Comment on apprenait aux enfants à nager dans les années 60

Thèmes abordés : enseignement de la natation en club ou à l'école, diplômes des métiers de la natation (BNSSA, BEESAN, BPJEPS...), droit du sport...
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1749
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années 60

Message par valdes » lun. 15 mars 2010 07:32

Lorsque j'ai eu sept ans, mes parents, très mauvais nageurs, ce sont dit "tiens, on va mettre les gosses à la piscine cette année". A l'époque c'était assez rare et plutôt onéreux. La seule piscine couverte de la région était à 45 kms de la maison. J'y suis donc allée avec mon frère et ma sœur. On nous a d'emblée collé deux ceintures de six bouchons, plus une énorme chambre à air noire autour de la taille et une planche dans les bras. Probable que les maîtres nageurs de l'époque avaient de gros doutes sur la flottaison du corps humain. Le problème, c'est qu'avec tout ça autour de la ceinture d'une petite môme aussi grosse qu'une crevette, impossible d'apprendre à nager. C'était plutôt une sorte de flottage de petits loupiots avec des petits mouvements de jambes et de bras. La tête hors de l'eau bien sûr. Séance après séance, on enlevait d'abord le gros pneu. Ouf ça fait du bien et puis un, deux, trois, quatre flotteurs... jusqu'à la fin du dernier bouchon de la double ceinture et la planche.
Dans les dernières séances, on était supposé savoir nager et nous devions tous sauter dans le grand bain, sans rien, afin d'accomplir la traversée des 25 m en brasse tête hors de l'eau. Aucun apprentissage de regarder sous l'eau, de se sentir bien dans l'eau ou d'exercice à faire dans le petit bassin. Pas de formation de groupe d'âge ou de niveau non plus.
Le jour où l'on m'a enlevé tout cet ajout de flottaison, je n'ai pas pu sauter. J'étais complètement tétanisée sur mon plot et c'est le môme derrière moi (sale gosse si je le retrouve un jour ...) qui m'a poussé. Après cinq mètres et cinq tasses d'eau de javel avalée (j'étais déjà accro au goût apparemment), je me suis agrippée au bord, comme un naufragé à un morceau du Titanic qui vient de couler. Impossible de me le faire lâcher. Je crois bien que je hurlais aussi quelque chose du genre "j'ai peur, j'ai peur, au secours". Le maître nageur est arrivé avec sa perche et m'a incité à m'éloigner du bord (« non mais ça va pas la tête ») et comme je n'obéissais pas (déjà une règle chez moi), il m'a poussé avec sa perche, puis l'a retiré de l'eau et, là, a découvert avec stupeur que j'y étais restée accrochée.
Je ne lui ai pas laissé le temps de dire quoi que ce soit. Très vite, j'ai sauté sur le bord de la piscine, couru comme une dératée m'enfermer dans les toilettes du vestiaire où je suis restée un moment qui m'a paru très très long. Tout le monde est venu frapper à la porte afin de m'inciter à ouvrir et à sortir "mais, tu ne risques rien" ("oui oui c'est cela, cause toujours !") sans que j'obéisse. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps et j'ai seulement réagi lorsque ma grande sœur est venue me dire que tout le monde était parti et que l'on allait éteindre les lumières.
J'étais tellement bouleversée ce soir là, que j'ai laissé mon petit sac de piscine avec ma serviette de bain, mon unique maillot et le bonnet floqué avec la petite marguerite dessus dans l'autobus du retour. Une bonne raison pour ne jamais plus y retourner. Bien sûr, je me suis fait copieusement sermonnée une fois rentrée à la maison.
L'année suivante, mes parents m'ont demandé quel sport je voulais faire. J'ai dit la natation. Ma mère m'a demandé si je me foutais d'elle, mais j'étais super sérieuse, je voulais vraiment recommencer l'expérience. J'ai finalement été inscrite au club de gymnastique local et j'ai pratiqué cette discipline pendant pas mal de temps. J'aimais bien.
J'ai attendu 40 ans pour finalement retenter l'expérience en natation. Quel dommage pour les années perdues, mais quelle joie de découvrir ce sport et les nouvelles techniques d'apprentissage actuelles qui n'ont plus rien à voir avec celles, totalement calamiteuses, du passé.
Et vous, quels sont vos souvenirs, bons ou mauvais, de votre première expérience de la natation ? :titanic:
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
nicky
Supporter
Supporter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 13 juin 2009 15:05

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par nicky » lun. 15 mars 2010 09:41

