Entraînement garçon de 12 ans

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Répondre
MADC
Supporter
Supporter
Messages : 125
Enregistré le : mer. 7 sept. 2011 14:20
Niveau : comme je peux
Localisation : Paris

Entraînement garçon de 12 ans

Message par MADC » dim. 8 déc. 2013 12:05

Bonjour,
j'ai un petit garçon de presque 12 ans qui nage en club, à raison de 4 séances d'1h45 par semaine, environ 4000 m par séance
en ce moment, grosse fatigue, perte de motivation... évidemment c'est la fin du 1er trimestre (il est en 5ème, sans horaires aménagés), c'est le début de l'hiver (et de ses maladies : on a eu une bonne gastro il y a 3 semaines), et surtout il est épais comme un haricot desséché...
à votre avis, c'est trop ? il dit aussi qu'il a des douleurs (en ce moment c'est l'épaule mais je n'arrive pas à savoir si c'est musculaire ou articulaire)
j'envisage de consulter un médecin, mais tant qu'à faire j'aimerais voir un médecin sportif, en connaissez-vous un bon dans l'est de Paris ? merci de votre aide, et de vos conseils de parents / de nageurs expérimentés
*** celui qui connait les autres est perspicace, celui qui se connaît est intelligent ***
jaja63
Supporter
Supporter
Messages : 1289
Enregistré le : mer. 5 déc. 2012 21:47
Niveau : Plaisir de nager
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par jaja63 » dim. 8 déc. 2013 17:03

Ma fille aussi nage en club. Elle a le même âge que ton fils et elle est également en 5ème. Elle fait de la natation synchronisée avec 2 séances en piscine (1h et 1h30) plus une en gymnase (1h15).

Pour ma fille ce n'est pas la durée des entraînements qui posent problème - personnellement je trouve les 4 x 1h45 de ton fils beaucoup. Pour elle c'est l'heure tardive - le club a besoin de toute la piscine pour s'entraîner. Le mardi et le mercredi elle finit à 20h15, donc autant dire pas au lit avec 21h avec un reveil à 6h15. En plus je trouve que la 5ème n'est pas une classe facile - ils ne sont plus les petits 6èmes dont il faut prendre soin, les attentes ne sont plus les mêmes ... Donc il y a une certaine fatigue qui s'installe.

J'essaie d'être à l'écoute quand elle n'a pas envie d'y aller - elle est réellement fatiguée ou c'est un petit manque de motivation ? - et je ne force pas quand je vois qu'elle est très fatiguée. Pour les douleurs de ton fils, il se peut qu'elles soient tout simplement dues à la croissance. Mais un bilan avec un médecin de sport est une bonne idée. Par contre, pour un bon sur Paris, je ne peux pas t'aider.
N_E_M_O
Supporter
Supporter
Messages : 269
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 22:57

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par N_E_M_O » dim. 8 déc. 2013 17:33

Bonjour,

Je ne suis ni père, ni expert en natation, mais je me permet d'intervenir parce que je n'ai rien d'autre à faire que de discuter sur les forums :)

Pour la douleur à l'épaule, personne ici ne pourra deviner de quoi il s'agit. Pour moi le bon sens c'est d'aller voir un médecin, surtout si ça dure depuis un moment et que ça ne s'améliore pas. Et aussi en parler à l'entraineur.

Pourquoi ton fils s'entraine autant ? Ça me semble beaucoup sans horaires aménagés. Il y prend du plaisir ?
Oldswimmer
Supporter
Supporter
Messages : 2201
Enregistré le : ven. 8 oct. 2010 15:34
Niveau : UP and DOWN
Localisation : Pyrénées Orientales

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par Oldswimmer » dim. 8 déc. 2013 18:45

Bonjour
Je ne suis pas étonné qu'il soit fatigué !! 4 séances d'entrainement de 4000 mètres. Donc je présume, après la journée de collège,ou il a du se lever tôt, être attentif en classe, certains jours, il a certainement EPS dans la journée. Le soir,il a des devoirs , des cours à apprendre..
Et tout cela avec aussi la croissance, le bouleversement hormonal du à la puberté ou prépuberté. Le coté social aussi qui commence à prendre un peu d'importance.
Sans horaires aménagés, c'est beaucoup trop pour un jeune garçon. Calculez combien d'heures il passe en dehors de la maison..combien de temps il peut consacrer à se détendre, à ne rien faire . Combien d'heures de sommeil ? La cinquième est une classe charnière. On commence à demander aux élèves un peu plus de réflexion , de travail personnel.
Il faudrait en parler avec votre fils, lui demander comment il se sent, voir aussi si son travail scolaire ne souffre pas trop. Les enfants ont des capacités de récupération physique incroyable mais...attention quand même. Et si il souffre de l'épaule, ne tardez pas à consulter.
H2O
shut up and swim
Supporter
Supporter
Messages : 402
Enregistré le : jeu. 18 avr. 2013 21:06
Niveau : Chmpt deFrance UGSEL
Localisation : Lille

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par shut up and swim » dim. 8 déc. 2013 20:17

Hou la :shock: oui je trouve aussi que c'est beaucoup trop !

Si il fait des compétitions et qu'il a de bons résultats, pourquoi ne pas vous renseigner pour qu'il fasse sport étude ? Il pourrait avoir des horaires aménagés !
Les mecs jouent au foot, les hommes au rugby, les Dieux font de la natation
domi94
Supporter
Supporter
Messages : 93
Enregistré le : mer. 21 juil. 2010 10:03
Localisation : Val de Marne

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par domi94 » lun. 9 déc. 2013 13:22

Si tu habites l'est de paris et que tu recherches un médecin du sport qui connais bien la pathologie du nageur il y a une solution simple :le département médical de l'insep dans le bois de Vincennes qui reçoit aussi bien les sportifs de l'insep que le public .
http://www.insep.fr/FR/prestationsdeser ... fault.aspx
MADC
Supporter
Supporter
Messages : 125
Enregistré le : mer. 7 sept. 2011 14:20
Niveau : comme je peux
Localisation : Paris

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par MADC » lun. 9 déc. 2013 14:21

merci à vous tous pour vos réactions et vos conseils, en fait moi je n'ai jamais fait de sport comme ça (je flottouille, j'aime ça, mais on ne peut pas parler d'entraînements !) donc je n'ai pas d'éléments de comparaison pour savoir si ça fait beaucoup ou pas...
pour répondre à jaja 63 nous aussi on a le problème des horaires, les entraînements sont entre 18 et 20h, c'est là que les lignes sont dispo (à Paris c'est très dur d'avoir des lignes, trop de demandes...)
pour sports études, on ne l'a pas exclu mais son établissement scolaire (où il se plaît) ne propose pas les horaires aménagés, donc on veut voir comment tout ça se développe avant de prendre la décision de le changer de collège, ce qui le couperait d'une partie de ses amis (et à cet âge là c'est important, les copains)
merci aussi pour le conseil de voir avec l'INSEP je ne savais pas qu'ils prenaient du public extérieur, c'est une bonne idée je vais les appeler
:+
*** celui qui connait les autres est perspicace, celui qui se connaît est intelligent ***
N_E_M_O
Supporter
Supporter
Messages : 269
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 22:57

Re: Entraînement garçon de 12 ans

Message par N_E_M_O » lun. 9 déc. 2013 15:37

"je n'ai pas d'éléments de comparaison pour savoir si ça fait beaucoup ou pas..."

A mon avis, ce n'est pas forcément beaucoup "physiquement" s'il a pris l'habitude de s'entrainer comme ça. J'ai cotoyé pas mal de jeunes et vieux boxeurs en thailande qui s'entrainaient beaucoup beaucoup plus que ça et ils se portaient très bien (et aussi en France des sports études dans différentes sections). Mais on ne peut pas se fier à son expérience personnelle pour tirer ce genre de conclusion. Pour vraiment le savoir, il faudrait se fier à des études statistiques qui évaluent les incidences à long terme d'un tel entrainement sur le développement de l'enfant. Si c'était mon enfant, je prendrais quand même la peine de faire une petite recherche. Mais bon on peut se dire qu'en France on a suffisamment de régulations pour que la santé de nos enfants soit protégée.

La ou je trouve que ça fait peut-être beaucoup, c'est par rapport à l'école. Le temps d'aller à la piscine, de se changer, de s'entrainer, les compétitions de temps en temps etc... Il ne doit plus rester beaucoup de temps pour les devoirs et pour autre chose, surtout que la natation n'est pas l'activité la plus sociale qui soit. On se demander si le jeu en vaut la chandelle.
Répondre