Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Répondre
Ogusta Val
Supporter
Supporter
Messages : 1504
Enregistré le : mar. 23 oct. 2012 16:46
Niveau : Reprise cool
Localisation : GAP 05

Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par Ogusta Val » lun. 13 mai 2013 16:01

Bon je me décide à poster ce truc avant de partir nager. C'est mon mini-coup de gueule de la semaine !
J'espère que celle-ci sera meilleure que la dernière parce que c'était pas glorieux ! Hélas, il n'y a pas si longtemps je n'avais pas besoin que ce soit "bon" j'aimais ça c'est tout : nager (surtout), courir, faire du kayak, marcher ...

Seulement voilà, depuis que j'ai déménagé, moins d'amis, de vie sociale et bcp plus de sport dans un coin superbe. Au début j'adorais ça. Je trouve tjs que cette vie plus naturelle me correspond à 100% et j'ai bien fait de changer. Seulement ces derniers temps j'ai voulu faire mieux, progresser.

En course j'ai tenté de me chronométrer, forcer un peu, voir si je pouvais faire des petites compétitions de 10km et je régresse au lieu de m'améliorer :unhappy: Pdt un temps j'ai eu une super forme puis j'ai passé un rhume carabiné qui m'a fatiguée, je dors moins bien (le printemps, le boulot et le surmenage peut-être, je n'ai plus trop de temps libre) et je me mets la pression du coup je perds le plaisir de mes courses, je rentre en me disant que je suis nulle et j'ai moins envie de courir.
Avant, je faisais mes petits 5km en 35mn sans me poser de question et puis j'ai voulu passer sous la barre des 10km/h et le mieux que j'ai fait c'est 65mn.
Je n'ai pas renouvelé ce maigre exploit. La semaine dernière j'ai mis 1h10 av en plus des fractionnés ds le trajet. :--
Le veille j'avais fait un super beau sentier que j'adore sous les cerisiers en fleurs et bien je n'y ai pas pris plaisir car j'ai mis 1h30 pour 9km et 350m de dénivelé.

Pfff, voilà vous voyez je ne parle que performance. Avant je m'en fichais et c'était mieux.

En nage pareil. Au début j'ai gagné en temps et distance et j'adorais la sensation du pap !
Maintenant, je rentre en me disant ZUT j'ai fait seulement 1700 ds l'heure (ça c'était lundi dernier) avec une séance mixte et bcp de battements et des 50m rapides. J'ai pas aimé :triste:
Samedi, impossible de nager un minimum le pap pendant mon cours. Je voulais tellement y arriver que je ne trouvais plus ça aussi génial. Et j'étais trop déçue de régresser. J'ai juste pris 4 cours, je ne peux être une sirène mais :pleure:

Bref, si vous pouviez me remotiver un peu ce serait pas mal car là je suis à plat. C'était la semaine de :twisted: même la rando kayak était lamentable. Un pote m'a tractée car je n'avançais plus avec le vent et les vagues. Pas super pour l'amour propre surtout après une semaine BOF.

En fait, je me dis que je devrais peut-être lever le pied. Me ménager un jour sans sport av un bon bouquin et un resto cool ds la semaine, laisser les chronos et les plans aux placards et juste m'éclater : nager une heure sans compter, courir 40mn sans distance ou un trajet sympa sans montre ... Lâcher prise. Ha ! et nager le pap sans me dire que c'est surement minable juste trouver que c'est agréable :love: Comme avant au moins pour un temps.

