Page 1 sur 7

Les NAD (No Arm Drill)

Posté : sam. 24 déc. 2011 18:09
par EnergieSolaire
Au début des années '90, alors que je coachais à temps plein, j'ai créé 2 petits étucatifs multi-usages très simples. Il s'agit de performer l'ensemble des styles Crawl et Papillon, sans les bras (d'où le nom donné aux éducatifs en question, soit No-Arm).

Bien qu'étant multi-usages, les 2 éducatifs partagent ceci en commun qu'ils permettent de développer ce que Terry Laughlin via Total Immersion décrit comme étant la 'Balance' (terme anglais qui pourrait bien se traduire par Équilibre) dans son premier ouvrage publié en 1996.

La balance, ou l'équilibre est une force en soit. Permettez-moi d'expliquer ce que je veux dire ici. Les débutants (et même plusieurs intermédiaires malheureusement) sentent parfois une 'force' qui les attirent vers le fond. Généralement, c'est le bas du corps (bassin, jambes) qui cale. Il s'en suit une dépense d'énergie accrue. Au Crawl, cette dépense additionnelle et inutile s'observe généralement à travers un mouvement de jambes plus vigoureux que nécessaire. Ce mouvement plus vigoureux permet notamment au nageur d'élever sa tête au dessus de l'eau pour inspirer sans être trop pénalisé au niveau de la position du corps. C'est malheureux, mais très fréquent.

Au Papillon, l'effet d'un mauvais équilibre est plus subtil et pernicieux. Règle générale, c'est au moment de respirer que le nageur doit dépenser d'avantage d'énergie afin de remonter vers, ou se maintenir à la surface. Un bon équilibre favorise une meilleure flottabilité. Et donc en ce sens, on peut considérer (sans se tromper) qu'un bon équilibre représente une force, une force calme et économique.

Les No-Arm drills ont donc été enseignées avec pour objectif premier d'améliorer, ou devrais-je dire, de forcer l'amélioration de l'Équilibre. Il n'est pas exaggéré de parler de *Forcer* l'amélioration puisque ces 2 éducatifs seront ressentis comme de véritables petits chemins de croix tant et aussi longtemps que le nageur ne parviendra pas à un niveau acceptable d'Équilibre. Et soit, ce ne sont pas des éducatifs faciles à aborder. Je recherche d'ailleurs toujours des manières de les enseigner de façon à rendre le processus moins pénible.

D'abord, il y a le Papillon sans bras. Cet éducatif ressemble à l'exécution simple de l'ondulation du corps au Papillon. Mais ne vous méprenez pas. Il s'agit de 2 éducatifs très différents. Le Pap sans les bras porte bien son nom. Il s'agit du Papillon dans le respect des normes techniques d'exécution de cette nage, mais sans les bras. Le reste doit être respecté. La respiration à chaque cycle est fortement encouragée, puisque c'est lors de l'inspiration que le nageur est le plus pénalisé sur le plan de l'équilibre. Les 2 mouvement de jambes composant un cycle complet d'ondulation doivent être respectés. Il s'agit de 2 mouvements de jambes assez différents, intervenant à des moments différents dans le cycle, et ayant donc des buts différents.
- Le premier mouvement de jambes sert principalement à encourager le maintient de la propuslion vers l'avant immédiatement après l'entrée des bras
- Le second mouvement de jambes sert à ajouter une touche de puissance à la fin du cycle, au moment ou les bras amorcent le recouvrement aérien.

Le Pap sans bras enseigne également comment utiliser la Tête pour diriger l'Ondulation du corps. À cet égard, je suis conscient (et c'est malheureux) qu'il existe une confusion sur ce que la tête devrait faire pendant l'exécution du style Papillon. Total Immersion, entre autres, fait la promotion du maintient de la tête en position fixe et non articulée tout au long du cycle de nage. C'est malheureux car après observation des meilleurs nageurs de Papillon sur la planète, il apparait assez clair que la tête bouge de haut en bas pour diriger l'ondulation. Le Pap sans bras enseigne cette importante notion. Finalement, il développe également l'hydrodynamisme si important à la pratique du style papillon.

