Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
NovaCity
Supporter
Supporter
Messages : 177
Enregistré le : jeu. 26 nov. 2009 22:15

Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par NovaCity » ven. 7 mai 2010 19:27

Bonjour !
Ca fait un moment que ce sujet me travaille...
Il y a quelque chose dont on entend très souvent parler, en sport, qui est le "mental". Avec tout et n'importe quoi à ce sujet, qui m'ont souvent fait bien rire : on a des entraîneurs pour le mental, des coach, on travaille son mental comme on fait des longueurs, enfin bref, n'importe quoi :lol:

J'ai une conception qui risque d'être assez particulière du mental, j'espère ne pas choquer.

D'abord, pour moi, on confond toujours "mental" et "motivation", c'est déjà la première erreur dans laquelle s'engouffrent tous les marchands de motivations, en fait (un coach, c'est un motiveur). Y a même des médicaments pour la motivation, la vitamine C :ange:, n'importe quoi, passons.

Depuis plus de 15 ans que je fais du sport, j'ai fini par me rendre compte que moins on réfléchit, en sport, et plus on est efficace. Moins on réfléchit sur ce qu'on fait, sur ce qu'on ressent ou pas, plus le sport est bien.

Et plus on commence à réfléchir, à se poser des questions, à "intellectualiser" ce qu'on fait (geste, mouvement, entraînement) plus on est en train de mal partir. Le sport est surtout d'abord une affaire de corps, et pas de réflexions.

Et le défi que j'ai toujours eu avec moi, c'est de surtout ne pas penser à ce que je fais, quand je fais du sport. Si je me dit "ah...il y a peut-être de la fatigue aujourd'hui...est-ce que ça serait pas le cas ?" hop, ça y est, trop tard, la mécanique est là, c'est fichu, je suis à deux doigts de la démotivation.

Comment alors faire passer la réflexion, dans le corps, comment réussir à tout oublier pour laisser la machine muscle fonctionner aussi bien que possible ?

Il faut "couper" ses antennes, couper la musique, couper l'attention...et petit à petit faire glisser, grâce à l'échauffement, l'énergie mentale vers l'exercice. Il faut donc passer de la réflexion (la motivation), à la concentration. L'échauffement est crucial pour ça : quand on fait l'échauffement, c'est le moment où à peine commencé on a parfois envie d'arrêter. Mais une fois qu'on a fait l'échauffement, hop ! ca y est c'est parti !

Puis, faire une séance de natation, une course...c'est toujours, pour moi, utiliser la mâchoire. Elle a un rôle crucial (et c'est pas pour rien que les chevaux, de course, ont un mors : ça paraît bête, mais la mâchoire aussi chez nous ça joue un rôle !)
J'ai remarqué que l'intensité d'un sprint, par exemple, passe beaucoup par cette partie-là, même chose quand je double quelqu'un qui nage. Et je dis qu'il ne faut pas continuer l'entraînement "jusqu'à qu'on sente la fatigue", mais "jusqu'à que les dents pleurent". Si vous avez parfois fait des entraînements assez longs et pénibles vous savez très bien qu'il y a un stade où votre cerveau n'a même plus l'idée de dire "stop", mais uniquement, la "bouche qui a envie de pleurer", trop la rage, trop, ça fait trop, stop ! Tentez un bon marathon, vous verrez...
Donc, je fais descendre le mental du haut du cerveau vers la mâchoire !
(je vous avais promis, c'est une drôle de conception) :ouah :-d

Et donc, je pense que le mental n'est surtout pas la motivation, mais lié à un autre domaine, la concentration.

Et là, j'ai une question : pour moi, j'attends beaucoup d'un entraîneur, moins qu'il me motive (j'ai pas besoin qu'on me crie dessus pour continuer malgré l'épuisement) mais pour qu'il m'apprenne à gérer efficacement la concentration. La concentration est quelque chose d'assez complexe, qui est un équilibre entre ignorer complètement ce qui se passe autour, et gérer sa respiration, ses mouvements.
Un exemple : quand vous faites de la course, des personnes vous applaudissent, sifflent ou encouragent, ben moi, ça me distrait terriblement et ça me perturbe carrément : concentration et motivation sont peut-être donc bien liées malgré tout. Même chose quand je me dé-concentre sur une ligne de nage, je fais attention à la personne que je veux absolument doubler ou me débarasser parce qu'elle me gêne, et je me rend compte que j'y arrive pas (à la dépasser) parce que je me concentre trop sur elle et que ma technique se dégrade.

Alors...motivation peut-être mais surtout question de concentration, est-ce que le mental ferait partie, pour vous, des techniques nécessaire pour la natation et si oui comment ?
Ronono
Supporter
Supporter
Messages : 344
Enregistré le : mar. 24 nov. 2009 12:45
Niveau : Viking en herbe
Localisation : Rouen
Contact :

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par Ronono » ven. 7 mai 2010 20:04

NovaCity a écrit :Un exemple : quand vous faites de la course, des personnes vous applaudissent, sifflent ou encouragent, ben moi, ça me distrait terriblement et ça me perturbe carrément : concentration et motivation sont peut-être donc bien liées malgré tout.
T'as plus qu'une solution ; te mettre au Tennis :pp
Même chose quand je me dé-concentre sur une ligne de nage, je fais attention à la personne que je veux absolument doubler ou me débarasser parce qu'elle me gêne, et je me rend compte que j'y arrive pas (à la dépasser) parce que je me concentre trop sur elle et que ma technique se dégrade.

