Les NAD (No Arm Drill)

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1975
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par caro-line » dim. 29 janv. 2012 20:17

Magicarpe a écrit :j'adore ce moment ou je me sens "propulsée" à la surface
Magicarpe a écrit :Si je devais trop ralentir, les sensations ne seraient plus les mêmes, je m'ennuierais, et au final autant nager la brasse...
tu devrais essayer la VRAIE brasse sportive, tu adorerais ;--)
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
EnergieSolaire
Supporter
Supporter
Messages : 196
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 22:02

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par EnergieSolaire » lun. 30 janv. 2012 02:33

Bonjour Caro-line,

Pour répondre à ta question posée dans l'autre discussion
caro-line a écrit : le no arm drill est super pour placer l ondul avec le rythme de la nage complete. mais j ai une question, apres en avoir fait hier, la respi etant difficile à placer (sortir assez la tete de l eau), j appuyais pas mal sur le 2eme kick. difficile de respirer sans l appui des bras, un des pieges de cet educatif n est il pas de trop marquer le 2eme kick?
Un des rôles importants que tente de jouer cet éduc est d'enseigner la respiration sans devoir s'appuyer pour inspirer. Le NAD tente de s'assurer que 0% de ta traction de bras soient utilisé pour supporter l'inspiration.

En Pap de performance, soit celui exécuté en compétition, l'inspiration à chaque cycle a longtemps été considéré comme très pénalisant. Tu sais, les recommandations du genre qu'on devrait respirer aux 2 cycles pendant un 100 mètres? Or à un haut niveau, les Phelps etc ont plutôt tendance à respirer à tous les cycles. La raison étant qu'assumant leur technique, ils ne sont pas pénalisés tant que ça par l'inspiration.

Dans mon cas, j'ai évalué cette pénalité à .2 de secondes sur 50m sprint (avec plongeon) lorsque je compare l'inspiration à chaque cycle, avec le moins d'inspirations possible.

Par contre, pour arriver à rendre ton style aussi efficace/performant respirant à chaque cycle, faut s'assurer que ton mouvement de bras ne soit pas du tout investi en support à la respiration.

J'adore l'ondul avec bras brasses. Mais je ne peux m'empêcher de lui trouver bien plus de vertues pour améliorer la brasse, spécifiquement l'intégration de l'ondul (dans la mesure de ce que le règlement le permet) dans la brasse. En revanche chui pas chaud à l'idée qu'on puisse s'entraîner en Pap avec bras brasse. La raison étant que ce sont 2 styles diamétralement opposés au niveau de la respiration. En brasse, il est tout à fait normal de fabriquer un style resposant sur l'utilisation du Pull en support à l'élévation du haut du corps. Mais en Pap c'est l'inverse. Idéalement on doit utiliser les bras exclusivement pour avancer. La nature du mouvement de bras devrait être identique qu'on respire ou pas.

C'est ce que le NAD tente d'enseigner. Et pour y parvenir, je ne connais qu'une solution, revenir à la surface par un simple mouvement de la tête. Ceci dit, je l'admets, à haute vitesse, j'utilise une légère godille constante à l'avant. Très légère. Mais aussi légère soit-elle, elle fait une différence à haute vitesse. Et on doit éviter de joindre les mains. Ça, ça fonctionne très mal. Très fascinant de constater combien un petit détail fait une diff. Mains jointes, je déteste le NAD.

J'sais pas si ce genre de choses t'intéresse, si c'est trop d'analyse, peut-être devrais-je stopper ici (tu me diras). Mais je n'ai cessé de m'interrogé sur comment un 2e kick plus appuyé pouvait (sans les bras) faire une différence significative sur l'aisance à élever la tête. Grosso modo, la seule explication qui me vient à l'esprit serait que tu appuie le 2e kick, ensuite utilise les muscles lombaires et même dorso en général pour élever le haut du corps. Si c'est le cas, cet éducatif pourrait s'avéré néfaste sur la région lombaire (bas du dos). Sois prudente et ne tolère aucune douleurs.

