Brasse "ondulée"

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2047
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : C9-N3
Localisation : Morbihan

Brasse "ondulée"

Message par Aymar » dim. 3 mars 2019 11:14

Dans ma quête actuelle de la diminution des résistances, qui s’est avérée efficace pour le crawl, j’ai voulu voir ce qu’une nage plus « fluide » pouvait apporter en brasse (c'est ma spé).
Ma brasse est assez proche des recommandations du livre pour nager « efficace » : saccadée voire « explosive », tête fixe, plutôt en surface.

Guidé par mes sensations, j’ai testé une nage davantage portée par une (légère) ondulation, plus continue , davantage en profondeur ; la tête est donc mobile pour amorcer et guider cette ondulation. C’est cette dernière qui gouverne la coordination. Le retour des bras est moins violent et se fait davantage sous la surface.

Le résultat est immédiat et sans appel :
- presque 15% de mouvements en moins : la longueur de 25m requiert 7 mouvements au lieu de 8, départ dans l’eau (je ne compte pas la coulée)
- Dans les mêmes conditions le 50m demande 2 secondes de moins
- nage plus continue, nettement moins "explosive"
- je perçois une plus faible perte de vitesse lors du retour des bras
- moins de fatigue, c’est sensible sur 100m

pour vos commentaires ou expérience personnelle...
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5550
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Brasse "ondulée"

Message par Matthieu » dim. 3 mars 2019 19:11

En stage, il y a beaucoup de nageurs qui ondulent (souvent sans spécialement le rechercher comme toi, et même parfois sans le savoir).
Ça peut poser un double problème :
- disqualification possible car le relèvement de la tête va entraîner un mouvement des jambes vers le bas assimilable à une ondulation, surtout si le temps de glisse se prolonge
- résistances puisque la tête sort de l'alignement du corps + peut entraîner un redressement du corps qui perd son horizontalité.

Donc normalement, la nage ondulante en brasse est possible mais en fait elle se fait en restant près de la surface (donc importance de la souplesse d'épaules, comme en papillon et même plus !).

Tu as peut-être trouvé un moyen d'éviter ces inconvénients.
Mais peut-être aussi qu'en faisant cela, tu as amélioré ta coordination (moment du mouvement de jambes par rapport aux bras + optimisation du temps de glisse). Ce sont toujours des données hautement sensibles en brasse.
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1593
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Brasse "ondulée"

Message par Leela » dim. 3 mars 2019 19:41

Belle amélioration :+
J'ai recherché à retrouver comme toi cette "ondulation" que j'avais perdue mais comme le souligne Matthieu ce n'est pas la tête qui donne l'impulsion mais plutôt le buste qui s'abaisse et les omoplates qui se rétractent pendant que le bassin remonte proche de la surface.

Tu as testé en compétition sur les 3 distances ?
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2047
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : C9-N3
Localisation : Morbihan

Re: Brasse "ondulée"

Message par Aymar » dim. 3 mars 2019 20:40

Effectivement, l’ondulation est peu marquée et impose une coordination mieux contrôlée. Ma nage « normale » est rythmée par l’appui des bras, que je peux contrôler (e.g. modifier la fréquence) sans problème. En nage « ondulée » j’ai nettement l’impression que le mouvement de bras doit attendre celui des omoplates, ce qui rajoute une contrainte de coordination. Cette contrainte impose un peu la fréquence du mouvement, et donc modifier proprement (sans à-coup) la nage (fréquence par exemple) est plus délicat. Je ressens un peu cela en pap, une fois la coordination en place modifier la nage sur la longueur n’est pas si facile.

Leela, malheureusement je n’ai plus de chronos en compétition. En effet j’ai arrêté l’entrainement en club depuis bientôt un an, suite à blessure (tendon déchiré en particulier) et programme inadapté. Mes repères sont donc fournis par les chronos de la piscine dans de bonnes conditions (je suis généralement seul dans la ligne).

Merci pour vos commentaires :+
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 231
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Brasse "ondulée"

Message par Tadanobu » dim. 3 mars 2019 22:58

Oui, une petite ondulation apporte beaucoup en brasse, et puis "çca détend le mouvement". Et la preuve que c'est bien: c'est interdit en compétition, les règles ayant pour but de faire la brasse la nage la plus contraignante, fatigante, inefficace et douloureuse possible. Si c'est interdit, c'est que c'est bien :D
Avatar du membre
andre
Supporter
Supporter
Messages : 687
Enregistré le : ven. 26 déc. 2014 20:11
Localisation : provence

Re: Brasse "ondulée"

Message par andre » lun. 4 mars 2019 09:41

j'avais une ondulation quand je nageais en brasse
elle a disparut quand j'ai appris les bons mouvements
mais je préfère sans onduler
Ogusta Val
Supporter
Supporter
Messages : 1492
Enregistré le : mar. 23 oct. 2012 16:46
Niveau : Reprise cool
Localisation : GAP 05

Re: Brasse "ondulée"

Message par Ogusta Val » mer. 6 mars 2019 12:25

Sans être une pro, j'aime rajouter une légère ondulation en brasse, mais je ne le fais pas tout le temps, c'est plutôt un éducatif pour moi.
J'ai l'impression que le mvt part de la tête, un peu comme en pap, c'est vraiment elle qui guide, du coup je dois onduler un peu sans le vouloir mais lors de mon dernier cours de natation, j'en prends un de temps en temps pr faire le pt, comme je nage seule la plupart du temps, on m'a dit que ma brasse était plutôt bonne :ops: et efficace.
Par contre, je place apparemment mon mvt de bras trop en profondeur, il faudrait que je sois plus proche de la surface...
Et ça j'vaoue que j'ai bien de mal à le modifier.
Pr le nb de mvt j'arrive en général à 10 mvt sur 25m, (je compte 2 pour la coulée) je peux faire moins mais c'est de la triche je ralentis et j'allonge mes temps de glisse passifs.
Choisir c'est renoncer ...
et mon carnet : http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=7048
Avatar du membre
aquarelle
Supporter
Supporter
Messages : 1507
Enregistré le : sam. 8 juin 2013 21:42
Niveau : Flottaison au top

Re: Brasse "ondulée"

Message par aquarelle » sam. 9 mars 2019 09:52

C'est intéressant comme observation technique ! Ce n'est pas ce dont tu parles mais je trouve que les bras de brasse et l'ondulation (sans ciseaux) se marient vraiment à merveille personnellement. Je suis prête à parier que le peu de fois où je brasse j'ajoute cette ondulation mais je crois que pour ma part elle m'aide à perdre suffisamment d'horizontalité (un comble) car comme j'ai une flottaison très forte il en faut peu pour que mes pieds effectuent le ciseaux trop en surface, j'ai donc recours à des modifications spontanées pour éviter que mon bassin ne remonte trop tout en essayant de garder une certaine fluidité. Je n'ai jamais réfléchi à l'expliquer techniquement mais j'ai beaucoup passé de temps à chercher un juste milieu. Le rythme m'aide aussi sur d'autres plans. Bref, merci d'avoir proposé ton observation je vais tester de mon côté et essayer de comprendre ce qu'il en est du côté de mes variations.
Si quelqu'un a une vidéo à proposer où l'on voit avec et sans cette sorte d'ondulation je serai intéressée.
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2047
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : C9-N3
Localisation : Morbihan

Re: Brasse "ondulée"

Message par Aymar » dim. 10 mars 2019 11:39

Matthieu a écrit :
dim. 3 mars 2019 19:11
Ça peut poser un double problème :
- disqualification possible car le relèvement de la tête va entraîner un mouvement des jambes vers le bas assimilable à une ondulation, surtout si le temps de glisse se prolonge.
Effectivement. Extrait du règlement (fina 2017) sur ce point :

SW 7.5 Les pieds doivent être tournés vers l’extérieur pendant la phase propulsive du mouvement de jambes. Les mouvements alternés ou “ coup de pieds de papillon vers les bas ” ne sont pas autorisés excepté le cas prévu à l’article SW 7.1. Couper la surface de l’eau avec ses pieds est autorisé si cela n’est pas suivi d’un mouvement vers le bas du type “ coup de pieds de papillon vers les bas ”.
Ogusta Val
Supporter
Supporter
Messages : 1492
Enregistré le : mar. 23 oct. 2012 16:46
Niveau : Reprise cool
Localisation : GAP 05

Re: Brasse "ondulée"

Message par Ogusta Val » mar. 12 mars 2019 11:23

Hello,
je crois que pour ma part elle m'aide à perdre suffisamment d'horizontalité (un comble) car comme j'ai une flottaison très forte il en faut peu pour que mes pieds effectuent le ciseaux trop en surface,
En fait c'est exactement la raison que la MNS m'a donnée en faveur de l'ondulation en brasse, il s'agirait d'une légère rétroversion du bassin qui sert à orienter le ciseaux vers le bas et l'avant à la fois ;--) Et perso, je suis plutôt fine, je ne crois pas avoir une flottabilité très bonne, (qd je fais la planche je ne tiens pas très longtemps sans mvts à l'horizontale), et j'ai moi aussi tendance à avoir un ciseau en surface. J'ai même réalisé que parfois je sors un pied :unhappy: C'est limite la Honte :lol:
NB : moi aussi j'adore le mvt brasse + ondul d'ailleurs avec ma monopalme j'adore faire ça.
Choisir c'est renoncer ...
et mon carnet : http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=7048
Répondre