Politique financière des clubs suite aux fermetures

Thèmes abordés : enseignement de la natation en club ou à l'école, diplômes des métiers de la natation (BNSSA, BEESAN, BPJEPS...), droit du sport...
Répondre
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5720
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par Matthieu » mer. 5 mai 2021 07:39

Bonjour,

J'ouvre un sujet sur la politique de compensation des clubs suite aux interruptions forcées des années 2020 et 2021.

Comment cela se passe-t-il dans vos clubs? Y a-t-il des avoirs ou des remboursements de cotisation?
Quelle est la communication sur le sujet?
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1732
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par Leela » mer. 5 mai 2021 08:49

Chez nous, pas de communication particulière mais on avait eu droit à une petite réduction de la cotisation 2020-2021.
Pas d'idée de ce qui est prévu pour la prochaine saison.
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 1041
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par aquacole » mer. 5 mai 2021 11:55

Chez nous pas de remboursement, ce qui a permis de continuer à rémunérer intégralement les salariés, sans faire appel aux aides gouvernementales.
Ils ont établi des séances de PPG à distance, accompli du travail administratif, rangement, organisation.
Et donné quelques séances lorsque c'était possible (bassin extérieur).
Pas de réduction non plus en début d'année mais pas d'augmentation non plus.
Nous sommes une association, les adhérents paient une cotisation annuelle, ils n'achètent pas un bien marchand.
Nous envisageons quand même une réduction pour ceux qui renouvelleront leur adhésion l'année prochaine.
Le dilemme est le suivant : pas de réduction, pas assez d'adhérents, pas d'argent : le club coule et on licencie ; ou on fait une réduction, pas assez d'argent, on coule et on licencie.
Nous sommes malgré tout optimistes et envisageons même de nous développer grâce à un complexe nautique tout neuf qui a été sous employé depuis son ouverture en septembre 2020.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
3cafes
Messages : 105
Enregistré le : lun. 28 sept. 2015 10:20
Niveau : Master C5
Localisation : Périgueux

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par 3cafes » jeu. 6 mai 2021 10:29

Chez nous on calcul un montant pour chaque nageur. Celui-ci est basé sur le nombre de semaines sans entraînements. On déduira du remboursement le coût de la licence qui n'aura bien entendu pas été remboursée par la FFN.
A partir de ce montant trois possibilités s'offrent à l'adhérent.
_ faire un don au club (déductible des impôts)
_ demander le remboursement.
_ demander un avoir sur la saison prochaine.
On croise les doigts pour la saison prochaine car le club vit à plus de 90% des cotations des adhérents.
Pour info on a repris les entraînements en plein air depuis 3 semaines maintenant.
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1771
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par valdes » jeu. 6 mai 2021 15:20

Merci @Matthieu pour l'ouverture de ce post

C'est en effet une grosse question que je me pose.

Perso, l'adhésion au club de Natation ou la carte à l'année, c'est 200 euros. Je ne l'ai pas reprise. Je ne savais pas ce qui allait se passer.

L'an dernier, le club de natation a fait tout son possible et les parents aussi. Acheter les combinaisons de natation. D4 dévalisé et imprévoyant. Les parents qui transportent les enfants et ne peuvent pas stationner sur la plage (vous vous rappelez le truc immonde des plages dynamiques). Les MNS qui cherchaient à réchauffer les enfants et les faire nager ensuite dans une eau à 15 °C


Cette année, c'est bien pire. Je sais que le club de Natation, fait des entraînements en mer. L'eau est encore à 11-13 °C. Ces gens, ces parents, ces sportifs petits ou grands sont admirables. Ces assos sont admirables. C'est le tissu de notre environnement qui est en train d'être détruit.

Ici le club de natation a déployé des moyens extraordinaires pour les enfants interdits de piscine.
Imaginez vous êtes un enfant, amoureux de natation.
Dur dur. Plus dur que pour nous les adultes.