À la place? Je te recommanderais plutôt de ralentir l'exécution, délaie ton 2e kick (retarde le au max max max). À la place, écoute bien.

Regarde par où tu t'apprête à respirer avant de le faire. Essaye de voir l'eau, la surface que tu t'apprête à briser.

Ce geste combiné au momentum vers l'avant devrait donner l'impression au haut de ton corps qu'il rebondit innexorablement vers la surface. Moi, ça me donne l'impression que mon torse est en liège.

Mon feeling favori en Pap, à l'instar de Magicarpe, c'est le rebond vers le haut, vers la surface. Et ma grande grande passion, c'est de sentir ça, à haute vitesse, sans effort. Sentir que le corps rebondit naturellement vers la surface sans effort.

Quand je m'entraîne en Pap, la grande majorité du temps, je pense à ça. Mon ventre roule sur un petit rouleau de mousse, dès que mes hanches ont dépassé ce rouleau, j'aime sentir que mon style rebondit soi-même à la surface.
giaer
Supporter
Supporter
Messages : 198
Enregistré le : lun. 2 févr. 2009 22:22

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par giaer » lun. 30 janv. 2012 16:00

Bonjour ,
Je me demandai si votre nageuse n'avait pas accentué la flexion des genoux sur la deuxième ondulation afin de lui permettre de respirer plus facilement sur les exos en NAD?

sinon je trouve votre travail très sérieux.
bonne continuation.
EnergieSolaire
Supporter
Supporter
Messages : 196
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 22:02

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par EnergieSolaire » lun. 30 janv. 2012 17:49

giaer a écrit :Bonjour ,
Je me demandai si votre nageuse n'avait pas accentué la flexion des genoux sur la deuxième ondulation afin de lui permettre de respirer plus facilement sur les exos en NAD?
Excellente observation mon cher. Cette notion, que Caro-line a si bien fait remarqué est assez nouvelle pour moi.

Volonté (inconsciente, quoi que consciente dans le cas de Caro-Line) d'utiliser un 2e kick plus vigoureux pour faciliter la respiration = genoux pliés à outrance? J'aime bien cette idée.
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1975
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par caro-line » mar. 31 janv. 2012 21:59

merci à toi Energie Solaire pour toutes tes explications, non ce n est pas trop technique, oui ça m interesse! :+ vraiment beaucoup! :))
EnergieSolaire a écrit :Par contre, pour arriver à rendre ton style aussi efficace/performant respirant à chaque cycle, faut s'assurer que ton mouvement de bras ne soit pas du tout investi en support à la respiration.
je pense que c est justement mon probleme! puisque sans les bras, c est beaucoup plus dur, et donc, je m aide du 2eme kick. en nage complete aussi d ailleurs, si je n y prends pas garde.
J essaie le plus possible de nager le pap (nage complete) sans les jambes, c est à dire en les laissant trainer derriere et en minimisant les fouettés, sans cela je plie beaucoup trop les genoux pour pousser sur les jambes.
en resumé, je nage davantage avec les bras et les jambes qu avec l ondulation..
EnergieSolaire a écrit :J'adore l'ondul avec bras brasses. Mais je ne peux m'empêcher de lui trouver bien plus de vertues pour améliorer la brasse, spécifiquement l'intégration de l'ondul (dans la mesure de ce que le règlement le permet) dans la brasse. En revanche chui pas chaud à l'idée qu'on puisse s'entraîner en Pap avec bras brasse.
ce que je pratique parfois c est l inverse, à savoir bras papillon avec ciseaux de brasse. ça m a aidée il me semble à trouver la bonne position de la tete "vers l avant" et non "vers le haut" lors de la respiration. Mais cela m a incité à me servir fortement des jambes pour remonter, et donc, je ne suis plus tres sure que ce soit un bon educatif.
EnergieSolaire a écrit :Mais je n'ai cessé de m'interrogé sur comment un 2e kick plus appuyé pouvait (sans les bras) faire une différence significative sur l'aisance à élever la tête.
ma reponse va paraitre naive: quand je leve la tete pour remonter respirer, je suis encore trop loin de la surface, mon elan ne me permet pas de sortir assez pour respirer sans risquer d inspirer de l eau en meme temps que l air :ops: .. en nage complete je m appuie sur les bras, mais là... je me sers du 2eme kick pour me relancer encore un peu plus haut.
EnergieSolaire a écrit :Volonté (inconsciente, quoi que consciente dans le cas de Caro-Line) d'utiliser un 2e kick plus vigoureux pour faciliter la respiration = genoux pliés à outrance? J'aime bien cette idée.
oui voilà, c est ça. d ailleurs si ça peut aider à la comprehension: on m a fait remarquer tres recemment que mes pieds sortaient beaucoup de l eau. ce qui est beaucoup moins le cas quand je m applique à laisser trainer mes jambes.