Vous en pensez quoi ?
Choisir c'est renoncer ...
et mon carnet : http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=7048
chatbiscotte
Supporter
Supporter
Messages : 1804
Enregistré le : sam. 20 août 2011 21:54
Niveau : phase dieselisation
Localisation : Florensac (Hérault )

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par chatbiscotte » lun. 13 mai 2013 16:17

Tu veux sans doute en faire trop, et tu en fais trop.
La récupération est essentielle en sport.
J'ai nagé vendredi soir, nagé samedi soir, fait des travaux dans ma maison de mercredi à dimanche. et bien, j'ai finalement troqué mon footing de dimanche matin contre une séance piscine avec mon fils :love:...quelques culbutes, 2 ou 3 longueurs, du jacuzzi, et de la rigolade...on est parti à midi, restau en bord de mer, marché un peu sur la plage, c'est bien aussi.
Je trouve que c'est très difficile de faire plusieurs sports à la fois. Chaque année je me dis que je vais enfin travailler sur trois sports (l'année dernière cap, aviron, et piscine, et en fait j'ai surtout travaillé la cap...et cette année, c'est piscine à fond, et du coup, je ne fais plus grand chose en cap. J'ai acheté un vélo, mais je n'ai pas encore pris le temps d'en faire vraiment.) Entre le boulot et la famille, dur dur.

Je vais faire quelques compet en cap (un trail de 8 km le 26 mai, j'ai abandonné l'idée du 21 km 600 D+, et 10 km sur plat le 2 juin), mais je ne m'attend à rien niveau résultat. je serai sans doute dans les dernières, et très très loin de mes perfs, mais on ne peut pas tout faire.
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1749
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par valdes » lun. 13 mai 2013 16:56

Bien bien bien bien bien (j'fais le docteur Freud) ... Nan j'rigole.

A part quelques exceptions (que je ne connais pas), les gens parfaits qui réussissent tout, qui n'ont jamais de coup de mou, il n'y a que dans les livres à l'eau rose que ça existe.

En sport, au boulot, en littérature, dans la vie, des jours ça va, des jours ça va pas, des jours c'est neutre, ça n'avance et ni ne recule. Il faut le savoir. Ensuite il faut l'accepter parce que ça fait partie intégrante de tout.

En littérature, un jour tu écrit 10 pages géniales. Le lendemain, à peine deux pages qui une fois relues vont te paraître juste bonnes à éplucher les légumes ; le surlendemain et le jour suivant, c'est la panne totale. Quelques jours après, les choses reprennent cahin caha. Des fois aussi, il faut persévérer très très longtemps et quelques fois même on abandonne avant ...

En sport et dans plein d'autres choses, c'est pareil.

Je dirais même qu'il faut en passer par là pour comprendre cette composante de l'entraînement. Bien sûr aussi, se reposer et faire autre chose quand ça va pas, qu'il y en a marre et surtout surtout quand l'on se sent fatigué(e).

Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. C'est clair.

Ensuite, il y a notre "potentiel à performer". Aïe. Ca ça fait mal. Perso, en CAP, j'ai fait mon premier semi-marathon en 1h55 et je me demande encore comment, car depuis j'en ai refait 3 autres et j'ai été incapable de refaire moins de 2h00. C'était peut-être un coup de bol. La chance du débutant. Cela dit, je vais recommencer dans 3 semaines et si toujours pas, ben tant pis. Une prochaine fois peut-être ? Toujours toujours sur l'ouvrage remettre la tâche ...

Hier, j'ai vu des adultes Masters nager. Une dame, catégorie C4, en 100 m 4 nages et ... wouah, bluffée, tellement elle a mis "une claque" aux autres concurrentes (20'' de moins que la 2ème) ... mais en fait, la dame, quand elle était plus jeune et qu'elle nageait le 100 m 4 nages en compétition, elle faisait 30'' de moins que maintenant ... Dur dur. Mais elle continue. Pourquoi ? Parce qu'elle prend du plaisir à nager (et en plus ça se voyait). Mais voilà, c'est la vie. On est jeune. On ne l'est plus, on a des enfants, un boulot, d'autres choses deviennent prioritaires ... Regarde Laure Manaudou.

Et peut-être que cette dame là (ou que Laure Manaudou par exemple) prend plus de plaisir maintenant, à faire son sport, parce que justement, elle sait qu'elle ne plus autant "performer" ...