Voici une exécution lente de cet éducatif:
http://www.youtube.com/watch?v=-p15jmC95ZI

Bien que qualifiant cette exécution de plutôt lente, notez que le temps résultant au 50m aurait été (si j'avais complété le dit 50m) d'environ 1min5sec, ce qui démontre l'efficacité de cet éducatif. Autrement dit, l'éducatif permet un réel dévelopment de l'hydrodynamisme (à condition qu'un bon Équilibre soit installé). Sans ce potentiel sur le plan hydrodynamique, il serait peu probable de réaliser un 50m à intensité très basse en si peu de temps.

Avec un peu d'entraînement, il est possible d'accélérer cet éducatif, l'amenant à parité avec le mouvement de jambes au Pap avec une planche, sur le plan de l'efficacité. Le clip suivant démontre une exécution rapide de cet éducatif:
http://www.youtube.com/watch?v=pnxvdnu3Bn0

Le temps résultant avec plongeon nous donne 41sec. Un 100m rapide à cet éducatif résulte en un temps de 1min30 environ (du moins, dans mon cas).

Fait cocasse, en 2010, alors que je me préparais à compétitionner à mon meilleurs et donc m'adonnait à l'entraînement au Pap, j'ai fait pression pour faire admettre le No-Arm drill comme méthode officiellement reconnue par la FINA et non passible de sanction pour les 15 fameux premiers mètre au cours desquels le mouvement ondulatoire sous-marin est permis. J'ai obtenu gain de cause pour l'espace d'une seule compétition. Malheureusement, le dossier ayant remonté aux plus hautes instances de la FINA a été revisé, et la décision par la suite renversée. Donc au moment où d'écrire cet article, à ma connaissance, il n'est pas permis de performer le mouvement ondulatoire à la surface (plutôt que sous l'eau) pour les 15 premiers mètres de chaque longueur au Pap. Soit, j'aurai tout de même profiter d'une décision favorable (même temporaire) pour exécuter un 200m Papillon en compétition où je performais le mouvement ondulatoire à la surface, me permettant par la même occasion de respirer pendant le processus et donc d'éviter d'être en dette d'O2.

Cet article étant déjà assez long comme ça, je ne commenterai pas outremesure le pendant Crawl de ce No-Arm drill. Je tiens tout de même à vous permettre de le découvrir à travers les 2 petits clips suivant. En réalité, ces 2 clips démontrent l'éducatif comme partie intégrante d'une progression toute simple que j'ai baptisé la 0-1-2. Ou encore 0-Full. Ça implique de diviser une distance en 4. Nager le premier quart sans les bras, le second quart avec bras gauche, le 3e quart bras droit, le dernier quart avec les 2 bras. Bien entendu, le même principe peut également s'appliquer au Pap:
http://www.youtube.com/watch?v=mLGnGba3Hx8

http://www.youtube.com/watch?v=bYbvje2zecI

N'hésitez pas si vous avez des questions/commentaires.

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : sam. 24 déc. 2011 19:08
par lionel34
Salut c'est impressionant ces vidéos en crawl un bras ,je me demande comment font les nageurs pour ne pas serpenter ,j'ai essayé et j'ai l'impréssion de patir tordu .

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : sam. 24 déc. 2011 19:26
par EnergieSolaire
M PA LO a écrit :Merci pour tes videos, Energie Solaire.
J'ai travaillé ton nad, sur plusieurs séances, et j'ai vraiment du mal :
1) je tiens une respir toutes les 2 fois, puis je bascule sur 2 ou 3 (ou 4) ondul avant de respirer. Donc ce n'est plus bon
En effet, il semble qu'en cours d'exécution, tu reviennes à l'éducatif d'ondulation classique. Il est possible que ce soit causé par une volonté à aller trop vite. Difficile à dire sans échanger d'avantage.