C'est exactement ce que j'ai connu mais j'avais plus de 7 ans mais la méthode :roll: une torture !
nous étions un groupe de 20 ou 25 personnes et à la 2ème leçon le mns nous fait sauter du grand plot, j'étais tétanisée, j'ai compris qu'il voulait nous tester et à partir de cela il ne s'occupait que des personnes qui avaient sauté et qui avaitent déjà qq notions de base de la natation et nous on se gelait au bord de bassin :pleure:
Dégoutée je n'y suis jamais retournée et ensuite la piscine a fermé pour vétusté sécurité etc... et plus de piscine pendant plus de 20 ans!
et voila que l'année dernière une nouvelle piscine très moderne a ouvert ses portes avec des mns super, formés pour comprendre les apprentis avec des méthodes supers! :+
je me suis donc jetée à l'eau mais à 60 ans, je dis comme toi: que d'années perdues :siffle:
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5683
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par Matthieu » lun. 15 mars 2010 09:54

On avait organisé un sondage il y a quelques temps (debutant-f6/topic176.html) où d'ailleurs il y a eu malheureusement pas mal de récits comme le tien. Malgré le fait que l'on soit sur un forum de nageurs, 2/3 des personnes gardent un mauvais souvenir de leurs premiers cours de natation.

Ton sujet s'intitule "Comment on apprenait aux enfants à nager dans les années 60", espérons en tout cas que cela appartienne effectivement au passé. Et bravo d'avoir retenté l'expérience. :+
nadr
Supporter
Supporter
Messages : 625
Enregistré le : mar. 6 oct. 2009 15:34
Niveau : faiblard
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par nadr » lun. 15 mars 2010 10:49

le sondage Mathieu portait sur les cours de natation à l'école. Moi, je n'en ai jamais connu de toute ma scolarité. Parce que l'on habitait dans un petit village, que le collège ne proposait pas ce type d'activité ni le lycée ni après en formation post bac. Aujourd'hui, les séances de piscine pour découvrir l'eau sont généralisées pour les enfants de maternelle à primaire. :-d Heureusement, mes parents lors de vacances m'ont permis d'acquérir les principes de base de la brasse tête hors de l'eau et j'en ai guère de souvenir, mais cela a du assez bien se passer... Cela n'a pas été le cas de mon frère qui a eu un maitre nageur terrible du nom de Cerise qui a sévi pendant des années dans l'agglomération troyenne en envoyant des coups de perche pour soi disant aider les bambins à prendre de l'assurance (tu parles...).Je ne sais pas si c'était général à l'époque mais dans son cas il devait être retraité précoce de l'armée :siffle: s
Si je ne m'étais dis qu'il faudrait que quand même que je me bouge pour refaire un peu de sport régulièrement, j'en serais rester à ma brasse mémé voire un peu de dos... Mais j'ai été prise par le virus il y'a un peu plus d'1 an et pourvu que cela dure... Moi aussi je regrette de ne pas m'être jetée plus tôt dans le grand bain :roll:
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5683
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par Matthieu » lun. 15 mars 2010 12:00

nadr a écrit :le sondage Mathieu portait sur les cours de natation à l'école.
Je sais, c'est moi qui l'ai crée ;--)
Difficile cependant de ne pas faire le rapprochement entre les méthodes qui ont laissé de si mauvais souvenirs aux écoliers et l'expérience qu'a vécue ou plutôt subie Valdes (qui doit avoir eu lieu en école de natation non ?).

Dans les années 60, de nouvelles idées avaient pourtant été formulées mais elles ont mis du temps à s'imposer (voir Histoire de la natation à l'école)
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1749
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par valdes » lun. 15 mars 2010 16:37

@Matthieu

C'était bien dans un club de natation en région parisienne ; la méthode subie, a néanmoins appris à ma grande soeur et à mon grand frère à bien nager. Pour moi, non. Avais-je la tête plus dure ? Probable que j'étais bien trop jeune et que pour une première expérience, elle était beaucoup trop brutale :requin:
Cette année, en adhérent à un club, après 40 ans de peur de la piscine, j'ai pu constater avec une immense joie combien les anciennes méthodes avaient évolué. Plus rien à voir avec celles d'avant. Même pour les adultes, on a recours à des formes très ludiques qui semblent très bien fonctionner. Dans mon groupe de débutants, tout le monde a rapidement progressé et les gens viennent avec un vrai plaisir à ces séances de sport détente :20-20:
Une histoire qui finie bien ;--) :-d :))
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Darjeeling
Supporter
Supporter
Messages : 1244
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 12:32
Niveau : 4 nages
Localisation : Jamais loin de l'eau

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par Darjeeling » lun. 15 mars 2010 17:02

Je trouve assez extraordinaire ( dans le mauvais sens du terme ) qu'on ait pu laisser une gamine hurler et pleurer de trouille comme ça. :unhappy:
ça m'énerve d'autant plus qu'une activité physique quelle qu'elle soit est un prétexte à jouer, un moment ludique où l'enfant découvre autre chose que ce que peux lui apporter les bancs de l'école...
bien... tu as eu du courage de raconter cela. bravo. :))

