Page 1 sur 1

Crawl à un bras

Posté : sam. 8 août 2020 22:32
par philille
Que ce soit avec le bras inactif tendu devant ou le long du corps, respiration opposée ou pas, l'effet de propulsion m'´impressionne toujours par son efficacité, la glisse se fait sans effort, je ne retrouve plus rien en nage complète...désorienté...Alors qu'est-ce qui ne va pas?

Re: Crawl à un bras

Posté : dim. 9 août 2020 09:38
par Tadanobu
Justement, l'avantage du crawl à un bras est de permettre d'isoler les choses. C'est pour ça que c'est un exercice formidable, et que tu peux réaliser cet exercice avec plein de focus différents.
Il facilite en particulier le retour à la position de référence... et dans mon cas (pas très souple, rotation à peine suffisante, pas un grand nageur en général), je prends clairement une position vraiment favorable pour tirer bien le bras... un peu plus favorable que ce que la nage complète me donne. Mais c'est pas parce que tu n'as pas la même perception de "super mouvement", que tu n'as pas pris de bénéfice !
j'aime bien après avoir travaillé un point précis (de toute façon, je peux me concentrer que sur 1 point à la fois) en 1bras, le travailler en "3 mouvements et stop", ou 5 mouvements, ou X... à voir si ça t'aise à bien ressentir.

Re: Crawl à un bras

Posté : dim. 9 août 2020 11:49
par aquacole
Je suis toujours étonnée par les bienfaits que beaucoup tirent des éducatifs, quels qu'ils soient.
Je n'en ressens JAMAIS.
Pour moi les éducatifs sont des cauchemars dont je ne tire aucun enseignement.
La nage est déformée, pénible, et en général ça me réveille des douleurs, tendinites, cervicales, cambrure exagérée.
Idem pour le pull-buoy que beaucoup considèrent comme une aide, alors que j'ai l'impression d'avoir du plomb aux jambes.
Seul point positif : le bonheur de retrouver ensuite la nage complète sans matériel :yeah:

Re: Crawl à un bras

Posté : dim. 9 août 2020 18:12
par philille
Merci pour vos réponses aussi rapides.

@Tadanobu: "une position vraiment favorable pour bien tirer le bras", c'est tout-à-fait cela! En revanche quand tu parles de "la perception de super mouvement" sans en retrouver le bénéfice, j'ai un peu de mal à comprendre...Avec le costal complet et le rattrapé, ce sont mes éducatifs préférés (en crawl).

@aquacole: Sinon, en club comme en séances individuelles, je dois toujours faire un effort pour bien terminer le mouvement propulsif (main-cuisse) et lever le coude...( alors que les éducatifs correspondants sont nickels!) et le chrono bloqué! pour toutes les nages...

Re: Crawl à un bras

Posté : dim. 9 août 2020 18:34
par Tadanobu
Désolé, j'ai pas été clair; ce n'est pas parce que tu n'as pas cette perception de bon mouvement quand tu repasses en nage complète, que tu n'en as pas tiré de bénéfice.

Re: Crawl à un bras

Posté : dim. 9 août 2020 19:07
par Aymar
aquacole a écrit : dim. 9 août 2020 11:49.
Je n'en ressens JAMAIS.
C’est un peu mon cas, soyons honnêtes, voici pourquoi.

Dans un éducatif il y a ce qu’il faut faire (un geste en principe précis et imposé), ce qu’il faut obtenir (propulsion par exemple), mais rarement ce qu’il faut ressentir. Me concentrer sur la précision du geste requis par l’éducatif (geste généralement délicat et qui induit souvent une fatigue supplémentaire) détourne mon esprit de l’objectif qui est la perception d’une sensation (glisse, équilibre, etc). Et en plus, pour diverses raisons j’essaie de pratiquer l’éducatif si possible en nageant aussi vite qu’en nage normale.
De plus, je suis généralement déçu en essayant de reproduire l’éducatif en nage complète... dans doute parce que j’y reproduit un geste et non une sensation.
Enfin modifier une petite fraction de la nage grâce à un éducatif va perturber l’ensemble (modifier la prise d’appui en crawl va décaler le roulis).

Vous avez donc compris pourquoi je ne suis pas un adepte des éducatifs, du moins tels dans leur acception usuelle.
Alors ?
Sauf pour quelques exceptions (papillon 1 bras par exemple), je modifie la nage complète en étant guidé par mes sensations, parfois sous l’inspiration donnée par l’observation des nageurs du club dans la ligne voisine. Dans tous les cas les sensations sont au service d’un objectif général. Par exemple en papillon je vais chercher à mettre en pace une ondulation globale et entretenue (une nage continue) en faisant .... ce que mes sensations vont m’expliquer.

Re: Crawl à un bras

Posté : dim. 9 août 2020 22:11
par philille
@Tadanobu: Si, je t'avais bien compris; mais la nouvelle sensation causée par l'éducatif, on ne la retrouver pas en NC, comment savoir oú est le bénéfice? ( je n'ai pas contesté le fait qu'il puisse y en avoir un.)
Que fait-on de ce nouveau geste?
@Aymar:...justement, quand les sensations ne correspondent pas à " l'objectif général"?
L'objectif du cr. à un bras, c'est: "améliorer la propulsion sur les mouvements où vous respirez"...

Re: Crawl à un bras

Posté : mar. 11 août 2020 16:41
par Aymar
philille a écrit : dim. 9 août 2020 22:11 @Aymar:...justement, quand les sensations ne correspondent pas à " l'objectif général"?
L’objectif général est ressenti, aussi bien en nage complète qu’en éduc. L’amélioration de la propulsion pendant la respiration est ressentie si elle est réelle.
Ceci dit, cette sensation devient moins perceptible lorsque le mouvement est automatisé. Il faut alors faire appel à d’autres informations, par exemple le chrono ou le nb de mouvements.

À mon sens l’intérêt de nombreux éducatifs n’est pas de les reproduire en nage complète mais de découvrir de nouvelles sensations et les idées correspondantes pour faire évoluer la nage selon ses propres capacités.

Re: Crawl à un bras

Posté : sam. 1 mai 2021 17:58
par Marc-B
Hello tout le monde,

Je rejoints Tadanobu sur ce point : même si parfois on n'arrive pas à ressentir la progression sur une nage complète, après avoir réalisé un exercice d'isolation comme le crawl à 1 bras par exemple, on a généralement tout de même réalisé une progression. Je me permets de partager cela car j'avais la même frustration mais j'ai vu des amélioration notables sur mes temps en nage crawlée :)

A+

Marc