Page 1 sur 1

Un excellent conseil

Posté : lun. 11 juil. 2022 17:14
par Ayekoul
En cette periode estivale, exit les entrainements de psychopathe en club, mais parfois on se sent en manque et du coup on va nager en essayant quand meme de peter son chrono pour etre chaud a la rentree, ou du moins pour ne pas regresser. J'avoue avoir souvent eu cette pensee. Puis je suis tombe sur cette video (pour anglophones):



On peut zapper le debut eventuellement, c'est pour l'anecdote rigolote. Mais a partir de 1min10, ce qu'il explique m'a semble pas deconnant. J'avoue que je le fais de plus en plus souvent et ma foi, c'est fort constructif.
En gros ca dit que parfois il faut se laisser aller, laisser chrono, garmin, cerveau, etc. a la maison. Ne rechercher aucune perf, aucun objectif, aucun temps, juste ressentir l'eau a chaque mouvement, nager sans but precis, avec la tete vide. No stress, nager en mode pepere, et au final, quand le cerveau ne reflechit pas a 1000 choses a la fois, quand on est decontracte, on va paradoxalement plus vite, en se fatiguant moins. Contre intuitif mais j'avoue y avoir goute, c'est genial. Bon evidemment il ne recommande pas de le faire tout le temps, mais periodiquement, s'oublier un peu dans l'eau c'est pas si mal. A bon entendeur! Moi perso j'ai approuve

Re: Un excellent conseil

Posté : mer. 13 juil. 2022 15:16
par Lautho
Bonjour,

Alors de mon côté je suis un peu plus nuancé que toi:

- D'un côté c'est un principe fondamental de tous les sports, et de l'entrainement en général (même hors sport, c'est pareil pour l'artisanat, la mémoire, la musique... tout!) "pour progresser il faut continuer à s'entrainer". Et pour pouvoir continuer à s'entrainer, il faut avant tout ne pas se blesser et rester motivé.
"Rester motivé" c'est un peu l'enfant pauvre des principes de l'entrainement je trouve, on ne s'en préoccupe pas trop, comme si cela allait de soi. Mais lorsqu'on est dans une optique de progression à long terme, je pense que c'est au contraire un élément essentiel à ne surtout pas négliger!
On peut avoir l'entrainement le plus optimisé possible, si on n'arrive pas à le mettre en place sur de très longues périodes, l'effet sera plus que limité. On est donc bien sur un scénario "en faire moins (maintenant) pour en faire plus (longtemps)".
A la base avant d'être nageur je suis coureur et autant je suis le premier à critiquer la fédération et les entrainements qu'ils proposent/imposent, il y a au moins quelque chose que je trouve très intéressant c'est la manière dont ils gèrent la périodisation de l'entrainement sur l'année, avec: pendant l'été une période foncière, il fait chaud donc l'objectif est de se refaire une santé en accumulant du volume sans trop chercher de grosses séances de qualité, pas de compétitions; en automne, grâce à ce volume de l'été, on va aller plus sur des courses hors-stade, en mettant de la qualité aux allures spécifiques (intermédiaires) lors des entrainements; en hiver c'est le cross, on travaille la relance et la pointe de vitesse; au printemps, la piste en mettant en application le travail des cross... et on recommence.
Je n'y connais rien à la vie des clubs de natation, j'imagine qu'il y a plus ou moins pareil (notamment avec les championnats en bassin) mais en tout cas dans mon cas j'ai mis en application en faisant: octobre à mai inclus, bassin; juin à septembre inclus, eau libre.

- De l'autre on est en natation, donc la technique, la technique, la technique... Certes il y a des nageurs qui ont automatisé sur des milliers d'heures d'entrainement et pour qui une bonne technique est devenue naturelle, mais lorsque ce n'est pas le cas, je pense qu'il faut faire attention de ne pas trop se laisser aller de ce côté, même en période "sans pression".
Personnellement même en été lorsque je nage vraiment pour le plaisir de nager, j'essaie quand même de faire attention à ce que je fais, au moins histoire de dégrader la "meilleure nage" le moins possible en attendant le retour en bassin.

Re: Un excellent conseil

Posté : sam. 23 juil. 2022 20:01
par andre
C'est aussi ce que je fais depuis le début juillet
Une période où j'ai plus eu envie je suis même entré dans l'eau a la plage juste pour me détendre comme un touriste
Il m'est même venus "finalement j'étais pas si mal quand je savais pas nager" :-|
Certainement la saison que je viens de passer
Par contre petit à petit je me suis mis à faire des distances courtes mais en contrôlant ma nage
En ce moment je contrôle la sortie de ma tête pour respirer et ce matin j'ai pû faire 400 m en piscine sans déformer ma nage et la tête caler avec une lunette qui sort de l'eau après avoir fait du costal complet la brasse aussi était pas mal
C'est la première fois que j'y arrive d'abitude je relâche pour faire des distances
Du coup l'an prochain je vais tenter le demis fond