Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Thèmes abordés : Apprentissage ou perfectionnement du crawl, de la brasse, du dos, du papillon, des départs, des virages...
Bardamu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 13 mai 2022 18:48

Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Bardamu » ven. 13 mai 2022 19:01

Bonjour, j'ai pris quelques cours pour apprendre le virage crawl. Je m'entraîne en me laissant glisser sur deux coups de bras et j'enclenche la culbute en y allant plus franchement sur le troisième coup de bras. Globalement, quand j'arrive vite, je parviens à faire une bonne rotation. La coulée sur le dos ne me pose pas de problème. Un peu plus difficile une fois qu'il s'agit de vriller, mais je commence à progresser. En revanche, je vois sur les vidéos et lis sur les forums qu'il faut laisser les deux bras le long du corps, l'un des deux bras restant le long du corps en attendant l'autre. J'ai testé mais n'y parviens pas. Je perds toute vitesse ainsi que tous mes repères. Est-ce réellement nécessaire ? Est-ce qu'une fois le virage à peu près maîtrisé cela vient naturellement ? Pour l'instant j'ai l'impression de faire comme sur l'éducatif du site (virage en maintenant les deux mains sur le mur avec les deux bras qui partent quasiment en même temps). Merci pour vos conseils.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5845
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Matthieu » ven. 13 mai 2022 21:39

Je me permets de reformuler pour être sûr d'avoir bien compris : à l'approche du mur, tu tires avec les deux bras en même temps (au lieu de faire un bras après l'autre), et tu te demandes si cela est problématique. C'est bien ça?
Bardamu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 13 mai 2022 18:48

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Bardamu » ven. 13 mai 2022 22:06

Non pas exactement. Lorsque je donne le dernier coup de bras, je n'ai pas terminé le précédent (il n'est pas le long du corps, mais plutôt à la verticale je pense). J'entame la culbute en même temps que le dernier coup de bras, que je fais de manière plus énergique. J'espère que c'est plus clair. J'arrive à faire la culbute en partant avec les bras le long du corps, mais l'enchaînement crawl, bras le long du corps puis culbute je n'y arrive pas du tout.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5845
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Matthieu » dim. 15 mai 2022 13:46

L'essentiel, dans cette phase d'approche du mur, c'est de garder de la vitesse, et d'arriver à l'horizontale (épaules parallèles à la surface). Deux choses qui vont faciliter la rotation ensuite.

L'inconvénient possible de ce que tu fais avec les bras pourrait être de ne pas être tout à fait droit au moment où tu vas passer les jambes par-dessus. Et par conséquent, d'avoir les jambes qui passent plutôt sur le côté.
Si ce n'est pas le cas, je pense que tu ne devrais pas t'en faire. Certes, tu peux probablement supprimer un mouvement de bras et donc économiser de l'énergie, mais ce n'est pas d'une grande importance pour l'instant.
Mieux vaut te concentrer sur la coulée, la reprise de nage car ce sont les points les plus importants du virage pour gagner du temps et avoir de la vitesse en début de longueur.
Bardamu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 13 mai 2022 18:48

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Bardamu » dim. 15 mai 2022 15:40

Merci beaucoup pour la réponse. Dernière question, vaut-il mieux attendre que le virage soit maîtrisé avant d'en faire à chaque longueur ? Ceux que je fais face au mur après quelques coups de bras ne sont pas trop mauvais. En revanche, même si j'arrive à nager plusieurs longueurs avec des culbutes en fin de ligne (dans un bassin de 50 m), celles-ci sont vraiment mauvaises. Il m'arrive même parfois de vriller avant même de toucher le mur et de repartir directement sur le ventre. Sans doute la précipitation.
Ayekoul
Messages : 340
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Ayekoul » dim. 15 mai 2022 17:51