enfin bon, dans tous les cas quand je suis suffisamment zen et que j arrive à rester concentrée sur ce que je fais, j arrive maintenant à vraiment prendre du plaisir à nager le papillon. la sensation de glisse est là, je trouve un rythme que je retrouve à chaque séance.
j imagine que je joue avec la ligne de surface, dessus/dessous, le but etant de m en eloigner le moins possible. Cela "aplanit" ma nage, qui est plus fluide.

et moi ce que je prefere, c est cette position du visage en avant, voir la surface devant mon visage, et avoir l impression de la survoler, de passer par dessus, j aime quand cette sensation dure suffisamment pour que j ai le temps de me dire que je vais depasser l eau :ops: :love: bizarre hein :pp
ah oui, et j aime ça quand il n y a aucune vague devant moi :+
Image

Uploaded with ImageShack.us
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
M PA LO
Supporter
Supporter
Messages : 385
Enregistré le : mar. 23 nov. 2010 14:40

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par M PA LO » mer. 1 févr. 2012 14:57

Je me passe en boucle la video du nad sous l'eau pour comprendre, et apprendre (i like :-; on gagne quelque chose ???).

J'ai progressé par rapport à mon premier post : je fais l'exercice correctement 1 respir sur 2.
Hélas je n'ai pas encore trouvé l'effet "rebond mon torse est en liège" sur le 2° kick !

Je triche de 2 manières pour arriver à sortir la tête et respirer :
1) je développe le 2° kick comme Caro-Line, jambes plus pliées, donc je respire APRES le kick ou au mieux avec le kick
ou
2) je m'enfonce volontairement plus grâce au 1° kick pour avoir plus de rebond (Archimède)
euh... et 3) sans oublier quelques frétillements de mains.

Bon, entre 1 et 2, à choisir, quel est le moins pire ?
Je regarde la surface de l'eau mais ma tête ne remonte pas toute seule sans aide des mains ou des pieds.
Zut... il est où le truc qui cloche ?

J'ai une petite idée, en ayant bien regardé le crawl0-1-2 : tu respires vraiment à 1mm au-dessus de la surface, et tu arrives à générer un creux de vague même en vitesse d'entraînement. Dans l'autre clip, la fille tourne plus la tête que toi pour respirer.
Donc ça fait un sacré avantage.
EnergieSolaire
Supporter
Supporter
Messages : 196
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 22:02

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par EnergieSolaire » mer. 1 févr. 2012 17:19

@Caro-line
Je posterai bientôt une nouvelle execution du NAD en PAP avec un 2e kick très léger (donc consistent avec ton approche).

