La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Thèmes abordés : enseignement de la natation en club ou à l'école, diplômes des métiers de la natation (BNSSA, BEESAN, BPJEPS...), droit du sport...
chatbiscotte
Supporter
Supporter
Messages : 1804
Enregistré le : sam. 20 août 2011 21:54
Niveau : phase dieselisation
Localisation : Florensac (Hérault )

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par chatbiscotte » sam. 14 avr. 2018 11:21

aquacole a écrit :
ven. 13 avr. 2018 21:47
Pas facile de déterminer à partir de quand l'effort est excessif, d'autant que cela varie selon les enfants.
Il y a des adultes qui ont souffert d'être trop sollicités enfants, et d'autres qui regrettent de ne pas l'avoir été et d'avoir abandonné sport ou musique.
On fait au mieux, comme pour beaucoup de choses dans l'éducation d'un enfant. :siffle:
c'est certain.... et si ce n'est pas pour le sport ce sera pour autre chose.
Ma mère n'a jamais voulu que je fasse de la natation quand j'étais jeune (parce qu'elle avait inscrit mon grand frère 4 ans avant et que c'était clairement trop pour lui :siffle: il s'endormait dans la voiture et elle le couchait tout habillé :D )
aquacole a écrit :
ven. 13 avr. 2018 21:47
@chatbiscotte : le crawl n'est pas une spé ? pourquoi ?
C'est ce que m'a dit mon fils ....pour lui c'est la nage de base....quand ils font des entraînements au tableau, il y a marqué NL ou SPE1 ou SPE2. après j'en sais rien moi ! :lol: je lui reposerais la question. :-d
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5598
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par Matthieu » dim. 15 avr. 2018 19:40

Le problème est que "s'entraîner peu" est forcément une donnée très relative.
S'entraîner peu, c'est souvent s'entraîner moins que le club d'à côté.
Si la justification de passer de 3 à 4 fois par semaine est de ne pas se retrouver dernier dans les compét, tu as intérêt à ce que le nageur du club concurrent ne décide pas de passer de 4 à 5 !
C'est une sorte de course aux armements.
chatbiscotte
Supporter
Supporter
Messages : 1804
Enregistré le : sam. 20 août 2011 21:54
Niveau : phase dieselisation
Localisation : Florensac (Hérault )

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par chatbiscotte » dim. 15 avr. 2018 20:12

:hello: Matthieu c’est exactement ce que je ressens ! On essaye en tant que parents de résister à cette pression, et surtout de laisser la natation à une place relative ! Il y a aussi l’école, les autres loisirs, les copains, la famille ! Et on insiste sur les progrès individuels, et sur le fait qu’on trouvera tjs plus fort !
sosso
Messages : 48
Enregistré le : mer. 29 nov. 2017 12:46
Localisation : nouvelle aquitaine

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par sosso » dim. 15 avr. 2018 20:31

aquacole a écrit :
ven. 13 avr. 2018 21:47

@sosso : pour moi, la spécialité c'est d'abord une facilité naturelle, qu'on travaille ensuite.
Mais j'ai lu un fil où il était dit que l'on pouvait repérer les prédispositions d'un enfant pour une nage à des particularités physiques.
Les entraîneurs pourront nous dire ça.

J'aimerais bien lire ca..
eaulibre
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 19 avr. 2018 21:55

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par eaulibre » sam. 21 avr. 2018 22:36

Bonjour,
J’ étais très étonnée quand l’entraineur de mon fils de 7 ans et demi m’a parlé des avenirs et de 4 entraînements par semaine. Je me suis dit que cela allait le dégoûter, l’épuiser et quels seraient les effets sur sa croissance. Nous avons opter pour 3. Je trouve que cela suffit largement à cet âge. J’observe que certains de ses copains en avenirs à 9 ans, font 5 entraînements par semaine et reviennent encore le week-end s’entrainer avec leurs parents. L’entraineur valorise pourtant l’évolution progressive. Il explique également que les enfants qui progressent trop vite en raison d’un surentraînement ont ensuite un importante période de stagnation qu’il est très difficile de surmonter.
Je trouve qu’il est très difficile de trouver le rythme le plus adapté en tant que parents entre la pression au club des autres parents et à contrario des personnes qui ne sont pas confrontés aux groupes compétitions quel que soit le sport et qui vous disent que c’est trop.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5598
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par Matthieu » mar. 24 avr. 2018 07:58

Ce qui transparaît un peu ici, c'est une différence entre un objectif de performance incarné par le club et un objectif d'épanouissement personnel recherché par les parents.
Pour vous, cela s'est réglé par une négociation sur le nombre de séances par semaine mais il n'est pas rare que cela débouche sur des tensions plus vives ou sur des ruptures. En plus, le nombre de séances par semaine est souvent un faux problème, la vraie question étant le contenu de ces séances.

Je n'ai pas de réponse définitive sur le sujet mais il y a quand même beaucoup de choses qui m'ont interpellées au fil des années :

- normalement, les deux objectifs ne devraient pas être opposés. Notamment si on met en avant la notion de progression personnelle.

- il y a le côté physiologique/développement de l'enfant mais on manque de données fiables sur l'entraînement des jeunes et, quand elles existent, elles sont mal connues. Tiens par exemple, je lis qu'eaulibre s'inquiète pour la croissance d'un enfant qui réalise 4 séances par semaine... eh bien il n'y a aucune recherche qui montre un impact sur la croissance. Par contre, il faudrait qu'il y ait des statistiques sur les pathologies qui peuvent survenir chez les jeunes. Là, la fédération aurait un rôle à jouer pour que les entraîneurs aient des données à communiquer et des points sur lesquels faire attention.

