Natation et yoga : l'article

Tous les nouveaux articles seront annoncés ici. Vous y trouverez également des conseils d'utilisation pour le forum. Enfin, vous pouvez l'utiliser pour faire des suggestions et signaler tout problème lié à l'utilisation du site.
Répondre
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5845
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Natation et yoga : l'article

Message par Matthieu » jeu. 31 mars 2022 16:11

Bonjour,

Voici un tout nouvel article consacré aux apports du yoga pour les nageurs :
https://www.natationpourtous.com/actual ... tation.php

J'ai eu le plaisir de travailler avec une prof de yoga très investie pour la réalisation de celui-ci, et j'ai appris plein de choses au passage (d'où la longueur de l'article !). Nous avons axé l'article sur le développement de la souplesse car il me semblait que c'était un point d'entrée important à traiter et qui permettait d'avoir des exemples concrets. Cependant, comme l'ont montré vos messages très intéressants sur le forum, le yoga a beaucoup d'autres intérêts pour le nageur, que ce soit au niveau mental, renforcement musculaire, proprioception (la capacité à "sentir" de nouveaux mouvements), etc.

Peut-être aurons-nous d'autres choses à explorer dans un prochain article?

Pour cet article spécialement, je vous remercie donc de m'indiquer ce que vous en pensez et je transmettrai à ma co-autrice.
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1821
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Natation et yoga : l'article

Message par Leela » lun. 4 avr. 2022 12:42

Très bon article, une approche intéressante et originale de la synergie entre les deux disciplines !

D'ailleurs je vais de ce pas me réentraîner à la posture de la tête de vache :mrgreen:
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5845
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Natation et yoga : l'article

Message par Matthieu » mer. 6 avr. 2022 09:12

Sur cette posture de la tête de vache (je me demande quand même comment ils sont arrivés à ces noms !), je suis beaucoup plus à l'aise quand c'est le bras gauche qui est en bas, que quand c'est le bras droit.

Or, je sens que j'ai un peu moins de sensation et de propulsion au début de mon mouvement de bras en crawl côté droit. La différence n'est pas énorme, mais je suppose qu'elle pourrait s'expliquer par ce manque de souplesse.
Au niveau des causes, j'imagine que le travail sur écran, avec la souris en main, a pu créé quelques raideurs.

On verra dans quelques semaines si la posture a entraîné des effets positifs. Est-ce que d'autres personnes sont affectées par cette curieuse dissymétrie?
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1821
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Natation et yoga : l'article

Message par Leela » mer. 6 avr. 2022 11:06

Comme toi je suis plus à l'aise mains gauche en bas.
Effectivement le travail sur ordinateur mais aussi côté "fort" pour la droitière que je suis donc plus sujet à la sollicitation et la raideur.
En tout cas je ne retrouve pas cela dans l'eau, ma propulsion est clairement plus efficace côté droit.


P.S. : peut être un lien avec notre tête quand on essaie de tenir la posture ? :mrgreen:
Avatar du membre
Bolovar
Messages : 96
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 13:01
Contact :

Re: Natation et yoga : l'article

Message par Bolovar » mer. 6 avr. 2022 11:30

Comme vous, droitier dans la vie (et pour la souris), je suis bien plus à l'aise avec le bras gauche en bas.

Mais comme Matthieu en crawl, mon bras gauche est plus efficace. mon coach s'étonnait que j'arrivais à garder le coude haut avec mon bras gauche mais pas avec mon bras droit ... je prends moins d'eau avec le droit.
Lautho
Messages : 135
Enregistré le : mer. 24 mars 2021 17:46

Re: Natation et yoga : l'article

Message par Lautho » mar. 19 avr. 2022 10:56

Bonjour à tous,

Article très intéressant, merci!

Je me permets quelques petites remarques, basées sur mon vécu:

- En plus de la mobilité/souplesse, selon moi un autre aspect à ne pas négliger dans le yoga et qui a une conséquence directe et importante en natation est le renforcement musculaire. Il y a bien sur les muscles directement sollicités par la nage (dorsaux, épaules, abdos/lombaires...) mais je pense surtout aux muscles qui participent activement à l'horizontalité, dont on sait tous que c'est un des facteurs de progression les plus importants en natation.
Personnellement, je sais que j'ai énormément progressé hors-bassin (lors du premier confinement COVID, où je n'ai pas pu nager mais je me suis mis au yoga quotidien) grâce au renforcement des muscles entourant la colonne vertébrale, et notamment sur la partie haute (au niveau du haut du dos et du cou). Des années de travail sédentaire assis sur un fauteuil de bureau à regarder un écran toute la journée avaient eu comme effet une atrophie importante de tous ces muscles, avec un impact important sur la position de ma tête dans l'eau (tête en avant + tête qui ne reste pas dans l'axe lors de la respiration).
Un exercice très simple pour cela est la posture de la Sauterelle (Śalabhāsana). Attention, très souvent les débutants vont chercher à se cambrer le plus possible et vont 'casser' le cou en arrière mais c'est une erreur. Le cou doit rester aligné avec la colonne, c'est comme cela que les muscles se renforcent.
Accessoirement, c'est en ce moment quelque chose que je travaille en bassin: à tout moment du geste j'essaie de faire en sorte que le cou ne soit pas 'cassé' vers l'arrière ("est-ce qu'il y a des plis sur l'arrière de mon cou?")