@M PA LO
Je triche de 2 manières pour arriver à sortir la tête et respirer :
1) je développe le 2° kick comme Caro-Line, jambes plus pliées, donc je respire APRES le kick ou au mieux avec le kick
ou
2) je m'enfonce volontairement plus grâce au 1° kick pour avoir plus de rebond (Archimède)
euh... et 3) sans oublier quelques frétillements de mains.
Hmmmm, malheureusement, sans savoir (ou voir) quelle amplitude tu donnes à l'ondul, c'est difficile de répondre. J'éliminerais l'option 1 d'office, cela sera confirmé par le prochain clip que je posterai bientôt, et où je diminuerai la contribution du 2e kick en support à la respiration. Cette dernière sera donc obtenue en vertue d'un jeu d'équilibre. Quant à l'option 2, sans savoir de quelle amplitude on parle exactement, c'est difficile à dire.

L'option 3 est certainement permise. S'il y a une chose qui demeure à la fois mystérieuse et fascinante pour moi, c'est de réaliser combien le moindre geste des mains, aussi minime et en apparance insignifiant soit-il, fait une différence en terme de support.

Puis-je vous demander une petite faveur? Lors de vos prochaines tentatives, pourriez-vous me donner un apperçu de la vitesse à laquelle vous nagez? Par 50m je veux dire? Est-ce autour de 1min30? 1min05? Pour l'exécution lente de cet éducatif, je recommanderais de ne pas excéder 1:15 par 50m.

-- Ajout le Mer 1 Fév 2012 12:52 --
M PA LO a écrit :J'ai une petite idée, en ayant bien regardé le crawl0-1-2 : tu respires vraiment à 1mm au-dessus de la surface, et tu arrives à générer un creux de vague même en vitesse d'entraînement. Dans l'autre clip, la fille tourne plus la tête que toi pour respirer.
Donc ça fait un sacré avantage.
Le NAD en crawl est, j'ose croire, plus difficile à réaliser que le NAD en Pap. Catherine, la modèle utilisée dans le plus récent clip s'est fait enseigner l'éducatif très rapidement. Donc en effet, son exécution demeure perfectible, notamment au niveau de la rotation du corps (légèrement insuffisante) et de la respiration (mouvement de la tête trop accentué).

Qui plus est. J'étais véritablement dans une bonne forme physique (aquatique) lorsque j'ai enregistré mon clip. Le temps total d'exécution de ce 100m (0-full) en témoigne (1min45, dont un premier segment NAD en 30sec). Celà explique que la vague était disponible et donc que je pouvais effectivement respirer en creux de vague. J'ignore si dans ma condition physique actuelle (nulle) je pourrais réaliser une si belle exécution. J'en doûte. En fait, la réponse se trouve dans ce clip (très récent) et où je post un temps de 40sec pour le premier segment. On y note l'absence de vague, ce qui complexifie l'inspiration (me forçant à tourner la tête d'avantage), en comparaison avec les autres segments (1-Bras et style complet).

http://www.youtube.com/watch?v=u4AyHitkKa4[/video]

Note également (si le NAD en Crawl t'intéresse) qu'une étape préliminaire peut être requise. Un nouvel éducatif (que j'ai créé il y a à peine 2 mois) permet de réaliser cette étape. Je l'ai baptisé Sweet Rotation (rotation sucrée):

http://www.youtube.com/watch?v=TibrtrGIeh8[/video]

Très simple. Avec un Pull Buoy, réaliser des rotations du corps appuyées de petits coups de nageaoire latérales. Une fois qu'on est à l'aise avec cette étape, suffit de retirer le pull buoy et de le remplacer par un léger 6-beat kick.
Frog
Supporter
Supporter
Messages : 445
Enregistré le : dim. 18 sept. 2011 13:07

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par Frog » jeu. 2 févr. 2012 07:44

