Trajets en S, en I, petite mise au point

Tous les nouveaux articles seront annoncés ici. Vous y trouverez également des conseils d'utilisation pour le forum. Enfin, vous pouvez l'utiliser pour faire des suggestions et signaler tout problème lié à l'utilisation du site.
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5179
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Matthieu » ven. 5 janv. 2018 14:10

Vous n'en êtes peut-être pas conscient, mais votre main peut suivre une grande variété de trajets pendant son déplacement sous l'eau en crawl et en papillon. L'efficacité de chaque trajet a fait l'objet de nombreuses études et discussions.

Comme vous pourrez le constater, cet article est né d'une polémique assez curieuse mais peut-être parviendra-t-il à élever le débat?

>> https://www.natationpourtous.com/actual ... wl-s-i.php
philille
Messages : 51
Enregistré le : ven. 6 mai 2016 23:14
Niveau : niveau3 NPT
Localisation : lille

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar philille » ven. 5 janv. 2018 20:51

Merci Matthieu ! Que je suis content de ton dernier "article" sur le trajet de la main sous l'eau !

"Or, une fois que l'eau est en mouvement, il devient plus difficile de prendre appui dessus pour se projeter vers l'avant.Décrire un trajet non-rectiligne permet de décaler la main et de retrouver une masse d'eau immobile sur laquelle il est plus facile de prendre appui."

C'est exactement ce que j'ai encore ressenti cet après-midi, (avant d'ouvrir mon ordinateur). Ca ne pouvait pas mieux tomber ! c'est incroyable l'effet que ça peut faire, du coup, je vais aussi beaucoup plus loin dans mon mouvement (en crawl), j'ai l'impression d'avoir beaucoup plus de puissance.
C'est sympa car notre coach m'avait déjà dit de faire ce mouvement de la main en S dès qu'elle rentre dans l'eau et (involontairement?) elle continue presqu' à le faire encore jusqu'au bout, dans la poussée.Cette masse d'eau est toujours là sous la main, c'est le cas de le dire!
A mes débuts, quand je me suis mis seul au crawl, j'avais un peu aussi un (drôle?) de mouvement de la main et donc de l'avant-bras où instinctivement j'avais trouvé ou imité cette sorte d'appui solide.

En tout cas, c'est bien de le voir décrit, expliqué et justifié.
L'année commence bien !
Aymar
Supporter
Supporter
Messages : 1969
Enregistré le : mar. 22 déc. 2009 20:44
Niveau : 3 FFN
Localisation : 56

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Aymar » ven. 5 janv. 2018 21:37

Tout cela m’inspire deux questions :

- le mouvement de godille des bras en brasse releve-t-il du même principe ?
- par analogie avec la portance de l’aile d’avion la dépression créée par le déplacement de la main et du bras contribue-t-elle a l’appui ?
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5179
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Matthieu » ven. 5 janv. 2018 22:42

Merci Phillie. Effectivement, cette explication doit raisonner avec des sensations (la résistance de l'eau, signe d'un appui efficace)
A essayer aussi en papillon. Là on sent en général très bien que le mouvement passe beaucoup mieux.

Quant à la brasse, c'est une très excellente question. On pourrait effectivement penser qu'il s'agit de la seule nage où le mouvement de bras propulse grâce à la portance puisqu'on a de forts mouvements latéraux, ressemblant à des mouvements de godille. Mais en fait, on mise pour cette nage aussi sur le principe d'action/réaction avec un appui fort vers l'arrière.
Pour ceux qui ont le livre sur la brasse, on voit bien cet appui lors de la décomposition en photos du mouvement de bras. Le nageur a une position très similaire à celle du papillon.
Sur ce sujet, vous pouvez lire cet article de Maglischo : https://www.swimmingcoach.org/journal/m ... vol21b.pdf
C'est en anglais mais c'est brillant, comme toujours avec cet auteur.

