Fréquence et intensité papillon

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Fred du 94
Supporter
Supporter
Messages : 60
Enregistré le : sam. 5 nov. 2011 19:24
Niveau : En gainage....
Localisation : Val de Marne

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Fred du 94 » sam. 3 déc. 2011 19:14

Alors moi ça la Ploufdépression.......

Ce mercredi, j'ai donc tenté le 10X50 1-1-2 dés le 3ième j'ai bien senti que ça l'allait pas le faire. Fatiguer, Froid..... pas comme d'habitude.
Du coup ma séance m'a rendu un peu Black :evil: .

Ce samedi matin en cours collectifs j'ai pu faire 5X50 - R30' Obligatoire pour moi, j'ai la sensation permanente, d'être en Fréquence Cardiaque Max dés que j'effectue cette nage c'est fou et très handicapant -POURQUOI?? :((


Cela dit sur ces 50M mes passages de bras se sont bien enchainé - avec une belle ondulation glissante sur chaque coup de bras crawl - j'ai essayé de bien positionné ma tête comme vous l'aviez indiqué dans vos posts - pas trop vers le bas, pour ne pas trop plonger vers le fond.

Par contre au bord du bassin le coach m'a repris sur mes battements de pied, qui sortent trop de l'eau et réduisent donc considérablement mes appuis.
Du coup a revoir de mon coté - mes appuis - qui peut être m'aideront a moins m'essouffler et à m'économiser pour une série plus longue.

Qu'est ce qui fait ce "presque essoufflement immédiat en pap" ?
Faut-il mieux persévérer jusqu'à 10X50 avant de passer en 1-1-3 ?

Encore beaucoup de chemin a parcourir pour esperer un jour un 100M - :pleure:
Merci de votre aide
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2123
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Aymar » sam. 3 déc. 2011 19:41

@ Fred
Pour moi aussi le 50m c'est la limite et mes pieds battent un peu trop.
Si je fais l'analogie avec les autres nages, pour pouvoir augmenter la distance il faut nager encore et encore, et l'approche expérimentée par Romain permet de le faire.

Pour les séries de 50m 1-1-2, moi aussi arrivé au 3ème cela devient pénible ( surtout aujourd'hui car le trafic dans la ligne à limité mon temps de récup). Mais en continuant malgré tout je constate (par deux fois donc) qu'à partir du 5ème cela va mieux, mon organisme s'est adapté, ou bien j'ai fini par trouver le bon rythme ou je ne sais quoi : c'est tout simplement le principe de l'entrainement, je ressens le même phénoméne en crawl sur des séries de 100m par exemple. Il faut donc poursuivre jusqu'à trouver ce moment où tu tiens le rythme. Le mental est important dans cet exercice pour nager calmement, en essayant de controler son efficacité. Aujourd'hui j'ai arrêté à 10 mais je me sentais capable d'en faire un peu plus, contrairement à la semaine dernière, et pourtant j'avais moins de tonus.

Je t'encourage donc à t'accrocher, à mon avis la technique s'imposera avec la distance.

Pourtant je vois dans ton carnet que tu as fait cinq 50m 1-1-2 aujourd'hui. Le but est proche :+
Avatar du membre
Romain
Supporter
Supporter
Messages : 224
Enregistré le : mar. 4 nov. 2008 07:09
Niveau : Reprise
Localisation : Francfort

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Romain » dim. 4 déc. 2011 05:48

Fred du 94 a écrit : Ce mercredi, j'ai donc tenté le 10X50 1-1-2 dés le 3ième j'ai bien senti que ça l'allait pas le faire. Fatiguer, Froid..... pas comme d'habitude.
Le pap, il faut le travailler en étant chaud, voire même en fin de séance pour être un peu crevé et ne pas trop forcer.
Perso, je fais au moins 1200 mètres d'échauffement avant dont 200 mètres ondulation (sans mouvements de bras).

