Echauffement à sec

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Horry
Messages : 142
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 11:42
Niveau : C5

Echauffement à sec

Message par Horry » jeu. 23 févr. 2017 17:45

Bonjour,

Lorsqu'on fait une course bien après le temps d'échauffement dans l'eau, quels exercices sont à conseiller et combien de temps avant la course proprement dite ?

Dans mon cas présent je dois faire un 100m 4 nages pratiquement 2h30 après la fin du temps réservé à l'échauffement dans l'eau pour une compèt masters (j'ai 45 ans donc il me faut un peu de temps pour chauffer la bête), ensuite ma course suivante est 1h plus tard (100m crawl).

Que me conseillez vous sachant que hormis un bassin ludique (qui sera bondé vu le monde présent à cette compèt) il n'y a pas d’accès possible à l'eau pendant donc plus de 2h et que pour un 100m 4 nages il faut pratiquement tout donner dans chaque nage et être opérationnel dés le plongeon.

D'avance merci
Avatar du membre
portocéan
Messages : 171
Enregistré le : dim. 3 août 2014 20:15
Niveau : C9 faible
Localisation : Le Havre
Contact :

Echauffement à sec

Message par portocéan » jeu. 23 févr. 2017 20:54

Je ne vais te donner aucun conseil... car je n'ai pas la compétence... :)

Mais un fait constaté :

Je n'ai jamais vu Hugues Duboscq (brasseur haut niveau du CNH) se mettre à l'eau avant une compétition. Tout du moins au niveau régional et maintenant en Maîtres. Faisait-il pareil au niveau international (JO Monde Europe) ? je n'en sais rien. Mais à une étape de coupe du monde à Paris (G Vallerey) il n'avait pas non plus mouillé le moindre doigt de pied...

Alors donc un échauffement à sec doit pouvoir remplacer un mise en eau...
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 376
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

Echauffement à sec

Message par aymeric » jeu. 23 févr. 2017 22:20

Lorsque tu nages longtemps après l'échauffement dans l'eau, celui ci n'est pas vraiment fait dans un objectif d'échauffement musculaire mais plus pour se remettre à l'horizontale, travailler les appuis et les repères pour les virages qui sont très importants en 4 nages et rassurer les anxieux.
Pour l'échauffement avant la course, pour moi ça se fait une 5 à 10 minute avant la course, juste avant d'entrer en chambre d'appel. Ensuite continuer à bouger un peu pour ne pas se refroidir.
Pour ce qui est de l'échauffement à sec en soit, cela va dépendre de la personne, de ses besoins et de sa routine. le travail des épaules est obligatoire, rotation dans tous les sens et amplitudes, un peu de gainage ne fait pas de mal, perso j'aime bien les pompes, mais si tu n'es pas habitué à en faire, c'est peut être pas une bonne idée car ça te consommera trop. Échauffe les jambes par des sauts en augmentant l'intensité petit à petit, les adducteurs sont importants pour la brasse.
Le mieux serait de faire un test avant ton entrainement, fait 10 à15 min d'échauffement à sec, 5 de pause et c'est parti pour la nage. ensuite vois comment tu te sens dans l'eau. Mais as tu la possibilité de venir sur le bord 15 à 20 min avant ton entrainement?
Moi j'ai besoin de me sentir fort sur le haut du corps donc je prends du temps dessus, par contre 3 sauts à détente max derrière le plot et je suis bon.
Horry
Messages : 142
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 11:42
Niveau : C5

Echauffement à sec

Message par Horry » ven. 24 févr. 2017 10:09

C'est vrai que l'échauffement dans l'eau 2h avant a au moins l'intérêt de prendre ses repères pour les virages, c'est pour ça que je vais le faire, c'est pour moi indispensable, notamment pour le virage dos/brasse

Après dois-je attendre d'être peu de temps avant la course pour m'échauffer à sec sachant que j'ai 2h de battement ou dois-je réchauffer un peu la machine toutes les 30mn par exemple ? j'avoue n'en avoir aucune idée.
aymeric
Supporter
Supporter
Messages : 376
Enregistré le : mar. 10 nov. 2015 17:59
Niveau : patauge

