Réussir un 100 m papillon

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
vinceddd
Messages : 5
Enregistré le : sam. 12 août 2017 21:50

Réussir un 100 m papillon

Messagepar vinceddd » sam. 12 août 2017 22:16

Bonjour a tous,voila tout est dit dans le titre...
Ca fait 8 mois que je fais de la natation seul.Je fais 1000 m crawl en 20 minutes en vitesse de croisière,de la brasse coulée,un peu de dos crawlé aussi.
En papillon c'est plus compliqué,j'arrive a faire 10 fois 50 m en 20 minutes avec pas mal de temps de repos entre chaque longueur mais impossible de faire plus de 50 mètres en une fois.
Je travail pas mal mes ondulations (ventral,dorsale,sur le coté,en statique).Je bosse aussi le papillon 1 bras(j arrive a faire 500 mètres a la suite).Je varie aussi 1 bras puis 2 bras.
Même si ça fait seulement 1 mois que je travail le papillon,j ai l'impression d'être fasse à un mur:100 mètres papillon.
Mon analyse:Je manque d'air(je respire a chaque coup de bras).Le problème c'est que si je force sur les bras pour pouvoir faire une belle ondulation je suffoque très vite et si je force peu sur les bras j'ai moins de temps pour respirer et je suffoque aussi.Enfin bref c'est la galère.Je sais que c'est une nage facile pour les confirmés mais pour un débutant comme moi c'est vraiment la galère.A votre avis qu'est ce que je dois travailler?Si je boss les tractions et les pompes c'est bon ou faut t il plus revoir la technique.Merci pour vos réponses.
Avatar du membre
Chadoche
Messages : 239
Enregistré le : jeu. 31 mars 2016 00:17
Niveau : Région

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar Chadoche » sam. 12 août 2017 22:52

Pour commencer, l'ondulation est la base de l'endurance. Donc continu à t'entraîner.

Sinon, le principale problème des débutants en papillon est de trop monté sur l'eau lors de la respiration. Il faut être le plus bas sur l'eau (le menton quasi dans l'eau) et à plat.

Tu peux essayer un 100pap en te laissant bien glisser entre chaque mouvement. Attention, n'ajoute pas d'ondulation en plus.
Et si tu y arrive pas tu peux faire cette série qui au bout de quelques jours devrait t'aider (d'ailleurs dis nous combien de fois tu t'entraîne par semaine): 6x50 pap allure moyenne mais avec 20sec de repos.

Et dernière chose, sache que peu de gens peuvent faire 50pap, ce n'est que le début. Ne décourage pas!
Là où commence le découragement se lève la victoire des persévérants.
vinceddd
Messages : 5
Enregistré le : sam. 12 août 2017 21:50

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar vinceddd » sam. 12 août 2017 23:16

Merci pour ta réponse rapide.Je m'entraine assez souvent dès que je peux 3,4 voir 5 fois par semaine.1 bonne heure par séance.Je varie beaucoup mes entrainements,Des exercices technique et puis aussi de l endurance et de la vitesse en crawl et brasse.
Je vais essayer les 6 fois 50 m papillon en réduisant mes temps de repos.Effectivement j essaie de sortir un maximum hors de l'eau pour mieux respirer mais c 'est peu être pas une bonne idée.
Avatar du membre
Chadoche
Messages : 239
Enregistré le : jeu. 31 mars 2016 00:17
Niveau : Région

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar Chadoche » sam. 12 août 2017 23:50

C'est bien tu es motivé; c'est très bien comme fréquence t'entraînement. Tu vas progresser vite.

Justement, plus tu monte haut sur l'eau plus c'est fatiguant. Pour te dire : quand mon ondulation était mauvaise (et que du coup je montais haut) je nageais 25m maximum et maintenant j'ai une bien meilleure technique et je nage 400m facilement. Essaye de bien pousser vers l'arrière et non vers le fond.
Là où commence le découragement se lève la victoire des persévérants.
Avatar du membre
sylv1
Messages : 58
Enregistré le : mer. 20 juil. 2016 01:16
Niveau : novice passionné
Localisation : seine et marne

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar sylv1 » dim. 13 août 2017 00:34

Merci chadoche pour ces bons conseils :+
Je vais essayer ça demain ;--)

Peut être que je dis une bêtise... mais qqn m'a fait remarquer que je nageais avec les pieds trop écartés.. Depuis deux jours, j'essaie de sentir mes chevilles se toucher durant toute ma longueur de pap, et je trouve que mes jambes suivent beaucoup plus naturellement le mouvement d'ondulation et que je force beaucoup moins aussi... J'ai vraiment l'impression de nager moins en force et j'ai de bien meilleures sensations :)) j'essaie aussi depuis peu de pointer mes pouces vers la surface lors de mon retour aérien... Ça a l'air de faire son petit effet aussi 😊 affaire à suivre...
le fossé séparant théorie et pratique, est moins large en théorie qu'il ne l'est en pratique... :siffle:
Avatar du membre
Chadoche
Messages : 239
Enregistré le : jeu. 31 mars 2016 00:17
Niveau : Région

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar Chadoche » dim. 13 août 2017 00:50

Tu nous dira ce que t'en penses demain.
Je nage moi aussi pouces vers le bas, je rentre les mains à 70cm d'écartement et je place bien ma 2ème ondul.
Là où commence le découragement se lève la victoire des persévérants.
Avatar du membre
Swimforgood
Supporter
Supporter
Messages : 118
Enregistré le : lun. 11 août 2014 17:21

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar Swimforgood » dim. 13 août 2017 22:47

Bosse aussi dès maintenant le virage (ou les virages si tu es en 25 mètres), parce que si tu arrive à bien gérer ton premier cinquante, il faut pouvoir repartir dans de bonnes conditions (du vécu de galérien.. haha)
Avatar du membre
aquarelle
Supporter
Supporter
Messages : 1321
Enregistré le : sam. 8 juin 2013 21:42
Niveau : apprentissage dos

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar aquarelle » mar. 15 août 2017 17:49

Pour le manque d'air, vérifies que tu aies bien tout expiré avant d'arriver à l'inspiration aérienne, car il y a peu de temps pour prendre l'air et si tu n'as pas bien vidé tes poumons ça rend la suite difficile. Quand je suis au delà de 50m en papillon, si je sens que je commence à vraiment manquer d'air, ça veut dire que je suis passée à une nage où j'inspire à chaque cycle. Ma solution dans ce cas là: je me détends le plus possible et je me "contrains" à faire un cycle sans inspi pour vider totalement mon air, ça paraît contre-intuitif mais l'inspi suivante est tellement meilleure que je retrouve un confort respiratoire et je peux continuer. Cela dit, ça c'est mis en place quand je n'avais un peu "plus que" la respiration à gérer sur le papillon, car si tu es encore à mettre beaucoup d'attention sur ton ondulation, c'est peut être qu'il y a d'autres éléments encore à automatiser pour ajuster ton rythme/respiration/relâchement.

Personnellement l'ondulation est vraiment quelque chose qui me semble venir dans la suite du reste. Là où je mets de l'énergie/attention c'est dans ma traction sous marine et mon horizontalité globale (position de la tête notamment); j'ai sensiblement l'impression que toute ma nage dépend du haut de mon corps (en terme d'impulsion comme de posture), et que le reste lui permet de se coordonner et de s'ajuster pour continuer. Après je suis nageuse loisir, j'ai une technique correcte, une nage souple et lente. Je vois des nageurs d'un autre style (recherche de vitesse par ex) qui ont un tout autre style de papillon et où l'ondulation est peut-être plus prépondérante niveau énergie et attention.

