref. Tous vos commentaires sont les bienvenus, même le classique (mais pas forcément dénué de sens) "continue pendant 2 mois et ça viendra". Je pratique en édu le pap 1 bras et le "bras en arrière" comme dit plus haut, il faut certainement aussi que je fasse de l'ondulation "simple".
Bigrounours
Messages : 8
Enregistré le : mer. 6 nov. 2019 15:15

Re: Priorités pour progresser en papillon

Message par Bigrounours » mer. 6 nov. 2019 15:43

Je ne suis pas certains de comprendre tout ce que tu décris, et je ne sais pas ce que c'est que l'éducatif "bras reste en arrière".

Toutefois, pour le papillon, le plus important c'est le synchronisme entre l'ondulation / la respiration / le passage des bras.

Quand tu dis "- l'appui et la sortie des épaules se fait dans la crispation, la crispitude et le crispage, je commence mon appui et l'ondul vient assez logiquement avec, cependant c'est en "mode tarzan", en mode assez violent avec une expiration forcée, si vous voyez ce que je veux dire en mode "explosif". Je pense qu'une meilleure bascule doit me "décontracter" sur la facilité à sortir les bras, mais pour l'instant c'est pas ça."

Je comprends que tu n'es pas synchronisé correctement entre l'ondulation qui doit te donner l'impulsion pour passer les bras (et non l'inverse). Si tu es crispé, c'est que tu cherches à sortir les bras "en forçant" alors qu'en papillon, c'est l'ondulation qui fait 80% du travail. Les bras ne forcent pas trop si on fait du papillon en mode "tranquille" (si si, c'est possible).

Pour comprendre la synchronisation adéquate entre l'ondulation et le passage de bras, je te conseille d'accentuer l'ondulation. Donc comme exercice, quand tu as passé les bras et que tu mets la tête dans l'eau avec les bras devant, ne fais pas que mettre la tête dans l'eau, mais plonge carrément sous l'eau, tête vers le fond, fesses en l'air, pieds/jambes en dehors de l'eau, comme si tu voulais aller toucher le fond de la piscine (mais pas à 90°, plutôt à 45°). Une fois que tout ton corps est sous l'eau (donc que tes pieds entrent dans l'eau, alors que ta tête doit être à 80cm sous l'eau) alors là tu fais ton ondulation pour aller en direction de la surface, et c'est cette impulsion qui fera passer tes bras facilement. Puis tu recommences. Fais cet exercice lentement (un passage de bras toutes les 4 - 5 secondes) cela ne doit pas trop te fatiguer.

Une fois que tu te sentiras bien dans cet exercice, alors tu pourras diminuer le fait de "plonger sous l'eau pour sentir l'impulsion", ce qui automatiquement raccourcira le temps de passage des bras. Et là, tu nageras le papillon sans crispation.
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 307
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Priorités pour progresser en papillon

Message par Tadanobu » jeu. 7 nov. 2019 11:44

Merci de ton retour; l'éducatif que je décris est le "papillon avec retour des bras sous l'eau", c'est plus clair comme ça oui (et c'est comme ça qu'il s'appelle dans la Méthode d'entrainement :)
justement, oui, c'est fait pour gagner cette amplitude qui me manque; je pense que mon ondulation manque encore d'efficacité (trop raide, pas assez ample) et surtout, j'ai peu confiance en elle - si je me laisse aller mentalement je suis à la limite de rajouter un ou deux petits battements.

Je continue donc avec cet éduc et je vais rajouter de l'ondulation "nue" également. Plus récemment, en gardant un peu plus de rythme, je force plutôt moins et c'est un peu plus "cool" - moins de temps mort, pas besoin de bourriner; faut juste faire gaffe de garder une amplitude suffisante.
Bigrounours
Messages : 8
Enregistré le : mer. 6 nov. 2019 15:15

Re: Priorités pour progresser en papillon

Message par Bigrounours » jeu. 7 nov. 2019 15:31

Oui essaie de garder une amplitude suffisante, voire même dans un premier temps une amplitude carrément exagérée (comme ce que je décris dans mon message précédent). Je ne suis pas certains que l'éducatif "papillon avec retour des bras sous l'eau" t'aide beaucoup dans le fait que tu dois comprendre/sentir que c'est l'ondulation qui donne l'impulsion pour le passage des bras. À mon avis tu devrais quand même essayer de passer les bras pour bien sentir tout ça. Si c'est trop fatigant tu peux essayer de passer un seul bras, en respirant sur le côté avec l'autre bras qui reste tendu devant toi.
Ogusta Val
Supporter
Supporter
Messages : 1504
Enregistré le : mar. 23 oct. 2012 16:46
Niveau : Reprise cool
Localisation : GAP 05

