Declenchement du roulis (le retour)

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Répondre
Ayekoul
Messages : 251
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Declenchement du roulis (le retour)

Message par Ayekoul » dim. 12 avr. 2020 13:13

Bonjour,

Tout d'abord joyeuse Paques, dans votre jardin ou balcon.
Je revisionnais la fameuse video de Jono Van Hazel (le smoothest freestyler) et en suivant d'autre videos, je suis tombe sur l'une des dernieres analyses "virales" d'un autre nageur Olympien, Dan Smith, qui torchait son 100m en 1:10 une main dans le nez et l'autre main qui se grattait l'orteil gauche.
En fait ce qui m'interessait c'est de voir a quel moment s'operait le contre-roulis. Je me rappelle il y avait quelques temps que Mathieu avait repondu sur une autre discussion, qu'on le declenchait une fois le catch termine et bien en place. En gros au moment de la traction propulsive, pour beneficier de toute la force du grand dorsal.
Pourtant, quand je regarde les nageurs tels que Jono, Dan Smith ou meme Ian Thorpe au ralenti, en fait je m'apercois qu'ils commencent deja a tourner alors qu'ils amorcent a peine le catch
https://www.youtube.com/watch?v=wvVZZy-8fv4
A 6:03 par exemple on a des arrets sur image, on le voit, son catch n'est pas encore tout a fait en place qu'il a deja son autre main dans l'eau (j'ai l'impression qu'il nage une sorte de semi-rattrape extreme).

Evidemment vous me direz encore une fois il ne faut jamais essayer d'imiter des olympiens car ils ont des caracteristiques physiques qu'on n'a pas. Oui mais la, je parle juste du timing du roulis. Donc pourquoi ils le declenchent relativement tot. Peuvent-ils encore beneficier du dorsal dans cette figure?

D'ailleurs, si on reprend l'analyse de Mathieu sur une video de stage, donc des nageurs lambda: https://www.youtube.com/watch?v=83UC6hY-Hoc
Pareil a 6:25. On voit que la nageuse a une EVF mais elle tourne son corps avant d'avoir fini le catch..

Ou est la verite?
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1986
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Declenchement du roulis (le retour)

Message par caro-line » dim. 12 avr. 2020 22:41

Salut!

Mon avis va rester humble: tu te compliques trop les choses. Tu ne dois pas déclencher sciemment le roulis. Le roulis est la conséquence de l'allongement du bras vers l'avant, puis du mouvement de traction vers les bas et l'arrière. Ne cherches pas à contrôler son déclenchement puisqu'il est une conséquence d'autre chose.
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 1032
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Declenchement du roulis (le retour)

Message par aquacole » lun. 13 avr. 2020 11:51

D'accord avec Caro-line.
Et pour reprendre la dernière phrase du dernier intervenant de ce post du 15 novembre 2019 :

viewtopic.php?f=7&t=10166&p=118403&hilit=roulis#p118403

le retour de roulis se fait au feeling comme on se le sent bien :) Faut pas trop se faire des insomnies pour ca :)

:siffle:
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Ayekoul
Messages : 251
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Declenchement du roulis (le retour)

Message par Ayekoul » lun. 13 avr. 2020 12:27

Hello, disons que je n'ai pas donne tous les details derriere cette question, donc il est vrai que posee sechement comme ca, je comprends parfaitement votre etonnement quant a mon retournement d'avis :D

Sauf que depuis ce temps, dans mes entrainements juste avant le confinement, je m'etais apercu qu'il y avait quand meme quelque chose qui clochait dans ma facon de faire au feeling. En cherchant a ameliorer mes distances par coup de bras, j'avais ete amene a tester des changements de timing pour maximiser la puissance que je pouvais transmettre de ma hanche a mes bras (je rappelle que je nage en hip driven). Helas, j'avais remarque que les bras fatiguaient anormalement vite a certaines seances et que justement, en gardant le timing habituel au feeling, ca ne fonctionnait plus. J'avais essaye de faire des tests d'adaptation et des experiences au fil du temps pour tenter de trouver un bon compromis mais rien a faire.
En gros si je garde mon rythme actuel pepere, dans les 1:47 au 100, aucun souci de roulis. Mais des que je veux diminuer d'un ou 2 coups de bras par longueur, ben je ne trouve pas la solution et mes bras fatiguent bien trop vite, des lors que l'on depasse le 400m.. Vous imaginez bien qu'etant un fondiste, si sur des distances de sprint, on s'en cogne un peu, sur longue distance et des milliers de coups de bras, chaque epsilon d'energie economise pour un mouvement compte enormement.

Donc oui, pour moi cette question reprend son sens dans ce contexte particulier d'une recherche d'amelioration d'efficacite du coup de bras. Apres tout, on fait souvent l'analogie avec le golfeur, on voit que le swing du bras ne part pas n'importe comment mais est synchronise "d'une certaine facon" avec le retour de sa hanche. Moi, actuellement, c'est bien ce fameux "d'une certaine facon" que je cherche a trouver: en theorie d'abord, et ensuite adapte par rapport a moi-meme. Voila pourquoi je refais des insomnies dessus ;) En attendant de pouvoir retester une fois les piscines reouvertes.
Répondre