Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Thèmes abordés : triathlon, aquagym, bébés nageurs, water-polo, sauvetage, natation synchronisée...
nageondu
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 4 août 2016 23:52

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par nageondu » sam. 30 juin 2018 17:37

philille a écrit :
dim. 17 juin 2018 20:30
Vu les videos sur "US MASTER SWIMMING".C'est super!
Bravo et merci!
J'essaierai...
Super merci, alors cet essai ?

Autrement voici une petite vidéo de promotion du livre "La 5em nage" sympa à voir:

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ZDmaMsdWLvs[/youtube]
Buldo
Messages : 13
Enregistré le : sam. 24 juin 2017 16:52

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par Buldo » dim. 1 juil. 2018 18:25

Bonjour,

Dans l'étude qui a été postée le 23 janvier dans le chapitre d'introduction j'ai relevé le passage suivant:
Les techniques des quatre nages officielles : la brasse, le crawl, le dos et de papillon, passent de nageur à nageur comme un “mème”. Un mème est un modèle d'information contagieuse qui se réplique en infectant de manière symbiotique les esprits humains et en modifiant leur comportement, les amenant à propager le modèle. (terme inventé par Dawkins (1989), par analogie avec "gène").

Il me semble que le concept de Mème est questionnable, et je ne vois pas l'interêt dans une étude qui est censée montrer l'efficacité d'une nouvelle nage? J'ai besoin d'éclaircissements.
nageondu
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 4 août 2016 23:52

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par nageondu » mar. 3 juil. 2018 12:26

Pour l'auteur, Luc Collard , les 4 nages actuelles sont des constructions culturelle. Elles dépendraient donc du principe de la mémétique pour leur évolution.

Sur le wiki on peu lire ceci:
La théorie de l'évolution des mèmes est calquée sur l'évolution des gènes. Une des critiques de cette théorie est le fait que cette analogie ne peut être entièrement appliquée. En effet, l'évolution des gènes repose sur la pression de la sélection naturelle, qui dépend plus ou moins du taux de mutation, alors qu'il n'y aurait aucune raison de penser que les mêmes rapports existeraient concernant les pressions de sélection sur les mèmes.
Le biologiste de l'évolution Ernst Mayr est en désaccord avec le point de vue de Dawkins fondé sur la génétique ainsi que son usage du terme « mème ». Il affirme que ce terme est un « synonyme non nécessaire » du mot « concept », et argue que les concepts ne sont pas restreints à un individu ou à une génération. Ces concepts pourraient perdurer longtemps et évoluer
J'ai pas trop approfondi la question mais un "mème" semble être un concept lié à un processus de sélection ce qui rend les précédentes critiques peu judicieuses puisque justement sélection il y a.

Par exemple le concept de fonction paire est un concept mais pas un mème. Le fait que f(-x)=f(x) est établi comme tel ni plus ni moins. Mais un concept lié à un processus sélectif conférant ou pas un avantage est un mème. Par exemple une religion ou une nouvelle technique de nage. Dernièrement sur le forum, on a vu le papillon allongé. C'est un mème qui pourrait se faire de la place s'il parvenait au plus haut niveau.

Enfin la question devrait être posé à l'auteur lui-même.
philille
Messages : 103
Enregistré le : ven. 6 mai 2016 23:14
Niveau : niveau3 NPT
Localisation : lille

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par philille » mar. 3 juil. 2018 22:49

Ben si, j'ai essayé mais je ne tiens pas l'hypoxie, 4 ondulations au plus , le rythme non plus: à peine 25 m.Alors je bosse les ondulations- éducatifs de NPT- pour le pap !
Je crois qu'il faut être déjà un bon nageur...
nageondu
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 4 août 2016 23:52

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par nageondu » mar. 3 juil. 2018 23:55

...et oui les capacités en hypoxie ne s'obtiennent pas en un jour mais après plusieurs mois d'entrainement. N'est pas nageur en immersion nageur de surface seulement. Il faut se donner pour y arriver.
Avatar du membre
caro-line
Supporter
Supporter
Messages : 1851
Enregistré le : jeu. 17 févr. 2011 22:07
Localisation : bordeaux

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par caro-line » mer. 4 juil. 2018 08:01

philille a écrit :
mar. 3 juil. 2018 22:49
Ben si, j'ai essayé mais je ne tiens pas l'hypoxie, 4 ondulations au plus , le rythme non plus: à peine 25 m.Alors je bosse les ondulations- éducatifs de NPT- pour le pap !
Je crois qu'il faut être déjà un bon nageur...
Fais toi de solides entrainements en monopalme tuba bassin de 25m, tu vas voir tu vas cartonner ;) :+
*** Parce que le célèbre "j'peux pas j'ai piscine", c'est pas toujours une blague! ***
Mon Carnet d'Entrainement
philille
Messages : 103
Enregistré le : ven. 6 mai 2016 23:14
Niveau : niveau3 NPT
Localisation : lille

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par philille » mer. 4 juil. 2018 21:16

nageondu
"Il faut se donner pour y arriver": pour les "nages de surface" aussi! Travailler l'hypoxie en crawl, c'est déjà beaucoup pour moi, surtout quand il faut couper le rythme avec la culbute au bout des 25 m.
Caro-line
Merci du conseil, mais les palmes me désorientent totalement, ça n'a plus rien à voir. Je préfère nager sans accessoire.D'ailleurs , j'ai du mal à saisir la nécessité des séries avec palmes ou pull, à l'entraînement...(quant au tuba, c'est fiasco complet).
nageondu
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 4 août 2016 23:52

Re: Natation en immersion, l'ondulation dauphin

Message par nageondu » mar. 10 juil. 2018 18:41

Nager en crawl puis faire une bonne coulée de 12m après la culbute façon Michael Phelps, demande de forte capacité en hypoxie. On peu s'y préparer en faisant seulement pour commencer une seul ondu pendant le premier mois, puis 2, puis 3 etc...

C'est un question de volonté et de discipline pour chaque entrainement avec à la fin le plaisir assuré de tenir en immersion.
Répondre