Fred du 94 a écrit : Ce samedi matin en cours collectifs j'ai pu faire 5X50 - R30' Obligatoire pour moi, j'ai la sensation permanente, d'être en Fréquence Cardiaque Max dés que j'effectue cette nage c'est fou et très handicapant -POURQUOI?? :((
Tu bourrines trop sans doute. Le pap est une nage qui fatigue plus que le crawl mais pas non plus au point d'être mort de souffle. Il faut nager le plus lentement possible et le plus souple. Bien souffler sous l'eau pendant le mouvement et respirer quand il ne te reste plus rien dans les poumons.
Fred du 94 a écrit : Par contre au bord du bassin le coach m'a repris sur mes battements de pied, qui sortent trop de l'eau et réduisent donc considérablement mes appuis.
Du coup a revoir de mon coté - mes appuis - qui peut être m'aideront a moins m'essouffler et à m'économiser pour une série plus longue.
Le coach a raison, il ne faut pas trop bourriner sur l'ondulation et sur les jambes. Ces dernières accompagnent le mouvement.
Fred du 94 a écrit : Qu'est ce qui fait ce "presque essoufflement immédiat en pap" ?
Faut-il mieux persévérer jusqu'à 10X50 avant de passer en 1-1-3 ?
Avant de passer sur des séries plus longues, essaye de bien assurer ton mouvement. 10x50 n'est peut-être pas nécessaire, le critère important est que tu te sentes bien et pas mort asphyxié.
Aymar a écrit :Pour les séries de 50m 1-1-2, moi aussi arrivé au 3ème cela devient pénible ( surtout aujourd'hui car le trafic dans la ligne à limité mon temps de récup). Mais en continuant malgré tout je constate (par deux fois donc) qu'à partir du 5ème cela va mieux, mon organisme s'est adapté, ou bien j'ai fini par trouver le bon rythme ou je ne sais quoi : c'est tout simplement le principe de l'entrainement, je ressens le même phénoméne en crawl sur des séries de 100m par exemple. Il faut donc poursuivre jusqu'à trouver ce moment où tu tiens le rythme. Le mental est important dans cet exercice pour nager calmement, en essayant de controler son efficacité. Aujourd'hui j'ai arrêté à 10 mais je me sentais capable d'en faire un peu plus, contrairement à la semaine dernière, et pourtant j'avais moins de tonus.
Je t'encourage donc à t'accrocher, à mon avis la technique s'imposera avec la distance.
Entièrement d'accord. Le truc c'est de s'accrocher tout en y allant progressivement. Si 1-1-2 c'est trop au début, vous pouvez bien entendu faire 2-2-2 voire même 3-3-2. Cependant, je persiste à croire qu'il faut faire des séries de 50 mètres minimum, car 25 c'est trop court pour progresser.

Le pap, il faut être patient. Il y a plein de petits trucs à mettre en place. J'ai mis cinq semaines pour passer du 1-1-2 à la nage complète (j'ai fait 10x100mètres 1-1-3 au bout de trois semaines à raison de 5 entraînements par semaine, et encore 2 semaines pour passer en 10x100 mètres pap NC, donc vous voyez...) ;--)
Toto a écrit :Donc j ai tenter un 100m 2-2-2, passe nikel, puis un 200m 2-2-2 passe nikel aussi.
Suivit d'un 2X100 4 nages. Et bien soit c est du placebo :) Soit ca marche vraiment ce genre d exercice car j ai archi bien nager le pap dans mes 4 nages. En pensant bien a attendre que ma tete soit baissee pour passer les bras. Et hop nikel.
C'est super ! :+
Non ce n'est pas du placebo, c'est juste de l'entraînement. Il va falloir progressivement accroitre le nombre de bras en pap à présent (aux dépens du mouvement crawl) pour passer en nage complète. Mais si le 1-1-2 passe bien, pas de raison que tu ne puisses pas augmenter le volume !
Frog
Supporter
Supporter
Messages : 447
Enregistré le : dim. 18 sept. 2011 13:07

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Frog » dim. 4 déc. 2011 09:37

Romain a écrit :Cependant, je persiste à croire qu'il faut faire des séries de 50 mètres minimum, car 25 c'est trop court pour progresser.
Je suis aussi de cet avis, pour moi, sur 25 m je conserve facilement la vitesse de ma coulée, donc je ne suis pas en pap "de croisière" si j'ose dire, qui ne commence qu'après le premier 25 m. D'ailleurs à mon avis si on peut c'est mieux dans un bassin de 50 m. J'ai testé les deux et je ne travaille le pap que dans le bassin olympique.
Ça oblige à gérer son effort et sa respiration. J'ai fait mon premier 100 m pap sans être à bout de souffle, donc ça avance. Pour y arriver j'ai d'abord utilisé du pap complet mais avec une ondul en plus (donc 3 ondul au lieu de 2) c'est moins fatiguant. Ensuite j'ai gardé ce rythme en supprimant l'ondul supplémentaire. Le pap 1 bras en alternance avec le pap complet (2-2-2 ou autre) est pas mal aussi pour fluidifier l'ondulation.
Par contre je n'ai encore jamais travaillé avec palmes. Je vois les clubs les utiliser pour améliorer l'ondulation. Faudrait peut-être que j'investisse dans une paire de palmes, mais je suis encore hésitant, je sais pas si ça vaut le coup à mon niveau.

;--)
le squale
Supporter
Supporter
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. 6 nov. 2008 19:30
Niveau : Bon
Localisation : saint paul les dax (40990)

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par le squale » dim. 4 déc. 2011 10:34

mais le pap 1-1-2 ou plus c'est le pap éducatif un bras a gauche un bras a droite et un ou deux mouvement en pap car auojourdhui je l'ai essayé et je me rend compte que c'est la même chose quand je le nage en éduc??
mi homme mi requin
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2123
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Aymar » dim. 4 déc. 2011 11:46

seb495 a écrit :mais le pap 1-1-2 ou plus c'est le pap éducatif un bras a gauche un bras a droite et un ou deux mouvement en pap car auojourdhui je l'ai essayé et je me rend compte que c'est la même chose quand je le nage en éduc??
Effectivement :+
La méthode proposée est d'en faire des séries de 50 ou 100m pour gagner en endurance en nage complète.

Avec le recul je pense que mon choix de raccourcir l'échauffement (500m donc) hier pour être plus à l'aise ensuite sur le pap n'était pas bon. Finalement c'est les premières séries de 1-1-2 qui m'ont servi d'échauffement. Samedi prochain je reviendrai sur un échauffement plus conséquent et poursuivrai sur des séries de 100m en 1-1-2, quitte à les adapter si nécessaire en 2-2-2.

Romain merci pour tes commentaires. Même si ce que tu écrit a un air connu, cela m'encourage.
le squale
Supporter
Supporter
Messages : 1271
Enregistré le : jeu. 6 nov. 2008 19:30
Niveau : Bon
Localisation : saint paul les dax (40990)

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par le squale » dim. 4 déc. 2011 15:55

d'accord j'essaierai sur plusieurs séries
mi homme mi requin
Fred49
Supporter
Supporter
Messages : 189
Enregistré le : mar. 4 janv. 2011 20:53

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Fred49 » dim. 4 déc. 2011 20:22

Je vais essayer moi aussi. Il faut pas que ça me tire trop sur l'épaule, si non j'aimerai bien moi aussi pouvoir enchaîner des longueurs en pap.
Avatar du membre
toto
Supporter
Supporter
Messages : 629
Enregistré le : lun. 25 mai 2009 19:32

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par toto » dim. 4 déc. 2011 22:18

Romain a écrit : Il va falloir progressivement accroitre le nombre de bras en pap à présent (aux dépens du mouvement crawl) pour passer en nage complète. Mais si le 1-1-2 passe bien, pas de raison que tu ne puisses pas augmenter le volume !
Et bien en fait j ai commencer en nage complète...ca fait un an et demi...et je ne m'estime toujours pas bon en PAP. Pourtant ont me dit que mon mouvement est tres propre. Mais le soucis d endurance...c est ca que j'essai de changer.
S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel.
Avatar du membre
Romain
Supporter
Supporter
Messages : 224
Enregistré le : mar. 4 nov. 2008 07:09
Niveau : Reprise
Localisation : Francfort

Re: Fréquence et intensité papillon

Message par Romain » lun. 5 déc. 2011 11:34

toto a écrit :
Romain a écrit : Il va falloir progressivement accroitre le nombre de bras en pap à présent (aux dépens du mouvement crawl) pour passer en nage complète. Mais si le 1-1-2 passe bien, pas de raison que tu ne puisses pas augmenter le volume !
Et bien en fait j ai commencer en nage complète...ca fait un an et demi...et je ne m'estime toujours pas bon en PAP. Pourtant ont me dit que mon mouvement est tres propre. Mais le soucis d endurance...c est ca que j'essai de changer.
ok au temps pour moi.

Si c'est l'endurance qui pêche alors, selon mon humble point de vue d'amateur, il n'y a pas trop de secret : faire des séries, encore et encore, en cherchant à les allonger progressivement.

Un truc pas évident : nager proprement le pap lentement. C'est très important pour faire de la distance et comme on ne bénéficie pas de la vitesse acquise pour avancer, cela suppose en fait une meilleure maîtrise technique (un peu comme dans toutes les nages d'ailleurs, essayez de nager un beau 50 mètres crawl en 1 minute en restant gainé !)
Répondre