La cour des comptes ausculte les piscines

Thèmes abordés : enseignement de la natation en club ou à l'école, diplômes des métiers de la natation (BNSSA, BEESAN, BPJEPS...), droit du sport...
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5371
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

La cour des comptes ausculte les piscines

Message par Matthieu » jeu. 8 févr. 2018 18:11

Un rapport de la cour des comptes se penche sur la gestion des piscines, leurs coût et le service public rendu.
Vous pouvez le trouver ici : https://www.ccomptes.fr/sites/default/f ... Tome-1.pdf
C'est facile à lire et ça a l'air très intéressant, je vais ici faire un résumé au fur et à mesure de ma lecture et peut-être ensuite un article sur le site.

Des équipements vieillissants, inégalement répartis sur le territoire

Offre de piscines globalement satisfaisante mais très mal répartie.
Les territoires périurbains sont mal lôtis, les quartiers prioritaires de la politique de la ville sont 40% en-dessous de la moyenne nationale pour le taux d'équipement.
Marseille a perdu 50% de son parc.
Le grand Londres aurait deux fois plus de bassins que le grand Paris avec des amplitudes horaires supérieures. Ce serait sympa d'avoir un Londonien ici pour confirmer !

Le rapport indique que les communes et les intercommunalités sont les acteurs principaux de la gestion de ces équipements.

50% des piscines ont été construites avant 1977, seulement 11% après 2004. Cela ferait 36 constructions de piscines par an en France d'après mes calculs (si on enlève les fermetures d'équipements, il ne doit pas rester grand-chose !)

Un fonctionnement et une programmation des équipements à repenser

"Les usagers souhaitent désormais bénéficier d’une offre d’activités diversifiée, incluant la pratique de la natation, mais également des espaces de détente et de loisirs."
Mais... les collectivités territoriales devraient définir, en lien avec les publics concernés, leurs priorités d’accueil, ce qui n'est pas fait.

Les départements, régions et l'Etat interviennent ponctuellement dans le financement des équipements mais sans schéma de programmation des équipements sportifs. Paradoxalement, les collèges et les lycées utilisent ensuite souvent les piscines sans participer aux coûts de fonctionnement.

Le financement de ces équipements, structurellement déficitaires, est inadapté
Aucune piscine examinée dans le cadre de l’enquête ne présente un résultat d’exploitation équilibré ou excédentaire. Motif : les recettes sont modérées par l’exercice de missions de service public, comme l’accueil des scolaires et des associations mais aussi par la nécessité d’instaurer une tarification attractive.

Le déficit va de 6 € par habitant et par an pour la commune de Conflans Sainte-Honorine (Yvelines, 35 213 habitants) à 124 € par habitant pour la commune d’Avesnes-sur-Helpe (Nord, 4 938 habitants). [Peut-être un cas exceptionnel étant donné la taille de la commune]. le déficit d’exploitation des piscines représente en moyenne 25 % de l’épargne brute des collectivités propriétaires [Présentation bizarre je trouve. Pourquoi ne mettent-ils pas ce déficit en rapport avec le budget global de la commune?]

Question du financement alors que dans certaines communes la majorité des utilisateurs sont extérieurs à la commune => échelon communal inadapté pour la gestion dans certains cas. Un échelon intercommunal favorise aussi la meilleure répartition des piscines et l'homogénéisation du prix d'entrée.

Depuis 2005, pour 30% des nouveaux équipements la gestion est confiée à une société privée. Cependant, ce mode de gestion n’est généralement pas choisi après une analyse comparative approfondie de ses atouts et de ses contraintes. De surcroît, le contrôle de l’exécution de ces contrats par les collectivités locales reste souvent superficiel.

La gestion de ces équipements complexes est difficile

Les contrôles des chambres régionales des comptes mettent en lumière la faiblesse des compétences techniques et financières mobilisées par les personnes publiques sur ces projets conduisant à un écart sensible entre les coûts prévisionnels et les coûts réels des travaux. Se font allumés : ALMEO/communauté de communes Avre, Luce et Moreuil, Plaine Oxygène au Mesnil-Amelot, la communauté de communes Hermitage Tournonai
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 313
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par aymeric » jeu. 8 févr. 2018 18:57