- d'autre part, il faudrait que les parents sachent, dès que leur enfant entre dans ce type de groupes, quel est le plan. Quelles évolutions on va avoir dans le nombre de séances et surtout dans leurs contenus au fil des années? Pour arriver à quel résultat au final? Les Canadiens ont l'air d'avoir 10 longueurs d'avance sur ce sujet, on voit des infos bien plus précises sur leurs sites avec parfois des guides complets pour les parents. D'un autre côté, il faut dire aussi que chaque parent dont l'enfant est engagé dans une pratique plusieurs fois par semaine doit impérativement aller aux réunions proposées et aux assemblées générales. Sinon, il ne risque pas de pouvoir comprendre le parcours proposé par le club.

- les clubs sont restés sur un modèle séparant compétition et loisirs, avec d'un côté quelques nageurs arrivant très vite à au moins 10h d'entraînement hebdo et de l'autre, la grande majorité qui nage 1h hebdo. Ce modèle est-il encore approprié? Finalement, on a l'impression que la natation n'a pas vraiment changé alors que les pratiques elles ont évolué. Du coup, souvent en club, on dirigeait certains nageurs qui souhaitaient une pratique régulière mais n'avait pas le niveau pour intégrer le groupe élite vers d'autres activités, plus ouvertes, comme le triathlon par exemple.

- Et dans tout ça, il faut écouter l'enfant avant qu'il ne trouve le moyen de se faire entendre d'une façon ou d'une autre.
eaulibre
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 19 avr. 2018 21:55

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par eaulibre » mar. 24 avr. 2018 19:41

Bonjour
Je pense que l’on va rester sur le même Rythme l’an prochain. j’observe en tout cas que mon fils réalise ses meilleures performances quand il est reposé après chaque retour de vacances après une semaine de pause. Donc pour moi s’adapter à l’enfant c’est aussi aider à la performance. Il est nécessaire d’observer son enfant car lui ne va pas forcément exprimer ses ressentis car son effort est valorisé. On parle souvent des enfants qui nagent pour faire plaisir à leurs parents mais plus rarement de ceux qui veulent faire plaisir à l’entraineur. Pour moi, mon fils aime la natation à envie de compétition mais il ne réclame pas plus d’entrainement alors on reste comme ça. J.ai su en effet que certains clubs pouvait rétrograder de groupe ou virer des enfants qui ne respectent le nombre d’entrainements établis par le club. Je trouve ça a horrible, n’oublions pas que la plupart de nos enfants n.atteindront jamais le haut niveau, soyons réalistes. Dans notre club, il y a beaucoup d’abandon à l.adolescence dans le groupe jeune.
Je trouve aussi que la limite minimum d.age pour passer le pass compétition est une bonne chose. Depuis septembre mon fils s’entraine sans pression, progresse techniquement et prends confiance en lui. Pourtant, il lui tarde la compet et l’entraineur l’aurait inscrit des cette année s’il avait pu.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5598
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par Matthieu » jeu. 26 avr. 2018 20:08

L'entraînement fonctionne si chacun (parent, enfant, entraîneur) est à sa place et communique. Or là tu as l'air de te positionner en tant qu'entraîneur et non en tant que parent.
Tu es la mieux placée pour évaluer une fatigue dans la vie quotidienne. Par contre, tu ne vas pas pouvoir analyser les performances (d'ailleurs ce que tu écris n'est pas valable pour un enfant de cet âge).
Il est tout à fait normal que le club ait ses règles, on ne fait pas un groupe avec des enfants qui nage 2 fois et d'autres 4 fois.
eaulibre
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 19 avr. 2018 21:55

Re: La natation de 6 à 12 ans - retour d'experience

Message par eaulibre » jeu. 26 avr. 2018 21:52

Je ne pense pas me positionner en tant qu.entraineur, je suis juste un peu inquiète, il faut dire que mon fils est encore très jeune. Je communique beaucoup avec l.entraineur et on est sur le même longueur d.onde. Le rythme a été mis en place suite à un commun accord avec lui (car mon fils est le plus jeune du groupe). D.ailleurs j.ai vu que certains gros clubs très bien côté niveau performance ne proposent que 3 cours par semaine chez les avenirs. L.entraineur trouve que ce rythme de trois fois est adapté et valorise notre régularité lors des entraînements. Sur le reste je n.interfere jamais sur les cours (je n.en ai d.ailleurs pas les compétences et puis cela pourrait discréditer l.entraineur)Je me questionne juste si la quête de performances de certains clubs ne leur fait pas oublier l.interet de l.enfant. Dans notre club, chez les avenirs certains ne viennent qu.une fois par semaine, ce qu’il ne plaît pas à l.entraineur et je me demande aussi pourquoi ils sont dans ce groupe. Après il les sépare en deux lignes d.eau de manière à pouvoir adapter son cours.
Après sur les clubs qui virent les enfants parce qu.ils ne viennent pas à tous les entraînements je peux comprendre avec les jeunes les élites. Sur les avenirs je pense qu.il faut un peu plus de souplesse car ce sont encore de jeunes enfants.
Répondre