Donc les MNS ont multiplié les sorties en mer, éventuellement pour les non frigorifiés, les sorties course à pied, les sorties VTT
Merci les entraîneurs, les parents, les enfants

Ceci étant, je doute que les adhésions croissent en 2021-2022. C'est dommage, ces entraîneurs, bénévoles ou pas. Ce sont des emplois.
Ces équipements, combines de natation, VTT, ce sont aussi des emplois

Hier, je m'apprétais à renouveler mon adhésion au club d'athlé tellement tout ces bénévoles, le travail qu'ils font tous pour nous motiver.
C'est admirable.
150 euros la cotise dont sans doute 80 euros à la FFA

Maintenant que l'on me parle de pass sanitaire. Je m'inquiète. Sérieux et c'est pour quand l'étoile jaune.

Sinon, à défaut des 150 euros, je verserais 100 euros de dons à mon club d'athlé. Je m'y suis engagée. Le travail des entraîneurs bénévoles, ce qu'ils ont fait, c'est simplement admirables.

Si j'ai été vaindicative sur un autre post, vous voudrez bien m'excuser. Mais il ya 20 ans, je pesais 42 kg pour 1m66. Le sport m'a guéri de ma maladie et le voir mettre de côté, alors que le sport, ça peut-être aussi un soin. Personnellement je m'insurge de cela. C'est grâce au sport que je n'ai pas été de nouveau hospitalisée l'an dernier.

Le sport guérit
Et souvent le sport c'est du bénévolat. Sachons les remercier toutes ces personnes bien meilleures que nos sachants.

Donc pour moi, c'est la cotisation dont 1/3 va à la FFA qui n'a strictement rien fait pour les coureurs
Sinon 100 euros de dons directs à mon club. J'avoue que l'option 2, m'enchante plus. Mon club pourra faire ce qu'il veut de mes 100 euros.
Mon club d'athlé et tous ces bénévoles sont merveilleux. Je dirais pareil pour les clubs de natation.

On a le choix du don, sans le passage par les Fédés qui, avouons le, ne nous ont guère défendu ... Malgré des JO dans 3 ans.

Peut-être faut-il donner directement au club sans passer par les Fédés.
Ces dons sont possibles et non contraîgnants. Personnellement pour l'année 2020-2021, j'incline pour le don. Sur 100 euros de dons, me club touchera 100% sur 150 euros de cotisations, mon club touchera 100 euros. Les fédés n'ont rien fait pour nous, tous les sportifs dits loisirs qui sommes un nombre considérable. Elles méritent peut-être une leçon ?

Je veux aider mon club
Je ne veux pas participer à cette mascarade de Paris 2024, mascarade à laquelle on va bien sûr payer avant après.
En clair je veux que mon argent aille à mon club, pas à une Fédé lointaine qui ne fait rien pour moi. Mon club, mes amis, les bénévoles, cela, c'est le plus important à mes yeux
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5720
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par Matthieu » ven. 7 mai 2021 11:37

J'ai ouvert ce sujet parce que je vois qu'au niveau de la communication du ministère ou des fédés, et donc ensuite de certains clubs, j'ai l'impression qu'on recourt souvent à des arguments simplistes ou moraux, et pas forcément exacts.

La première chose à faire serait d'évaluer les dépenses qui n'ont pas pu être couvertes par des aides.
Certaines associations ont des pertes très limitées (voire nulles), d'autres beaucoup plus importantes. Cela dépend de la structure des activités, comment elles sont organisées, de ce qui a été maintenu, etc.
En tout cas, les pertes sont gérées complètement différemment en association et en société commerciale :
- Une société commerciale, quand elle fait des bénéfices peut les redistribuer à ses gérants ou ses actionnaires. Mais ce sont aussi eux qui perdent de l'argent quand il y a des pertes (jusqu'à la faillite et la perte de tout le capital investi)
- Une association ne fait pas de bénéfices et les adhérents payent donc leur activité "comptant". En contrepartie, quand il y a perte, les adhérents doivent les assumer solidairement. Ils peuvent aussi avoir constitué une réserve préalablement et taper dedans ce qui revient au même.
Le tout est que ce soit transparent, car on ne peut pas demander aux gens d'assumer les pertes sans information précise.

Ensuite, si les pertes ne sont pas totales, alors il faut discuter avec les adhérents de l'emploi des ressources inutilisées.
- une partie peut être utilisée pour pérenniser l'activité si c'est pertinent.
- ou sinon cela peut faire l'objet d'un remboursement ou d'un avoir.
Ca normalement, c'est un choix démocratique.