Matthieu a écrit :
jeu. 8 févr. 2018 18:11

Le grand Londres aurait deux fois plus de bassins que le grand Paris avec des amplitudes horaires supérieures. Ce serait sympa d'avoir un Londonien ici pour confirmer !
Je pourrais pas comparer puisque je ne connais pas Paris... mais je penses que c’est le cas puisqu’il y a au moins une piscine municipale : Leisure center par quartier sans compter que certains collèges ont leur propre piscine et des salles de sport privées ont aussi les leurs.
Les Leisure Center sont des équipements plurisportif incluant piscines financées par l’etat Et gérées par des entreprises à but non lucratif, ci joint une carte de Londres vous montrant les Leisure Centers vous permettant de comparer avec Paris:
https://www.google.co.uk/maps/search/Le ... z?hl=fr-gb
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1696
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par valdes » jeu. 8 févr. 2018 20:09

ca sent mauvais ça

la cour des comptes ne rend jamais d'autres verdicts que "ça coute trop cher", "ca sert à rien" etc.

ca va encore aller dans le sens de plus de privés, donc plus chers, etc.

on manque de piscine en France. Et les grands bidules ludiques blabla sont tous sauf rentables.

après les piscines, un audit de la cour des comptes sur les terrains de foot et aussi les ronds-points ?
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2003
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : C8-N3
Localisation : Morbihan

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par Aymar » jeu. 8 févr. 2018 21:09

Ce qui est intéressant dans ce texte c’est le parallèle entre les arguments de la Cour (des comptes) et les réponses des acteurs locaux. (D’ailleurs, qui nagent parmi eux ?).

On ne parle pas de la même chose.
La Cour propose d’augmenter le prix d’entree de 3€, et de faire payer tout le monde, en particulier les scolaires. Pour améliorer la performance de la gestion, l’intercomunalité proposerait la fermeture momentanée des équipements en fonction de leur fréquentation, par exemple. Les associations et clubs, qui aujourd’hui utilisent gratuitement les bassins devraient payer (si vous nagez en club 3 fois par semaine, aec une entrée ciblée à 8€, faites le calcul).

Les acteurs locaux parlent de service public et de pratique sportive, la Cour de loisir, centre aquatique. Pour la Cour il y a 13 millions de pratiquants en France, pour le ministre des sports 21.

Tout est dans l’objectif : une piscine est un établissement de loisir (comme une patinoire ou un bowling) ou bien un centre sportif avec mission de service public ?
DiSwim
Supporter
Supporter
Messages : 142
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2011 21:48
Niveau : niveau 2
Localisation : Sud Alsace

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par DiSwim » jeu. 8 févr. 2018 21:36

J'ai survolé ce rapport et soit il enfonce des portes ouvertes (oui une piscine est déficitaire, oui cela coûte moins cher de mutualiser...), soit il n'aborde pas les vrais sujets (qu'est ce qui pousse à faire appel au privé pour la gestion alors que cela coûte moins cher de le gérer soi même, conséquences de la décentralisation qui entraine une inégalité des territoires en fonction des priorités des élus...). Pour moi une piscine ne doit pas être rentable. C'est un investissement d'intérêt général de l'Etat pour l'éducation des jeunes et la santé par le sport de l'ensemble de la population. Je souhaiterais d'ailleurs que les piscines proposent aussi des salles de sport comme certaines le font à des tarifs abordables (cela éviterait le racket des salles de sport).
Ma piscine est gérée en direct par une communauté d'agglomération et elles est super bien gérée: propre, jamais de problèmes techniques, jamais de grèves. :+
Je voudrais aussi dénoncer les tarifs différenciés entre les employés de la ville, les habitants et les extérieurs. Chaque piscine est subventionnée en partie par l'Etat/l'Europe donc par tous...
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5371
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par Matthieu » jeu. 8 févr. 2018 22:14

Je crois que la phrase la plus importante du rapport (mais qu'on ne verra nulle part) est celle-ci qui concerne la délégation de service publique.
La participation financière [que verse la collectivité à la société privée qui gère la piscine] doit être limitée, dans le cas des services publics industriels et commerciaux, au financement des seules contraintes de service public imposées à l’exploitant. Ce soutien financier doit également faire l’objet d’une délibération motivée de l’assemblée délibérante. Dans la majorité des cas, les communes et les intercommunalités n’ont identifié ni la nature, ni le coût de ces contraintes de service public.
On construit des piscines (qui sont souvent les équipements les plus chers) mais sans avoir de véritables objectifs en termes d'intérêt général.
Finalement, assez vite, il ne reste qu'une vision comptable qui est nécessaire mais pas suffisante. Car deux piscines peuvent avoir le même déficit mais un impact sur l'intérêt général complètement différent.
Du coup, comme il n'y a que cette vision comptable, c'est un boulevard pour la délégation de service publique.

