travail en hypoxie et hypercapnie

Thèmes abordés : vos entraînements, planification, santé, nutrition, préparations physique et mentale, blessures...
Répondre
yoan
Messages : 1
Enregistré le : ven. 23 mars 2012 19:49

travail en hypoxie et hypercapnie

Message par yoan » jeu. 4 avr. 2013 19:02

Salut,je recherche des informations concernant ces 2 modes de travail.Quelle est la différence entre hypoxie et hypercapnie mais aussi, quels exercices sont les plus adaptés pour développer une meilleur tolérance aux 2.
Je ne fais qu'une séance d'1h/semaine suivie d'1h de palmage.
Comme je pratique aussi du vélo,les exercices que je recherchent peuvent aussi consisté en du travail à sec.Merci d'avance,bonne soiré :+
jaja63
Supporter
Supporter
Messages : 1289
Enregistré le : mer. 5 déc. 2012 21:47
Niveau : Plaisir de nager
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par jaja63 » jeu. 4 avr. 2013 21:20

Hello. Je ne connaissais pas l'hypercapnie, mais comme je suis curieuse :)) j'ai fait quelques recherches. Voici ce que j'ai trouvé :
HYPERCAPNIE : Augmente la tolérance de l'organisme au dioxyde de carbone résultant de la consommation de l'oxygène par les tissus.
HYPOXIE : Augmente la capacité de l'organisme à travailler avec un taux d'oxygène réduit.
source : http://deepinapnea.over-blog.com/article-35264362.html
Après, de là à émettre un avis sur l'intérêt de travailler ces deux capacités ...

Pour la natation je vois bien l'intérêt de l'hypoxie qui permet de nager avec moins de respirations donc avoir une nage éventuellement plus fluide, plus rapide puisque moins "coupée/interrompue" par la tête qui tourne sur le côté.
Pour ma part je fais des séries en natation en respirant moins que d'habitude (mon habitude c'est le 3 temps). Concrètement je vais faire des longueurs en respirant en 3 temps-5 temps-7 temps. Environ 100m puis repos de 20-30" avant de recommencer. Ou une pyramide 3-5-7-5-3 ... ou encore 25m en 3T - 25 en 5T - 25 en 7T.

Pour l'hypercapnie, je ne peux que supposer qu'en améliorant la tolérance au CO2 que l'on améliore le rendement du corps pour nager mieux, plus vite ... Mais quant au type d'entraînement à faire, tu trouveras peut être ton bonheur sur le site que j'ai mentionné ci-dessus.
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1628
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Leela » jeu. 4 avr. 2013 21:22

C'est très intéressant pour les coulées (départs & demi-tours)
Ogusta Val
Supporter
Supporter
Messages : 1504
Enregistré le : mar. 23 oct. 2012 16:46
Niveau : Reprise cool
Localisation : GAP 05

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Ogusta Val » ven. 5 avr. 2013 11:22

Tout à fait d'accord Leela. C'est mon pb avec les culbutes, le majeur ! Je repars en hypoxie et je suis obligée de respirer sur le mvt qui suis, j'y perds c'est sûr. Ds l'idéal, il faut pouvoir enchainer un cycle.
Même chose que Jaja je fais des séries où je respire moins en crawl et en ondulation.
Pr le reste : comment le travailler ?
A ta place et si tu en as vraiment besoin je ferai un séjour en altitude au dessus de 3000m. C'est l'idéal, même les athlètes dorment ds des tentes qui recréent les conditions de la haute altitude.

Moi, ici je peux y aller qd je veux :pp Enfin surtout qd je peux, c'est pas si facile de grimper là haut !
Choisir c'est renoncer ...
et mon carnet : http://www.natationpourtous.com/carnet- ... arnet=7048
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1628
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Leela » ven. 5 avr. 2013 14:17

On me le fait travailler comme ça, en faisant des longueurs avec le moins possible de respirations, des coulées de brasse ou de pap, avec plus ou moins de récup, en alternant avec des longueurs "soutenues" pour que ce soit très dur. En quelques mois j'ai bien progressé. Il ne s'agit pas juste de retenir sa respiration mais de mieux gérer inspiration et expiration (quantité & tempo...) et de réussir à garder une certaine efficacité en hypoxie.
Ogusta, si tu maîtrises la respiration 7 temps, essaie donc 9 temps ! Pour progresser faut se faire violence ;-)
Massalia
Supporter
Supporter
Messages : 1044
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 20:57
Localisation : près de Marseille

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Massalia » sam. 6 avr. 2013 10:31

@ Leela : Pour que ce travail paie, combien faut-il enchaîner de longueurs en 9 temps par ex ? Avec ou sans le pull ?
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1628
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Leela » sam. 6 avr. 2013 13:13

Euh à vrai dire je me contente de faire ce que l'entraîneur me dit de faire :-d Et vu que je n'avais jamais travaillé la respiration avant, forcément j'ai progressé !

Mais je dirais que plutôt que d'enchaîner des longueurs (tu vas vite t’essouffler à 9 temps) mieux vaut faire des séries où la difficulté varie. Faire par exemple 200m avec aller 5 temps retour 3 temps, aller 7 temps retour 3 temps, aller 9 temps retour 3 temps et recommencer c'est déjà pas mal, avec des pauses de 5-10s à chaque longueur. Tu peux aussi essayer des longueurs en apnée pour voir.

Pour finir, il y a le travail spécifique au demi-tour. Si tu arrives trop lentement, si la dernière respiration est trop tôt ou trop faible, s'il y a des temps morts dans la culbute etc. forcément tu repars en asphyxie complète.
Massalia
Supporter
Supporter
Messages : 1044
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 20:57
Localisation : près de Marseille

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Massalia » sam. 6 avr. 2013 17:10

Ouaip, c'est noté Leela ! Je tente ça dès demain ! Oui aussi pour la culbute que je viens de remettre en place !
Xikh
Supporter
Supporter
Messages : 196
Enregistré le : lun. 5 nov. 2012 23:08
Niveau : Triton

Re: travail en hypoxie et hypercapnie

Message par Xikh » jeu. 25 avr. 2013 23:47

Pour la différence entre l'hypercapnie et l'hypoxie et le moyen de développer les deux, je pense qu'il y a là : post67558.html#p67558 un spécialiste que tu peux interroger...
(Il a employé le même mot barbare que toi ;--)
Répondre