J'aime beaucoup tes NAD EnergieSolaire.
Je remarque par contre que lorsque tu utilises un seul bras tu ne respires que côté bras en mouvement.
N'y aurait-il pas un avantage à respirer aussi côté bras immobile, comme dans le UNCO ?
Je fais beaucoup de UNCO, et je trouve que le challenge est bien plus important en respirant côté bras immobile, cela oblige à respirer bas et à avoir un roulis marqué des deux côtés, et la respi se transpose automatiquement ensuite en nage complète.
En tout cas je vais essayer de pratiquer par séquence comme tu le fais (une longueur 0, une longueur bras droit, une longueur bras gauche et une longueur NC).
;--)
EnergieSolaire
Supporter
Supporter
Messages : 196
Enregistré le : mar. 14 juin 2011 22:02

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par EnergieSolaire » jeu. 2 févr. 2012 15:54

Hey merci Frog!

Lorsqu'on inspire du côté du bras en mouvement, on améliore essentiellement 2 choses à la fois:
- Traction (voir note)
- Inspiration sans prendre appui avec l'autre bras (logique, puisque l'autre bras est immobile)

Note: Lorsqu'on pratique le 1-bras en inspirant du côté du bras en mouvement, on cible la traction (en vue de l'améliorer bien sûr) d'un bras dans le contexte où on n'inspire pas. Autrement dit, lorsqu'on pratique 1-Bras, du côté droit, inspirant du côté droit, on cible l'amélioration de la traction du bras droit lorsqu'on inspire à droite. Lorsqu'on pratique 1-Bras, du côté gauche, en inspirant à gauche, on cible l'amélioration de la traction du bras gauche lorsqu'on inpsire à gauche. Alors que (tu me vois venir) dans le cas du UNCO, on cible la traction du côté opposé.

Et ce côté est critique. Il est plus difficile de bien tirer sous l'eau (avec la propusion vers l'avant en tête) lorsqu'on inspire, d'où cette recommandation générale qu'on lit si souvent à toujours pratiquer le 1-bras / bras opposé. Je reconnais à 100% que la traction du côté opposé à l'inspiration est plus critique, plus difficile à réaliser.


Mais ceci dit, pour des novices, la question de l'inspiration non appuyée demeure également critique. Un des effets secondaires du UNCO pratiqué par des novices est que cette exécution leur permet de continuer à s'appuyer pour élever la tête pour inspirer. Il est là le problème. Et c'est la raison pour laquelle j'enseigne généralement le 1-Bras / côté du bras en mouvement. Pour d'abord m'assurer que le sujet peut inspirer sans utiliser le bras opposé.

Et de plus, le principe exprimé dans ma note est également une préoccupation. En n'inspirant que tu côté opposé, on ne cible que la traction du bras opposé à celui de l'inspiration. On ne cible alors *jamais* la traction du même côté.

Mais chui un peu sur mon ile déserte à ce sujet. Je ne m'entends pas tout à fait avec mes amis de SwimSmooth, qui eux ne recommandent que le UNCO. Mais bon. Peut pas être d'accord sur tout n'est-ce pas?


@Caro-line
J'ai eu un gros moment Eureka hier en pratiquant le NAD en Pap. D'abord, je dois préciser qu'on parle ici d'un GROS Eureka. Donc merci. OK. Je t'explique:

Depuis très longtemps, j'ai conscience que sans pouvoir le qualifier de propulsif en tant que tel, le Upbeat précédant les Downbeat (donc mouvement vers le haut précédent le mouvement vers le bas) des jambes dans l'ondulation est bénéfique pour la propulsion. Sans aller jusqu'à affirmer que ces Upbeat étaient propuslifs, puisque dans la plupart de la littérature disponible on y rapporte qu'ils ne le sont pas, j'ai toujours été sur l'impression que ces Upbeat étaient *bénéfiques* sans trop pouvoir mettre le doigt exactement sur la nature de leur apport.

Ça fait des années que je pratique cet éduc, ça fait des années que je ressens la même chose. Plus j'accélère, plus ces Upbeat deviennent vigoureux et plus un impression de propulsion et d'aisance s'en dégage.