Enfin, pour la portance, c'est effectivement, comme pour une aile d'avion, une question de pression liée à l'écoulement de l'eau autour de la main.
philille
Messages : 51
Enregistré le : ven. 6 mai 2016 23:14
Niveau : niveau3 NPT
Localisation : lille

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar philille » sam. 6 janv. 2018 19:34

Oui Matthieu, effectivement j'ai expérimenté cet après-midi en papillon...Comme tu le dis :"le mouvement passe beaucoup mieux" ! J'ai pu faire plusieurs 25 m en pull/papillon sans être mort, du coup on sort bien de l'eau et c'est plus facile de garder la tête basse au ras de l'eau.J'en étais tout embarrassé ! Avant je me contentais du "trou de serrure"; maintenant cette technique me laisse une marge de progression pour les autres aspects du papillon.
Bonne nage à tous!
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1358
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Leela » dim. 7 janv. 2018 16:26

Merci Matthieu, Ce sujet vient à point nommé car je viens de faire une avancée dans ma technique en crawl avec justement ce mouvement de la main.

Je ne parle pas de la trajectoire de la main dans le plan du déplacement (je trouve la trajectoire rectiligne plus efficiente), mais de l'orientation de la main autour de l'avant bras et par rapport à celui-ci.
En effet, je me rends compte qu'une subtile godille lors de la prise d'appui en crawl m'aide à prendre des appuis solides (optimisation de l'angle) mais aussi à emmagasiner de l'énergie pour accélérer le mouvement de poussée. C'est un peu comme si, en orientant la main un peu différemment, je profitais de courants et de mouvements de convexion qui font comme une sorte d'"aspiration" de la main.
J'irais même jusqu'à dire que cela favorise le relâchement des muscles de l'avant bras (fléchisseurs de la main) car permet de répartir l'effort sur ceux-ci sans les contracter tous simultanément.
Je ne sais pas si c'est clair mais j'essaie de transmettre mes sensations ;--)
Avatar du membre
Matthieu
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 5179
Enregistré le : dim. 31 août 2008 12:13
Niveau : Variable
Localisation : Val de marne
Contact :

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Matthieu » dim. 7 janv. 2018 21:27

Le trou de serrure est un mouvement non rectiligne, et c'est le mouvement classique en papillon. Normalement, les mains se rapprochent l'une de l'autre pendant la partie propulsive du mouvement (voir la deuxième vidéo de l'article).
J'ai l'impression à te lire que toi tu voyais surtout la première partie du mouvement (lorsque les mains s'écartent).

Pour Leela, un aspect qui peut expliquer tes meilleures sensations est la difficulté qu'il y a à démarrer le mouvement. Produire immédiatement un mouvement accéléré, avec la main vers l'arrière et en ligne droite demande beaucoup de force. Pas forcément un problème lorsqu'on s'appelle Phelps mais pour nous autres, c'est une autre histoire.
Cela dit normalement, la rotation de la main, l'aspiration, ce sont des choses qui appartiennent à la théorie de la portance, donc dont l'intérêt ou la réalité est contredit par pas mal d'études.
Je ne suis pas sûr de cette solution et je dirais donc prudence. Il faut vérifier que tes sensations amènent bien une amélioration par des critères objectifs. C'est là que c'est intéressant d'avoir des repères de temps et de nombre de mouvements par longueur.

Dans tous les cas, c'est un sujet sur lequel il est très important d'expérimenter pour trouver votre mouvement idéal. Je pense aussi que l'expérimentation peut apporter du plaisir et de l'efficacité dans l'entraînement parce qu'on est actif et qu'on cherche vraiment à s'améliorer. Pour ceux qui ont le livre, vous verrez que c'est un sujet sur lequel je laisse, de façon vraiment bien réfléchie, la porte ouverte.