Ceci étant, personnellement, je ne me souviens pas vraiment de mes tout premiers cours, j'étais petite, mais ceux que j'ai pris durant ma primaire se sont super bien passés.
Je savais déjà nager, donc c'est pas pareil. J'avais appris à faire le dos crawlé correctement, le crawl sans nager de travers et la brasse que j'adorais. On faisait de la planche, relativement nouveau pour moi, et la mns, au bord de la piscine, appuyait sa perche sur nos planches quand on y arrivait pas. J'ai appris à plonger :+ . On se mettait sur le plot, et on devait plonger par dessus la perche , ça, c'était un peu flippant par contre. J'avais la trouille de me prendre la perche sur la figure, mais bon ! lol
J'ai eu la chance d'avoir une prof très sympa,
voilà, c'était au tout début des années 90, et quand on sortait de la piscine, on allait faire un tour sur le stade, et on jouait à cache cache dans les buissons. Que de bons souvenirs. :love:

Plus tard, je confirmais mes acquis au lycée, pendant trois ans. De toutes les disciplines que j'ai faites à l'école, la natation reste celle qui m'a le plus offert. J'étais nullissime en sport à l'école, j'étais bonne en club. Il faut croire que même durant les années 90 la péda des profs de sport n'était pas au point.
Globalement, sauf deux prof : une en troisième et mon prof de terminale, le sport en classe, ce n'était pas sécurisant, pas formateur, pas intéressant, d'un niveau trop élevé, et nos profs ne tenait pas compte de nos angoisses.
Si vous avez des souvenirs de gamins qui vous ont poussé, moi j'ai des souvenirs de course de haies, où les haies m'arrivaient à la taille, de barres asymétriques où il fallait que je tende quasiment totalement les bras pour l'atteindre( alors quand à monter dessus sans aide et sans exo préalable comme le voulait la consigne... c'était galère), tout cela sous les yeux de profs qui semblait se moquer éperdument du gabarit de leurs élèves, et qui étaient très pressés de donner une note pour passer à l'élève suivant...(0 ou 20 quelle importance ?)

Tout cela pour dire que je crois que le problème est global. Je ne sais pas vraiment comment sont enseignés les disciplines sportives en cursus ETAPS ou en IUFM, mais ce que je ne comprend pas c'est leur pédagogie... des fois cela ressemble à full metal jacket... les armes en moins. :--
La vie c'est comme la bicyclette : il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre . A-Einstein
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1749
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par valdes » lun. 15 mars 2010 18:11

Tu as totalement raison Darjeeling, c'est pas le sport c'est le prof qui fait la différence. A la gymnastique, l'année suivante, la prof avait 7 ans de plus que nous. Tu calcules 8 + 7, elle avait 15 ans, ce ne serait pas autorisé maintenant.
N'empêche, elle adorait cela et c'est ce qu'elle nous a transmis, sans technique pédagogique spécifique, sa passion de la gymnastique. Elle prenait le temps de nous expliquer le mouvement, le faisait toujours elle-même pour nous le montrer. Le décomposait même avec des petits bonhommes sur des fiches en papier qu'elle nous faisait étudier.
En barre assymétrique, comme on se déchirait les os des hanches dans certains mouvements d'enroulé et de prise d'élan sur la barre inférieure, elle avait dessiné elle-même un patron de short et demandé à nos mères de nous en coudre avec du coton matelassé afin que l'on se fasse pas mal ... Comme quoi, même un enfant intelligent qui aime ce qu'il fait et qui veut partager cet amour avec d'autres est bien plus fort qu'un grand professionnel ...
En plus, le maître nageur était payé, la monitrice de gymnastique était une bénévole ....

Plus tard, elle est devenue une excellente entraîneur(e ?) cette fois-ci rémunérée. Sur ce coup là, j'ai vraiment eu de la chance.
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Darjeeling
Supporter
Supporter
Messages : 1244
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 12:32
Niveau : 4 nages
Localisation : Jamais loin de l'eau

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par Darjeeling » mar. 16 mars 2010 22:41

valdes a écrit :Sur ce coup là, j'ai vraiment eu de la chance.

effectivement... :+
je suppose,de toutes façons, qu'une passion grandit indépendamment des profs qui l'enseignent... Elle est au fond de soi, elle nait, on ne sait pas bien comment, et elle perdure, s'exprime, quel que soit les facteurs extérieurs.
Néanmoins je comprends qu'une mauvaise expérience puissent être responsable d'une aversion pour une discipline.
La vie c'est comme la bicyclette : il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre . A-Einstein
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5683
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Comment on apprenait aux enfants à  nager dans les années

Message par Matthieu » sam. 27 mars 2010 21:02

La voix du nord a publié un sujet similaire. Regardez la photo que leur a envoyé l'un des lecteurs :

La voix du nord
Répondre