Fermer

Entrez vos identifiants


Mot de passe oublié ?

logo de natation pour tous

Afficher menu du site

Plongeon

Crédit photo : JD Lasica/Socialmedia.biz

Restez en contact :

facebook Flux rss Natation pour tous sur Twitter


Vous êtes ici : Accueil > Espace pro > Diplômes > Formation et examen du BEESAN

Déroulement de la formation modulaire au BEESAN


Le BEESAN n'est plus délivré, cette page fait partie des archives de Natatation pour tous. Vous trouverez la description des formations que vous pouvez suivre aujourd'hui dans notre Espace Pro. La plus proche est le BPJEPS AAN.

Le BEESAN donne à son titulaire des prérogatives larges : il peut enseigner la natation, entraîner des nageurs préparant des compétitions, et surveiller sans limitation tous types de baignade (piscine, plans d'eau aménagés...)

Ce diplôme peut se préparer en contrôle continu des connaissances (avec une formation qui dure généralement un an) ou en "modulaire". Dans ce cas la formation est découpée en modules que le candidat aborde à son rythme. Contrairement au contrôle continu des connaissances, l'obtention du diplôme est alors conditionnée à la réussite d'un examen final.

D'ici quelques années, le BEESAN sera remplacé par un autre diplôme mais il conservera sa validité et ceux qui auront commencé à se former pourront obtenir des équivalences avec la nouvelle formation (voir du BEESAN au BPJEPS).

Une partie commune et une partie spécifique

Le BEESAN comporte une partie théorique, commune à tous les sports que l'on peut valider soit par une formation en contrôle continu des connaissances (d'une durée de 200 heures environ) soit par un examen. Cette partie commune (appelée tronc commun) peut être préparée parallèlement à la partie spécifique que nous allons voir ci-dessous mais elle devra être validée pour pouvoir passer l'examen final.

Test de sélection

Pour pouvoir commencer cette formation, il faut passer des tests d'aptitude qui se composent :

  • D'un 200 mètres 4 nages à réaliser en moins de 4'07''5 pour les hommes et en moins de 4'22''5 pour les femmes
  • D'une épreuve de sauvetage constituée par un parcours de 100 mètres comprenant des apnées, la recherche et le remorquage d'un mannequin ainsi qu'une sortie d'eau. Le tout à effectuer en moins de 4 minutes

Préformation

Une fois le test de sélection réussi, le candidat peut participer au stage de préformation. D'une durée minimale de 70 heures, il permet à l'équipe de formateurs d'apprécier les capacités physiques, le niveau technique et les motivations du stagiaire, d'effectuer un bilan de ses connaissances avant l'entrée en formation et de l'orienter dans le choix de ses options. Pendant ce stage, les 4 disciplines régies par la FFN (natation sportive, water-polo, natation synchronisée, plongeon) sont abordés en théorie et en pratique.

A l'issue de ce stage, un examen de préformation est organisé avec des épreuves orales, écrites et pratiques portant sur le contenu du stage et évaluant la capacité d'animation du candidat. Si le stagiaire réussit, il reçoit un livret de formation valable 3 ans qu'il devra compléter pour pouvoir se présenter à l'examen final.

Déroulement de la formation

La formation est découpée en UF (unités de formation). Il n'y a pas d'ordre imposé pour la validation de ces UF, c'est au candidat d'organiser sa formation selon ses objectifs et ses contraintes. De même, le candidat peut s'inscrire auprès d'organismes différents pour chaque UF (le calendrier des formations proposées peut être obtenu en s'adressant aux DDJS).

La formation se compose de 4 UF :

  • UF 1 Approfondissement et perfectionnement technique individuel (70 heures minimum)
    entraînement au sein d’un club affilié à la FFN pour préparer la performance à réaliser lors de l'examen final.
  • UF 2 Enseignement de la natation (77 heures minimum) :
    Règlementation, pédagogie et contenus permettant l'enseignement de la natation (principalement en milieu scolaire)
  • UF 2 Enseignement spécialisé (23 heures minimum) :
    Enseignement dans une spécialité choisie par le candidat (handicapés physiques, handicapés mentaux, adaptation du jeune enfant en milieu aquatique (0 à 6 ans), sauvetage, natation et maternité, personnes âgées).
  • UF 3 Entraînement (70 heures minimum) :
    Réglementation, technique et méthodologie de l'entraînement dans la discipline choisie par le candidat (natation sportive, water-polo, natation synchronisée ou plongeon)
  • UF 4 Connaissance du milieu professionnel (70 heures minimum) :
    Hygiène et sécurité des baignades, rôles et missions du maître nageur

En complément de chacune de ces unités de formation (excepté l'UF 1), le stagiaire doit effectuer des stages pratiques en entreprise ou en collectivité sous le contrôle d'un tuteur titulaire du BEESAN.

Examen final

Une fois que le candidat a validé l'ensemble des unités de formation, ses stages pratiques et le tronc commun, il peut s'inscrire à l'examen final. Les différentes épreuves sont :

  • Un test physique dans l'option choisie par le candidat pour l'UF3 (la note de 10 /20 sur 50 mètres nage libre par exemple, correspond à un temps de 28''80 pour les hommes et de 32''88 pour les femmes, vous pouvez consulter le barème de cette épreuve sur la page : Arrêté du 20 septembre 1989).
  • Une épreuve de pédagogie pratique consistant en la conduite d'une séance de natation en milieu scolaire. Le candidat doit ensuite expliquer et justifier sa démarche pédagogique au jury.
  • Deux oraux portant sur les contenus des UF 2 et 3 et s'appuyant sur les dossiers établis par le candidat.
  • Une épreuve écrite portant sur le contenu de l'UF 4

Financement et renseignement

La formation au BEESAN a généralement un coût important. Cependant, de nombreuses aides au financement existent (congé individuel de formation, subventions des conseils généraux ou régionaux, financement par l'assedic...). Si vous êtes licencié dans une association sportive, vous pouvez aussi bénéficier d'une bourse de formation du FNDS (Fonds National pour le Développement du Sport). Enfin, certains organismes proposent des contrats d'apprentissage ou de professionnalisation, dans lesquels la formation est rémunérée.

Pour tout renseignement sur les formations existantes et les financements possibles, contactez la direction départementale de la jeunesse et des sports de votre domicile.

A lire également :