Alors...motivation peut-être mais surtout question de concentration, est-ce que le mental ferait partie, pour vous, des techniques nécessaire pour la natation et si oui comment ?
Bon, pour être un peu plus sérieux, même si je ne partage pas forcément tout ce que tu viens de dire un peu plus haut, je crois qu'il y a vraiment une part de personnalité dans la faculté d'être concentré ou pas. Je ne parle pas forcément de la faculté à savoir se concentrer ou non, mais aussi de l'optique qu'on a du sport ;

Quand je nage un 800 Libre, je ne le fais pas pour finir devant les autres (enfin un peu quand même, sinon autant nager tout seul), mais surtout pour faire le meilleur temps. J'ai une vision très solitaire de la course (et du sport en général, les sports collectifs n'ont jamais été les premiers choix vers lesquels je me suis tourné), et c'est ça qui me permet de rester concentré sur ma nage. Je me dis simplement que je veux aller le plus loin possible, et si c'est le plus loin possible ce sera forcément devant les autres. Donc pas besoin de se soucier d'eux pendant la course. S'isoler dans son monde est je pense une technique comme une autre, mais qui je pense n'est pas accordable à toutes les personnalités.

Ton histoire sur les mâchoires ne me parle pas du tout par contre, et pourtant j'ai déjà eu l'occasion d'aller chercher très loin dans les réserves. C'est peut-être une question de perception de l'effort, quand mon esprit prend le relais après avoir usé toutes les vitamines de mon corps, j'ai plutôt l'impression que mon cerveau devient un bloc de pierre et je n'ai plus qu'une idée en tête : continuer, continuer, faire mieux, faire mieux, continuer, continuer, ...
nutsy
Supporter
Supporter
Messages : 212
Enregistré le : dim. 28 déc. 2008 16:45
Localisation : seine et marne

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par nutsy » ven. 7 mai 2010 20:30

Ok mental et motivation sont bien deux choses différentes
mais la motivation est initiatrice à l'activité et sans celle-ci l'envie de faire des efforts tombe à plat. Le mental est pour moi quelque chose qui nous permet de nous dépasser, d'aller au-delà de nos limites. (le mental c'est accepter de "se faire mal")

On peut avoir la motivation sans avoir un excellent mental)

Mais je peux aussi me tromper :?:
NovaCity
Supporter
Supporter
Messages : 177
Enregistré le : jeu. 26 nov. 2009 22:15

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par NovaCity » ven. 7 mai 2010 20:53

merci à vous deux ! :))
mais mon message est trop compliqué : je me demandais simplement si le mental a une place ou pas dans les techniques de natation et si oui, laquelle ?
je sais pas trop quoi penser de ce texte comme ça : http://www.sportnat.com/lapouneur/calcul/pensee.htm ou, pire, ça http://www.coach365.fr/decryptage/artic ... tion.shtml qui sont pour moi du "flan" plus qu'autre chose... :-|
luddoy

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par luddoy » ven. 7 mai 2010 21:55

Le mental et la motivation sont deux choses différentes, pour moi.

Je prend souvent exemple de mon service militaire, si il n'ya personne pour vous pousser jusqu'a bout la motivation seule ne nous y emmène pas.

J'ai vu des mecs arrivé qui était incapable de courir 2 kilomètres et qui détesté ca en plus, mais pas le choix il se faisait pourir la tête sinon, par les chefs et par nous après parce qu'on mangé pour lui. Même pas 3 jours apres il courait les 10 bornes et 3 mois apres la section entière faisait les 25 kil du tours de base les doights dans le nez.

Je courais légerement avec les pompiers mais c'est l'armée qui ma fait (forcer) aimé la course à pied.
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2124
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par Aymar » ven. 7 mai 2010 22:07

NovaCity, C'est effectivement un vrai sujet !

Le sport est-il au service du mental ou le mental au service du sport ?
En ce qui me concerne, le sport, et la natation est particulièrement adaptée à cela, m'aide énormément à dépaser mes soucis professionnels ou autres : en ce sens le sport est au servive du mental. Mais inversement la natation demande de la concentration (contrairement à la course à pied par exemple).

Le mental a donc sa place dans la natation, à titre de concentration et comme dérivatif aux soucis quotidiens. Cela commence effectivement dès l'échauffement.

En ce qui concerne la motivation et l'influence de la réflexion sur l'efficacité je n'ai pas d'avis aussi tranché.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5687
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par Matthieu » sam. 8 mai 2010 00:08

N'y voyez pas une attaque mais je pense que le sujet n'est pas très bien posé.

Réduire le mental à la motivation ou à la concentration, ce serait un peu comme réduire la technique de nage à la coulée : un aspect important certes, mais seulement une partie de la question.