En fait, ce serait très important en ces circonstances de se suivre une logique associative.
Dans les petits clubs, ça se met en œuvre naturellement. Dès le projet prend de l'ampleur, ça devient plus difficile.
Avatar du membre
Tadanobu
Supporter
Supporter
Messages : 386
Enregistré le : sam. 7 oct. 2017 21:59
Niveau : Moussambani

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par Tadanobu » ven. 7 mai 2021 12:25

Dans mon club de nage, la situation est idéale et ça a été vite torché en AG:
- il n'y a pas eu assez de cotisations (la moitié de d'habitude) pour couvrir les dépenses du club, qui sont à 85% le salaire de l'entraineur; 10% les cotisations FFN.
- mais comme le salaire de l'entraineur a été pris en charge, les coffres sont pleins
- donc les cotisants auront un remboursement correspondant.
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 1041
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par aquacole » ven. 7 mai 2021 19:11

Matthieu a écrit : ven. 7 mai 2021 11:37 En contrepartie, quand il y a perte, les adhérents doivent les assumer solidairement
? Je n'ai jamais vu une association demander une rallonge en fin d'année en cas de déficit budgétaire.

Le problème de mon club n'est pas l'état actuel de la trésorerie.
Nous avons encaissé les cotisations, réglé les licences, payé les salariés, comme d'habitude.
Mais il n'y a pas eu de frais de compétitions, engagements, déplacements, stages, heures supplémentaires.
Donc les caisses sont (modérément) pleines.
Le problème se posera peut-être l'année prochaine.
Et je persiste à dire qu'une cotisation à une association n'est pas l'achat d'une prestation.
De plus les cotisations font souvent l'objet d'aides (chèques vacances, bons CAF, etc) et sont prises partiellement en charge par les comités d'entreprise.
Combien rembourser dans ce cas ?
Par contre on peut proposer une réduction l'année prochaine pour les réadhésions.

Aucun texte juridique n'oblige les associations à rembourser tout ou partie de la cotisation à leurs adhérents qui n'ont pas pu bénéficier des activités proposées par l'association.
La cotisation représente la participation des adhérents au fonctionnement de l'association et non une « avance » sur des prestations déterminées qui seraient dues par l'association.
Par conséquent, un adhérent qui cotise à une association qui organise des activités artistiques ou sportives ne paie pas une prestation de services mais contribue à un projet associatif global, qui lui permet notamment de participer aux assemblées générales ou encore d'être électeur et éligible aux instances dirigeantes de l'association.
Un remboursement total ou partiel de cotisation n'est donc pas obligatoire s'il n'est pas inscrit dans les statuts ou le règlement intérieur de l'association.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Ayekoul
Messages : 266
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par Ayekoul » dim. 9 mai 2021 17:16

Dans mon club, ils ne remboursent pas mais ils ont fait une ristourne pour l'inscription l'annee suivante. Ils ont explique clairement d'ailleurs, dans les termes du contrat aussi. L'argent doit de toute facon payer les salarie quoiqu'il arrive, et je le comprends parfaitement. Pas mal de gens dont moi, ont refuse la ristourne et paye plein pot pour soutenir l'association. La presidente est hyperactive, pendant le temps ou les bassins etaient fermes, elle organisaient des video conf technique, et des seances plein air de preparation a sec dans des stades pour les enfants etc.
La elle a reussi a caser tous les adultes et enfants dans la semaine et les samedis. Mieux, elle a negocie avec la piscine d'avoir 9h-10h le mercredi matin le bassin reserve exclusivement aux adherents, en mode nage libre sans coach. Pour ceux qui teletravaillent comme moi, je me tate a venir nager 30min et rentrer chez moi commencer le boulot a 10h, quitte a finir plus tard
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5720
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Politique financière des clubs suite aux fermetures

Message par Matthieu » dim. 9 mai 2021 23:01

Sur ce sujet, ce texte d'une ligue de badminton est très intéressant : https://badminton-aura.org/2020/11/02/l ... ossibilité.

Je trouve qu'il fait bien la part des choses entre le légal d'une part, et ce qu'il est logique de faire en association d'autre part.
Répondre