- Un élément crucial du yoga, que les professeurs mettent systématiquement en avant lors des cours (mais qui du coup est beaucoup moins présent lorsqu'on lit un article sur le yoga) est l'importance de ne pas forcer, être à l'écoute, être patient, respecter son corps et ses limitations actuelles.
L'erreur commune est de croire que cette mise en garde est liée à la philosophie entourant le yoga et/ou à un objectif de ne pas se blesser. Mais en réalité c'est aussi une réalité sportive et physique: un des rôles du système nerveux est de protéger les muscles et le squelette. Plus le système nerveux va sentir un "danger" important, plus il va réagir fortement afin de protéger le corps. Donc si on cherche à étirer un muscle fortement, au delà de ses capacités actuelles, le système nerveux va lui réagir fortement afin de le protéger. C'est donc un exercice contre-productif étant donné qu'au lieu d'apprendre au muscle à être plus étirable, on apprend au système nerveux à plus le défendre.
Il faut donc accepter d'aller beaucoup moins loin dans l'étirement, s'arrêter dès que l'on commence à sentir que le muscle commence à être étiré, et ne pas aller chercher plus d'effort. En terme de sensations, on recherche un 4-5 sur une échelle de 10, pas plus.

Je profite de ce post pour fêter mes deux ans de yoga! :ouah J'espère continuer encore longtemps!
Avatar du membre
aquarelle
Supporter
Supporter
Messages : 1605
Enregistré le : sam. 8 juin 2013 21:42
Niveau : Flottaison au top

Re: Natation et yoga : l'article

Message par aquarelle » jeu. 28 avr. 2022 15:13

Bon anniversaire de yoga Lautho :D moi j'apprends seulement depuis juillet et à un rythme espacé à mon goût
Je trouve ça très chouette comme idée d'articles et je suis sûre que d'autres angles seraient aussi intéressants à traiter :)) Si votre collaboration est renouvelable on est intéressé !
En ce moment je note qu'il faut que j'oriente mieux mes explorations en yoga car même si je ne vais pas au-delà de mes possibilités sur le moment, ça me demande une récupération sûrement importante. Récemment je me suis pas mal exercée sur les postures où on a un appui important sur les mains (chez moi c'est très exigeant) et aussi sur celle de la tête de vache. Dans l'eau j'ai senti mes coudes un peu douloureux et affaiblis quand j'ai nagé ensuite alors qu'habituellement ça se passe très bien.
Sinon perso je profite aussi de l'espace piscine pour des exercices d'étirement ou de mobilité qui me sont utiles dans ma pratique du yoga (mais pas que); Des fois ça me permet de faire des choses que me propose ma prof de yoga mais qui sont trop difficiles à gérer avec mon poids et volume corporel en terrestre pur. Les espaces très peu profonds (souvent l'espace petit bassin a des inclinaisons douces de profondeur où on peut par exemple s'asseoir au sol et avoir l'eau au niveau du bassin) me permettent de varier progressivement la contrainte pondérale sur des étirements par exemple ou parfois aussi sur de l'actif. Je suis pas sûre que beaucoup y aient autant d'utilité que moi mais j'en profite bien :-d Après tout, à 21h, la pataugeoire ça peut être super pour la mobilité de hanches :-d
Lautho
Messages : 135
Enregistré le : mer. 24 mars 2021 17:46

Re: Natation et yoga : l'article

Message par Lautho » mar. 3 mai 2022 10:48

aquarelle a écrit : jeu. 28 avr. 2022 15:13 En ce moment je note qu'il faut que j'oriente mieux mes explorations en yoga car même si je ne vais pas au-delà de mes possibilités sur le moment, ça me demande une récupération sûrement importante. Récemment je me suis pas mal exercée sur les postures où on a un appui important sur les mains (chez moi c'est très exigeant) et aussi sur celle de la tête de vache. Dans l'eau j'ai senti mes coudes un peu douloureux et affaiblis quand j'ai nagé ensuite alors qu'habituellement ça se passe très bien.
J'ai eu le même ressenti que toi: pendant longtemps je considérais qu'une séance de yoga classique comptait comme zéro en terme d'effort, dans le sens que ça ne générait pas de fatigue. Maintenant je fais beaucoup plus attention et je sens bien que c'est loin d'être anodin, même si on ne ressent pas des effets importants comme on pourrait le ressentir après une séance de sport plus "violente" (par exemple en natation, ou course à pied).
Par exemple, je sens bien que les postures d'équilibres sollicitent énormément les muscles autour de la hanche. Lorsque j'ai fait une grosse séance de course à pied dans la journée et que la séance de yoga que je veux faire demande des équilibres, je fais très attention de ne pas chercher à les tenir coute que coute, car musculairement je sens que ces muscles sont déjà très fatigués.
Un autre exemple: ma femme a depuis un moment des problèmes importants de tendons d'achille mais nous n'avons identifié que très récemment que certaines postures très très classiques en yoga (ex. chien tête en bas) ne faisaient qu'empirer le problème car elles étiraient fortement un tendon déjà blessé.

Donc comme toujours, écoute de soi avant tout :))
Répondre