Allez @OgustaVal. Zoup. Petite pause. Petit détour vers autre chose (lecture, photo, rando, ...) et le plaisir reviendra.
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Massalia
Supporter
Supporter
Messages : 1045
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 20:57
Localisation : près de Marseille

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par Massalia » lun. 13 mai 2013 18:00

Augusta Val, comme l'ont très bien dit Valdes et Chatbiscotte, on ne peut pas exceller en tout, tout de suite ....

Je crois que si tu veux recouvrer ta motivation, il faut, dans un 1er temps, arrêter jusqu'à ce que l'envie de faire du sport te revienne
Temps estimé : 2 jours avant que tu n'aies l'envie folle de te défouler !

Ensuite, cours ou nage SANS MONTRE, au feeling .... Ahhhh, la CAP avec le chant des grillons, le coucher de soleil, la vue sur les montagnes .... Ca te donnera une pêche du tonnerre ! Nage en amplitude, nage en beauté, juste pour les sensations, sans pression !

Tu vas voir que tu vas avoir envie de reprendre le sport pour le sport et pas juste pour la perf ! Tu ne peux pas progresser dans tous les sports de front et surtout si ton moral est en berne. Ca se joue bcp dans la tête ! On est parfois surpris d'une bonne séance lors d'une journée maussade ... On fait souvent une bonne séance quand on est parti pour en mettre un sacré coup !!!!!

N.B. : 160m de dénivelé+ = 1km supplémentaire donc ta sortie de 9km / 350m D+ équivaut à 9 + 2,2 = 11,2 km
N.B. : En trail, faire du 8 km/H est tout-à-fait honorable (7,5 km/h sur ta sortie). Valdes t'en dira plus sur comment progresser en CAP avec fractionnés et endurance. Mais, surtout, il faut être patient ! Aller courir 1H30, c'est bcp .... et pas à la portée de tous ...
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2123
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Localisation : Morbihan

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par Aymar » lun. 13 mai 2013 18:18

Lequel ou laquelle d'entre nous n'a pas voulu s'avouer faire du surentrainement ? :mrgreen:

Pour progresser dans un sport il faut le privilégier. J'ai presque laisser tomber la CAP au profit de la natation, et j'ai constaté que sauter une ou plusieurs séances était bénéfique. Il faut savoir aussi prolonger l'échauffement si les sensations ne sont pas bonnes. :siffle:
Ondine
Supporter
Supporter
Messages : 379
Enregistré le : jeu. 3 janv. 2013 10:54
Localisation : NORD (59)

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par Ondine » lun. 13 mai 2013 19:31

Je suis un peu dans la même situation que toi sur le plan du moral (sauf que moi je ne fais rien d'autre que nager :siffle: )
J'ai déjà écrit sur le forum que je ne m'intéresse pas à la performance, et que ce qui compte pour moi c'est que j'aime évoluer dans l'eau. C'est vraiment ce qui m'a poussé à reprendre, et à arriver sur ce site.....sauf que je ne peux pas m'empêcher de comparer mes capacités actuelles à celles que j'avais quand je faisais du sauvetage aquatique (bon j'étais plus jeune, je nageais beaucoup plus.... :roll: ) et j'espère quand même un peu m'améliorer. Et la semaine dernière, j'ai décidé de refaire un test que j'avais fait en début d'année, quand Matthieu en avait besoin pour son livre (20 min. continu en Crawl). J'y suis allée persuadée que j'allais faire beaucoup mieux, puisque je me sentais bien plus à l'aise dans l'eau qu'au moment de ma reprise!
Et finalement, non seulement je n'ai pas fait mieux mais j'ai même fait 100m de moins :triste:
Et tout à coup, je dois me rendre à l'évidence: je ne suis pas si indifférente à la performance. Ça m'a mis un sacré coup, je me pose plein de questions et j'ai dû me pousser un peu pour retourner à la piscine dimanche.

J'ai décidé de continuer à m’entraîner à la même fréquence, en travaillant plus les variations d'allures, mais de ne pas me chronométrer à nouveau avant un moment. Comme je nage seule, j'ai vraiment besoin de ne pas perdre ma motivation :ops:

Courage, ce n'est qu'un mauvais moment à passer. ;--)
Je crois aussi que tu as raison de penser que ça te ferait du bien de prendre du temps pour te détendre avec autre chose que du sport, et de ne pas te chronométrer pendant les prochaines séances.
nutsy
Supporter
Supporter
Messages : 212
Enregistré le : dim. 28 déc. 2008 16:45
Localisation : seine et marne

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par nutsy » lun. 13 mai 2013 20:09

C'est difficile de pratiquer plusieurs sports et de donner dans tous les domaines à la fois. Il faut savoir lever le pied sous peine d'arrêt.
Pour ma part, cette année, j'étais découragée en natation et du coup, je n'ai pas voulu faire de compèt. Je me suis laissée un an avec pour objectif : "fais-toi plaisir" et même ça, ce fut très très dur à maintenir. (et peut-être qu'il me faudra davantage de temps pour reprendre le rythme)
Alors, n'attends pas pour te reposer ou varier tes plaisirs
Ne mets pas la barre trop haut
jaja63
Supporter
Supporter
Messages : 1289
Enregistré le : mer. 5 déc. 2012 21:47
Niveau : Plaisir de nager
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par jaja63 » lun. 13 mai 2013 21:05

Par où commencer ? Ogusta Val, il y a plein de choses (interrogations, coups de gueule, doutes ...) dans ton post. Tu as déjà plein de bonnes réponses mais je vais ajouter ma pierre à l'édifice.

Déjà, je pense qu'il y a un peu de surménage/surentraînement. A vouloir faire plein de choses tu ne te reposes jamais ou, du moins, pas suffisamment. Comme le dit Chatbiscotte la récupération/repos est essentielle en sport (surtout lorsque l'on veut progresser). Lorsque j'ai repris (sérieusement) le sport il y a 5-6 ans j'ai connu une période de boulimie qui s'est terminée en blessures en tout genre. Il faut se ménager des jours de repos ou mieux organiser ses efforts pour faire 2 jours cools pour 1 jour difficile avec au moins 1 jour de repos complet dans la semaine.

Puis, il faut apprendre à accepter qu'il y a des jours avec et des jours sans et qu'il ne faut pas :-- se chronomètrer à chaque sortie (quelque soit le sport). Il n'y a pas mieux pour se décourager car l'entraînement n'est pas une épreuve sportive et la tête n'y est pas dupe !! Une sortie course à pied cool de 30 minutes vaut aussi bien qu'une séance de fractionné - elles ont chacune leur place. C'est pareil en natation. Une séance d'éducatifs va forcément être plus lente qu'une séance de vitesse. Mais les deux sont importants.

Toutefois, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire des tests de forme - le rythme conseillé est maxi 1 fois/mois (perso j'opterais plutôt pour tous les 2 ou 3 mois). Mais surtout pas à chaque fois, il y a tellement de choses qui impactent ta performance du jour - fatigue, stress, nourriture, vent, pluie, chaleur, froid, regard des autres ....

Puis, il faut comparer des choses comparables. Tu parles de faire 5km en 35 minutes puis l'objectif de faire 10km/h. Mais on ne fait pas du simple au double en course à pied. La personne qui fait 20mn au 5K ne fera pas 40 au 10k mais plutôt 42. Donc tes 65mn pour 10km franchement ce n'est pas mal du tout. Je tourne autour de cette allure (les bons jours) à l'entraînement sur du plat. Mais sur une course de 10km avec 250m de dénivelé et de la neige je vais réussir à sortir 64 minutes !! Va comprendre.

Bon je vais arrêter parce que c'est déjà très long. Mais en effet, il faut savoir lâcher prise et cibler. On ne peut pas être bon tous les jours. Il faut savoir se fixer des jours "entraînement (ou compét) plaisir" et des jours "à fond (que ça fasse du bien ou pas). C'est un équilibre à trouver et qui demande une bonne reflexion sur ses propres envies.
Lesnat
Supporter
Supporter
Messages : 358
Enregistré le : sam. 5 juin 2010 23:04

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par Lesnat » lun. 13 mai 2013 21:34

Je crois aussi qu'on a tous des hauts et des bas et ce n'est pas pour autant qu'il faut se démotiver. Il se peut aussi que le climat actuel y soit pour quelque chose... Généralement, ça repart avec le printemps, sauf que le printemps, on l'attend toujours :(.

Perso je me rappelle de l'année où je devais préparer un 1500 m (en courant) !
J'avais fait un test sur piste en octobre puis un en mars... Celui de mars était moins bon que celui d'octobre alors que je m'étais entrainée tout l'hiver... Sauf que bon, pour le coup, pas le choix parce que note à la clé, j'ai continué... Et d'un coup en juin c'est descendu, et le jour J, j'étais 1 minute sur ce temps de référence.
Ogusta Val
Supporter
Supporter
Messages : 1504
Enregistré le : mar. 23 oct. 2012 16:46
Niveau : Reprise cool
Localisation : GAP 05

Re: Performance + plaisir = cocktail inconfortable

Message par Ogusta Val » lun. 13 mai 2013 21:35

Merci à tous. Je me doutais bien que je trouverai du soutien ici et ça fait du bien ;--)

Aymard : oui aujourd'hui j'ai cherché sur Internet ce qu'était le surentraînement car je me disais un peu que je pousse trop en ce moment. C'est plutôt du surmenage puisqu'on ne peut pas parler de surdose à environ 10h par semaine. C'est vrai qu'entre le boulot, ma volonté de ne pas prendre la voiture et ttes mes activités j'ai peu de temps libre.
En même temps, je n'ai pas autant de travail que les mères de famille qui st à fond tt le temps. J'admire vraiment.

Ondine : en effet je vis ce genre de constat : parfois je fais la même chose, parfois c'est pire. Avant je ne mesurais rien. Il faudrait juste que je cesse de vouloir progresser, égaler les autres essentiellement.
Massalia a écrit : cours ou nage SANS MONTRE, au feeling
C'est aussi ce que je me disais ...
valdes a écrit :En littérature, un jour tu écrit 10 pages géniales. Le lendemain, à peine deux pages qui une fois relues vont te paraître juste bonnes à éplucher les légumes
Valdès tu es devin ? Comment sais-tu que j'écris ? C'est très vrai ce que tu énonces là d'ailleurs. Je devrais peut-être écrire à nouveau en fait :ange:
chatbiscotte a écrit :La récupération est essentielle en sport.
J'avais oublié cet élément là depuis qqls temps. Bon allez demain je ne fais rien. Je ne vais tenir longtemps en fait. Mais mercredi je nagerai sans chrono et sans plan au feeling.
jaja63 a écrit : se chronomètrer à chaque sortie (quelque soit le sport).
ça gâche le plaisir surtout et en effet c'est contre productif ! C'est vrai que 60mn pour 10km alors que je faisais 5km en 35mn à l'époque je mets la barre haut. En fait, je tenais à passer ce cap pour pouvoir m'inscrire sur des petites compèt et croiser des gens sympas, qui me ressembleraient ... Bref, je vais opter pour le club de plongée. Ça me parait bien plus raisonnable.
----------------------------------------
Ce soir c'était mieux ! J'ai pas vraiment compté le temps nagé et j'ai fait 25 pap assez cool en me concentrant sur la sensation. C'était surement pas rapide mais au moins c'était agréable.
Je vais aussi essayer de dormir mieux plus longtemps !
Choisir c'est renoncer ...
et mon carnet : http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=7048
Répondre