Re: Priorités pour progresser en papillon

Message par Ogusta Val » ven. 8 nov. 2019 11:30

Je nage bcp moins que toi :ops: et certainement avec bcp plus de défauts techniques donc mes conseils seront peut-être un peu plats...
Cependant, je nage 100m en papillon sans les palmes à une vitesse assez lente donc sans doute peu intéressante pour toi. Maglré tout je ne me sens pas sur le point de mourir asphyxiée qd j'enchaîne et surtout je ne sors pas les bras en force. J'en serai incapable. 1m46, des muscles bofs et une épaule à 90% de ces capacités. :lol2: En crawl je dois faire du 70' sur 50m tout ça pour te dire d'où je pars.
Mais j'aime bien le papillon et j'ai acheté le livre Nager un papillon efficace, j'ai fait les exos dans l'ordre même si je faisais déjà 25m sans les palmes et 50m avec sans trop de pbs.
Personnellement, si j'ai un conseil ce serait d'utiliser les palmes. De petites palmes qui suivent bien le mvt de la nage. c'est bien d'être arrivé là sans, mais tous les papillonneurs passent par là et ce n'est pas pour rien. Tu sentiras mieux où se situe le défaut de synchro, et puis tu peut laisser traîner tes jambes et te concentrer sur l'ondulation. Sans palmes (dixit le stage d'août de NPT), on a tous tendance à coller un mvt de jambes au mauvais moment et on détruit tout le boulot de l'ondulation... Vu tes explications c'est là que gît le problème.
Donc nager un peu avec les palmes ce serait bien, pas tout le temps, mais au moins la moitié de ton travail sur le pap.
Choisir c'est renoncer ...
et mon carnet : http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=7048
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 916
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Priorités pour progresser en papillon

Message par aquacole » ven. 8 nov. 2019 12:17

Tadanobu a écrit :
lun. 21 oct. 2019 12:04
l'appui et la sortie des épaules se fait dans la crispation, la crispitude et le crispage
La sortie des épaules n'est pas un but. Bien sur pour que les bras reviennent vers l'avant, elles sortent un peu, mais le moins possible. Le but est d'avancer, pas d'aller le plus haut possible hors de l'eau.
Tadanobu a écrit :
lun. 21 oct. 2019 12:04
je dois rester concentré pour faire une ondulation à ce moment là
L'ondulation ne doit pas être le résultat d'un effort, elle est le résultat des mouvements de la tête.
C'est pourquoi je ne suis pas d'accord avec Bogrounours qui dit que :
Bigrounours a écrit :
mer. 6 nov. 2019 15:43
l'ondulation qui doit te donner l'impulsion pour passer les bras (et non l'inverse)
Enfin pas pour moi, mais le ressenti est différent d'un nageur à l'autre, à chacun de "sentir" la nage.
La difficulté à nager le papillon provient en général d'un défaut de coordination.
Quant au :
Tadanobu a écrit :
lun. 21 oct. 2019 12:04
"continue pendant 2 mois et ça viendra"
on connaît tous des nageurs qui présentent le même défaut depuis des années et qui se contentent d'aligner les longueurs.
La technique n'est pas leur priorité, c'est leur droit.
Pour finir je te déconseillerais :
Tadanobu a écrit :
lun. 21 oct. 2019 12:04
j'arrive à relancer le geste après un arrêt presque complet; mais je sens bien que ça reste un temps mort dans ma nage.
Tu le dis toi même, chaque ralentissement voire arrêt t'oblige à un effort pour relancer la nage.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Bigrounours
Messages : 8
Enregistré le : mer. 6 nov. 2019 15:15

Re: Priorités pour progresser en papillon

Message par Bigrounours » ven. 8 nov. 2019 15:14

aquacole a écrit :
ven. 8 nov. 2019 12:17
L'ondulation ne doit pas être le résultat d'un effort, elle est le résultat des mouvements de la tête.
Tout mouvement effectué dans l'eau est le résultat d'un effort physique. Cet effort doit être le plus efficace possible, mais il faut un effort tout de même, sinon on avancerait tout seul. Le départ de l'ondulation est donné par le haut du corps, et la tête en quelque sorte donne le rythme oui, mais il s'ensuit un effort physique de l'ensemble du corps, assez intense d'ailleurs, pour faire une ondulation. Cela n'est pas pour rien que le papillon est une nage fatigante, car l'ondulation est bel et bien très consommatrice en énergie, et est donc un effort de l'ensemble du corps.
aquacole a écrit :
ven. 8 nov. 2019 12:17
C'est pourquoi je ne suis pas d'accord avec Bogrounours qui dit que :
Bigrounours a écrit :
mer. 6 nov. 2019 15:43
l'ondulation qui doit te donner l'impulsion pour passer les bras (et non l'inverse)
Je pense qu'on est pourtant d'accord sur le fond du problème (voir mes explications plus bas).
aquacole a écrit :
ven. 8 nov. 2019 12:17
Enfin pas pour moi, mais le ressenti est différent d'un nageur à l'autre, à chacun de "sentir" la nage.
La difficulté à nager le papillon provient en général d'un défaut de coordination.
Oui, et ce que j'expliquais c'est que le défaut de coordination est due au fait que les bras doivent "passer" grâce à l'ondulation. C'est l'ondulation qui donne une impulsion, et cette impulsion fait que les bras peuvent "passer" sans forcer.

En revanche, je suis tout à fait d'accord avec toi sur ton conseil d'utiliser les palmes pour apprendre le papillon, de façon à bien sentir l'impulsion qu'on peut donner avec une ondulation. Toutefois il faut faire attention car les palmes aident un peu trop... Avec des palmes on peut faire des ondulations "baclées" qui seront suffisantes pour nager le papillons avec elles, mais quand on repassera sans ce sera insuffisant.
Répondre