Apprendre le papillon : un long travail!

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
MOI
Supporter
Supporter
Messages : 134
Enregistré le : mer. 4 mars 2009 20:04
Localisation : LA MANCHE (50)
Contact :

Apprendre le papillon : un long travail!

Message par MOI » ven. 27 mars 2009 14:10

Préambule & préalable: La description du papillon qui va suivre est la somme de mon expérience à ce jour. Elle est le fruit d'un travail personnel (quasi) exclusif sur cette nage entrepris depuis un mois à raison de huit heures d'entraînement par semaine, aidé par les conseils de plusieurs entraîneurs dont un personnel (Boucle d'Or), de nombreuses lectures techniques et d'un certain nombre de vidéos glanées sur le net.

Mon intérêt pour cette nage est consécutif à sept mois d'entraînement sur les trois autres nages et une bonne maîtrise de celles-ci. Lorsque l'on souhaite apprendre à nager le papillon, il m'apparaît en effet indispensable comme pré-requis de savoir bien nager, notamment le crawl, d'être "naturellement" bien gainé et de maîtriser parfaitement sa respiration. Autre point important, le papillon étant une nage physique, il est recommandé d'être préalablement musclé, notamment des bras, des épaules, du cou et du dos (d'où le préalable des autres nages).

Le point de vue qui va suivre est personnel et provisoire. Avec seulement un mois de pratique, je n'ai pas la prétention de savoir nager le papillon, juste de connaître quelques points essentiels et vous les faire partager pour vous donner l'envie de vous confronter à cette nage si particulière. Le papillon n'est peut-être pas une nage difficile à apprendre mais plus que tout autre, elle réclame une bonne dose d'efforts techniques et physiques qui fait qu'il semble plus facile pour un novice d'attaquer une longueur en brasse qu'en papillon.

Nager le papillon est une somme de mouvements techniques:

> L'ondulation: C'est ce fameux mouvement du corps de "l'homme de l'Atlantide" que tout le monde connaît. Il est imprimé par la tête du nageur mais surtout généré par le mouvement du bassin et répercuté dans les jambes. Difficile de vous expliquer comment l'apprendre car c'est un travail de longue haleine. Mais ce mouvement doit être impérativement bien maîtrisé avant d'attaquer la suite. Un travail avec palmes (voir tutoriels vidéo du site) ainsi que divers exercices sont de bons supports: les plongées en canard pour travailler le mouvement initial de la tête et des épaules, l'ondulation couplée à un mouvement de brasse ou de crawl rattrapé, l'ondulation avec planche et palmes (la planche pour verrouiller le haut du corps et développer le mouvement du bassin), les départs coulées avec palmes et ondulations sous-marines, les ondulations sans palmes et élastiques aux chevilles, etc

> Le mouvement des bras et des mains (et accessoirement de la tête): Lorsque vous nagez le papillon, vos bras alternent entre position immergée et position aérienne dans une apparente rotation. Partons d'une position volontairement figée où les deux bras seraient tendus vers l'avant, juste au moment où ils touchent l'eau:

>> Les bras sont tendus au maximum dans l'axe des épaules, les mains fermées et tendues (la tête et les épaules ont été baissées à l'étape précédente mais j'y reviendrais...). Votre corps s'enfonce légèrement sous l'eau par l'avant.

>> L'instant d'après, la paume des mains est placée vers l'extérieur. Là, débute un mouvement des bras en forme de "trou de serrure" vers l'arrière de votre corps. Ce mouvement est un mouvement propulsif, il faut donc forcer.

>> Pendant ce temps, vos jambes ondulent, initiées par un mouvement du bassin

>> Vos bras réalisant ce mouvement sur les côtés de votre corps, vos mains arrivent maintenant un peu en dessous de vos cuisses. ATTENTION, vous devez relâcher la tension de vos bras et de vos mains afin d'en faciliter la sortie aérienne...

>>> !!! Mais nous n'en sommes pas encore là. SURTOUT PAS !!! <<<

>> Car c'est à cet instant précis qui ne dure qu'une fraction de seconde et alors que vos bras ne sont pas encore sortis que vous allez sortir votre tête de l'eau pour respirer profondément mais TRÈS rapidement!

>> Vos bras ne sont toujours pas sortis mais votre tête et vos épaules se sont déjà enfoncées dans l'eau vers l'avant (nous y voilà!)

>> Les bras sortent enfin et sont propulsés dans toute leur envergure tendus vers l'avant.

Voilà, vous venez d'effectuer un cycle complet de papillon ;--)
Modifié en dernier par MOI le mar. 31 mars 2009 06:52, modifié 8 fois.
Ansault
Supporter
Supporter
Messages : 731
Enregistré le : dim. 1 févr. 2009 22:26
Contact :

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par Ansault » ven. 27 mars 2009 21:15

Eh bien Moi, je me remercie pour ce complet tour d'horizon du papillon... euh... pardon, autant pour toi, enfin autant pour Moi... euh, pour moi... Donc, Moi je te remercie de ce complet tour d'horizon.

Personnellement à te lire, j'ai encore l'impression de plus subir le papillon que de réellement le nager. je n'ai pas encore une vision aussi claire et structurée de cette nage. Me concernant, ça vient un peu comme ça veut... comme ça peut plutôt ! :ange:
Néanmoins ce que tu en dis va sûrement m'aider... alors merci... :+
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5655
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par Matthieu » ven. 27 mars 2009 21:54

Pour faire court, j'aurais surtout envie de dire que les mouvements de la tête (et les mouvements du bassin qui en sont la conséquence) sont essentiels. Ils doivent être une préoccupation centrale à chaque moment de l'apprentissage.
MOI
Supporter
Supporter
Messages : 134
Enregistré le : mer. 4 mars 2009 20:04
Localisation : LA MANCHE (50)
Contact :

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par MOI » mar. 31 mars 2009 06:21

Matthieu a écrit :Pour faire court, j'aurais surtout envie de dire que les mouvements de la tête (et les mouvements du bassin qui en sont la conséquence) sont essentiels. Ils doivent être une préoccupation centrale à chaque moment de l'apprentissage.
C'est concis mais essentiel. En plongeant la tête et les épaules avant d'envoyer vos bras vers l'avant, vous:

1 > Imprimez le mouvement d'ondulation amplifié par le bassin comme précisé par Matthieu.
Par ailleurs, mais là on théorise un peu/beaucoup, la poussée engendrée par cette action va produire une force vers le bas. Celle-ci sera contrée dans la seconde qui suit par une force inversement proportionnelle (le fameux principe d'Archimède) qui aura tendance à... vous faire remonter! Comme cette force contraire n'est pas immédiate, profitez-en pour glisser un peu afin d'utiliser ce mouvement ascendant qui vous permettra de faire passer vos bras plus aisément. Facile à écrire, moins évident à maîtriser dans l'eau :+

2 > Vous facilitez le passage des bras.

Au fait... Ça y est, je fais des 50m pap' :pp

Et pour Ansault, continue à me faire... :-d
Avatar du membre
Romain
Supporter
Supporter
Messages : 224
Enregistré le : mar. 4 nov. 2008 07:09
Niveau : Reprise
Localisation : Francfort

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par Romain » dim. 10 oct. 2010 07:55

Un petit truc pour complèter cet excellent tour d'horizon de la nage pap : lors de l'apprentissage, il faut absolument le nager doucement (slow pace comme dit l'entraîneur de Phelps). Nous sommes nombreux à avoir le défaut au début de vouloir trop bien faire et d'enchainer les mouvements : résultat, au bout de 25 mètres, la plupart des débutants sont crevés.

Au contraire, il faut prendre son temps, notamment sous l'eau, de bien soigner l'ondulation, doucement et de bien souffler.