Je partage mon experience perso car j'etais quasi dans ton cas: incapable d'aligner 200m (donc 8 longueurs en petit bassin) avec 7 virages potables. Donc je me suis dis autant y aller doucement et decomposer: j'ai change de tactique et de methode. En gros ca m'a pris finalement 2 petites (ou grosses, je ne sais pas) semaines pour realiser des virages relativement propres, a raison de 10min d'entrainement par jour (c'etait en ete donc entre midi et 14h j'etais seul dans la piscine, je pouvais faire le con autant que je voulais).
Apres l'echauffement et les educs, je faisais juste des 50m betes: aller crawl, virage je repartais sur le dos, tres important ca le dos. L'avantage c'est que tu n'as pas a te soucier de la vrille, juste te familiariser avec TA distance ideale de virage. Je faisais des pauses de 10sec apres chaque 50m, histoire d'etre frais. Crawl-dos-pause-crawl-dos-pause... En 10min je faisais donc une dizaine de virages seulement. C'est peu mais l'idee avec cette methode, c'est moins barbant que passer 10min a se mettre a 3m du mur, arriver virer et refaire la meme chose. Je nageais 25m entre les virages. Par contre au moment de virer c'est essentiel d'etre super concentre. Une fois le virage effectue tu peux repenser a autre chose mais j'insite il faut vraiment se concentrer pile poil pendant les 2-3seconds cruciales :)
Ensuite je passais 5-10min a bosser les vrilles. En gros je suis face au mur et je pars comme si je faisais un dos, et je vrille pour en fait partir en crawl ou brasse. Arrive a l'autre bord, repos, rebelote, vrille.
Et puis paf, comme pour un bambin qui apprend a marcher, le declic vient d'un coup, je me suis dit apres 2 semaines qu'on va tester la memoire musculaire et assembler ensemble ces 2 blocs (virage + vrilles) travailles separement => en faisant un 200m avec 7 virages.
Resultat des courses, au bout des 200m je me suis tellement senti bien j'ai enquille 1km avec 39 virages bien propres. Depuis, ca ne m'a plus quitte, il faut juste maintenant que je bosse mes coulees mais bon, avec mes ondulations a ch** c'est pas gagne
Donc a mon avis, le plus important c'est juste savoir par coeur quand tu dois virer, et comme dit Matthieu, arriver relativement vite (sans se prendre le mur dans la figure quand meme hein). Et pour l'histoire du "j'arrive au T donc je compte x coups de bras avant de virer" franchement, ca m'a plus desservi qu'autre chose. Et les maitres du club me confirment tous. Ils ne comptent jamais quand ils arrivent au T, ils savent directement leur distance au mur et ils virent en fonction, quitte a remettre un bras ou non. Quand tu arrives au T, effectivement, tu te jauges en fonction de ta fatigue, et avec l'experience tu te diras je remets un coup de bras, ou pas.
Bon courage a toi et ne desespere pas, c'est finalement beaucoup plus facile que tu ne le crois. Il y a des choses bien plus dures qui mettent des annees a ameliorer, genre (au hasard) le mouvement des bras :cry:

PS: a une epoque j'avais tellement peur de virer trop loin que je faisais l'inverse, je virais trop pres. Pas une bonne idee non plus car avec ta vitesse de rotation, tes 2 talons se prennent violemment le beton du mur, bobo
Bardamu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 13 mai 2022 18:48

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Bardamu » dim. 15 mai 2022 18:51

Merci pour tous ces conseils. Pour le deuxième exercice, on part du mur en étant sous l'eau, on se propulse avec les jambes et on vrille au moment de la poussée, c'est ça ? J'ai du mal à visualiser. Cette mémoire musculaire fonctionne-t-elle après 45 ans ?
Ayekoul
Messages : 340
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Ayekoul » dim. 15 mai 2022 19:10

Tout a fait c'est exactement ca. Tu vrilles a la poussee.
J'ai 45 balais aussi hein, bon 44 l'an dernier quand j'ai passe le declic (un jeudi d'aout je n'oublierai jamais) donc oui ca fonctionne tres bien la memoire musculaire pour peu que tu te concentres a 100% quand tu realises le geste, j'insiste sur la concentration encore une fois. Quand ce sera memorise, la tu pourras oublier mais pas avant. Con-cen-tra-tion.

Egalement un petit "detail" qui peut avoir son importance: avant je vrillais vers ma droite, je me suis apercu que c'etait pas une bonne idee. La raison est toute bete. Bon si tu es seul dans la ligne aucun souci. Mais des lors que tu nages a plusieurs, le "code de la route" en France c'est nager a droite. Donc quand tu arrives au bout et que tu vires, si tu vrilles sur ta gauche, c'est beaucoup plus facile pour toi de pousser "de travers" vers la droite pour repartir dans le bon cote. J'espere que tu visualises ce que je veux dire :) En Angleterre ou ca nage a gauche, c'est l'inverse

PS: Matthieu a bien raison d'insister sur le fait qu'apres le virage tu dois etre sur le dos a l'horizontale (meme si certains vrillent deja des la culbute un peu mais c'est pour les "confirmes"). Vu que tu travailles le bloc "vrille" separement et que tu pars bien horizontal, donc c'est essentiel que le bloc "culbute" tu dois te retrouver bien a l'horizontale. Sinon quand tu vas emboiter les 2 blocs ensemble ca va pas marcher, si tu culbutes et que tu te retrouves de travers, ta memoire musculaire va dire hein? quoi? :) et c'est la catastrophe
Bardamu
Messages : 9
Enregistré le : ven. 13 mai 2022 18:48

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Bardamu » dim. 15 mai 2022 19:38

Ok merci pour tout, je teste dès demain. Je ne suis pas sûr d'avoir compris le paragraphe sur la vrille gauche ou droite. Quand je vrille, je me retrouve de profil avec le bras gauche en dessous.
Ayekoul
Messages : 340
Enregistré le : lun. 24 août 2015 11:33

Re: Virage crawl, traction des bras à l'approche du mur

Message par Ayekoul » dim. 15 mai 2022 21:53

C'est parfait ca, tu vrilles pour tourner vers ta gauche pour repartir dans l'autre sens
Edit: quand tu vires pour repartir sur le dos, n'hesite pas a rester dans cette position une demi seconde voire une seconde avant de pousser. Histoire de te controler que tu es bien horizontal, sentir tes 2 pieds bien comme il faut au mur, dans la position que tu devras etre quand tu feras le bloc vrille. Tu vas te faire retamer la muqueuse nasale par le chlore mais tu peux mettre un pince nez
Répondre