D'ailleurs, petite anecdote sur ce thème. En faisant des recherches sur ce sujet, je suis souvent tombé sur des articles qui montrent qu'on a mis du temps à comprendre comment les insectes volaient ( exemple : https://www.futura-sciences.com/planete ... ien-20542/ ). Avec les modèles informatiques issus de l'aéronautique, ils étaient beaucoup trop lourds pour pouvoir le faire. On sait désormais que leur vol repose sur d'autres choses (vortex, décrochages répétés). Peut-être que pour le nageur, on fera encore de la même façon des découvertes sur les modèles de propulsion et que l'on devra se mettre à jour.
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1358
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Leela » dim. 7 janv. 2018 23:19

Je ne sais pas à quelle théorie cela appartient, mais il semble que cela me profite car mes chronos s'améliorent et mon amplitude aussi. J'ai juste cherché à réduire le temps "mort" avant la prise d'appui car j'avais tendance à surglisser ... au final je fléchis la main avant de fléchir l'avant bras et je fais aussi une rotation interne du bras et cette subtile godille vient naturellement.
Il est difficile de savoir si c'est le mouvement de la main ou la rotation interne du bras, une combinaison de plusieurs facteurs ou tout simplement une dynamique de progrès plus générale ou le facteur plaisir mais j'avance plus vite en crawl depuis peu, c'est certain. Ensuite il faut pouvoir transposer cela en fonction du contexte et de la distance, je ne pense pas pouvoir répliquer cela sur un sprint pur.
Avatar du membre
aquacole
Supporter
Supporter
Messages : 548
Enregistré le : lun. 22 sept. 2014 17:40
Niveau : master C7
Localisation : Loiret

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar aquacole » lun. 8 janv. 2018 08:41

je fléchis la main avant de fléchir l'avant bras
Donc tu casses le poignet ?
J'avais tendance à faire ainsi. Mais on m'a dit que c'était déconseillé. Il existe d'ailleurs des plaquettes d'avant bras (vues également en stage NPT) pour éviter de le faire.
Leela
Supporter
Supporter
Messages : 1358
Enregistré le : mer. 4 avr. 2012 16:18

Re: Trajets en S, en I, petite mise au point

Messagepar Leela » lun. 8 janv. 2018 09:18

On ne peut pas vraiment parler de cassure, car l'angle est très ouvert et c'est très temporaire, mais il faudrait que je me fasse filmer ou observer sous l'eau... en tout cas ça semble me convenir sur le plan anatomique et me permet d'orienter l'avant bras plus tôt sans me faire mal à l'épaule, je fais avec mes propres limites de souplesse et mes surfaces propulsives de liliputienne :-d

Concernant les plaquettes dont tu parles il me semble qu'elles ont plutôt un but pédagogique pour faire prendre conscience de l'importance de l'avant-bras comme surface propulsive et pas juste la main.
Il y a chez finnis un objet appelé fulcrum qui se place sur la main et l'avant-bras, de façon à bloquer le poignet avec cet angle très légèrement incurvé, ce qui laisse penser que la main ne devrait pas être à 180° exactement. Peut-être aussi que j'avais tendance avant à trop pointer la main vers le haut et que je fais juste une "correction" pour aligner la main et l'avant bras.

Mais le principal déclic pour moi c'est plutôt le léger mouvement d'abduction et de supination de la main (godille) qui m'a été inspiré en regardant un ami très bon nageur* ; peut-être aussi comme le suggère Matthieu que ce n'est qu'une étape et non une fin en soi.
Je pense que le message clé c'est qu'il faut essayer ce qui nous convient, faire des expérimentations et ne pas avoir peur de remettre en cause une technique qui ne nous convient pas parce qu'on se blesse ou qu'on ne progresse plus. Pour toi comme pour moi, la sanction du chrono sera le juge de paix ;-)

*en le regardant j'ai compris qu'une des clés de la souplesse est aussi dans le gainage articulaire, indépendamment de l'amplitude, c'est à dire dans la capacité à maintenir une certaine rigidité des membres tout en ne verrouillant pas ses articulations.

Retourner vers « Annonces et nouveautés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité