Continuer à progresser

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Répondre
Ledniw
Messages : 4
Enregistré le : mar. 6 nov. 2018 15:08

Continuer à progresser

Message par Ledniw » lun. 19 nov. 2018 09:46

Salut à tous,
Je me suis présenté récemment ici -> viewtopic.php?f=11&t=9859

Pour en dire un peu plus, je ne fais que de la brasse et du crawl lors de mes séances (80% crawl 19% brasse 1% dos), et mon objectif est de progresser en crawl en vue de triathlons M (1500m natation eau libre)
Mes progrès ont été très rapides au début (impossibilité de tenir plus de 25m crawl, puis en quelques semaines 1000m crawl et maintenant près de 9 mois plus tard, je peux nager le crawl pendant 3000m à 1:50/100m sans trop de difficulté)

Au niveau de mes chronos, je peux faire 17' au km, ou 6'20" au 400m (en donnant tout), ou je peux nager détendu à 1'50/100m. Cela en bassin de 25m, sans culbute (que je ne sais pas faire)

Mon problème est qu'après avoir vu des progrès significatifs de séance en séance, je ne vois depuis un mois plus vraiment de progrès au niveau du chrono. Pour le contenu de mes séances, je varie les rythmes, les intervalles, les temps de récup... et je nage en moyenne 3 fois par semaine (dont une fois en club) entre 2 et 4km par séance (suivant le temps dispo).
J'imagine qu'il n'y a pas de recette miracle pour continuer à progresser, et que sans me voir en vidéo (je n'ai pas encore eu l'occaz de me faire filmer) vous aurez du mal a mettre le doigt sur ce qui cloche, mais si toutefois vous avez des conseils à partager je suis preneur !
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 872
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Continuer à progresser

Message par aquacole » lun. 19 nov. 2018 17:14

Il est logique de progresser très vite au début lorsqu'on part de rien (ou pas grand chose ;--) ) mais la vitesse de progression ralentit au fur et à mesure des progrès.
Stagner depuis un mois ne s'appelle pas vraiment stagner.
Tu as déjà fait d'énormes progrès très rapides.
Il y a des plateaux de progression, voire même des moments de régression, c'est normal.
Tu peux déjà varier un peu plus les nages lors de tes entraînements, même si tu ne les utilises pas en triathlon.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
dams
Messages : 23
Enregistré le : sam. 8 sept. 2018 16:29
Niveau : Moyen
Localisation : Liban

Re: Continuer à progresser

Message par dams » mer. 21 nov. 2018 07:03

Difficile à gérer ces périodes de plateau plus ou moins longues... Cela faisait 2 mois que je me tapais la tête contre les murs car je ne comprenais pas pourquoi malgré mon investissement grandissant, je n'améliorais pas mes temps.

La semaine dernière, j'ai fait un chrono (après une bonne nuit de sommeil) et là boum 12" de gagnées sur le 750m, 37" sur le 1000m et 27" sur le 1500m. Encore très loin de mon objectif mais ça remotive...

Bref, j'ai pas trop de conseils à donner d'autant plus que je suis 'débutant, mais je me résous à croire qu'il n'y a que le travail qui compte et remettre 100 fois son ouvrage sur le métier.

Cela dit je me pose la question, dans tous les sports la progression passe par des entraînements (presque une lapalissade), pourquoi avec la natation, je ne comprends pas pourquoi il est si difficile d'atteindre des objectifs. Je pense que je sous estime ce sport, qui me le rend bien en m'offrant d'intenses moments de frustrations mais aussi parfois de fortes poussées de dopamine (plus que dans n'importe quel autre sport que j'ai pu pratiqué).
Because swimming matters.
Miclio
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 18 janv. 2018 22:48

Re: Continuer à progresser

Message par Miclio » sam. 24 nov. 2018 14:45

perso je vois la natation comme un sport essentiellement technique.
Faire du volume c'est comme à la gratte ou tout autres instruments: le truc c'est de jamais faire n'imp.
Si tu joue un morceau entier tu le joues "bien" (aussi bien que tu peux), idem avec des exercices ou des morceaux à la suite: tu travailles à maintenir la correction, tu développes les bons automatismes, les bons muscles, etc.

Le volume comme j'en vois beaucoup faire c'est l'antithèse d'un concept comme "don't practice mistakes".

Pour ce qui est cardio, je ne vois rien de spécifiques à la natation et d'ailleurs c'est pas la meilleure idée de développer ça dans l'eau au détriment de ce que j'ai dit au dessus. Au temps pour le sprint il y a un travail spécifique en hypoxie que sur l'endurance avec une technique de respiration correcte à mon sens non.

Comme instrument, selon ce qu'on vise c'est un investissement au long cours et le travail mal fait peut carrément hypothéquer les chances d'arrivée à ses objectifs. C'est très dur de casser les habitudes prises sur des dizaines voire des centaines de milliers de répétitions...
Avatar du membre
andre
Supporter
Supporter
Messages : 657
Enregistré le : ven. 26 déc. 2014 20:11
Localisation : provence

Re: Continuer à progresser

Message par andre » dim. 25 nov. 2018 08:22

1'50 aux 100 m
17' au km
si tu améliore sur 100 m ça devrait suivre sur 1 km ou plus mais 17 c'est déjas bien!
peut etre une preuve qu'il manque de la technique ?
sur une longue distance c'est bien mais ça manque sur le 100 m
je reprendrais la nage en technique puis en nage lente pour la tenir le plus longtemps possible
Ledniw
Messages : 4
Enregistré le : mar. 6 nov. 2018 15:08

Re: Continuer à progresser

Message par Ledniw » lun. 26 nov. 2018 13:10

Il me manque de la technique, c'est certain et j'en suis bien conscient. Le problème c'est que l'heure "Club" se résume souvent à des exercices donnés, et très peu de conseil personnalisé du coach (forcément, avec une grosse dizaine de nageurs à gérer, il distille comme il peut, je ne lui jette pas la pierre mais on est loin du cours particulier).

Je sais notamment que ma poussée n'est pas suffisante, que je ne vais pas bien jusqu’à la cuisse. Je m'applique autant que possible à le faire lorsque je nage, quelque soit mes séries, mais je ne peux pas faire plus. Si mon geste n'est toujours pas bon, tant que l'on ne me l'aura pas dit, je serai contraint de le reproduire.

Donc j'entends bien les arguments "faire bcp de volume en reproduisant ses erreurs est contre productif", mais du coup, que faire ?
Sur un 100m allure lent, je nagerai plus proprement que sur un 2km c'est évident. Et sur du sprint j'aurai probablement encore plus de défauts. Faut-il pour autant arrêter les long intervalles ou l'intensité ?
Répondre