J'ai vu ceci aussi sur le site du Figaro :
Une gestion sous forme de délégation de service publique qui tend à se développer ces dernières années paraît plus adaptée, parce que plus précise et plus exigeante. C'est en tout cas ce que recommande la Cour des comptes en fin de rapport public.
Je n'ai absolument rien vu de tel ! Faut que je relise, ça me parait hallucinant d'écrire un truc pareil.
tête de phoque
Messages : 41
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 13:56
Niveau : barboteur confirmé

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par tête de phoque » jeu. 8 févr. 2018 22:54

La sacro sainte rentabilité… Les services publics doivent être rentables!
Ils ont réussi à le faire avec vos hôpitaux, ils y parviendront avec les piscines. L'équation n'est pas difficile à résoudre. On ferme les créneaux les moins attractifs, on gère le coup d'exploitation (comprenez on vire des maîtres nageurs) on propose des activités variées…
Certains ont déjà mis ça en place partiellement, le premier créneau à avoir sauté, c'est le perfectionnement sportif (l'entrainement des nageurs).
En clair une piscine où on nage de moins en moins. ensuite on regroupe les créneaux enfants de l'école de natation, ils nagent à 15 par ligne au lieu de 10…
Nous sommes loin de l'esprit du programme de construction des piscines Tournesol...
valdes
Supporter
Supporter
Messages : 1696
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 12:44
Niveau : Swimming cool
Localisation : Saint Brieuc

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par valdes » ven. 9 févr. 2018 07:20

Et de l'esprit de "LA PLAGE" à Pontivy. Piscine de plein air construite sous le front populaire pour offrir les loisirs de la baignade aux classes laborieuses pour lesquelles le train coûtait trop cher pour aller à la mer.

La municipalité a voulu détruire cette piscine afin de ne pas faire de concurrence à une nouvelle piscine sous gestion privée. Heureusement, les anciens se sont souvenus de leurs jeunesse à "LA PLAGE", les manifestations ont payé. La piscine n'a pas été détruire. Ouverte qu'en été ...

http://sauvonslaplage.over-blog.com/le- ... l-histoire


Et l'éducation, l'école, le savoir, ça doit être rentable aussi ? Nan j'demande parce qu'au train où on va ...
La natation n'est dangereuse que lorsque l'on manque le mur.
Club des Saumoneaux
Fafa
Supporter
Supporter
Messages : 103
Enregistré le : ven. 19 août 2011 23:01

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par Fafa » ven. 9 févr. 2018 08:16

Cette cour des comptes doit aussi coûter cher, il faudrait aussi se pencher sur sa productivité. Elle sert juste à déblatérer des tautologismes qui ne servent qu'a bénir les actions des gouvernements successifs: désengagement de l'état dans le financement ou encore externalisation vers le privé (radar, ecotaxe, autoroute, aéroport pour prendre des exemples encore chauds) , au profit de partenaires privés bien choisi (bref de la corruption).

Le rapport s'appuie sur des bilans financiers insincères, donc finalement comment conclure à un quelconque déficit?

Cela n'apporte aucune solution. Personnellement en tant que contribuable j'aimerais que les horaires soient élargit afin de permettre à ceux qui bossent, et donc paient des impôts pour financer ces équipements, soient plus accessibles et ne soient plus réservés principalement aux scolaires.
Dans ma commune la salle de muscu du gymnase est résevées aux gendarmes et pompiers...

Aussi pour avoir vécu en Irlande et au Royaume Uni Le concept des leisure center (piscine + salle de gym, muscu...) me semble un bon concept.
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 771
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Localisation : Loiret

Re: La cour des comptes ausculte les piscines

Message par aquacole » ven. 9 févr. 2018 08:37

On ne peut pas répéter sans cesse qu'il faut diminuer les dépenses publiques et le nombre de fonctionnaires, et se plaindre de la disparition des services publics.
Demander la diminution des impôts et l'augmentation des services publics.
Tout service a un coût, il faut le payer, directement ou indirectement.
Il s'agit d'un choix de société.
Le choix a à nouveau été fait démocratiquement il y a moins d'un an. Ce n'était pas le mien. Mais il ne faut pas s'étonner des conséquences.
On veut que tout soit rentable.
Une piscine n'est pas rentable.
Faire du sport régulièrement permet de mourir en meilleure santé.
Répondre