Parallèlement à ça, en 2003 E.W.Maglischo rapporte dans sa dernière publication avoir observé un effet aussi mystérieux qu'intéressant, qu'il qualifie de Reverse Wave Effect en Pap. Alors du coup j'essaye de trouver une association entre cet effet et ce que je vis avec mes fameux Upbeat. Nada. Ce que Maglischo rapporte en fait, c'est que suivant le downbeat du premier kick, une vague frappe le nageur par l'arrière, le propulsant ainsi vers l'avant. Fascinant, mais rien pour expliquer ce feeling que j'ai.

Or donc hier voilà que je me rends à la piscine, sans caméra, pour tenter ce que je t'avais promis de faire. Je règle mon Tempo trainer à un rythme très bas, ie 40 demi-cycles / minute. Je m'élance, aucun problème. Sans 2e kick, je remonte à la surface sans aucun problème. Du coup je me dis peut-être Caro-line travaille à un rythme plus élevé? Je règle le Tempo Trainer à 54 demi-cycles / minute (ce que se traduit en un temps d'environ 1min / 50m). IDEM. Aucun problème. Mon torse est en liège, ça remonte à la surface sans 2e kick.

Et là! Et là ma chère je suis frappé par ce qui devient depuis hier pour moi une grande évidence!!!!!!

Caro-Line. J'ai découvert que c'est le Upbeat de mon premier kick (donc le Upbeat ****précédent***, oui oui, ***précédent*** le 2e kick) qui facilite tant l'inspiration. N'est-ce pas incroyable? J'ai jamais lu ça nul part! Je reviens très bientôt pour te montrer ces exécutions à différents tempos sans 2e kick. Mais ce dont je parle ici est déjà très visible dans ce clip démontrant le NAD en Pap, vue sous-marine. Je t'invite à observer très attentivement ce qui se produit lorsque mes jambes remontent vers la surface suivant le downbeat du 1er kick: Le corps initie sa remontée --- ET CE --- avant même que le downbeat du 2e kick ne soit entammé!!! N'est-ce pas incroyable? Donc lorsque j'applique le 2e kick, mon corps est déjà en train de remonter. Elle est probablement LÀ! La différence entre mon exécution et la tienne.

Ce qui rend le Pap si passionnant c'est que ce mouvement ondulatoire, qui d'ailleurs demeure la façon la plus rapide pour l'humain de voyager dans l'eau, recelle tant de mystères..... Merci encore! L'effet torse en liège n'est pas causé que par un mouvement vers le haut de la tête, mais également par la contribution du Upbeat du 1er kick, donc précédent le 2e kick.

http://www.youtube.com/watch?v=8K5DPz_acyY[/video]

Ref (Reverse Body Wave Effect): http://books.google.ca/books?id=cSSW4Rh ... ct&f=false

** edit ** je viens juste d'écrire à Ernest W. Maglischo. Tellement hâte de partager ça avec lui :P :P :P Merci mille fois Caro-line et également un gros merci à Natationpourtous!!!
Modifié en dernier par EnergieSolaire le jeu. 2 févr. 2012 17:18, modifié 4 fois.
Frog
Supporter
Supporter
Messages : 445
Enregistré le : dim. 18 sept. 2011 13:07

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Message par Frog » jeu. 2 févr. 2012 16:06

OK, merci de ces précisions :+ . Je n'avais pas pensé à ce défaut qui peut être généré par la respi côté bras immobile (l'appui).
Dans ce cas, le plus simple pour moi sera de faire les deux, le premier cycle avec respi côté bras qui travaille et le second je fais le contraire. Ou alors, respi trois temps comme ça je respire une fois côté bras immobile, une fois côté bras qui tire.
J'aimerais profiter des avantages des deux manières sans prendre les inconvénients :mrgreen: .
Grâce au UNCO j'ai quand même amélioré pas mal de choses l'air de rien.
Répondre