M PA LO a écrit :2) en plus, j'utilise mes bras (petit sculling), sinon je bois la tasse...
Je vais refaire le test car je crois que je mettais l'inhalation après le 2° kick, et tu as corrigé le topic.
Donc c'est : rentrer la tête / ondul1/ respirer/ ondul2 (ou ondul2/respirer ?).
Désolé pour la confusion. Clairement, la tête doit faire surface AVANT le 2e kick. Note, j'utilise l'expression kick ici plutôt que Ondulation car en réalité, il n'y a qu'un seul cycle d'ondulation... par cycle. Chaque cycle d'ondulation est fait de 2 kick (mouvement de jambes) distincts.
M PA LO a écrit :On sent que je n'ai pas tout compris.
Surtout quand tu fais le NAD vite, la 2° ondul me paraît très courte. Pour moi, ça veut dire que le mouvement de bras doit être fait super vite, et pour moi ça crée des résistances énormes.
Très intéressant ce commentaire.

J'y répondrai en commençant par rappeler la règle d'Or en natation: Vitesse = Distance par traction * vélocité des cycles.

Mes débuts avec l'utilisation du Tempo Trainer (bidule qui marque le temps) se sont fait après cette année où j'ai nagé beaucoup de Papillon. Ton commentaire m'a donc rendu curieux de faire une petite analyse à cet égard.

D'abord, il convient de préciser qu'à vitesse de course (même si c'est au tempo d'un 200m), la durée totale d'un cycle au Pap se divise en 2 parties égales. Donc, assumant un rythme de 60 cycles par minute, on s'attend à un mouvement de jambes à chaque .5sec. Donc, dans cette ligne de pensée, on bat des jambes à raison de 120 battements/minute. La durée de chaque battement de jambe est donc identique.

L'exécution rapide du NAD démontrée dans le premier post de cette discussion s'effectue à raison de 72 battements de jambes par minute, donc à un rythme de 36 cycles par minutes. Même si cette démo résulte en un temps de 41sec (raisonablement rapide donc), ce rythme est tout de même nettement inférieur à mon rythme de course sur 100m (~42 Cycles par minute) et très nettement inférieur à mon rythme de course sur 50m (>50 cycles / minute, donc au dessus de 100 battements de jambes/minute). Je redonne les liens pour mes épreuves de 50 et 100m.

Donc en ce qui me concerne, ce NAD rapide est un peu trop lent. Ça explique très certainement en partie mes déboires au 100m (50m = 30sec, 100m = 1min13).

Concernant les bras. Je crois comprendre que ton inquiétude se situe au niveau du temps imparti à l'exécution du recouvrement aérien. Car en réalité, c'est cette phase (cruciale) qui suit le 2e kick. Et bien tu vois très juste. C'est une préoccupation réelle. Je ne connais qu'une seule bonne façon de rendre optimal le recouvrement des bras, et c'est en ne ratant pas le plus important rendez-vous au Papillon: Les bras doivent terminer leur poussée sous-marine *en même temps* que le 2e kick. Un des défauts très communs au Papillon c'est de laisser glisser les bras devant après leur entrée. Ce défaut est souvent induit par la pratique d'éducatifs favorisant un espèce de Pap coulé... Je ne commenterai pas sur le bien fondé de ces éducatifs, qui sont pratiqués à un très haut niveau. Je commenterai simplement sur le fait que leur pratique ne doit pas résulté en une distortion du style lorsqu'exécuté à vitesse de course. Sinon, le temps perdu devant, se répercute derrière. Les bras ratent ainsi cet important rendez-vous avec le 2e kick. Malgré ce défaut, il est possible d'avoir un certain succès sur 50m, et avec bcp d'entraînement sur 100m. Le 200m quant à lui sera difficile à compléter en raison de l'immense perte d'Économie résultant de ce défaut.

Et même lorsque bien exécuté, le recouvrement aérien demeure une phase très très critique du style, porteuse comme tu le mentionne de résistance frontale. Tout au long de sa carrière, le papilloneur sera confronté à cet aspect et devra l'améliorer sans relâche.
M PA LO a écrit :J'avais lu que les 2 kicks sont à peu près "égaux".
À très grande vitesse (ie, au rythme de 50m), je crois qu'ils le sont. La distance est tellement courte qu'autant le 1er que le 2e kick doivent être très puissant, ne serait-ce que pour pouvoir maintenir une fréquence élevée (>50 cycles/minute dans mon cas comparé à 36cycles pour l'exécution du NAD). Par contre, dès que la distance atteint 100m, il se peut que les 2 kicks soient légèrement différents. Sur 200m, plusieurs nageurs escamote le 2e kick au profit d'une meilleure économie.

C'est probablement ce qui explique qu'Ernest W. Maglischo ait rapporté, d'une édition à l'autre (Swimming Faster en 1980, Swimming Even Faster en 1993, et finalement en 2003 Swimming Fasest) une différence notable entre les 2 kicks. Le premier serait, pour plusieurs nageurs observés, nettement plus propulsif que le premier.

Réf: 100m Butterfly en 2010 (rythme: 42 cycles / minute; temps: 1min13; Position: 2e 40-44a; Corridor 1; maillot zébré) http://www.youtube.com/watch?v=dXlJZKKDkH8
Réf: 050m Butterfly en 2010 (rythme: >50 cycles / minute; temp: 30.3; Position: 2e 40-44a; Corridor 2, maillot noir) http://www.youtube.com/watch?v=1S1UQus-oYQ

-- Ajout le Sam 24 Déc 2011 14:44 --
lionel34 a écrit :Salut c'est impressionant ces vidéos en crawl un bras ,je me demande comment font les nageurs pour ne pas serpenter ,j'ai essayé et j'ai l'impréssion de patir tordu .
SwimSmooth (http://www.swimsmooth.com) qualifie ce qu'ils appellent UNCO (pour Un-Coordinated), mais très communément appelé Crawl à 1 bras, comme étant The King of Drills (Le Roi des éducatifs). Bon. Ce sont des Brits. On connait leur attachement pour la Monarchie. Sans l'élire au titre de Roi des éducatifs, je suis d'avis qu'il s'agit en effet du plus important éducatif à réussir pour se garantir à soi-même qu'on possède une technique décente.

D'ailleurs, parlant de Britaniques, en 2009 j'ai lancé un défi à une grande communauté de triathlètes Britaniques. J'ai offert une bière, une Guiness, à quiconque serait en mesure de publier une éxécution décente de la progression 0-1-2, et qui échouerait tout de même à nager le 1500m en 25min (ou mieux). À ce jour, je n'ai encore payé de bières à personne!

Maintenant pour répondre à ta question, il est difficile, sans te connaître d'avantage, de dire ce qui peut causer ces tortillements. Voici 3 possibilités:
- Ta rotation du corps brise l'axe central induisant un problème de posture (principalement)
- Ton mouvement de jambes est un peu délinquent
- Ton mouvement de bras s'accompagne de quelques défauts qui ruinent ta posture de nage

Si cette progression t'intéresse, n'hésite pas à l'essayer. Reviens-moi avec questions/commentaires j'essayerai de t'aider de mon mieux.


Réf: (SwimSmooth's UNCO, ie The King of Drills) http://www.swimsmooth.com/unco-drill.html

(PS - désolé que cette réponse ait bêtement été ajoutée à l'autre, j'ai tenté pendant au moins 15minutes de les séparer mais je n'y suis pas parvenu. Je crois qu'il y a un problème avec ce forum...)

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : mar. 27 déc. 2011 10:36
par Matthieu
Si deux messages se succèdent dans un petit intervalle, ils sont automatiquement fusionnés.


Pour le plus important, merci beaucoup pour ce sujet très bien réalisé. Cela apporte de nouvelles idées, qui j'espère seront utiles à tous.

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : mer. 25 janv. 2012 17:23
par EnergieSolaire
Bonjour à tous.

Dans le cadre d'une autre discussion, et après avoir publié le clip suivant en réponse à une question à savoir quelle était la vitesse la plus lente à laquelle je pouvais avancer en Pap sans que le style ne s'écroule, la question suivante m'a été posée:
Magicarpe a écrit ::ouah sympa cette vidéo. C'est lent mais ça donne une impression de fluidité quand même (enfin je trouve)
Par contre je ne comprends pas comment tu fais, si je ne pousse pas assez sur mes bras je ne peux pas sortir pour respirer :-|
Voici le clip ayant inspiré cette question

http://www.youtube.com/watch?v=5MVseXW2f5c[/video]

La réponse toute simple est que je délègue généralement le rôle d'enseigner/entraîner la respiration en Pap au NAD. Voici un clip assez révélateur à cet égard, puisqu'il démontre le NAD vue sous-marine.

http://www.youtube.com/watch?v=8K5DPz_acyY[/video]

Vous constaterez que la remontée vers la surface est conditionnée par le mouvement vers le haut de la tête. Notez également la similitude très nette au niveau du mouvement ondulatoire (incluant l'inspiration) entre le clip en Pap style complet et celui en NAD. Si vous roulez les 2 clips en même temps, la similitude devient encore plus apparente.

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : mer. 25 janv. 2012 18:16
par Magicarpe
;--) thanks! J'essaierai demain, avec un peu de chance j'y arriverai :))

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : mer. 25 janv. 2012 19:27
par M PA LO
Ouh la la, EnergieSolaire, tu me donnes du fil à retordre ! J'ai beaucoup de travail à faire dans tous les axes.
Tes commentaires sont hyper pertinents et je t'en remercie.
J'y travaille dur, mais je dois sérier les problèmes, car si je me fixe sur un point, j'oublie les autres points...

J'ai bien rigolé sur le pap "le plus lent", et sans me vanter, je crois que je pourrais faire mieux... je vais tester.
Ce serait bien rigolo de faire les JO du plus lent : un plongeon super lent, des virages au ralenti, tout en gardant les contraintes de la nage. Là, j'ai toutes mes chances :-)

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : mer. 25 janv. 2012 19:33
par EnergieSolaire
M PA LO a écrit :J'ai bien rigolé sur le pap "le plus lent", et sans me vanter, je crois que je pourrais faire mieux... je vais tester.
Ce serait bien rigolo de faire les JO du plus lent : un plongeon super lent, des virages au ralenti, tout en gardant les contraintes de la nage. Là, j'ai toutes mes chances :-)
T'as pas idée du potentiel que revêt ce concept.
Comme on dit au Québec, "Dans mon livre à moi", on peut prétendre bien nager le Pap que si on parvient à le ralentir sans couler à pic. On démontre ainsi une bonne maitrise de l'équilibre, soit un des points les plus difficiles à maitriser en Pap.

Alors le défi est officiellement lancé! À quelle vitesse (la plus lente) pouvez vous ralentir votre Pap, sans couler à pic? Essayez-le!

