Page 1 sur 2

Respiration virage culbute

Posté : dim. 9 déc. 2018 19:01
par tom17
Bonjour à tous.

Un petit conseil : je suis en plein apprentissage du virage culbute. La respiration me pose quelques soucis.

A quel moment faite vous votre derniere inspiration et votre premiere inspiration lors de la culbute?

Merci

Re: Respiration virage culbute

Posté : dim. 9 déc. 2018 21:47
par Tadanobu
La dernière inspiration, puis deux coups de bras avant la culbute, quand on débute c'est pas mal, l'essentiel est de ne pas "casser" sa vitesse et d'avoir le bon repère avec le T du fond - c'est plus facile avec la tête dans l'eau. Surtout, au début, ne pas se presser, ne pas se hater de trop, la seule chose à faire "vite" c'est déclencher la culbute - le reste, vaut mieux rester serein et un peu appliqué.
Ensuite, tu fais ta coulée, ta reprise de nage, et "plus c'est tard" mieux c'est - tu profites de la vitesse de ta coulée. Selon la distance, ça varie énormément...

Re: Respiration virage culbute

Posté : lun. 10 déc. 2018 17:08
par tom17
Merci pour la réponse.
Donc il faut tenir sa respiration du T jusqu à la reprise de nage. Il va me falloir un petit peu d entrainement, mais ca me semble jouable.

Re: Respiration virage culbute

Posté : mer. 12 déc. 2018 10:07
par Matthieu
Disons qu'en théorie, c'est effectivement mieux de ne pas respirer juste avant et juste après.
Juste avant pour les raisons indiquées par Tadanobu et juste après pour garder le plus longtemps possible la vitesse donnée par le virage.

C'est comme ça qu'il faut apprendre.
Mais une fois les choses maîtrisées, lorsqu'on nage sur des parcours longs ou intenses, on doit parfois s'adapter pour éviter des temps d'apnée trop longs.
En priorité, il vaut mieux éviter de respirer sur le mouvement après le virage, c'est ce qui est le plus préjudiciable.

Re: Respiration virage culbute

Posté : mer. 12 déc. 2018 10:56
par Tadanobu
Un célèbre nageur de 1500m accusé d'uriner violet, a "la manie" de respirer deux fois juste après sa culbute, très tôt après la reprise de nage - une fois à gauche, une fois à droite. Comme quoi y'a pas de règle absolue.

Re: Respiration virage culbute

Posté : mer. 12 déc. 2018 11:53
par Ayekoul
Peut-etre parce qu'en fond, ce n'est pas le besoin en oxygene qu'un 100 ou un 200m, ou je me trompe? Casser sa vitesse sur 1500m est peut etre moins prejudiciable que sur un sprint, ou un centieme de seconde coute la victoire

Re: Respiration virage culbute

Posté : mer. 12 déc. 2018 13:39
par tom17
la repetition fera son oeuvre!

D'ailleurs, je dois passer mon bnssa et test d entree au BPJEPS AAN en mars, j'aurais peut etre interêt a m'entrainer a faire une belle coulée avec retournement sans culbute. J'ai peur de pas etre à l'aise sur l'exercice en trois mois et délaisser le reste. :)

Re: Respiration virage culbute

Posté : mar. 14 janv. 2020 16:05
par Captain Beaujol
Salut à tous,

J'appréhende pas mal le virage en culbute. Je nage pas mal (fin du plan 3) je reste débutant en pap et mon dos est à améliorer, mais le virage dos-crawl je bloque un peu.

Mes essais ne m'ont pas encouragé (rinçage de nez en profondeur, ratage de propulsion et de direction, sentiment d’asphyxie...) car j'avais le sentiment d'un effort important qui me perturbe plus que ne m'aide!

Par ailleurs lorsqu'il y a du monde sur ma ligne d'eau ça ne m'aide pas non plus...

Je ne sais pas trop comment caler ce travail dans mes entrainements tout en gardant mes objectifs de séance...

Merci pour tout conseil!

Re: Respiration virage culbute

Posté : mar. 14 janv. 2020 18:38
par Tadanobu
Perso, pour le faire de temps en temps, je trouve le virage de dos limite le moins compliqué, et peut être le mieux pour apprendre.
- j'ai un bon repère visuel au plafond, je sais que je donne après le passage de cette ligne 5 coups de bras - 4 quand je pousse bien fort -
- Du coup quand je me retourne j'ai une position bien connue, j'ai un peu moins de mal à me caler qu'en nage libre. Disons que le moment ou je finis de me retourner, pour se remettre bien à plat, ça aide plutôt à engager la manoeuvre, quand tu remets bien ton visage dans l'eau tu es engagé.
- enfin, y'a pas besoin de se remettre en ventral, donc une fois que tu as relevé les mains au-dessus de la tête, tu as fini, c'est magique; tu as un peu de temps, surtout au début, pour vérifier la position de tes pieds (pas trop hauts et bien sur la même ligne) et la vision directe de la surface fait que tu gères ce qu'il te reste d'air assez facilement. Pas de souci si tu sors rapidement au début, une fois que ta rotation sera régulière tu rajouteras tes ondulations.
- Au début, hésite pas à godiller plus avec tes mains pour bien te positionner... et ça devient plus régulier.

Les premières fois, en faisant un peu de dos à deux bras, puis du "regarder devant" sur le dos, puis faire la culbute, je trouve que ça aidait bien à bien sentir sa position dans l'eau. Et ça automatise le soufflage par le nez, sans forcer.
Sur un 100m sans trop forcer, dans un bassin de 25, commence par t'astreindre à faire le premier et le troisième virage (là ou y'a pas trop de monde), le deuxième souffle peinard, c'est pour se reposer.

Re: Respiration virage culbute

Posté : mar. 14 janv. 2020 19:23
par Ayekoul
Hello, si ca peut te rassurer, je suis un pied aussi, pourtant je n'ai pas mis trop longtemps a piger le principe et a le faire a peu pres correctement.
Je pense qu'il faut d'abord maitriser le virage a proprement parler = c'est a direr virer et se retrouver vraiment sur le dos. J'en vois plein a l'entrainement qui vire en faisant deja une vrille, on le voit quand les fesses sortent de l'eau. Notre coach dit que c'est le meilleur moyen de repartir de travers. Effectivement. J'ai passe du temps a culbuter pour etre bien dos en bas et pas incline.
2e exercice que tu peux faire, sans gener personne: a chaque fois que tu repars du mur, tu pars comme si tu faisais du dos. Donc tu pousses en etant allonge tete vers le haut. Et la tu t'entraines a faire la vrille. C'est ce que j'ai fait refait et surrefait a chaque longueur, ca derange personne comme je dis, puisque tu repars direct. A force, ca porte ses fruits.

Enfin tu assembles le tout et tu verras, ca passe du tonnerre. Et surtout, le temps passe le nez en l'air avant de vriller, est trop court pour que l'eau rentre dans le nez, contrairement a si tu restais comme ca pour onduler en dos. Si ca peut aider.