Lors de la sortie de la tête, il est inutile de sortir la moitié du buste (défaut que je vois souvent à la piscine). C'est fatiguant et cela ralentit. La tête doit rester au fil de l'eau, juste ce qui est nécessaire pour respirer. Afin de faire cela, il faut viser "vers l'avant" et non en haut quand la tête sort, d'un mouvement souple et naturel.

Le pap est certes une nage physique, mais un nageur en bonne condition physique et avec une technique au point doit être capable de nager 100 mètres pap sans être complètement mort.
MOI
Supporter
Supporter
Messages : 134
Enregistré le : mer. 4 mars 2009 20:04
Localisation : LA MANCHE (50)
Contact :

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par MOI » dim. 10 oct. 2010 08:49

Bonjour à tous,

Après un an et demi de pratique et de perfectionnement, j'apporte mes expériences vécues: De fait, l'erreur est courante de vouloir forcer. Le papillon se pratique tout en souplesse. Pour l'inspiration, la face de ma tête est désormais à l'horizontale de l'eau. C'est dans cet espace de dix/quinze centimètres à peine que je puise l'air nécessaire... Un autre truc important constitutif au mouvement des jambes: Il faut penser à "verrouiller" ses genoux afin d'éviter la sortie intempestive des pieds hors de l'eau. Pour la respi, c'est comme en crawl: Après beaucoup de travail de respi et des longueurs d'apnée pure (à 46 ans, j'ai débuté ma formation BNSSA :D ), j'arrive à faire le premier 25 sans respi et deux/trois respi sur le second. Yes! :lol:

Houlà... 08h47! La piscine ouvre dans 1/4 d'heure... Les lignes m'attendent déjà!

Bonne journée les gens :hello:
Avatar du membre
yul
Supporter
Supporter
Messages : 197
Enregistré le : lun. 24 nov. 2008 15:45
Localisation : Pas de Calais

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par yul » dim. 10 oct. 2010 11:37

Très bon descriptif Moi !!

Mais il me semble important de préciser qu'il y a deux ondulations pour un mouvement de bras.

Une en début de cycle, lorsque les bras sont tendus vers l'avant, et une en fin de mouvement des bras, c'est à dire lorsqu'on "dessine le bas du trou de serrure"

Ceci étant ... c'est plus facile à dire qu'à faire :triste:

Et quand je réussis à faire 25m de pap. sans être trop à la ramasse, je suis bien content :-d

Mais à force de m'exercer, je finirai bien par le maîtriser ...
MOI
Supporter
Supporter
Messages : 134
Enregistré le : mer. 4 mars 2009 20:04
Localisation : LA MANCHE (50)
Contact :

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par MOI » dim. 10 oct. 2010 12:09

Oui, comme tu dis... Deux ondul c'est... Technique et malheureusement pour moi, réservé aux jeunes! :lol:
olivier
Supporter
Supporter
Messages : 60
Enregistré le : dim. 21 févr. 2010 19:25
Localisation : val d'oise

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par olivier » lun. 11 oct. 2010 20:02

salut les nageurs

bien intéressant ce post Moi ;)

juste un point, chez moi mes paumes de mains sont plutot vers extérieur à entrée dans eau de mes bras

pour ce qui est des 2 ondulations pour un mouvement de bras ce n'est pas pour les jeunes puisque j'y arrive ;)
dans les éducatifs du fofo on peut travailler des cycles de trois ondulations pour un mouvement de bras ce qui a tendance à faire nager plus en souplesse je trouve et plus tranquillement la tête par simple abaissement ou relèvement du menton accentuera notre ondulation

un petit morceau de mon expérience à moi ;)
Olive

le boulet de la course à pieds et du VTT
l'enclume des bassins
Avatar du membre
Romain
Supporter
Supporter
Messages : 224
Enregistré le : mar. 4 nov. 2008 07:09
Niveau : Reprise
Localisation : Francfort

Re: Apprendre le papillon : un long travail!

Message par Romain » lun. 11 oct. 2010 20:40

Quand places-tu la troisième ondulation ?
Répondre