-- Ajout le Mer 25 Jan 2012 15:18 --
Magicarpe a écrit :;--) thanks! J'essaierai demain, avec un peu de chance j'y arriverai :))
J'pense qu'on peut profiter de l'occasion pour boucler la boucle sur un résidu de conversation antérieure.
Magicarpe a écrit :
xpy a écrit :Je crois que tu devrais pouvoir réaliser une distance d'au moins 50 mètres, voir même 100 ou 200m.
Je crois que pour le moment je vais plutôt tenter 50 mètres "normaux". Ça me semble faisable (j'ai plein de trucs à améliorer) et au pire j'y passerai juste beaucoup de temps...
Point de vue très subjectif: la vidéo begginer me fait un peu déprimer (enfin sauf le fait qu'elle débute, nage longtemps, aime ça, ce qui est cool ^^) je n'ai pas l'impression qu'on puisse ressentir le même effet en nageant, ça n'a pas l'air de glisser beaucoup :ops: je préfère encore être hs rapidement...
Crois-moi, cette beginner sur ce clip qui te faisait déprimer était très proche, a sa 8e séance de Pap (sans jamais pratiquer par elle-même, donc avec un maigre régime de 300-400m de natation / semaine), d'une exécution semblable à la mienne.

Ce qui t'a fait déprimer c'est qu'elle cale, elle ne parvient pas à équilibrer son style. Trop de poids derrière, pas assez devant. Elle donne l'impression de grimper une côte en permanence.

Par contre, elle nage le Pap en plein bonheur. Elle pratiquera. Elle fera rire d'elle pendant un temps. Mais un jour elle parviendra à équilibrer son style et à ce moment là, la chenille deviendra Papillon et elle s'envolera.

Revoici son clip, et j'inclus le miens à nouveau pour comparaison. Tu verras, son exécution n'est pas si mauvaise.

http://www.youtube.com/watch?v=dVRuf6_e_J0[/video]

http://www.youtube.com/watch?v=5MVseXW2f5c[/video]

Et tiens, tant qu'à y être. Puisque cette discussion concerne le NAD. Voici l'exécution du NAD par cette même débutante. On voit nettement que ce même défaut qui la fait caler en style complet est également présent en NAD. 2e kick trop précoce est à la base de ce déséquilibre (avant/arrière). La tête devrait initier son mouvement vers le haut **avant** ce second kick. C'est très simple. En plus, elle plie beaucoup trop les genoux pendant le recouvrement des pieds en prévision de donner le 1er kick.

http://www.youtube.com/watch?v=DOpkksAFQ6w[/video]

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : mer. 25 janv. 2012 22:37
par Magicarpe
Je ne fais pas une analyse de son niveau de papillon (ni du tiens), d'ailleurs avec mes deux cours de pap et les quelques vidéos regardées je vois à peine à quoi cette nage ressemble (je ne saurais d'ailleurs pas du tout expliquer comment je nage, je ne visualise pas). Alors si la vidéo ou tu nages lentement m'impressionne, c'est parce que tu nages avec aisance et que tu parviens à respirer facilement, et j'aimerais réussir à le faire pour faciliter un peu ma nage.

Par contre, je ne pense pas que nager trop lentement soit la bonne méthode pour moi (mais elle convient sans doute à beaucoup d'autres personnes) parce que je n'ai pas pour objectif d'avoir un pap parfait et de nager sur plusieurs centaines de mètres (même si ce serait merveilleux, mais ne rêvons pas trop ^^).
Je crois que j'ai vraiment pété un plomb en découvrant cette nage, jusque là j'adorais nager, mais là... wouaw, ce fut un choc :love: Simplement parce que les sensations procurées par cette nage ne sont pas les mêmes, et j'adore ce moment ou je me sens "propulsée" à la surface - et il n'y a que ça qui puisse me motiver à m'épuiser pour nager mieux/plus. Si je devais trop ralentir, les sensations ne seraient plus les mêmes, je m'ennuierais, et au final autant nager la brasse... bref je n'arriverais pas à progresser.

Bref ce que je dis n'est pas contre ta méthode, ou contre la technique de cette nageuse, c'est simplement que nous n'avons pas forcément tous les mêmes motivations...

Re: Les NAD (No Arm Drill)

Posté : jeu. 26 janv. 2012 04:19
par EnergieSolaire
Entièrement d'accord avec toi.