Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

Nager avec un dauphin

Crédit photo : Stefan Thiesen

Natation pour tous
Livre

Natation : méthode d'entraînement pour tous

Découvrez une méthode d'entraînement complète avec un accompagnement sur une centaine de séances et de nombreux exercices techniques.

Voir la présentation du livre

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Débuter > Les battements



Les battements

Les battements sont souvent le premier mode de déplacement que l'on apprend. Beaucoup de questions se posent alors sur ces mouvements et sur leur efficacité. Comment bien les réaliser? Quels sont les exercices qui peuvent contribuer à les rendre plus efficaces? Est-il intéressant de passer beaucoup de temps à les améliorer? Cet article va nous permettre d'approfondir ces différentes questions.

Principes d'un battement efficace

La vidéo sous-marine ci-dessous présente une nageuse lors d'un exercice classique de battements réalisés avec planche.

On peut observer différentes choses qui vont permettre de développer un battement efficace :

  • Le battement part de la hanche, il faut éviter d'exagérer volontairement la flexion du genou.
  • Les articulations du genou et de la cheville sont très souples et non raides.
  • Le battement s'effectue jusqu'à la surface mais les pieds ne sortent pas complétement de l'eau. Le battement doit créer de légères éclaboussures.

On peut également ajouter que les pieds doivent être légèrement orientés vers l'intérieur (les gros orteils se rapprochent).

Quelques exercices complémentaires

Les battements ne se travaillent pas seulement sur le ventre avec une planche. Au contraire, n'hésitez pas à varier le plus possible les exercices pour trouver de nouvelles sensations et améliorer votre mouvement. Voici quelques exemples.

Effectuez les battements sur le dos avec la planche au-dessus des genoux. Vous pourrez ainsi vérifier que les genoux ne se plient pas de façon excessive.

Les battements peuvent aussi s'effectuer à la verticale. Si vous êtes débutant, c'est un exercice qui aura également pour avantage de vous permettre de vous sentir plus en sécurité dans l'eau. Vous pouvez, comme sur la photo, vous aider des mains pour vous stabiliser. Par la suite, si vous êtes à l'aise avec cet exercice, il est possible de le complexifier en croisant les bras sur la poitrine voire en sortant les mains de l'eau.

Cet exercice consistant à effectuer les battements sur le côté est un peu plus difficile que les précédents. Une main en appui devant, l'autre bras le long du corps, faites des battements sur le côté tout en dirigeant votre regard vers le fond du bassin. La respiration s'effectue sur le côté comme en crawl.

Pour varier encore davantage vos excercices, il est très intéressant de les effectuer alternativement avec et sans palmes.

Souplesse du pied et de la cheville

Le mouvement de battement est semblable à celui d'un fouet. Le mouvement part de la hanche mais c'est en grande partie la mobilité de l'extrémité de la chaîne (la cheville et le pied) qui va donner toute son efficacité au mouvement.

Pour un battement efficace, la cheville doit donc avoir une mobilité suffisante, or il s'agit souvent d'un facteur limitant chez le nageur, notamment chez l'adulte. Voici quelques exercices que l'on peut inclure dans un programme d'étirements pour développer cette mobilité.

Les cous-de-pied à plat sur le sol, laissez le bassin et le haut du corps descendre entre les pieds. Prendre appui avec les mains sur les talons peut éviter de faire porter une partie de la tension sur les genoux.

La cheville de la jambe repliée est posée légèrement au-dessus du genou de la jambe pliée. Il y a trois actions à réaliser en même temps, illustrées par les flèches sur la photo. L'étirement portera sur les chevilles mais aussi sur la hanche du côté de la jambe repliée.

Les orteils repliés sont à plat sur le sol. Par une poussée sur l'extérieur et le bas, on peut faire porter l'étirement sur le dessus du pied.

Réflexions sur l'intérêt des battements.

Beaucoup de débutants ont une faible propulsion en battements. Faut-il s'en inquiéter?

Pour répondre à cette question, il faut différencier les deux grandes fonctions des battements :

  • Propulsive : ils permettent d'avancer.
  • Equilibratrice : ils participent à la bonne position du corps et notamment au maintien de l'horizontalité.

Il est intéressant de se familiariser dès le début avec les battements pour qu'ils puissent jouer correctement leur fonction équilibratrice. Cependant, passer du temps à développer une véritable fonction propulsive n'est pas forcément rentable.

  • La souplesse peut être améliorée au niveau musculaire mais pas au niveau osseux ou ligamentaire. Le potentiel d'amélioration de la mobilité de la cheville est donc limité. L'adulte qui a commencé la natation tardivement et/ou qui a pratiqué d'autres sports auparavant est davantage concerné par cette limite.
  • Les battements ont de toute façon un rendement plutôt faible. Ils mobilisent des masses musculaires importantes qui vont consommer beaucoup d'énergie mais avec un effet propulsif modéré.

Pour ces raisons, une fois la fonction équilibratrice assez bien établie, il sera plus intéressant de donner une nette priorité à l'amélioration de la propulsion par les bras. C'est cette idée que vous retrouverez dans les différents exercices pour apprendre le crawl de la partie technique

Merci à Flore du club de la Stella Sports Saint-Maur pour les photos et vidéos de cette page.

A lire également :