Echauffement à sec

Message par aymeric » ven. 24 févr. 2017 10:27

Si tu fais ça, ça devient un marathon. Tu as juste besoin de bien t'échauffer avant ta course
Horry
Messages : 142
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 11:42
Niveau : C5

Echauffement à sec

Message par Horry » ven. 24 févr. 2017 11:16

ok merci bien
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 2067
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : C9-N3
Localisation : Morbihan

Echauffement à sec

Message par Aymar » ven. 24 févr. 2017 14:48

aymeric a écrit :Lorsque tu nages longtemps après l'échauffement dans l'eau, celui ci n'est pas vraiment fait dans un objectif d'échauffement musculaire mais plus pour se remettre à l'horizontale, travailler les appuis et les repères pour les virages qui sont très importants en 4 nages et rassurer les anxieux.
Comme le dit si bien ameyric, pour toute compétition (même si l'échauffement est peu avant la course), l'essentiel est pour moi de faire quelques longueurs, sans vraiment forcer, pour se sentir à l'aise dans l'eau. L'objectif est d'acquérir de bonnes sensations, dans une nage relâchée, maîtrisée et souple. Après cela le stress fera place à une bonne envie de nager :+

Quand à la possibilité de prendre ses repères sur un plongeon ou aux virages, c'est rarement possible avec 20 nageurs qui s'échauffent ensensemble dans la ligne dans des nages différentes :mrgreen:

Quelques assouplissements juste avant le départ et ... une bonne nuit de sommeil sont à privilégier.
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1951
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Echauffement à sec

Message par caro-line » dim. 26 févr. 2017 15:26

Petit truc que j'ai remarqué: l'échauffement dans l'eau peut se faire dans de bonnes conditions pendant le premier et le dernier quart d'heure du créneau horaire réservé à cela.
Plus clairement: pour un échauffement de 8h à 9h par exemple, évite de nager de 8h15 à 8h45... c'est ce que tout le monde fait. Soit tu arrives à l'heure, tu ne traines pas et tu t'échauffes direct, soit tu patientes et tu t'échauffes jusqu'à la dernière minute.
Par contre je dirais que l'échauffement sert, certes à reprendre des repères dans l'eau et à la "sentir", retrouver tes appuis,... mais aussi à faire monter un peu le cardio. C'est utile même si tu nages "longtemps" après, et surtout si tu nages le matin. Donc quelques petites accélérations ça fait pas de mal, mais du court, des 25 vite ou progressifs, un peu de 4N, quelques battements. Regarde mon carnet si tu veux un exemple, j'étais en compét ce matin et l'échauffement était dicté par l'entraineur.

Ensuite à sec pour revenir au sujet: moulinets de bras pour chauffer les articulations, quelques petits sauts pour faire travailler le coeur (un peu hein) et dérouiller les jambes surtout quand tu passes 2 heures assis ou debout avant de nager.

Bonne compét :hello:
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
Avatar du membre
andre
Supporter
Supporter
Messages : 717
Enregistré le : ven. 26 déc. 2014 20:11
Localisation : provence

Echauffement à sec

Message par andre » dim. 26 févr. 2017 15:52

je suis dans le méme ca que toi pour dimanche prochain
et en cherchant sur le site j'ai trouvé ceci
mais vos réponses m'aide aussi :+

http://www.natationpourtous.com/entrain ... tition.php
Horry
Messages : 142
Enregistré le : ven. 24 avr. 2015 11:42
Niveau : C5

Echauffement à sec

Message par Horry » lun. 27 févr. 2017 15:35

Finalement je me suis assez peu échauffé dans l'eau, beaucoup trop de monde par ligne d'eau, en plus d'une largeur de 2m et non 2,5m, donc un bazar pas possible.

J'ai fait les mouvements à sec, et dans la nage aucun souci pour les bras par contre la partie crawl du 4N était horrible pour les jambes, des sensations de jambes lourdes comme rarement. Etait-ce dû à un échauffement inadapté ou insuffisant pour les cuisses (pourtant j'avais fait quelques sauts), ou bien la fatigue d'avoir tout donné en pap et brasse, je ne le saurai jamais.
Répondre