En tout cas bon courage pour les différentes expérimentations ! Partir sur un 100m en papillon dans une ligne d'eau en horaire loisirs n'est pas une mince affaire. C'est une nage qui demande beaucoup de relâchement je trouve pour bien sentir, ajuster et profiter. J'adore la nager quand je suis seule dans la ligne perso, c'est encore meilleur de pouvoir se mettre tout au milieu et d'être serein quant à ceux qu'on croise :love: :love:

PS: as tu regardé les vidéos commentées du site ?Il me semble qu'il y en a en papillon, une sûr, deux peut être. Ca peut peut-être t'aider.
Avatar du membre
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 1951
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : Meilleur
Localisation : 91

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar Aymar » mar. 15 août 2017 18:53

le principale problème des débutants en papillon est de trop monté sur l'eau lors de la respiration. Il faut être le plus bas sur l'eau (le menton quasi dans l'eau) et à plat.
Le pap n'est pas ma spécialité, loin de là, mais je rejoins Cadoche. Comme beaucoup d'hommes je ne suis pas souple, mais pas du tout...pour moi le pap reste un défi, pour permettre de faire un 100 4N ou un 50.

Depuis que l'on m'a conseillé de le nager "à plat" (je suis conscient qu'il y a tout de même une ondulation mais réduite) j'ai une plus grande facilité qui s'exprime par divers points :

- dans le 4N, auparavant la longueur en dos était une récup, à présent ce n'est plus le cas et je peux forcer dès le début de la partie en dos.
- je ne suis plus "prisonnier" du cadencement de l'ondulation, autrement dit je peux modifier mon rythme. L'appui vers l'arrière vient plus naturellement
- je suis moins essoufflé, il m'arrive d'ailleurs de faire 3 mouvements avant de respirer à nouveau.
- je peux placer une longueur en fin de séance malgré la fatigue

Actuellement je "cherche ma nage" sur des 25m, avant d'enchainer sur un vrai 50.
Avatar du membre
Chadoche
Messages : 239
Enregistré le : jeu. 31 mars 2016 00:17
Niveau : Région

Re: Réussir un 100 m papillon

Messagepar Chadoche » mar. 15 août 2017 19:38

Comme beaucoup d'hommes je ne suis pas souple,
Comme beaucoup d'hommes mise à part Phelps et moi :lol: .
Personnellement l'ondulation est vraiment quelque chose qui me semble venir dans la suite du reste. Là où je mets de l'énergie/attention c'est dans ma traction sous marine et mon horizontalité globale (position de la tête notamment); j'ai sensiblement l'impression que toute ma nage dépend du haut de mon corps (en terme d'impulsion comme de posture), et que le reste lui permet de se coordonner et de s'ajuster pour continuer. Après je suis nageuse loisir, j'ai une technique correcte, une nage souple et lente. Je vois des nageurs d'un autre style (recherche de vitesse par ex) qui ont un tout autre style de papillon et où l'ondulation est peut-être plus prépondérante niveau énergie et attention.

En tout cas bon courage pour les différentes expérimentations ! Partir sur un 100m en papillon dans une ligne d'eau en horaire loisirs n'est pas une mince affaire. C'est une nage qui demande beaucoup de relâchement
Depuis que l'on m'a conseillé de le nager "à plat" (je suis conscient qu'il y a tout de même une ondulation mais réduite) j'ai une plus grande facilité qui s'exprime par divers points :
Actuellement je "cherche ma nage" sur des 25m, avant d'enchainer sur un vrai 50.
L'ondulation est la base du papillon ; du coup avec de bonnes ondulations (surtout la 2e) on peux aller plus vite en se fatiguant moins.
Après y a plusieurs style de papillon et de papilloneurs : y a ceux qui sont avec 30% d'ondulations et 70% de bras et d'autres, comme moi où c'est l'inverse. Mais comme l'a dit aquarelle, le papillon c'est du relâchement quasi total.
Et comme l'a dit Aymar, il faut s'accorder des séances pour trouver sa nage. Cela se fait sur des 15m et quand c'est callé on passe à 25m puis à 50 puis à 100. Sans bien-sûr que sa technique se dégrade :+
Bye
Là où commence le découragement se lève la victoire des persévérants.

Retourner vers « Espace technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité