nager en piscine olympique extérieure

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
kikoze
Supporter
Supporter
Messages : 64
Enregistré le : dim. 1 avr. 2012 20:05

nager en piscine olympique extérieure

Message par kikoze » mer. 25 juil. 2012 22:39

:hello:

Alors à ma piscine il y a un bassin de 25m couvert, l'eau est à 28°, et aussi un bassin olympique, donc de 50m en extérieur, non chauffé forcément.
Alors comme ces derniers jours la température estivale est enfin là, dans l'après midi l'accès au bassin intérieur est fermé, et donc il faut aller nager dehors, ça c'est chouette, et dans une eau à 23-24° maxi pour le moment.

Alors du coup je remarque que j'ai du mal à trouver mon souffle, je dirais même que je le trouve pas du tout, je nage par série de 100m ou de 200m au mieux, et au bout d'une bonne demie-heure et bien j'ai froid, je ne prend plus plaisir à nager parce que j'ai froid même en nageant, donc je sors de l'eau, et puis je suis pas contente car mon entraînement ne dépasse pas les 1.500 mètres...

Ca fait trois séances que je nage en extérieur, y'a pas moyen je m'y fais pas plus d'une demi heure ou trois quart d'heure vraiment maximum...

Alors comment planifier mes entraînements, que me conseillez vous? surtout en plus que je nage pas le dos dehors, y'a pas de repère et pas de lignes non plus :triste:
Magicarpe

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par Magicarpe » jeu. 26 juil. 2012 07:10

Salut kikoze :hello:
kikoze a écrit :Alors du coup je remarque que j'ai du mal à trouver mon souffle, je dirais même que je le trouve pas du tout, je nage par série de 100m ou de 200m au mieux, et au bout d'une bonne demie-heure et bien j'ai froid, je ne prend plus plaisir à nager parce que j'ai froid même en nageant, donc je sors de l'eau, et puis je suis pas contente car mon entraînement ne dépasse pas les 1.500 mètres...
Il faut sans doute un peu de temps pour s'habituer à ce genre de température, et y aller en étant bien reposée. J'ai un peu le même soucis en ce moment, je nage dans un bassin de 25 extérieur non-chauffé, l'eau est à 21° quand elle est "chaude" (je me demande si ça va finir par monter ><), pendant un moment ça allait mais là je suis un peu plus fatiguée du coup ça ne passe plus... j'ai du mal a m'échauffer, à trouver du souffle, et je ne trouve même plus ça agréable de nager :-?
Normalement il faut quelques minutes pour se réchauffer, et après on ne trouve plus l'eau "froide"... au contraire c'est même assez agréable.
Je crois qu'il faut quand même se sentir un peu en forme pour nager dans une eau un peu fraîche.

edit: sinon quand ça va bien, j'essaie quand même de ne pas trop m'arrêter pour ne pas avoir froid, donc j'alterne souvent avec du dos... je n'arrive pas à récupérer avec les autres nages. Et dans mon cas le premier kilomètre est assez dur, mais je ne sais pas si ça vient de la température de l'eau, parce que je nageais moins en bassin couvert.
chatbiscotte
Supporter
Supporter
Messages : 1804
Enregistré le : sam. 20 août 2011 21:54
Niveau : phase dieselisation
Localisation : Florensac (Hérault )

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par chatbiscotte » jeu. 26 juil. 2012 07:34

ahah, je sais de quelle piscine tu parles... :siffle:
je n'ai pas de conseil à te donner, j'avais le même problème (mais à l'époque je ne nageais pas souvent alors).

nager 1/2 heure, PPG à sec, puis nager 1/2 heure ?
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2122
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par Aymar » jeu. 26 juil. 2012 08:09

Je ressens aussi ce phénomène dans l'eau froide.
Les auteurs du "Manuel de natation", mon livre de chevet actuel, expliquent aux pages 82-83 que l'eau ayant une capacité potentielle d'absorption de la chaleur 344 fois supérieure à celle de l'air notre résistance au froid s'y trouve diminuée.
Magicarpe

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par Magicarpe » jeu. 26 juil. 2012 08:38

Aymar a écrit :Je ressens aussi ce phénomène dans l'eau froide.
Les auteurs du "Manuel de natation", mon livre de chevet actuel, expliquent aux pages 82-83 que l'eau ayant une capacité potentielle d'absorption de la chaleur 344 fois supérieure à celle de l'air notre résistance au froid s'y trouve diminuée.
Oui mais dans ce cas l'eau est juste fraiche, elle n'est pas non plus "froide", il me semble qu'on peut s'y habituer sans trop de problème, avec un peu de temps (après du 28° c'est violent) si on a envie d'y nager... Bon après si c'est l'angoisse totale à l'idée d'entrer dans la piscine à cause de la température, ça risque de ne pas être très agréable...
kikoze
Supporter
Supporter
Messages : 64
Enregistré le : dim. 1 avr. 2012 20:05

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par kikoze » jeu. 26 juil. 2012 09:31

Magicarpe :ouah alors en effet les 30 premières minutes je suis bien dans l'eau, je la trouve fraîche au départ mais en effet ensuite ça va mieux, et passé ces 30 minutes, eh bien c'est là que je commence à avoir froid, donc la chair de poule, et là j'ai beau continuer à nager j'ai plus la sensation de "lutter" à me réchauffer en nageant qu'à me concentrer sur le reste.

-- Ajout le Jeu 26 Juil 2012 09:32 --

Aymar tu fais quoi toi quand tu ressens ce phénomène? tu continues à nager ou pas?

Chatbiscotte tu connaît "ma" piscine :ouah ???
Glougloue
Supporter
Supporter
Messages : 292
Enregistré le : ven. 5 août 2011 20:08
Niveau : entre deux eaux
Localisation : 77

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par Glougloue » jeu. 26 juil. 2012 09:52

J'ai rencontré un problème identique quand ils ont réouvert le grand bain. Comme nous étions encore en hiver dans le "nord", l'eau devait être à 24°. Et surtout il y avait peu de soleil et un léger vent.

Le mieux que j'ai trouvé pour ne pas avoir froid, c'est d'alterner nages sur le ventre, et sur le dos, et de ne pas m'endormir sur des trucs "pépères" genre crawl avec pull-boy. En gros, pour limiter la sensation de froid, il faut transpirer ! Les épaules doivent rester dans l'eau durant les pauses aussi. C'est l'évaporation de l'eau sur la peau qui donne le plus de frissons (et plus tu as transpiré, mieux ça s'évapore, plus tu as froid, bref ...)

Sans oublier que la fatigue et la faim peuvent aggraver cela. Et bien si vraiment je n'arrive pas à me réchauffer c'est que je suis crevée : je sors de l'eau, une bonne douche et dodo.

Allez courage : avec le retour du soleil, la température devrait remonter un peu ;-)
dis ... c'est encore loin l'Amérique ?
tais-toi, et nage !
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2122
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par Aymar » jeu. 26 juil. 2012 21:05

kikoze a écrit :Aymar tu fais quoi toi quand tu ressens ce phénomène? tu continues à nager ou pas?
Je suis sujet au syndrome de Raynaud :mrgreen: . Autrement dit dans de l'eau fraîche et souvent dans un état de fatigue le cerveau ralentit le flux sanguin vers les mains qui deviennent toutes blanches comme si elles étaient gelées. Dans ce cas j'arrête de nager. Ça m'est arrivé il y a une semaine dans une eau à 24 degrés.

Sans en arriver à cette extrémité (sans jeu de mot), j'essaie d'accélérer mon rythme et je limite les pauses. Ou j'adapte la séance en faisant autre chose selon le contexte.
Magicarpe

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par Magicarpe » jeu. 26 juil. 2012 21:29

Aymar a écrit :Je suis sujet au syndrome de Raynaud :mrgreen:
Ouch! Ça doit être assez embêtant quand on nage ça :?, ma mère à la même chose et même au repos ça à l'air assez douloureux. Clair que dans ce cas là c'est mieux de nager au chaud!
kikoze
Supporter
Supporter
Messages : 64
Enregistré le : dim. 1 avr. 2012 20:05

Re: nager en piscine olympique extérieure

Message par kikoze » sam. 28 juil. 2012 23:18

:ouah aujourd'hui très bonnes sensations dans cette piscine extérieure, car l'eau était entre 25 et 26°C, donc un ou deux petits degrés supplémentaires (avec pourtant un 22°C dans l'air) et bien c'était parfait, j'ai pu faire mon entraînement de 3.000 mètres tranquille. Pas de sensation de froid, et pas le diaphragme qui se contracte parce que pas de sensation de froid :) le gros coup de chaleur de ces derniers jours à chauffé le bassin :love:
Répondre