Question du roulis

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Ayekoul
Messages : 50
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Question du roulis

Messagepar Ayekoul » mar. 26 sept. 2017 12:36

Bonjour,
Bien sur, je pose la question en tant que nageur lambda et pas en tant que Michael Phelps.
Quand est-ce qu'il faut commencer le contre-roulis, c'est-a-dire basculer de l'autre cote?
Si je regarde au ralenti des nageurs comme Ian Thorpe, je constate que d'un cote, il engage profondement son epaule en faisant son extension loin devant, puis amorce son catch tout en restant bien en roulis. C'est seulement lorsque son avant bras est bien vertical qu'il desamorce son epaule et commence a contre-rotationner de l'autre cote.
Par contre, sur le cote ou il respire, a peine le poignet commence a casser qu'il bascule deja son corps alors que le catch n'est pas fini. En gros la rotation de son corps dure pendant tout le catch + la propulsion alors que sur le cote ou il ne respire pas, la rotation ne dure que pendant la propulsion. Je ne sais pas si c'etait clair.
Y a-t-il une raison a cette dissymetrie?

Pour un nageur du dimanche lequel des 2 timings serait preferable? J'ai l'impression que dans le 1er cas, toute la puissance du grand dorsal va servir a la propulsion (puisque tout l'avant bras est deja en place) alors que dans le 2e cas, il va aider a la fois au catch puis a la propulsion, donc moins de puissance pour cette derniere?
Par contre, pour reussir un catch EVF avec une epaule engagee en roulis, il faut une souplesse de malade :| J'ai tente de faire un catch comme Thorpe ou Sun Yang pour "voir", c'est pas la peine...
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 469
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Niveau : master C7
Localisation : Loiret

Re: Question du roulis

Messagepar aquacole » mar. 26 sept. 2017 16:06

Pour un nageur du dimanche lequel des 2 timings serait preferable?
Sans vouloir casser ton enthousiasme, pour un nageur du dimanche, mieux vaut ne pas trop chercher à imiter les champions.
Nous n'avons pas la technique, la musculature, l'entrainement nécessaire.
Le roulis se fait naturellement il me semble, ne cherche pas trop à le contrôler.
Pour bien le sentir, je te conseille le crawl à 1 bras, le bras qui ne travaille pas restant le long du corps, à la cuisse.
Surtout si tu respires du côté du bras immobile.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5090
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Question du roulis

Messagepar Matthieu » mar. 26 sept. 2017 19:17

Est-ce que tu aurais le lien vers la vidéo?
Ayekoul
Messages : 50
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Question du roulis

Messagepar Ayekoul » mar. 26 sept. 2017 22:54

Hello,
https://www.youtube.com/watch?v=2b1Fiw9uekM vers 20sec et quelques. Son bras droit n'a pas fini d'etre a la verticale qu'il a engage son roulis de corps. Quelques secondes de ralenti plus tard, son bras gauche est en angle droit et seulement la il tourne.

Aquacole, bien sur mais je pense que je me suis mal exprime sur la raison de la question. Bien sur que je ne cherche pas a copier les champions. C'est plus pour comprendre pourquoi ils font ca, et si ca a des explications physiques (par exemple economie d'energie, plus de puissance etc.) on peut toujours s'en inspirer pour s'ameliorer. Je ne fais que du fond donc je cherche a economiser mes forces le plus possibles. Si un mouvement me permet de developper autant de poussee en moins d'effort, c'est bon a prendre, non? :) (bien sur sans chercher encore une fois a aller jusqu'aux mouvements extremes qu'ils font eux, doit y avoir un juste milieu pour nous le commun des mortels)
Parce que mon probleme actuel c'est la propulsion, maintenant que j'ai travaille a lacher tous les freins. J'avais discute avec un MNS, de ce qu'il me dit : apparemment que l'horizontalite seule n'est pas suffisante pour aller vite et qu'a un moment ou un autre, une fois cela maitrise, il faut forcement bosser sa propulsion. Donc son acceleration sous l'eau. Comme je suis maigrichon des biscottos, bah je cherche a solliciter plus mes grands dorsaux, d'ou je cherche a savoir comment les exploiter au mieux :) Oui je me pose ptet trop de questions existentielles mais je n'arrive pas a trouver la bonne sensation d'un bon catch (parfois je sens que je traverse l'eau, parfois je sens beaucoup de resistance, en fonction de l'acceleration mais je ne m'en sors pas)
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 469
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Niveau : master C7
Localisation : Loiret

Re: Question du roulis

Messagepar aquacole » mer. 27 sept. 2017 08:46

Rien qu'à regarder la vidéo j'ai mal aux épaules...
Il nage avec assez peu de roulis je trouve, la tête relevée...
Mais surtout avec le coude haut, comme beaucoup de champions.
Probablement hyper efficace, mais extrêmement dur pour un non professionnel.
Avatar du membre
aquarelle
Supporter
Supporter
Messages : 1351
Enregistré le : sam. 8 juin 2013 21:42
Niveau : apprentissage dos

Re: Question du roulis

Messagepar aquarelle » mer. 27 sept. 2017 21:13

Dans le livre de S. Taormina dont le postulat est précisément d'apprendre de l'analyse technique des champions pour en tirer un enseignement dans notre façon de nager, elle décrit ce que tu expliques mais cela que ce soit en inspirant ou non: un premier temps avec la prise d'appui (catch) et juste après le début de la rotation de hanche tout le long du trajet propulsif. Ça passe presque inaperçu car c'est léger mais c'est observable très tôt après le placement de la prise d'appui. Le nageur (Peter Vanderkaay) qui illustre ce cycle est en FQS et elle précise qu'il faut une musculature suffisante pour engager le roulis lorsque les deux bras sont dans devant la tête (quart avant) et qu'ils suivent des directions opposées.
Elle précise qu'en début de cycle le nageur ne cherche pas à pivoter mais à allonger son corps (même à l'oeil on peut avoir l'impression que c'est le pivot qui prime) et que tout est d'abord mis au service de la prise d'appui et une fois amorcé la rotation suit.

Je ne sais pas si ça va aider par rapport à ta question, j'ai du mal à comprendre ce que je vois/ce que tu décris par rapport à la vidéo.
Ca me paraît étonnant si le nageur modifiait la synchronisation entre le tronc/hanche et la propulsion des bras pour la respiration, j'imagine que c'est plutôt un travail où on doit apprendre à caler l'inspiration au bon moment pour profiter de la rotation du buste sans réduire l'accélération. C'est une impression, mais peut être que ce n'est pas comme cela qu'il faut y réfléchir.

Sinon je trouve qu'on peut mettre le doigt sur des choses intéressantes en observant des champions mais c'est bien mieux quand le travail d'analyse est déjà proposé :siffle: (comme sur certaines pages de la rubrique technique par exemple ou dans le livre que j'ai cité).
Ayekoul
Messages : 50
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Question du roulis

Messagepar Ayekoul » jeu. 28 sept. 2017 14:36

Merci, ta reponse est exactement ce que je cherchais savoir/comprendre. Je vais acheter ce livre pour voir. Donc en gros il faut deja que le catch soit en place pour rouler.
Et effectivement je suis un nageur de hanche, et depuis que j'ai teste le FQS, il me semble un peu plus relaxant pour mles epaules

Sinon, ce que j'essayais de dire sur la video, voici 2 images significatives.
La premiere, son catch gauche est acheve et il est toujours en roulis => il va commencer sa rotation
Image
La deuxieme, son autre bras sous-marin droit est loin d'etre a la verticale, mais il produit deja l'effort avec sa hanche pour tourner. C'est plus parlant je pense en image
Image
4nages
Supporter
Supporter
Messages : 326
Enregistré le : mar. 8 sept. 2009 17:20
Contact :

Re: Question du roulis

Messagepar 4nages » jeu. 28 sept. 2017 18:32

On ne se lasse pas de ces images !

Sur ces images, Thorpe a un style de nage hybride: FQS marqué d'un côté et plus en opposition sur l'autre bras. Le FQS lui permet d'être plus hydrodynamique et de gagner en amplitude durant la phase d'inspiration (L'entraîneur de Phelps - qui a aussi un style hydride en crawl - justement explique que la phase d'inspiration permet d'augmenter l'amplitude pour certains nageurs élites et que donc nager en 2 temps fait gagner en amplitude, contrairement à ce que peuvent constater des nageurs au moins bon niveau technique et au moins bon battements de jambes aussi).

Maintenant, il faut analyser ces images dans leur "contexte" en tenant compte de la vitesse de nage de Thorpe et aussi de la force de son battement : pour un nageur lambda, je ne vois pas comment il est possible de nager dans un "contexte" similaire, si ce n'est avec des palmes et sur une ou deux longueurs. Des nageurs, comme Thorpe, évoluent évidemment dans cette dimension à part.

Le problème de vouloir reproduire ce style de nage si on ne possède un bon battement est de se freiner durant cette phase d'inspiration; il faudra donc apprendre à gérer cela en limitant au maximum ce temps mort. Il faut trouver le bon compromis entre l'allonge et le rythme: si on allonge trop, on va créer des temps morts; si on a un rythme de bras trop rapide, on ne va pas profiter de son allonge.

A chaque nageur de trouver ses préférences en termes de style : le FQS possède de nombreux avantages en termes d'hydrodynanisme mais peut aussi créer des temps morts, là où le style en opposition possède globalement le défaut inverse. A chacun de voir ce qu'il préfère : on peut tout à fait concevoir (ce serait même conseillé) d'avoir des styles différents suivants la vitesse, la distance.
Avatar du membre
aquarelle
Supporter
Supporter
Messages : 1351
Enregistré le : sam. 8 juin 2013 21:42
Niveau : apprentissage dos

Re: Question du roulis

Messagepar aquarelle » jeu. 28 sept. 2017 18:49

Merci pour les captures d'écran mais j'avoue que ça reste confus pour moi malgré les images et tes précisions, probablement parce que je n'ai pas tout à fait intégré cette compréhension du point technique et ressenti toute son implication dans ma nage. En tout cas c'est plus clair dans le livre cité car on a tout le cycle photographié de profil et la partie du "quart avant" de face (et que les photos sont très nettes). Je peux les scanner et les intégrer au post mais je ne sais pas si on a le droit ? (en citant l'auteur des photos et du livre évidemment).

En tout cas je trouve qu'on sent très vite si on commence la traction à proprement parler sans que la rotation ne s'effectue d'emblée après la prise d'appui, c'est pour moi assez proche alors du cycle de bras du papillon et c'est moins évident d'accélérer pour moi sans avoir de rotation sur l'axe médian de mon corps. Je le sens en particulier en papillon à un bras où tout mon corps semble vouloir passer en mode roulis-crawl. :) (Faut dire que l'étirement costal + l'ondulation, c'est quand même le pied). Cela doit pouvoir aussi s'expérimenter sur l'éducatif "tractions" proposé sur le site (partie technique crawl mais intéressant aussi pour le papillon).
Ayekoul
Messages : 50
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Question du roulis

Messagepar Ayekoul » ven. 29 sept. 2017 00:44

4nages c'est toujours un plaisir de beneficier des analyses au poil de ta part! Effectivement je n'avais pas percute qu'il nageait en hybride, forcement ca change tout...
Je vais revoir tous ces educatifs mais il me semble qu'il n'est fait mention nulle du "bon" timing quand amorcer le roulis vers l'autre cote. Ni dans ton livre d'ailleurs. Parce que tout le probleme pour moi est la. Le timing.
Jusqu'a present, en FQS, a peine le poignet casse vers le bas que j'utilise direct mes grands dorsaux et je lance ma hanche pour pivoter et entrainer le bras. Et c'est en fait pendant le roulis que je place mon catch puis j'accelere la poussee. Mais si cette facon de faire me fatigue tres peu les epaules et les avant bras, c'est pas super efficace non plus! Si au contraire, je garde mon epaule sous le menton tout le temps du catch, ben je ne suis pas assez souple pour garder un coude haut donc je fais un deep catch => beaucoup de trainee...
Snif, pourquoi on ne peut pas aller vite juste avec l'horizontalite? :pleure:

Retourner vers « Espace technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités