Essoufflement permanent

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Répondre
Messaoud
Messages : 1
Enregistré le : sam. 13 juil. 2019 15:08

Essoufflement permanent

Message par Messaoud » sam. 13 juil. 2019 15:40

Bonjour,


Etant amené à faire de nombreuses séances de natation dans le cadre d'une rééducation à la suite d'une blessure sérieuse au genou, je me vois confronté à un problème que j'ai toujours eu dans cette discipline : une sensation quasi permanente d'essoufflement.

Cela se manifeste de manière aigüe dans deux situations :
- lorsque je pratique le crawl : à partir de 50/100m, je me sens à bout de souffle indépendamment du rythme, et il me devient rapidement impossible d'inspirer en plus de deux temps ;
- je n'arrive que trop rarement à faire des coulées supérieures ou égales à 10 mètres (ce qui a une importance, voir plus bas).

Nageur de niveau modeste, je pense néanmoins que ma technique - si imparfaite soit-elle - est hors de cause, de l'avis de tierces personnes. En outre, j'ai déjà pu constater qu'à condition physique et niveau égaux, je suis très en deçà de la moyenne en apnée. Enfin, pratiquant beaucoup de course à pied en compétition (sauf depuis ma blessure), il ne semble pas qu'il faille incriminer le cardio (du moins pas comme facteur isolé).

Ma requête est donc toute simple : que conseilleriez-vous pour remédier à ce problème récurrent, afin d'améliorer mes capacités respiratoires en natation ?

Je me suis fixé deux objectifs :
1) Prendre un peu plus de plaisir à nager.
2) Être capable d'enchaîner 10 mètres d'apnée après un 100 mètres nage libre, avec un chrono raisonnable (test auquel est soumis régulièrement tout personnel servant dans l'armée de terre, ce qui est mon cas).


Merci par avance,

Messaoud
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 370
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

Re: Essoufflement permanent

Message par aymeric » sam. 13 juil. 2019 19:34

Salut Messaoud,
la respiration est souvent un soucis pour les sportifs non aquatique. Simplement car c'est le seul sport ou tu dois controler ta respiration. respirer tout les 2 temps n'est pas un soucis en soit, est-ce que tu inspires corectement? quel rythme de respiration est le mieux pour toi? expiration longue ou courte? as tu besoin de temps pour inspirer?
fait des essais pour savoir comment tu te sens le mieux, et le plus inportant, soit relacher quand tu nages, cela facilitera ta respiration.
Avatar du membre
saumon
Modérateur
Modérateur
Messages : 2981
Enregistré le : jeu. 16 déc. 2010 18:52
Niveau : sous-marin
Localisation : 78/27/14

Re: Essoufflement permanent

Message par saumon » sam. 13 juil. 2019 22:58

Ton titre de sujet me fait penser à une allergie au chlore ou à un asthme d'effort ... Est- ce que tu nages toujours dans le même bassin ?

Si la technique est "hors de cause" comme il semble qu'on te le dise, il serait nécessaire de demander à ton toubib ce qu'il en pense.

:hello:
"Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir" Bruce Lee
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1939
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Essoufflement permanent

Message par caro-line » dim. 14 juil. 2019 08:39

Bonjour!

Technique hors de cause mais... qu'en est-il lorsque tu nages avec un pull buoy (sans battements donc)? Et quand tu nages une autre nage?
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Valapiscine
Supporter
Supporter
Messages : 182
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 14:07
Niveau : Master C6
Localisation : Montabazon

Re: Essoufflement permanent

Message par Valapiscine » dim. 14 juil. 2019 12:52

Bonjour,
Pour ma part, j'ai connu ça pendant 3 ans en nageant, mais aussi par ce qu'après 2 étages à pieds ou une côte à monter j'étais très essoufflée (avec beaucoup de bâillements = le cerveau qui veut de l'oxygène).
J'en ai parlé à mon médecin qui m'a envoyée vers le cardiologue qui m'a ensuite envoyée vers un pneumologue = pour des test respiratoires combiné à un test à l'effort. Verdict hyper ventilation, j'ai dû arrêter la piscine, réapprendre à respirer avec un kiné en guise de rééducation.
Après un an, j'ai repris le chemin des bassins en mars et depuis, je nage plusieurs fois par semaine, et je n'ai plus cet essoufflement permanent.
Voilà le partage de mon expérience, si ça peut aider ;-)
Bon dimanche !
Mon carnet

Aux Jeux Olympiques, les nageurs vont tellement vite dans les piscines, c'est à se demander s'ils aiment vraiment l'eau... Laurent Ruquier
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 277
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Petit poisson carré

Re: Essoufflement permanent

Message par Tadanobu » lun. 15 juil. 2019 16:47

Etant donné que ta condition physique semble plus que bonne, et que ta technique est au point, c'est clair ton problème n'existe pas ou est psychologique :lol:

Plus sérieusement, tu peux faire un tour vers https://www.natationpourtous.com/techni ... k-list.php pour voir si ta technique est vraiment au point.
Tu peux aussi suspecter que cet essoufflement vient d'un manque de relâchement, qui est assez fréquent quand on nage de façon sporadique. Comme ça se passe si tu tentes de faire un 50m le plus lentement possible ?
Répondre