Pour mieux comprendre le rôle du mental, il ne faudrait pas prendre l'exemple d'un entraînement ou d'une situation occasionnelle mais plutôt le cas du nageur qui doit réaliser une performance à l'instant T après une préparation de plusieurs mois (parfois toute une saison se joue sur un instant). Pour réaliser cette performance, quelles compétences mentales devra-t-il mettre en oeuvre?

- Avoir un investissement important tout au long de la saison
- Faire barrage aux pensées négatives (lorsque le corps dit stop)
- Réagir de façon adaptée aux éventuels échecs dans la période de préparation
- Gérer le stress à l'approche de l'évènement (avoir le bon niveau d'activation, ni trop haut, ni trop faible)
- Faire face à des évènements déstabilisants (intimidations des adversaires, imprévus de dernière minute, faux départ...)
- Etre capable d'une très haute concentration sur les éléments importants de la course
- Aller le plus loin possible dans l'effort
- Etc...etc.

Et il est bien évident que plus la performance visée est élevée, plus ces compétences doivent être parfaitement maîtrisées.
Ces acquisitions peuvent se faire par l'expérience mais peuvent également être travaillées grâce à une palette d'outils.
enzor
Supporter
Supporter
Messages : 312
Enregistré le : dim. 3 janv. 2010 17:15

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par enzor » sam. 8 mai 2010 08:05

Motivation, mental et concentration. :mrgreen:

Je penses qu'il y a moyen d'être motivé sans avoir du mental et de la concentration.
On peut avoir une certaine concentration sans pour autant être motivé et avoir du mental.
Mais il devient incompréhensible d'avoir du mental sans motivation et concentration.

Je peux nager une grande distance en étant motivé mais sans me faire souffrir, à mon rythme donc pas besoin du mental ou de la concentration.
Je peux nager lentement en me concentrant sur ma technique sans me faire souffrir donc je n'ai pas besoin du mental.
Je ne peux pas nager à fond au mental sans une motivation et de la concentration.

Le mental permet d'inhiber la douleur, ce que votre corps vous dit dit qu'il est tant d'arrêter.
La motivation de nager est différente, il n'y a pas nécessairement cette douleur.
La concentration est la faculté d'éclipser les pensées psychologique ou des facteurs extérieurs tels que le bruit pour bien s'appliquer sur la technique.
NovaCity
Supporter
Supporter
Messages : 177
Enregistré le : jeu. 26 nov. 2009 22:15

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par NovaCity » sam. 8 mai 2010 12:13

:idea: C'est très intéressant Mathieu ce que tu dis....le mental serait bien moins une technique, qu'un état, une capacité progressivement travaillée au cours du temps et des exercices, qui rassemblerait tout une série de techniques finalement assez simples isolées les unes des autres telles que la vigilance, la résistance au stress, l'attention...mais qui articulées ensemble et bien travaillées ensemble par la force des choses et à "coup" de séries, de séances, finiraient par constituer une capacité très puissante pour faire aussi bien une séance banale qu'un exercice exceptionnel.
Je trouve ça très très convaincant, mais malgré tout, je pense quand même qu'il y a aussi, sur des domaines plus ciblés comme la concentration des trucs moins évidents à travailler. Par exemple, quand je nage, je m'amuse dès fois à me demander : est-ce qu'il vaut mieux que je me concentre sur les geste, ou sur le mouvement d'ensemble du corps en faisant pas trop gaffe aux gestes ? Bien sûr, les deux, :lol: :lol:

merci en tout cas de vos retours, et surtout n'hésitez pas à me dire lorsque je pose mal les questions vais pas me fâcher au contraire :lol: :lol:
Darjeeling
Supporter
Supporter
Messages : 1244
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 12:32
Niveau : 4 nages
Localisation : Jamais loin de l'eau

Re: Le "mental" : une fausse bonne technique ?

Message par Darjeeling » sam. 8 mai 2010 13:13

:+
le mental, c'est un ensemble de techniques effectivement, qui permettent de se gérer en dehors des bassins pour gérer ses perf dans le bassin... c'est en fait un état d'esprit... ce n'est pas pour rien qu'à force de travailler certaines choses comme:

Matthieu a écrit :- Avoir un investissement important tout au long de la saison
- Faire barrage aux pensées négatives (lorsque le corps dit stop)
- Réagir de façon adaptée aux éventuels échecs dans la période de préparation
- Gérer le stress à l'approche de l'évènement (avoir le bon niveau d'activation, ni trop haut, ni trop faible)
- Faire face à des évènements déstabilisants (intimidations des adversaires, imprévus de dernière minute, faux départ...)
- Etre capable d'une très haute concentration sur les éléments importants de la course
- Aller le plus loin possible dans l'effort
- Etc...etc.


on fini par se 'reconnaitre' entre sportifs malgré les disciplines... parce qu'on a un travail commun, un travail sur soi qui mène à des comportements plus ou moins similaires même si chacun a une façon particulière de gérer des situations de stress.
Donc, non, c'est pas du flan...ce sont des méthodes mises en oeuvre face à des situations qui sont imposés à diverses degrés dans la pratique sportive.
La vie c'est comme la bicyclette : il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre . A-Einstein
Répondre